Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Arrivée de plus de 5 800 clandestins en deux jours sur les côtes italiennes

Dix migrants ont été retrouvés morts dimanche en Méditerranée pendant un week-end qui a vu plus de 5 800 personnes secourues, alors que quatre autres opérations étaient encore en cours.

Ce total est parmi les plus élevés de ces dernières années, même s’il ne représente pas un record. Les 12 et 13 avril, plus de 6 600 migrants avaient été secourus en deux jours.

Plusieurs opérations de secours étaient encore en cours au large de la Libye, selon les gardes-côtes italiens qui ont signalé 10 victimes dimanche, en précisant qu’aucun bateau n’avait chaviré.

Huit cadavres ont été retrouvés sur deux bateaux différents, tandis que deux hommes se sont noyés en se jetant à l’eau pour monter plus vite à bord d’un navire de secours, selon les gardes-côtes, qui n’étaient pas en mesure de préciser la cause des premiers décès mais ont rappelé que les conditions étaient toujours « extrêmes » sur ces embarcations.

En outre, une embarcation de fortune est arrivée dimanche sur l’île italienne de Lampedusa, la plus proche des côtes africaines, avec 50 migrants à bord.

En revanche, les gardes-côtes libyens ont intercepté dimanche cinq bateaux à bord desquels se trouvaient environ 500 migrants qui tentaient de rejoindre l’Europe et qui ont été conduits vers Misrata, à l’est de Tripoli, selon des responsables qui n’ont pas précisé ce qui attendait les migrants à leur arrivée.

Lourd bilan

Pour la seule journée de samedi, les garde-côtes italiens avaient coordonné le secours de 3 690 migrants à bord de 17 embarcations en détresse, principalement au large de la Libye.

Pour dimanche, le nombre d’opérations a également été de 17, dont quatre étaient encore en cours en début de soirée. Le total des migrants secourus dans les 13 opérations terminées s’élevait à 2 152.

La marine militaire italienne a ainsi annoncé que son patrouilleur Bettica avait secouru dimanche au moins 570 migrants, dont plus d’une soixantaine de femmes et une quinzaine de mineurs, à bord de quatre embarcations.

De même, le MV Phaenix, navire privé affrété par les ONG Médecins sans frontières (MSF) et Migrant offshore aid station (Moas), a secouru 369 migrants dimanche, un jour après avoir quitté Malte pour une mission de sauvetage de six mois en Méditerranée, a annoncé MSF.

Opération Triton

Pour la première fois samedi, le patrouilleur français Commandant Birot, envoyé la semaine dernière pour renforcer le dispositif européen en Méditerranée, à la suite d’une série de naufrages dévastateurs en avril, a participé samedi aux opérations, secourant 219 migrants qui se trouvaient à bord de trois embarcations différentes.

Le patrouilleur est arrivé vers 18 h 00 au port de Crotone, en Calabre (sud de l’Italie), où les migrants secourus et deux passeurs présumés ont été pris en charge par les autorités italiennes.

Certains des autres migrants secourus samedi sont arrivés dans la nuit à Lampedusa, tandis que la plupart devaient débarquer entre dimanche et lundi en Sicile et dans le sud de l’Italie.

Des centaines de migrants, essentiellement africains mais aussi pour beaucoup syriens, partis pour la plupart de Libye où le chaos laisse les mains libres aux passeurs, arrivent ainsi chaque jour sur les côtes italiennes.

À la suite d’une série de naufrages ayant fait plus de 1 200 morts en avril, les dirigeants européens réunis en sommet extraordinaire le 23 avril ont décidé de renforcer la présence de l’UE en mer en triplant le budget de l’opération européenne Triton, qui était jusqu’alors de 3 millions d’euros par mois.

Ce programme géré par Frontex, l’agence européenne de contrôle des frontières, avait supplanté « Mare Nostrum », l’opération italienne nettement plus ambitieuse mise en place un an plus tôt.

La différence s’est fait sentir lors des premiers mois de l’année : entre janvier et avril, le nombre d’arrivées en Italie a tourné autour de 25 000 en 2015 comme en 2014, mais le nombre de morts et de disparus a été multiplié par 20, passant de 96 à 1 780 selon l’Organisation pour les migrations internationales (OIM).

 

Voir aussi, sur E&R :

Sur le torrent migratoire qui s’abat sur l’Europe,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Schizophrénique autour de la mort

    Nous établissons des lois et nous donnons les moyens de les faire appliquer. C’est ainsi que nous créons des armes et missionnons des gens qui en sont équipés.

    Dans le même temps, on remarque que quelle que soit la cause du décès ou les circonstances, nos élites prendront invariablement le parti du mort. Qu’importe le risque prix, que la loi soit violée ou qu’autrui soit menacé. Les exemples ne manquent pas où l’on nous explique que la mort aurait pu et donc dû être éviter :
    • le preneur d’otage abattu, même lorsqu’il a déjà tué des otages
    • le braqueur armé tué par sa victime
    • le voyou se tuant en fuyant la police

    C’est totalement schizophrénique.

    Soit il faut renoncer à avoir des lois (conséquence directe du renoncement à les faire appliquer coûte que coûte), soit il faut accepter que ceux qui les violent soient responsable des conséquences fussent-elles fatales.


  • BHL et sarkozi ont de plus en plus de sang sur les mains, j’espère qu’ils finiront leurs tristes carrières devant un tribunal.


  • Je pense que le grand remplacement tant attendu a commencé .Si rien est fait d’ici la, on va se diriger lentement vers une guerre.

     

  • A voir les photos, ce sont principalement des hommes qui émigrent.

     

  • En Europe un enfant coûte environ 200 000 euros avant qu’il ne commence à travailler, chacun de ces milliers de migrants économise 200 000 euros à l’Europe, mieux : l’Europe GAGNE 200 000 euros par tête de pipe . Et ils sont fins prêts à travailler pour des cacahuètes - avec enthousiasme ! - pour l’exploiteur sioniste .

     

    • #1176780
      le 04/05/2015 par Yéti_déporté_au_Benêtland
      Arrivée de plus de 5 800 clandestins en deux jours sur les côtes (...)

      Sauf qu’un enfant européen est formé, et qu’on a pas a financer son béton hlm, sa caf etc ... Un couple avec un seul smicard et 2 gamins coute déjà à la collectivité ... Au EU, un mexicain sans formation demande 20 ans avant d’être "rentable" pour l’État ... et il n’y a pas tout l’assistanat grandremplaciste du Benêtland ... Sans immigration l’immobilier serait 3 fois moins cher par ex ... Un emploi industriel demande 300k€ d’investissement ... C’est pas le malien qui les apporte ...

      "On ne trouvera pas de Nile Rodgers où de Stevie Wonder dans les barcasses de la traitre négrière capitaliste uropéenne, juste du rapper débile ..."
      Jazzman anonyme de l’Empire


    • Et les deux millions de Français expatriés, ce n’est pas une pure perte sèche ?

      Votre argument ne tient pas la route. Surtout que pour être gagnant avec votre combine, il faut faire venir des diplômés et des créateurs d’entreprises, pas des assistés.


    • @yeti

      je comprend ton propos cependant, je pense pas que les usa soit un exemple valable car c’est deja une terre spolié
      l’afro américain a plus de 200 ans d’assimilation a cette terre,
      quand au hlm pour y vivre oui il n’y a plus de mixité c’est mono ethnique et en effet tout est payé par les caf...donc ces immeubles coute plus cher qu’il ne rapport d’où dans 20ans deux problème soit ils seront écrasés soit plus de suivis d’où des immeuble taudis,


    • Ce sont des comptes d’apothicaire. N’importe comment le français est taxé pour tout..... les dégâts écologique, les banques. A la limite je préfère payer pour nos frères de misère que pour rembourser les conneries des banques. L’immigré ne vous retire rien car si ce n’était pas lui - se serait autrechose.
      Comme on le sait le salaire des uns et des autres n’est que le reflet de son statut social et là dedans l’immigré n’y est pour rien - lui aussi touchera selon son statut social. Il en fut jadis pareil pour l’esclavage dont on n’a jamais pu décider si économiquement il était rentable ou pas. L’immigration n’ajoute ni ne retire rien puisque l’on gagne ce que nos maîtres nous estiment c’est à dire pour rien souchien ou pas. Le calcul économique est une absurdité tout est dans un rapport de force appellé aussi rapport de classe. Sauf qu’il n’y y a qu’une classe celle des propriétaires de la division du travail des sans-dents.


    • @Yéti ...
      Le cout pour la société est dissocié des profits réalisés par les entreptises...donc tout le mondde s’en fiche !
      Comme on dit, les profits sont privés, les dettes : publiques.


  • BHL devrait les accueillir et les enmener en Israël !


  • L’Europe manque de personnel - sous-payé de préférence...


  • J’espère que les italiens du sud vont réagir et durcir le ton. Il n’est plus question de négocier. Il faut désormais se battre pour sa terre. Coraggio !


  • C’est la nouvelle traite négrière organisée par les mêmes : les "passeurs" sionistes (les marranes de Misrata) qui se font des c... en or, et l’exploiteur sioniste qui attend la livraison des esclaves fins prêts à travailler pour des cacahuètes .


  • L’EI comptait infiltré les bateaux d’immigrer pour s’introduire en europe il me semble, alors quand je vois ça je me pose des questions... je sais pas à quel point c’est contrôlé et où ces personnes atterrissent mais tous ça est à prendre en comptes je pense..


  • « Laissez-nous nous agenouiller face au Grand Capital ! »

    C’est quoi cette organisation pour les migrations internationales (OIM) ? alors il y a même des officines de promotion officielles !


  • C’est un bon moyen pour faire entrer une armée dans le territoire ennemi sans qu’il s’en rende compte.
    On est mal barré...

     

  • @ : Discours du 10 avril 1974 à l’ ONU : Houari BOUMEDIENNE , président de la république algerienne de l’époque : « " Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. "

    On pourra pas dire qu’on a pas été prévenu !!!!!

     

  • C’est clairement voulu par nos maîtres.
    A partir du moment où on leur accordent des droits dès qu’ils posent le pied en EU, ça n’arrêtera jamais. C’est pourtant simple de les ramener de l’autre coté si on s’en donne les moyens.

    J’avais vu un reportage en Arabie Saoudite, ils enfermaient les clandestins jusqu’à qu’ils aient les moyens de payer un billet retour. Cela avait freiné les hardeurs des musulmans du monde entier qui voulaient s’installer sur leur terre sainte.

    Une politique anti-émigration doit être ferme si elle veut être efficace.


  • C’est bizarre, quand on regarde des photos des camps de réfugiés syriens en Turquie, par exemple, on y voit en grande majorité des femmes et des enfants.
    Quand on voit les photos des embarcations de "réfugiés" à destination de l’Europe, on y voit presqu’exclusivement des hommes jeunes et adultes en bonne santé.
    La Turquie accueille de véritables réfugiés qui ont fuit la guerre, nous, nous "accueillons" de la main d’œuvre bon marché.
    Tout porte à croire que de la montée des partis politiques dits populistes et anti européens est en train de contraindre l’U.E à accélérer sa politique d’immigration, avant que les populations ne ruent dans les brancards.
    L’été promet d’être chaud dans les grandes métropoles européennes, car je doute fort que les pontes de Bruxelles aient eu le temps et les moyens de mettre en place les structures d’accueil nécessaires à l’arrivée massive de ces populations.


  • Résultat du malheur organisé en Libye au nom de la paix.
    Sarko va t-il payer l’hôtel pour ces libyens, après s’être occupé de Kadhafi ?


  • tout s’imbrique, la chute de la Lybie faisait partie du plan du grand remplacement (ou de de la population européenne.
    On va vivre le scénario du camp des saints !!!
    C’est la fin de l’homo occidentalis.


  • Séquence diversion :

    Quoi, Jean-Marie Le Pen ne veut pas se rendre au bureau exécutif du parti ?


  • Migrants, migrants ! Cette Novlangue est insupportable. On voudrait nous faire croire que ces gens migrent par plaisir comme la migration des vacanciers du mois d’aout, ou en tout cas que migrer est quelque chose de naturel pour un humain (dans le monde merveilleux d’Attali bien sur..)

    Appelons les choses par leur noms et parlons de réfugiés, de réfugiés clandestins et d’immigration clandestine ou de réfugiés de guerre mais pas de migration, qui en soit est quelque chose de naturel chez certaines espèces animales mais pas chez l’homme.

    Donc, en plus de se moquer de nous, je trouve que l’emploi du terme "Migrants" rabaisse ces réfugiés au rang d’animaux. (c’est une interprétation toute personnelle)

     

    • @réfugiés..........oui , et pourquoi ne pas qualifier ces embarcations de ferries !...les mots ont un sens et tu as raison de pointer cet exemple qui n’est là que pour dédouaner les instigateurs de tout ce merdier, nous présentant ensuite ces drames humains successifs comme relevant d’un tropisme naturel...et bientôt ils nous parlerons de transhumance !!


    • Si tu écris "réfugiés de guerre", le Français moyen va comprendre que cette immigration provient des exactions des nations atlantistes dans leurs pays d’origines, tu mets "migrants" et ils vont analyser cela comme des immigrés qui viennent bouffer leurs pains. Pas encore arrivés, déjà détestés. SOS racisme et toutes les associations parasites vont s’en frotter les mains.


  • C’est pas BHL qui récemment disait "l’immigration c’était pareil sous Kadhafi..." ? Pas de bol Botul.... Et ensuite de dire que cet afflux d’immigrés étaient des Syriens fuyant les combats à cause de notre non intervention en Syrie...ou comment retourné les choses à son avantage en se dédouanant de tout le mal qu’on a causé...


  • C’est spectaculaire mais il n’y a pas à s’affoler, vu que 200 000 arrivent légalement chaque année...

     

    • Ca fait Quand meme chaud au cœur ( au moins des europhiles) de voir tous ces gens qui aiment l’EUROPE, et qui ont tout abandonné pour venir nous enrichir des apports de leur culture , de la diversité , du métissage ....Tout ça ! Je sens qu’on va etre très potes, eux et moi .


  • Merci qui ? Merci Nico et Bernard-Henri...


  • En même temps, y’a des chômeurs partout, 5,6 millions rien qu’en France.

     

  • Intéressante homonymie entre "les clandestins" et "le camp des saints" !


  • Les médias nous parlent de réfugiés syriens qui fuient la guerre et je constate surtout de jeunes hommes africains fuyant la misère pour trouver un hypothétique emploi en Europe ....
    Les medias nous parlent avec insistance sur le besoin de les secourir, de les accueillir ...
    Tout ceci est magnifiquement orchestré pour culpabiliser les citoyens européens qui refuseraient d’accueillir ces malheureux fuyant la guerre ,la misère......
    Il sera alors "humanitaire"d’accepter cette immigration massive au nom des "droits de l’Homme et aux fadaises creuses .Ces morts sont utilisés pour manipuler l’opinion, pour répondre aux ordres des multinationales qui ont besoin d’une main d’œuvre docile et bon marché en Europe .Ce projet est bien huilé et laisse supposer une organisation planifiée depuis la chute de Kadhafi.L’épouventail de la menace islamiste vise à brouiller les cartes .Le changement du peuplement de l’Europe est en cours et n’obéit qu’à la volonté des multinationales de pouvoir exploiter les miséreux d’Afrique pour accroître ses bénéfices .Ne soyons pas dupes, la médiatisation et l’utilisation à outrance du registre émotionnel sont récurrentes dans la manipulation des masses.


  • #1177099
    le 04/05/2015 par Une offre qui ne peut pas refuser.
    Arrivée de plus de 5 800 clandestins en deux jours sur les côtes (...)

    Le plus regrettable là-dedans c’est qu’ il n’y a que des perdants.

    - L’Afrique puisqu’elle perd ses enfants et ses forces vives, les immigrés doivent rester dans leur pays et contribuer à le rendre plus fort,

    - L’ Europe puisqu’elle voit ses peuples se modifier, changer de couleur, cela peut-être considéré comme une forme de colonisation, sachant qu’il subsiste un chômage de masse et une profonde crise économique.

    - L’ immigré lui-même puisqu’il a cru au rêve Européen, il se retrouve en Grande-Bretagne, touche ses 450 euros, il doit manger, se loger, affronter le froid, la colère légitime des populations locales. Son rêve se transforme rapidement en cauchemar.

    Les seuls gagnants c’est l’ oligarchie bancaire, ceux qui désirent voir les peuples se mélanger, les multinationales qui font encore plus de bénéfices, donc une toute petite minorité.


  • Admettons que chaque clandestin ait payé 3000 euros son passage, ça fait 5800 par 3000 ce qui donne 17,4 millions d’euros en deux jours : les marranes de Misrata doivent se faire des c.. en or, ils pourraient rétrocéder un petit quelque chose au Nabot grâce auquel ce noble trafic peut exister . Il est possible aussi qu’ils soudoient les officiers de la marine italienne afin qu’elle récupère leur "cargaison" . Quand il y a de telles sommes en jeu tout est possible .

     

    • Ils n’ont pas besoin de soudoyer le personnel de la marine italienne, vu que c’est une directive qui vient de Bruxelles.
      "Opération Mare Nostrum" fin 2013, ça ne vous dit rien ?
      Je ne serai pas surprise non plus que les 3000€ ou les 7500$, c’est selon la source, ne soit qu’une somme destinée à faire pleurer Margot sur le racket des réfugiés par les méchants passeurs, tout comme le chiffre du nombre de noyés, invérifiable puisqu’on ne retrouve que rarement les corps.


  • Quant à ce qu’il est en train d’arriver actuellement sur nos rives méditerranéennes, c’est le moment de relire ce récent article de T. Meyssan :
    La cécité de l’union européenne face à la stratégie militaire des États-Unis.

    C’est pas comme si ça arrivait au hasard des terribles malheurs malencontreux qui frappent fortuitement l’Afrique et le Moyen-Orient, pas de chance pour eux et nous.

    Comme T.M. le dit : "Le chaos n’est pas un accident, mais un but".


  • Du temps de Kadhafi la Libye était solide et porteuse d’un projet panafricain (qui déplaisait à Sarkozy), et constituait un tampon et un rempart entre l’Afrique et l’Europe...Mais certains pays et des gens machiavéliques, animés par des désirs et des calculs qui nous dépassent ont décidé de tuer Kadhafi et de réduire la Libye à la clochardisation. Les Africains qui déferlent sur l’Europe, ce n’est rien que l’effet dominos de l’histoire. IL NE FAUT PAS S’EN PLAINDRE


Afficher les commentaires suivants