Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dominique Reynié : "Le populisme n’est pas un mouvement populaire, c’est une entreprise politique"

 

 

Sans déconner, heureusement que Domi est là pour nous prévenir. On a failli, comme des gros cons qu’on est, tomber dans le piège du populisme qu’est pas un mouvement populaire mais une manipulation politique ! Faut être au minimum prof à Sciences Po pour pouvoir comprendre ça.

 

 

Saut que là ça marche pas ton truc Domi : Salvini, dès qu’il bouge un pouce, y a toute la foule qui débarque pour le selfire et le remercier alors que quand Macron-le-cramé déboule quelque part, même les faux militants de LReM ne bougent plus leur cul. On dirait que y a un bug dans ton Système.

Définition du populisme selon Domi :

« l’exploitation politique de la crainte de perdre son patrimoine matériel et immatériel. [...] Une partie des Européens vit désormais avec la crainte d’un déclassement collectif, crainte pouvant se combiner avec celle d’un déclassement personnel ».

Quelle découverte ! Quelle lucidité ! Ses élèves à Sciences Po ont de la chance, chaque jour ils doivent apprendre des choses inédites et pénétrantes. Et puis Domi a encore plus de chance : non seulement il peut gaver ses ouailles avec son estouffade libérale européiste, mais en plus il a une fenêtre de tir sur C dans l’air, l’émission quotidienne de débats entre copains du Système, et il est récurrent sur France Culture, la radio de propagande d’État qui n’a jamais invité le moindre mal-pensant. Et tout ça avec notre fric.

Et après on s’étonne que ce misérable entre-soi ne produise que de la consanguinité politique, du mensonge moisi et de la basse accusation. Les peuples, qui sont évidemment au fond de leur cœur populistes dans le bon sens du terme, passeront un jour de courage électoral sur le corps de tous ces agents comme des bulldozers.

Il n’y a pas de faillite des intellectuels, il n’y a que des traîtres à la nation.

Sur la fabrique des agents du Système,
chez Kontre Kulture

 

Les exploits intellectuels de la Reynié, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et si on donnait une définition de l’antipopulisme ou le système que ce monsieur défend, en reprenant ces mots et en y apportant quelques modifications ?



    l’exploitation politique pour la perte de votre patrimoine matériel et immatériel. [...] Une partie des Européens vit désormais un déclassement collectif, se combinant avec un déclassement personnel



    Comme dirait l’autre, ca marche aussi dans l’autre sens...


  • Tout de suite vu comme cela on se dit que la petite blonde sur la photo est quand même plus attrayante que le négroïde camé... Cela montre aussi les attirances des uns et des autres ce qui est très parlant, et l’on comprend par la suite pourquoi un Salvini déclare que son rôle en tant que Vice-premier ministre c’est de permettre aux jeunes italiens de faire des enfants et non pas de financer le train de vie d’africains en Italie quand Macron finalement fait le contraire.


  • Petit focus sur les dernières aventures politiques en région de Dominique. Et nous verrons que question entreprise politique , il si connait, du-moins il essaye...
    (copié/collé figaro)
    Son aventure politique a tourné au vinaigre. Le Conseil d’État a annulé, vendredi, l’élection de Dominique Reynié au conseil régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Le professeur de Sciences Po Paris avait décidé l’année dernière de se lancer en politique aux côtés des Républicains, comme tête de liste de la droite aux élections régionales. Mais sa domiciliation dans la région, chez sa mère, avait été contestée par ses opposants de droite. La gauche avait remporté le scrutin, Dominique Reynié se contentant de la présidence du groupe de droite.

    Six mois plus tard, la justice a mis fin au mandat du professeur, sans toutefois annuler l’ensemble du scrutin. Dans un communiqué, il est noté que « le Conseil d’État a estimé que cette condition qui, selon le code civil, implique d’avoir son principal établissement dans la région, n’était pas remplie en l’espèce ». « L’installation du candidat à Onet-le-Château (Aveyron) était récente et dans des conditions relativement sommaires, le lieu d’exercice de son activité professionnelle était toujours à Paris et à Villejuif, qui était également le lieu d’activité de sa femme, ses attaches familiales étaient en région parisienne, où il dispose d’un logement familial », est-il encore relevé.

