Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Anne-Sophie, 31 ans : "Je couche avec un mec d’extrême droite, je le vis mal"

Analyse de Julien Rochedy

« “Je comprends pas comment on peut s’entendre aussi bien en partant de positions si contraires”. Quelle place pour la politique au sein du couple ? Anne-Sophie, 31 ans, a rencontré un homme dont les convictions sont à l’opposé des siennes. “Je me demande si je suis en train de me renier en couchant avec un mec d’extrême droite, antiféministe, nationaliste…” Une telle histoire a-t-elle un avenir ? »

Ainsi commence l’article de Slate – et pas Slut (« salope ») – que le masculiniste Rochedy s’est empressé de commenter.

 

Féminisme et rochedysme, sur E&R :

 






Alerter

87 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Hahaha, Jeanne au secours ! Les commentaires des uns valant les commentaires du camp opposé, notre France est bien mal barrée... Le "communautarisme politique" et le communautarisme ethnique que beaucoup conspuent (à juste titre) se valent bien... Quoi de plus c h i a n t que deux individus d’accord sur tout ? Se baser sur un podcast de propagande pour sortir ses cartes idéologiques n’est pas très glorieux...

     

    Répondre à ce message

  • #2195860
    Le 11 mai à 07:35 par Proctologues des Sages de Fion
    Anne-Sophie, 31 ans : "Je couche avec un mec d’extrême droite, je le vis (...)

    Coquine, le facho en 2019 c’est tres surfait , je te conseille le militant LREM
    L’essayer c’est l’adopter !
    C’est comme une poire de lavement , tant que t’as pas assayer, tu peux pas en parler

     

    Répondre à ce message

  • Ne dit-on pas que "l’amour n’a pas de frontières" ? Dans une société on l’on ne cherche que le plaisir et que Sade aurait aimé connaître, en plus !

     

    Répondre à ce message

  • « Extrême gauche ; Féminisme ; Insolite » les mots-clefs résumes bien la situation .

     

    Répondre à ce message

  • Le sida mental peut-il se guérir ? A priori par une thérapie de couple.

     

    Répondre à ce message

  • La plupart des femmes avec qui j’ai eu des relations étaient gauchistes. Les discussions étaient animées et tournaient évidemment à chaque fois en ma faveur (quand on a pas de culture politique et historique et qu’on réagit qu’à l’affect, on tient pas longtemps...). Mais ce clivage n’a jamais été la cause de la rupture. Preuve s’il en fallait que ce genre de choses, elles s’en foutent du moment qu’elles ont leur compte au plumard et pour le reste...

     

    Répondre à ce message

  • Cette histoire m’est arrivé plus d’une fois dans ma jeunesse...et c’est assez risible quand une femme de gauche bien souvent de fac ou de bonne famille bourgeoise vous drague alors que déjà d’apparence physique et de look vous n’avez rien d’un bon bobo gauchiste..cheveux courts ..flight ..rasé de près ..que vous suintez le "gudard" ...En fait elles recherchent inconsciemment un homme viril qui assure...qui dégage une certaine force morale et physique et non pas ces types dévirilisés .."ces nouvelles copines"..ces beaux parleurs moralistes assez rébarbatifs à la longue..bien souvent crasseux ou de look négligé sans classe.. un homme qui va les protéger dans la vie et qui va les soutenir..Beaucoup l’ont su et l’ont totalement accepté , certaines ont même changé d’opinions politiques , tellement elles ont été surprises de nos valeurs et par le fait que nous ne soyons pas ces êtres machistes , violents , racistes primaires , ces démons tant décriés par le système . Pour d’autres vu la rapidité de la relation ou leur degré de lobotomisation irréversible de l’antifa primaire je me contentais de bien les "baiser"...je me rappelle de l’une d’entre elles qui vomissait sans cesse l’extrème droite , qui en appellait même à notre éradication physique ..à chaque fois que je faisais l’amour avec elle et qu’elle prenait son plaisir ..je me disais dans ma tête "tiens prends ça c’est un faf qui te baise" et réellement mon plaisir était multiplié.. Une bonne quenelle à ces grandes moralistes formatées qui oublient ou renient bien souvent leurs grandes théories devant l’argent ou lorsqu’elles ont vraiment bien pris leur pied en étant été dominées sexuellement par leur amant...ce n’est pas du machisme primaire mais totalement vécu et réaliste..

     

    Répondre à ce message

  • Cette fille est une vaste blague, rien que sa manière de parler, avec son vulgaire et son ton méprisant quand elle évoque la France, me conduirait a la rejeter sur le champ.

    Que c’est toujours beau de voir tous ces gauchistes, toujours prompts a afficher aux yeux de tous leur très grande humanité et leur tolérance, littéralement se demander s’ils peuvent fréquenter un mec d’extreme-droite, ces gauchistes qui ne se poseraient par exemple jamais cette question lorsqu’il s’agirait de fréquenter des jeunes voyous ou des types corrompus.
    Le pire dans tout cela, c’est que la majorité des femmes, surtout quand elles sont jeunes, ce qui est mon cas, sont pratiquement toutes ce genre de filles, si ça, ce n’est pas du conditionnement...

    Alors moi je ne m’embarrasse plus, je fais même pire qu’elle, c’est que je ne m’intéresse même pas à ce genre de fille quand je les croise dans ma vie, je laisse les gauchistes entre eux dans leur sectarisme et leur hypocrisie, et je m’en porte pas plus mal

     

    Répondre à ce message

  • L’été facho, l’été facho, dans les tee-shirts dans les maillots... ♫
    A-t-elle lu Marie Minelli ? Pour une fille bien, si sucrer ce n’est pas tromper, coucher non plus : c’est le village au fond de la vallée qu’est tromper.
    Je croyais que la modernité ambiante conjuguée au féminisme chantant allait régler le sujet : que nenni ; il reste des connasses.

     

    Répondre à ce message

  • Je couche,
    je vis avec un homme d’extrême droite (puisque ER = extrême droite)
    je suis mère de ses enfants
    et j’en suis tellement heureuse...enfin un homme un vrai, qui aime les vraies femmes.
    Enfin un homme qui cherche la vérité Et est prêt à payer le prix de cette’ vérité

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents