Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Après plusieurs cadres, trois députés quittent l’AfD

Le nationalisme en recomposition en Europe

Trois députés régionaux issus de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) ont annoncé jeudi quitter le parti d’extrême droite, quelques jours seulement après le succès remporté lors des élections fédérales de dimanche. Ces nouvelles défections relancent les spéculations quant à la création d’une nouvelle formation.

Bernhard Wildt, le vice-président de l’AfD dans le Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, ainsi que Matthias Manthei et Christel Weissig ont annoncé leur départ jeudi, dénonçant les tendances violentes au sein du parti.

Ces trois départs suivent celui de Frauke Petry, co-présidente nationale du parti, et de plusieurs cadres de l’AfD, quelques jours à peine après que la formation d’extrême droite a remporté 12,6% aux élections fédérales. L’AfD est ainsi devenu la troisième force politique du pays, avec plus de 90 députés élus au Bundestag. C’est la première fois que l’extrême droite est représentée dans la chambre basse du Parlement allemand depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Frauke Petry se considère comme faisant parti d’une aile modérée de l’AfD, initialement fondé lors du débat sur les dettes souveraines. Elle ambitionnerait de créer un nouveau parti qui lorgnerait une participation dans la majorité à l’issue des élections de 2021.

Même si personne n’a voulu confirmer la fondation d’un nouveau groupe, Marcus Pretzell, mari de Mme Petry et ancien membre de l’AfD, a déclaré mercredi que l’Allemagne avait besoin d’un renouveau politique comparable à celui qui a vu Emmanuel Macron devenir président en France. Frauke Petry a pour sa part confirmé avoir acheté le nom de domaine dieblauen.de (« lesbleus.de »).

Comprendre la recomposition politique de l’Europe
avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1809658

    « ...un renouveau politique comparable à celui qui a vu Emmanuel Macron devenir président en France. »
    Super la recette des Pretzell aux cornichons : s’il vous traîne quelque sale ami dans les parages, ne le jetez pas tout de suite ; payez-vous en une bonne tranche, ça vous servira au moins d’apéro alors que ça veut jouer les plats de résistance...

    Tu te demandes, vu le chantier, comment des engins pareils arrive à se lever les grues qu’ils ont et qui défaillent au moindre soubressaut constructif...


  • #1809669

    Des élus qui démissionnent de leur parti après avoir été élus, c’est curieux !


  • #1809675

    Pourquoi avoir choisi ce logo qui ressemble beaucoup à celui de la marque nike (ou même éventuellement à un pénis ?)et donc apparemment ridicule et décrédibilisant pour un parti politique, qui plus est, qui se veut anti-mondialisation et anticonformiste, dans l’ordre actuel des choses ? Sur le fond, je ne peux rien dire, je ne connais pas du tout bien ce parti politique.

     

  • #1809690
    le 28/09/2017 par The Médiavengers
    Après plusieurs cadres, trois députés quittent l’AfD

    Bon, c’est la cata aussi là-bas on dirait. Tout va bien.


  • Ce qui se joue là, c’est une simple alternative : choisir les nationalistes purs et durs, inflexibles sur les questions de frontières , de monnaie nationale et d’armée nationale ; de l’autre le nationaliste en carton, tribaliste et qui sied aux Europeistes ( grosso modo, sus aux Arabes et aux musulmans et rien de plus..,)
    pour le dire plus simplement, le nationaliste de de Gaulle ou le Pen contre le nationalisme en carton et identitaire de Ménard et Marion Maréchal...et j’ai peur qu’à terme, c’est le second qui s’imposera, car moins fatiguant intellectuellement et plus payant électoralement...

     

    • #1809752

      Non non ce n’est pas du tout de cela dont il s’agit... C’est surtout un clivage entre les anciens libéraux qui ont été présent à la création du parti( l’AfD a commencé en étant un parti ultralibérale et anti Euro) avec les éléments nationalistes( allant des anciens conservateurs issus de la CDU, en passant par les identitaires et les nationaux socialistes issus du NPD) dont l’influence au sein du parti est devenu de plus en plus importante avec les succès électoraux.

      PS : le nationalisme de JMLP ne comporte pas de différence avec celui de Marion Maréchal...


  • #1809726

    C’est ce que j’appelle : la malédiction des partis dissidents. C’est qu’ils finissent toujours par exploser en plein vol.

    Ou alors, l’adversaire est foutrement fort...


  • Pendant ce temps là ...
    « Les Français trouvent qu’Emmanuel Macron « suit ses engagements » mais mène une politique « injuste »
    https://francais.rt.com/internation...
     »

    C’est signé, c’est officiel : c’est la fin. Aucun espoir de voir un souverainiste ou patriote à la tête de ce pays quand on voit ça. Et vu le QI du peuple français démontré aux dernières élections, j’y crois totalement.

     

    • #1809808

      Je comprends votre peine. Mais nous aussi étions un jour endormis avant d’avoir pu nous réveiller (par définition) : croyez donc ainsi au potentiel d’au moins certains français de pouvoir un jour sortir à leur tour de la caverne platonicienne de l’illusion de la vérité/de la matrice. Il est rare de gagner un combat dans un état d’esprit défaitiste. Fraternellement.


    • #1809901

      Pas de pessimisme en politique, la politique est un combat.


    • Oui, gros problème ne serait-ce que de bon sens : on ne vote pas pour des gens dont on sait que la politique va être injuste - je me demande si la nourriture n’y est pas pour beaucoup, je veux dire en plus de la télé et autre, dans cette absence de cohérence.


  • #1809803

    Le coq tout chétif qui attend patiemment recroquevillé dans son coin n’allait quand même pas laisser se développer en Europe une authentique droite patriotique allant au fond des choses. Notre volatile s’active pour aligner les droites sur un modèle occidentaliste pseudo-identitaire dont les piliers ne sont plus la souveraineté nationale mais la posture anti-immigration, anti-islam. En gros la droite nationale est réduite à la question babouche vs Nike, Couscous vs McDo.
    Bien entendu une question comme l’immigration est vitale, mais elle est secondaire par rapport à la souveraineté nationale car sans cette dernière rien d’autre n’est possible : sans contrôle de sa monnaie il est impossible d’avoir une politique économique adaptée et efficace, quand on est soumis par des traités à des instances supra-nationales impossible de contrôler sa politique migratoire, sa politique industrielle...


  • Il y a eu enormement de fraude aux elections. Certains districts ont 0% AfD votes alors que ceux adjacents ont votes 18 a 24%.


  • Décomposition,Recomposition...,

    Le changement d"équilibre géostratégique mondial
    va entraîner sur le plan national des évolutions qui
    affectent déjà tous les partis et courants de pensée .
    L’élection d’un chrétien,chef du parlement syrien,
    donne un aperçu de ce bouleversement ,et de ses
    conséquences .
    Les gens attachés culturellement à la société "moderniste"
    occidentale ,vont rejoindre le système,et au contraire
    ceux qui sont sur des positions civilisationnelles anciennes
    vont se retrouver ,indépendamment des anciennes affinités.
    Ces mouvements sont salutaires !

    .


  • #1809904

    L’AfD pour les nuls :

    http://www.medias-presse.info/lafd-...


  • Ils quittent l’AFD mais ils ne démissionnent pas de leurs sièges, obtenus grâce à l’AFD ! Ils ne crachent pas dans la soupe, mais ils crachent dans l’assiette après avoir mangé la soupe !


  • le régime républicain avec élections pour tout est la garantie pour le système de garder le contrôle des évènements. Même encas decrise absolue ile ne se prasse rien. La grèce, mais aussi les U.S.A. en 29 n’ont pas bougé. La masse, par définnition est docile, elle ruscaille mais marche.les Mélenchon sont les utillités qui canalisent lesmécontentements et les absorbent our lesdisssosudre.


Commentaires suivants