    « Je ne comprends pas toute la décision »
    Dominique Reynié va donc quitter ses fonctions au profit du prochain candidat non-élu figurant sur la liste de droite, Christophe Saint-Pierre. « Il ne pouvait ignorer les règles de droit que la démocratie impose à tout candidat aux élections. Il a grossièrement tenté de les contourner. Sénateur de la République, mon devoir est de les faire respecter », a réagi Jean-Pierre Grand, parlementaire LR à l’origine de la procédure.

     

  • Les deux photos de Salvini et macron valent tous les commentaires,mieux,c est un véritable slogan électoral.

     

  • Être prof à Sciences Po ,et sortir des conneries comme cela on se dit que Sciences Po ,c’est une école de militantisme .L’objectivité ,ils ne connaissent pas ,car ça doit être grassement payé pour dire ce genre d’ânerie .


  • Ce guignol a même tenté de se lancer en politique, aux dernières régionales, en Languedoc Roussillon Pyrénées. Bien que poulain de LR, donc de Sarkozy, il prend une casquette monumentale, en rapport avec sa lucidité politique, en obtenant seulement 18,84 % des voix, ce qui le place en troisième position derrière Louis Aliot (FN) 31,83 % et Carole Delga (PS) 24,41 % !
    Enfin dégueuler sur le "populisme" lorsque l’on se place sous la coupe d’un escroc comme Sarkozy, faut pas craindre le ridicule !
    Ce même tocard, sans autre vision que celle de son propre intérêt, qui vient d’avoir "un éclair de génie" en découvrant que le phénomène majeur, de nature tellurique dit-il, qui menace la stabilité mondiale est la démographie ayant fait passé la population de 1 à 7 milliards en 1 siècle ... plagiant sans vergogne ce que déclare JMLP depuis 30 ans !
    Bon, devant la catastrophe annoncée et pour tenter de sauver leurs meubles, il faut reconnaître qu’il n’est pas le seul à plagier JMLP ! Olivier Faure, 1er secrétaire du parti socialiste qui déclare récemment, lui aussi : "l’immigration subie en France est une colonisation à l’envers !" ... on croît rêver !
    En conclusion, quand tous ces renégats ramperont à plat ventre pour implorer son pardon au même JMLP de l’avoir traîné dans la boue en niant lâchement les évidences qu’ils proclament aujourd’hui, peut-être consentirons nous à prêter une demi-oreille à leurs déclarations !

     


    • Ce même tocard, sans autre vision que celle de son propre intérêt, qui vient d’avoir "un éclair de génie" en découvrant que le phénomène majeur, de nature tellurique dit-il, qui menace la stabilité mondiale est la démographie ayant fait passé la population de 1 à 7 milliards en 1 siècle ... plagiant sans vergogne ce que déclare JMLP depuis 30 ans !



      Théorie malthusienne.


    • Développez un peu ! Deux mots, c’est un peu court pour faire le savant.
      Que le malthusianisme, doctrine prônant la limitation démographique, soit discutable, c’est une chose !
      Là, on parle d’un autre phénomène. On parle de l’explosion démographique des pays dits, de manière euphémique, en voie de développement mais qui, pour beaucoup, sont au bord de l’explosion à cause de l’incapacité de leurs dirigeants, et des populations concernées, à faire évoluer ce qui leur sert de pays et qui n’ont, comme seule, vision du développement que la démarche du criquet !
      Se développer démographiquement, pourquoi pas ? Mais à condition d’assumer, au moins en partie, la subsistance de sa propre population !


  • On pourrait aider le brillant Dominique à élaborer une synthèse somme toute très simple : le populisme est une entreprise politique populaire. C’est cadeau Dominique !
    Ceci est à mettre en rapport avec une énième sortie surréaliste du clown Hollande lors d’un « débat » tenu le 14 octobre dernier à Rennes, je cite : « Nous sommes dans un moment très grave pour les démocraties où nous devons nous méfier de ces personnalités qui à un moment embrassent les aspirations d’un peuple » !!! Oui vous avez bien lu !


  • Ces faux culs d’experts en sciences pot de chambre passent justement leur temps à tourner autour. Si la majorité des peuples d’Europe (Le terme Européens sous entend qu’il y a une nation européenne homogène, d’où l’arnaque au début même) vit avec la crainte d’un déclassement personnel ou collectif, pourquoi ne pas poser la question sur l’origine de cette crainte plutôt que d’essayer de noyer le poisson ?


  • En France les "populistes" ce sont ceux qui sont exclus de la démocratie représentative par le trucage des législatives (scrutin majoritaire à deux tours) . Houellebecque a déclaré qu’il voterait aux législatives quand le pouvoir législatif sera rendu au peuple, c’est à dire quand la proportionnelle sera rétablie (avec par exemple un seuil électoral de 3%, comme en... Israël) .


  • Comme ça leur écorcherait la gueule de parler de "patriotes", les sionistes utilisent le terme péjoratif de "populistes" .


  • Et son activité à lui, que l’on subventionne à ravir, ce n’est pas une entreprise politique et en même temps de la retape pour une visée anti-France ?
    Ce genre de type produit l’effet inverse de celui escompté, c’est bien. Ras le bol de ces has-been bien pensants.


  • France Culture n’est pas une radio populaire, c’est une radio politique.
    Quant à Reynié, il n’est pas journaliste mais il pourrait l’être et il ne serait pas au chômage.
    Vous avez remarqué que les médias mainstream ne se sont jamais autant intéressés à la politique étrangère que depuis la vague "populiste" ? Ils sont inquiets, ils sentent bien que ça se rapproche... Alors on fait feu de tout bois. On fait bien la leçon au peuple français : "populiste" = méchant. Il faudra bien voter aux européennes, hein ? C’est-à-dire comme d’habitude : les partis immigrationnistes ( ou en tous cas sionistes ), l’arc républicain, tout ça...
    Rien que pour voir la gueule décomposée de tous ces connards le soir des élections, je suis prêt à voter "méchant".


  • Bon, la photo avec les deux, euh les trois débiles :
    - Celui à gauche, j’ai compris, un doigt dans ton cul ;
    - Celui du milieu, le réceptacle émoustillé, j’ai compris aussi ;
    - Celui de droite me laisse songeur. Ce geste s’appelle « faire un téléphone », il est destiné à une personne possédant deux trous normalement espacés (une meuf quoi), je n’ose extrapoler.
    A moins que je sois un peu vieux pour comprendre ces manifestations modernes de l’affection.

     

    • #2075076

      La photo de Macron, me rappelle celle d’un copain qui avait été dans un salon du X (Hot-d’Or ou un truc du genre, je crois) et m’avait fièrement montré une photo de lui tout émoustillé entre Katsuni & une autre traînée du genre ,qui le faisaient marcher à quatre pattes en lui tenant par la cravate, comme un petit toutou que l’on soumet, il ce la jouait fort , alors qu’on décelé , dans son attitude, comme chez Macron là, un vrai plaisir d’être traiter comme une petite merde, ça m’avait choqué , que l’on puisse être aussi tordu et malsain, c’est ce que cette photo me rappelle, un truc sale, déviant et sordide , j’ai plus jamais entendu parler de ce copain de boulot, je peux pas en dire autant du gérontophilie aimant aussi les Nèg Maron
      Notre monde est si triste


    • Syndrome, Cher ami, votre intervention m’amène à noter, pour ce qui concerne la « soumission », que (disons) le type du milieu, sur la photo, est bien en position « passive », le comble ! (Avec son sourire niais).
      Amicalement,


  • Celui la aura renié la France 3 fois avant que le coq chante...


  • elles sont géniales ces deux photos .... Faudrait en faire une affiche 4par 3 avec la formule finale du clip de macaron.....
    pfffff quant à l’autre inutile de science -popo
    faut bien qu’il justifie le prix de son inutilité ....
    comme toute la caste des brahmanes...


  • Il dit donc qu’il y a un "système" et qu’autour, il y a des gens en colère. Ce mec se tire une balle dans le pied sans s’en rendre compte. Dominique a une araynié au plafond.


  • Avec la photo faite à St Martin, Macron est grillé comme une sardine (bien qu’une sardine ait l’air plus intelligente) partout dans le monde.


  • du goudron et des plumes


  • Quelque part il n’a pas complètement tort : les peuples ne font que de saisir l’offre politique alternative ou plutôt faussement alternative que les médias et les sondages leur présentent, ce qui peut se définir comme une entreprise politique, ou une ingénierie sociale, ou encore une forme de complot... Seulement il serait bien avisé de nous dire d’où vient selon lui cette "vague populiste", de nous parler d’un certain Modrikamen, du rôle de Bannon et des forces à la manoeuvre derrière, mais évidemment cela Reynié ne le fera jamais et pour cause !


  • Politologue...de mon cul oui !!!! misérable collabo à la poursuite d’un petit nonos.


  • Faudrait m’expliquer ce qu’il entend par paupérisation immatérielle, alors que toutes les structures étatiques censés jouer leur rôle dans cette guerre économique qui détruit des emplois, sont systématiquement démantelées.
    C’est quoi le projet ? La croissance par la consommation ? Destruction des états pour faire du monde un immense supermarché ?
    Oui le peuple quel qu’il soit, d’où qu’il vienne, n’est pris en compte par ces chères élites que comme équation dans un marché qui a besoin d’un côté d’esclaves producteurs de richesses et de l’autre des consommateurs pour alimenter les fameux marchés derrière lesquels les élites apatrides (oligarques) organisés en Mafia tondent au grès des périodes historiques les prolos du monde entier.
    Pas étonnant que les populismes ont le vent en poupe puisque les peuples commencent à percevoir l’arnaque mondialiste que l’on nous a vendu comme le meilleur des mondes !
    Le seul moment où je suis d’accord avec les intervenants c’est sur Steve bannon qui est mandaté par l’administration Trump pour liquider l’Europe et qui finance tous les mouvements à la Salvini afin d’atteindre in fine l’Allemagne de plus en plus impopulaire auprès des états du sud de l’Union qui trouvent un second souffle dans l’ultimatum qu’adresse l’Italie à Bruxelles.
    N’oublions pas l’accueil fait à Marion au CPAC puis l’ouverture de son école (ISSEP) pour futur élite politique Française à la manière des French Leader de French-American Foundation.
    La messe est dîtes et elle nous entraine une nouvelle fois vers une escalade des tensions entre le bloc Occidental Américano-Sioniste et le bloc Eurasiatique Sino- Russe avec comme zone tampon l’Europe.


  • Un petit tour sur la toile nous révèle le parcours et les accointances de ce personnage omniprésent et omnipotent du PAF. Il réalise une thèse sur L’Ordre démocratique : les fondements pratiques d’une politique de masse de type démocratique. Cette thèse est dirigée par le politologue Jean Leca né en Algérie et qui deviendra entre autre directeur de Institut d’études politiques de Paris.

    "Dominique Reynié est marié depuis 1997 avec Claudette Reynié (née Sadaj), fonctionnaire. Il intervient régulièrement dans l’émission d’Yves Calvi (KRETTLY), « C dans l’air », sur France 5 et à la radio sur France Culture. La société « DOMINIQUE REYNIE » est « spécialisée dans le secteur d’activité Conseil pour les affaires et autres conseils de gestion ». Sa femme créé en 2010 avec leur fils David, une « société de conseil en communication », Frenchymotion accompagnant « les institutions, entreprises, personnalités… dans la résolution de problématiques de communication et dans la recherche de solutions innovantes. »" (extrait de l’OJIM, Observatoire des journalistes et de l’information médiatique).

    Les commentaires ne sont pas nécessaires quant à l’adhésion totale de la part de ce propagandiste au NOM et à la communauté de lumière.


Commentaires suivants