Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Decaux raconte : Conrad Kilian, prophète du pétrole

Émission du 26 mars 1980

« Je vois, je vois sous cet immense linceul de sable, des millions de barils de pétrole »

Alain decaux, sur E&R :

Pour une histoire populaire et pointue, sur Kontre Kulture :

 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2074893

    Il était bien gentil Kilian mais il voulait que la France annexe le Fezzan (1/3 de la Libye) à une époque où la page de la colonisation était en train de se tourner . La France administrera le Fezzan de 1943 à 1951, et ses dernières troupes l’évacueront en 1956, année de la découverte en Algérie du gisement d’Hassi Messaoud...

     

    Répondre à ce message

    • #2076095
      Le 5 novembre à 20:49 par Tunisoral
      Alain Decaux raconte : Conrad Kilian, prophète du pétrole

      Il faudrait comprendre que la page de la colonisation ne s’est jamais tournée. Les multi-nationales ont juste pris le relais des nations, et c’était l’enjeu du combat de Conrad Kilian, qui lui a coûté la vie, la France tombant aux mains des traîtres chaque fois que De Gaulle a quitté le pouvoir.

       
  • #2074901

    Comprendre l’Empire...

    Hier,aujourd’hui,et ...demain ?
    Quelle illustration magistrale par A Decaux .
    Conrad Kilian ,chevalier du désert ,que je découvre,
    est un personnage phénoménal et émouvant,
    victime de la trahison de son pays par une élite
    qui nous gouverne,au service de L’Empire .
    Le service public anti-national actuel ne risque pas
    de diffuser ce document exceptionnel .
    Ah,la belle démocratie libérale qui nous a enchaîné !

     

    Répondre à ce message

  • #2074929

    Un oubli , je pense , que les liens entre ces deux assassinats prévisibles que l’ autorité française à laissé s’organiser sans gène aucune : Celui du Gal Leclerc , et celui de Georges Killian . Tous deux concernaient deux points chauds : les gisements de pétrole de la bande du sud Lybien ( Aouzou ), et le gros fromage qu’ était l’ Indochine pour quelques familles françaises compromises dans bien d’autres crimes .( depuis la collabo pour l’ arrivée du nazisme : plutôt Hitler que le front popu // voir Annie La Croix Riz ) .
    La plus clairement compromise - déjà vedette au temps de Hergé ( Tintin au pays de l’ Or Noir ) : la Standard-Oil devenue ESSO était à l’ affut avec des moyens dignes d’ Israel aujourd’hui. Et la traditionnelle inculture du cheptel politique français , avant CDG , leur permettait d’ espérer récupérer cette bande de sable chaud Tchad-Lybie ... sans que la Strasse ne s’en aperçoive ...
    Leclerc ( qui admirait Ho Chi Minh ) assassiné puis remplacé par l’ Amiral Thierry d’ Argenlieu ( catho type " charbonnier " ) , les 30 ans de massacre au Viet Nam pouvaient commencer , AMDG ! On retrouve ce même milieu , et ses identiques méthodes de meurtre , dans la récente revanche utilisant Sarkozy ... et notre armée ...sur le peuple Lybien .

     

    Répondre à ce message

  • #2074935

    La mort du général des armées et de Leclerc dans leur avion qui s’abat dans le désert , vu leurs récentes relations avec kilian , est une coïncidence plutôt inquiétante . Quant à Schuman , son comportement , en sa qualité d’agent de la CIA , est en accord avec son job . Pour le coup , Degaulle , était peut être trop préoccupé par sa " carrière " en 45 , mais dans les années 60 , je ne comprend pas , d’autant qu’en 63 , il fait dégager les bases de l’OTAN de france .
    Kilian , que je ne connaissais pas , est quand même un précurseur , et après coup un révélateur des accointances politiques internationales qui souvent nous échappent .

     

    Répondre à ce message

    • #2075167
      Le 3 novembre à 21:44 par Norbert
      Alain Decaux raconte : Conrad Kilian, prophète du pétrole

      La France a quitté l’OTAN en 1966 .

       
    • #2075222
      Le 4 novembre à 00:08 par anonyme
      Alain Decaux raconte : Conrad Kilian, prophète du pétrole

      De Gaulle était sur tous les fronts.
      Il plaçait Pierre Guillaumat à différents fonctions : dans le pétrole et surtout au Commissariat à l’Energie Atomique (CEA), où il mènera quasi-clandestinement la recherche sur l’arme nucléaire.

      Cette vidéo est aussi très importante car les socialistes attribuèrent souvent la mort du Général Leclerc à un attentat fomenté par de Gaulle.

      Comme si Leclerc était un opposant à de Gaulle ! ! !

      Thémistoclès

       
  • #2074945
    Le 3 novembre à 12:22 par Pinhede Louis
    Alain Decaux raconte : Conrad Kilian, prophète du pétrole

    Amour de la France :
    l’histoire ne peut se contenter de dates et de personnages politiques, il faut revoir complètement l’apprentissage de l’Histoire ce qui importe avant tout c’est de connaitre ceux qui ont donner leur "tripes" et qui ont façonnés, perpétués l’histoire de notre nation parfois, le plus souvent en coulisse à la marge des "grands" de ce monde.
    l’amour de son pays se déclare dans l’adversité et l’épreuve !....
    recevez Mr Decaux mes respectueuses salutations posthumes

     

    Répondre à ce message

  • #2074987

    Merci de diffuser cette émission. Il m’apparaissait important qu’un homme comme Kilian ne sombre pas plus dans l’oubli, qu’un autre éclairage soit apporté sur la mort de Leclerc, que l’on puisse redécouvrir une époque où la télévision essayait encore d’éduquer.

     

    Répondre à ce message

  • #2074997
    Le 3 novembre à 13:53 par The Médiavengers Zionist War
    Alain Decaux raconte : Conrad Kilian, prophète du pétrole

    Conteur hors-pair, à la manière d’un Pierre Bellemare.
    L’angle pris de ce récit se relie parfaitement aux analyses actuelles d’E&R.
    Ls système Républicain, une fois de plus, en dessous de tout, plombe la France. On croit qu’il n’y a pas eu de grands hommes, à part de Gaulle, mais on ne peut que constater l’Histoire honteuse de ce régime qui a toujours cherché à éliminer physiquement, et des mémoires, ceux et celles qui ont tenté de faire la grandeur de ce pays.
    Ecoeurant.

     

    Répondre à ce message

  • #2075162

    Belle histoire.
    Alain Décaux un super narrateur.
    Histoire révélatrice de la pourriture de la démocratie française.

     

    Répondre à ce message

  • #2075169

    Un grand merci à E&R pour cette rediffusion passionnante . Ca m’a donné envie de réécouter Decaux .

     

    Répondre à ce message

  • #2075703

    Une république faiblarde comme la France ne pouvait ni soutenir ni récompenser un de ses héros depuis la fausse victoire de 1918 et la guerre du pétrole mené par les anglo-saxons,anglais puis américains depuis 1942 n’était connu que de peu de monde...Schumann,agent de la CIA la connaissait... !!
    Pourquoi ?

    Les USA devait posséder le monopole de vente du pétrole dans le monde non-communiste...Pas pour le vendre cher...il a été très bon marché jusqu’en 73 pour toute l’Europe en particulier...Mais parce qu’il devait être libeller en dollars....On savait bien que le cour de l’or à 35$ l’once était intenable et que les billets de la FED devaient absolument être absorber par les autres puissances économiques et seul l’or noir le pouvait....Un Enrico Mattei de l’ENI qui achetait du pétrole russe gênait le système qui l’a fait descendre en 1963...Un Conrad Killian qui refusait et les offres et l’abandon de son combat ne pouvait finir que de cette façon....Certe,on a découvert un gros gisement à Hassi-Mesaoud en Algérie fin 1956...C’est le moment où un obscure sénateur du nom de JF Kennedy s’est mis à réclamer la fin de la présence française en Afrique...qui ne dérangeait pas grand monde jusqu’à là.. !!

    Oui,Leclerc est mort pour ces raisons et les commanditaires ont enrôlés d’anciens de la Charlemagne pour faire le sale boulot....une vengeance pour eux car Leclerc avait fait fusiller sans procès un groupe de leurs camarades rescapé de Berlin....Et les soldats américains ont refusés par la suite de livrer à la France leurs propres prisonniers de cette unité...L’OSS a dû bien les travailler par la suite !!

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents