Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Apologie de terrorisme à La Seyne : dénoncé, il écope de dix mois de prison

Deux ans d’emprisonnement ont été requis, vendredi soir, devant le tribunal correctionnel de Toulon à l’encontre de Mohamed B., un Seynois, jugé pour « apologie d’actes de terrorisme » et « détention de stupéfiants ». Tard dans la soirée, la sanction est tombée : dix mois de prison avec mandat de dépôt.

 

Propos rapportés par un client

Première séquence le 18 janvier. Le prévenu, en formation et père d’un enfant de dix mois, se rend dans une boulangerie de La Seyne et passe devant des clients.

Dans la file, un homme l’interpelle. Des mots s’échangent. Mohamed B. règle et quitte les lieux. Le client se présente alors à deux militaires, en faction devant la synagogue, et indique avoir été menacé par un individu qui a fait référence à des terroristes. Il va l’identifier sur des photos. Il s’agit d’un jeune homme connu des services de police.

Deuxième séquence : dix jours plus tard. À l’occasion d’un contrôle diligenté par le procureur de la République sur la commune, Mohamed B. est interpellé en possession d’un joint et un rapprochement est fait avec le signalement.

Présenté en comparution immédiate, il a assumé la partie « stups » mais a totalement nié les propos reprochés. « J’ai seulement dit que depuis l’histoire de Charlie, on me regarde d’une drôle de façon. »

À l’audience, le témoin a confirmé des paroles menaçantes. Avec, entre autres : « les frères Kouachi sont morts en Syrie » et que«  ce qu’ils ont fait, c’était bien ». Il a dit avoir été choqué et que Mohamed B. hurlait dans la boulangerie. Des faits qui n’ont toutefois pas été corroborés par les employés du commerce qui ont évoqué une « dispute ».

 

Appel immédiat du jugement

Pour Me Romain Callen, en défense, l’apologie d’actes terroriste ne repose sur rien. « Sur les dires d’un homme qui se fait justicier. Qui va le dénoncer ! Mais où va-t-on ?  » Condamné à dix mois de prison, le Seynois a été incarcéré. La demande de constitution de partie civile du « témoin » a été refusée. L’avocat a annoncé faire appel et de saisir le Conseil constitutionnel [1].

Notes

[1] Par le biais d’une question prioritaire de constitutionnalité, la loi établissant l’infraction n’ayant pas été soumise au contrôle du Conseil constitutionnel.

Voir aussi, sur E&R :

Sur les lois liberticides, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Dictature , on y est.


  • la puce PRFID est pour bientôt.

     

    • Pas besoin de puce ,c’est trop visible .
      ils ont mieux que la puce PRFID vos iPhone !
      Les informations que vous laissez dedans vous concernant sont indénombrables !
      Ils connaissent l’heure à laquelle vous dormez, vos maladies, votre alimentation, vos amies , votre famille, votre compte bancaire, vos achats et comme vous êtes beaucoup trop dépendant de votre smartphone vous ne le lâchez jamais .
      Votre localisation est incessante car ils font tous GPS .
      Pourquoi s’emmerder avec une puce qui nécessitera un cout de production et qui ne fait pas le dixième de ce que peut faire le dernier iPhone ?
      En faite on a peut-être dix ans d’avance sur la puce PRFID .


  • Notre système judiciaire est entrain de partir à la dérive, la France tombe chaque jour un peu plus bas.
    Nous n’avons plus de leçon à donner à la Corée du nord ou à un quelconque pays totalitaire.


  • Voilà où va la France : Si on nous a fait culpabiliser pendant 50 ans pour avoir dénoncé des juifs, nous avons le retour de bâton, maintenant il faut dénoncer les goys...

    La guerre civile vous la vouliez ? Non ? Mais c’est bon pour Israhell, alors fermez-là !


  • Les militaires sont là pour recevoir les délations maintenant ? de mieux en mieux ...
    Déjà ils surveillent les synagogues, cherchez l’erreur ... mais en plus les voilà devenus petit kapos..


  • "Des faits qui n’ont toutefois pas été corroborés par les employés du commerce qui ont évoqué une « dispute »."
    "La demande de constitution de partie civile du « témoin » a été refusée."
    Tiens, y a un delateur mythomane qui essaye de se faire un petit billet.
    J’ai rarement vu quelqu’un prendre aussi cher pour un joint, son prénom ne l’aide pas.


  • "Le prévenu (..) se rend dans une boulangerie"

    Tiens, tiens... encore les pains au chocolat, comme par hasard !


  • Repéré, et traité.

    Cette ambiance de délation va rendre notre société encore plus renfermée et névrotique.
    Bref, plus faible.
    Bien joué, les ennemis de la France. De la belle ingénierie sociale.

    Il est loin le temps où les Français devenaient maîtres en joute verbale en débattant au café (comme le décrit bien le Président AS)....

     

    • @Docteur Prolo........l’aliénation du peuple par lui-même !...construire une société basée sur la méfiance et la paranoïa, les habitants ou plutôt les reclus de cette prison de moins en moins " dorée " se surveillent les uns les autres, dénonçant à l’occasion ( de plus en plus fréquente ) ceux qui soit, paraissent suspects pour cause d’originalité ou d’ insoumission, soit par simple turpitude !...c’est le rêve de tout système totalitaire qui se respecte .


  • Ton voisin aime pas ta gueule , il invente un faux témoignage à propos de charlie et bon séjour en prison...
    Même en Corée du Nord ça les choque.


  • Je me pose sincèrement la question de savoir si la France, de toute son histoire, n’ a jamais eu pire gouvernement que celui-ci ???

     

  • On en revient aux événements racontés durant la période des heures les plus sombres de notre histoire. La tronche de quelqu’un ne convient pas, ou bien il est plus riche que vous, mange mieux que vous, trafique, fréquente un site web ou que sais-je. Des actes de vengeance, de règlements de compte vont servir de caution à cette apologie-ci. Mon voisin est supposé être un mauvais gugus, le voisin de son voisin n’apprécie son autre voisin... Ainsi, l’histoire peut se répéter quelque soit le contexte : à l’école, au travail, dans la rue, au restaurant, dans une soirée animée, chez soi... Chacun d’entre nous (66,3 millions d’habitants en France) peut être accusé à tort par un de ses proches ou parenté ou autre vengeur illuminé. Attention “Big couillon” vous regarde. Pauvre France, quand on voit cela, on ne peut que se dire que l’on a touché la fange.


  • la chasse est ouverte !!! j’ai l’impression que l’on vit dans un pays totalitaire où la parole, la liberté de s’exprimer est verrouillée. Est ce seulement une impression ? mais où va t-on ? il n’y a pas que les descendants des victimes de la shoah aujourd’hui on voit les descendants de collabos qui n’hesitent pas à dénoncer des enfants de moins de 10 ans pour des paroles !!!! REVEILLONS NOUS !!!!


  • Vu que la mythomanie et la mauvaise foi sont les maladies les plus répandues dans le genre humain, ce genre de faits vont se reproduire. Mais que fait SOS racisme et le MRAP ?

    Conclusion à l’arrière garde basanée de la république, surtout si vous rencontrez un être de lumière ou citoyen de l’avant garde, ne vous embrouillez pas avec lui, car tout ce que vous n’avez pas dit pourra être retenu contre vous.

    Et Cuckie les bons tuyaux qui prétend être un paria.

     

  • Il faut s’attendre à des dénonciations tous azimuths, comme à la grande époque judéo-stalinienne . Si des centaines de quenelliers ont déjà perdu leurs emplois, ce sont des centaines de "Pas-Charlie" qui risquent maintenant de perdre leur liberté .


  • Ça me rappel la stasi, ou dans, presque, chaque famille y’avait un collabo !!


  • On se croirait revenu à l’époque des embastillements... mais plus besoin de couronne pour ça, une kippa suffit.


  • Se faire condamner injustement ,
    rien de tel pour se radicaliser...


  • Cette "répression" semble viser spécifiquement les musulmans ou personnes censées l’être en raison de leur apparent faciès maghrébin. Ne s’agirait-il pas tout bonnement, mise en oeuvre de la stratégie de la tension, de faire monter l’exaspération devant ces injustices répétées qui pourrait conduire à des troubles graves pouvant justifier un état d’exception. Cela permettrait de faire passer les mesures antisociales que l’oligarchie financière attend avec impatience, ainsi que l’engagement plus grand du pays dans les guerres de l’empire notamment dans la confrontation avec la Russie. On risque bien de se retrouver tous, à l’insu de notre plein gré, Charlie comme devant !

     

  • #1108605

    j’ai vécu un peu partout dans divers pays de l’Est, à l’époque... dont un temps en Roumanie en plein régime Ceaucescu. Nantie de ces expériences, il y a longtemps que je prédis l’advenue de la dictature en France, et que je savais qu’elle éclaterait au grand jour sous gouvernement socialiste.
    oki, et alors ?
    Maintenant qu’on y est ( on est d’accord ? ), faut préparer la suite...
    Un essentiel est la famille. Les dictatures très vite s’y attaquent. Ce qui consiste à faire entrer la dissension et la délation à l’intérieur même des familles. Quand la confiance et la parole ne sont plus possible entre parents et enfants, entre frères et soeurs, entre époux, alors tout est perdu. La solitude qui en ressort, totale, est fatale à tout psychisme. Là il ne restera que le dialogue intime avec Dieu.
    C’est ce qu’avait très bien réussi Ceaucescu, et son régime fut le plus abouti dans la destruction de la Famille. Ce pays ne s’en est pas remis, n’est toujours pas un pays vivant, en état de mort clinique, et c’est définitif. Sans doute aussi parce qu’en Roumanie la foi et l’Eglise ont été totalement détruits...
    Contrairement au monde russe, dans lequel ce programme n’a pas été réussi.
    Sérieux : si vos enfants sont Charlie [ comme les miens ... ], crever l’abcès à tout prix, tout donner pour tenter de retrouver le lien. Car ça ne s’arrangera pas tout seul...
    Et si nos enfants n’ont pas la foi, qui eût pu nous réunir sous l’égide transcendant du Très-Haut, alors il faudra traverser les déserts de regs empiérrés sur les genoux...

     

    • S’agissant du "je suis Charlie" on peut imaginer toutes les combinaisons possibles au sein des familles, par ailleurs non figées dans le temps. Cas de figure fréquent : celui d’une forte adhésion et cohésion familiale autour des valeurs charliesques au lendemain des attentats qui se mue en ras le bol quand l’actualité déborde.
      Mais je vous rejoins à propos des difficultés que peuvent rencontrer les couples aux avis très divergents sur les questions politiques et philosophiques. Divergence liée de toute façon à des lectures du monde qui en viennent à se confronter parce que la vie n’est pas, en réalité, un long fleuve tranquille. Sans parler de dénonciation, dans un espace tendu politiquement la probabilité qu’un couple divorce pour divergences de vues augmente d’autant que le socle de valeurs communes montre des défaillances.


  • Dans cette affaire, il n’y a même plus de preuve, les propos ne sont même pas corroborés par des témoins, c’est juste comme ça.

    N’importe qui peut aujourd’hui envoyer n’importe qui d’autre en prison sur simple dénonciation. Il ne suffit pas de faire attention à ce qu’on dit, il ne faut pas en plus se trouver au mauvais endroit au mauvais endroit avec la mauvaise personne... Les petits malins vont s’en donner à coeur joie.

    Et ça encore une fois, ce n’est que le début : quand ils introduiront les injures racistes dans le code pénal, ce sera des centaines, sans doute des milliers de condamnation, la délation généralisée, un climat de terreur anti-raciste absolu...

    Le pire, ce sont les commentaires sous l’article de Nice Matin. 50% disent que c’est n’importe quoi mais les autres disent "bravo la justice, bon débarras". Avec des gens chauffés à blanc et fanatiques comme ça, bientôt aller chercher son pain deviendra potentiellement dangereux.


  • Ca fait penser au sketch de Coluche.

    "J’ai été au Chili. Le problème, c’est que tout est fermé à partir de six heures du soir. J’ai vu un flic dire à un gars « qu’est-ce t’en penses ? » ; l’autre lui a répondu « ben, comme vous ». Le flic lui a dit « ben, je t’arrête ».


  • Pourquoi le type en question passe t il devant les autres ? Un caid local ?

     

  • Comme d’habitude ceci n’est possible qu’avec l’aimable , servile et lâche concours des larbins ...
    La reconquête de la liberté ne passera que par l’éradication du larbinat !!!


  • Ne sommes-nous pas cette fois-ci aux heures les plus sombres de l’histoire française ?

    Mais si vous savez, celle où sur une simple dénonciation sans fournir les preuves une personne peut être interpellée et traitée comme un pariât.


  • pas le bon discours de soutenir les anciens assassins du moyen orient , fallait plutot dire :

    " vive les égorgeurs en syrie en irak sponsorisé par la système qui massacrent des civils à longueur de journée pour le projet du grand iSSrael "

    ( et oé les attardés qui revent du cacalifa , vos maitres ont d’autres projets pour vous mdr )


  • Je pense que si on veut arrêter de continuer dans cette direction , les Français n’ont qu’une chose à faire ,c’est de voter massivement pour tout changer en 2017 , je ne connais pas d’autres solutions . Faut renverser la table !!!


  • Il y a peu, on avait plus de place dans les prisons, on donnait des peines aménageables à des personnes qui pouvaient vraiment être des dangers (d’ailleurs Taubira voulait que les peines aménageables puissent être acceptés non plus pour des peines inférieures à 2 ans de prison ferme mais 5 ans, sachant que pour faire 5 ans dans ce pays il faut y aller...) et aujourd’hui, on envoie tout l’monde en taule pour des simples propos, l’autre fois, c’était un mec bourré, sachant qu’un juge avec un peu de conscience sait pertinemment que l’alcool désinhibe fortement et qu’on ne sait pas ce qu’on dit avec 3 grammes... Aujourd’hui, on met 10 mois de prison ferme à un mec pour une simple altercation dans une boulangerie et ce, juste par rapport à un seul témoignage dont on ne sait même pas s’il est abusif ou pas...

    En gros, aujourd’hui, n’importe qui peut envoyer une autre personne en prison en donnant un faux témoignage étant donné qu’ici, c’était la parole de l’un contre la parole de l’autre, le témoignage n’ayant pas été confirmé dans les détails.

    Triste France, triste Justice, il n’y a même plus de mots pour exprimer ce qu’il se passe, il est grand temps que quelque chose se passe en faveur des personnes qui essaient de réfléchir autrement que la masse de "Charlie"...


  • Je suis d’accord avec E Dantes,

    les autres commentaires ne mentionnent pas le fait qu’il est passé devant tous les clients de la boulangerie. Et après il s’étonne qu’on le regarde d’une drôle de façon.

    Il faut arrêter de le plaindre, il doit déjà être respectable pour être respecté.

     

  • Afficher les commentaires suivants