Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Victimes d’un mal mystérieux, des CRS bretons tombent malades avant la visite de Hollande...

Jeudi matin, 5 h 30. Dans la cour de la caserne de la CRS 13, à Saint-Brieuc, les rangs sont particulièrement clairsemés. Commandement compris, ils ne sont que 31 policiers à être présents [1].

Ce jour-là, la compagnie doit pourtant accompagner le président de la République dans son déplacement à Brest. Problème, 43 CRS briochins sont en arrêt de travail. Une épidémie ? Pas vraiment. « Ce n’était pas un mouvement de grève puisque nous n’avons pas le droit mais un mouvement de grogne », explique Franck Le Bail, du syndicat Alliance. « Se faire porter pâle était la seule façon de montrer notre mécontentement. Et avec la venue de François Hollande, la symbolique était forte ».

« Un merci n’étanche pas la soif »

Les motifs du « ras-le-bol des CRS » ? « Depuis le mois de janvier et les attentats, nous sommes sans cesse en déplacement, corvéables à merci. Nous n’avons plus de vie de famille. Le ministre Bernard Cazeneuve ne cesse de féliciter les forces de l’ordre. Mais comme le disent mes collègues, un merci n’étanche pas la soif ».

Ces dernières semaines, les syndicats de CRS sont en effet en pleines négociations avec le ministère de l’Intérieur qui n’accède pas à leurs revendications [2] concernant la revalorisation de l’indemnité journalière d’absence temporaire (fixée depuis treize ans à 30 €).

« Les collègues sont fatigués d’être employés de façon intensive et désorganisée. Face à nos demandes, l’administration n’oppose que du mépris », ajoute Sébastien Rabillet, le secrétaire délégué régional CRS d’Alliance. Autre raison de la grogne : le manque d’effectif et la nature des missions confiées au CRS.

« Nous sommes devenus des vigiles, utilisés pour faire des gardes statiques devant les ambassades ou lors des points presse. Il faut recentrer nos tâches sur le coeur de notre métier : faire régner l’ordre public », continue Franck Le Bail, avant de conclure : « En trente ans de police, je n’ai jamais observé un tel mécontentement chez nous. Et ça risque de s’amplifier... ».

Notes

[1] Les 31 CRS briochins présents ont finalement reçu le soutien de leurs homologues de La Rochelle et de Rennes, appelés en urgence.

[2] La direction zonale ouest des CRS n’a pu être jointe hier.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • CRS...Compagnie ’républicaine’ de Serviteurs(’république’, c’est une bouteille qui peut contenir tout et n’importe quoi...), des larbins comme les autres habitants de l’endroit, avec cette différence qu’ils peuvent les matraquer pour faire régner ’l’ordre’ (’ordre’, est une bouteille qui ressemble à la bouteille ’république’) et en moyenne, déjà bien mieux payés que ceux qu’ils ’ordonnent’ (’ordre’ est quant à lui ; un vocable à double sens ou plutôt non ; faire régner ’l’ordre’ c’est justement transmettre, même à coups de matraques, ’l’ordre’ qui est donné d’en ’haut’ et aujourd’hui en ’haut’ se trouve le lobby judéo/sioniste ; ses domestiques, et ses complices) Les choses sont donc ’ordonnées’, organisées comme suit : d’un côté la chair à pognon, de l’autre la chair à canon. Au-dessus, tous ceux qui se goinfrent sur les uns, avec l’aide des autres. Faut-il faire un dessin ? En conclusion, on fera remarquer qu’étant donnée la situation de ce pays, dans le contexte actuel, il n’est pas question d’Intérêt Général...

     

    • Désolé pour ces "pauvres gens", mais j’ai du mal a trouver de la compassion pour des types qui s’engagent dans une activité professionnelle dont le principal consiste à aller taper sur la gueule de la populace qui les nourrit.
      Il faut un état d’esprit bien particulier pour avoir ça comme but dans la vie.
      Tous ceux qui en ont besoin n’ont pas trouvé la voie de la psychiatrie.
      Dans cette spécialité-là aussi il y a du boulot à condition que ceux dont le cas en relèvent s’en rendent compte, il faut quelques neurones pour ça.

       

      • Tout dépend. Certaines parties de la populace mérite largement de se faire taper sur la gueule (racailles de cité, punk à chien antifas de la CNT, milices communautaire du type LDJ et autres femens). Le problème, c’est que toute cette chienlit a réussi à prendre le pouvoir (au moins idéologiquement) et à retourner cette outil efficace contre les gens honnêtes et patriotes.
        Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut condamner la profession en tant que telle. Va donc demander au simple citoyen libyen ou irakien s’il se réjouit de ne plus avoir d’Etat et donc de police digne de ce nom pour maintenir l’ordre quand il emmène ses enfants à l’école ou qu’il traverse la rue pour acheter son pain.

        "L’ordre, et l’ordre seul, fait en définitive la liberté. Le désordre fait la servitude." Charles Peguy


    • C’est bien les gars ! Montrez à ce Pouvoir illégitime que la République, la France, c’est vous... et nous !

       

    • Etonnant. La police ne tombe jamais malade pour charger aux canons à eau et à sable des familles pacifiques accompagnées d’enfants, qui se rendent à un congrès, dit antisémite. Souvenir du 4 mai 2014 à Bruxelles.
      La Police est censée faire respecter l’intérêt de tous, mais ne défend que son propre intérêt.

       


      • Etonnant. La police ne tombe jamais malade pour charger aux canons à eau et à sable des familles pacifiques accompagnées d’enfants, qui se rendent à un congrès, dit antisémite. Souvenir du 4 mai 2014 à Bruxelles.
        La Police est censée faire respecter l’intérêt de tous, mais ne défend que son propre intérêt.




        c.f. La source de cet article. Ça permet d’expliquer pas mal de choses.
        Quant à ceux qui pensent que si les policiers d’aujourd’hui sont mécontents, ça a aboutira à une révolution en faveur du peuple, ils se fourvoient, car il y aura toujours un larbin pour fuir les conditions économiques précaires que toute personne qui n’est pas fonctionnaire connait dans ce pays. Dans le pire des cas, ils pourront toujours naturaliser les hordes de migrants et leur filer un uniforme et un flingue, ça fera bien l’affaire.
        Selon moi, l’opposition utile à ce système réside dans différents axes méthodologiques :
        1) ne plus consommer (c’est pourquoi le concept de BAD bien compris est révolutionnaire, même si l’effondrement économique ne se produit pas comme on pense)
        2) s’opposer au prosélytisme étatique, notamment en ce qui concerne les piliers de notre civilisation actuelle (révolution "française", guerre d’Algérie, chambres à air...)
        3) montrer l’exemple autour de soi : pourquoi aller voter si on constate que rien ne change ? Pourquoi ne pas agir concrètement au quotidien ? Il faut bien comprendre, qu’avec cet état d’esprit, devenir autonome en faisant son jardin ou autre est un acte politique...
        En attendant, il n’y a absolument rien à attendre des policiers, ni des autres fonctionnaires, car ceux-ci sont dans un schéma carrière+retraite, ce qui met en lumière une désespérante absence de réflexion. Il faut même se méfier d’eux, car ils seront les premiers à former des groupes mafieux si leur salaire ne leur permet plus de vivre confortablement (par le fait qu’ils ont des armes et pas le reste de la population). En ce sens, ils sont le meilleur allié du parasite nomade contre le producteur sédentaire...


      • Il ne faut pas s’enflammer sur cette réponse des CRS . Ils sont payés pour mordre et attaquer quand leur maitre le leur ordonne , et là , simplement ils estiment qu’ils ne sont pas payés suffisamment pour le service effectué . Je me souviens les avoir vus au canon à eau en 91 contre les infirmières à PARIS , contre les landaus de la MPT ....Ils ne paraissaient pas avoir d’état d’ame, mettaient du cœur à l’ouvrage, et étaient très fiers , le soir au bar , de raconter leur campagne ! Ces fonctionnaires, tant qu’ils seront payés ne seront pas vos amis .Mes chiens sont pareils , je les engueule , mais ils n’ont qu’une peur, c’est de me perdre parce que c’est moi leur maitre et que la gamellle est bonne .


      • D’accord avec Le Goy, sauf que ca ne sert à rien de ne pas aller voter. Parce que dans ce cas le PS geganera, car eux, ils vont tous aller voter.
        Ce qu’il faut faire c’est d’aller voter BLANC. Le pourcentage des voix chamgera dramatiquement. Tu auras les 17 % des voix que le PS mérite. Si tu ne votes pas blanc, mais n’y vas pas, tu auras le PS à 38 % des voix.


    • Quand la police comprendra qu’elle aussi est considérée comme de la m.... au plus haut niveau de l’état, ça sentira bon la révolution.

       

      • Mais qui , actuellement n’est pas considéré comme de la merde par le pouvoir ?....Je vois , le gouvernement, une partis des assemblées, certains élus ( meme entre zélus de la ripoublique, ils ne peuvent plus s’encadrer ...) Les loges, le siècle , le CRIJF ...les patrons du CAC, le reste PFFFF.....


    • La grippe Hollandaise, et la grippe Vallsienne font des ravages en ce moment.

       

    • C’est sûrement due aux huitres, elles n’étaitent pas très fraiches... :)


    • Nous ne pouvons admettre cette menace voilée adressée au gouvernement Français mais nous pouvons la comprendre.


    • C’est bon signe , je crois que ça ne s’est jamais vu , surtout pour la venue d’un President de la république ! Et même si c’est de l’ordre professionnel , on sent chez eux une exaspération qui est dûe au laxisme et inversions notoires du ministère de l’intérieur vis à vis de leur profession !
      En plus , n’étant pas militaires , ils peuvent se le permettre ! Donc total soutien !
      Après on peut toujours critiquer ces CRS , mais ça ne va pas les encourager à poursuivre de telles actions , qui ne sont peut être q’un début !


    • C’est parce que les vendus qui les dirigent sont atteint de sionite aigue que les crs sont "frappés" (un comble ) de nausée chronique !!!


    • Ne vous enflammez pas.
      Leur mécontentement est d’ordre financier et non moral.
      Dès que le pouvoir allongera leur fiche de paie, ils recommenceront à taper allégrement sur le français contestataire.

       

      • C’est sacrèment vrai ce que vous dites !
        Dès qu’on met la casquette c’est qu’on est quelque part un soumis très obéissant : la morale reste sur le seuil de la porte troquée contre la solde et un emploie assuré !
        La preuve en est sur tous les soldas qui ont bombardés la lybie, l’Irak, la Maurititanie, centre Afrique et j’en passe .....
        Et dire qu’ils nous représentaient : honte sur eux !


    • Poutine, ceinture noire de judo, doit sûrement mieux appréhender ce qu’est une confrontation physique que Hollande. Ce dernier ne va au contact que lorsqu’il donne l’accolade à Netanyahou et à Poroschenko et ne fait travailler ses abdos que lorsqu’il se relève de ses toilettes présidentielles. Il n’y a rien de valorisant pour un militaire ou un policier d’avoir pour chef suprême un type pareil.


    • Indigestion de sauce Hollandaise et de crème brulée Catalane je suppose ?


    • J’adhère complètement à ce que réclament ces fonctionnaires, étant moi même un ancien fonctionnaire je peux que m’ indigner face à cela.

      Les gens, en général, jugent sur l’aspect extérieur sans même savoir ce qui se passe à l’intérieur. Soit par désintérêt ou simplement car ça ne les touche pas. Il faut se mètre à leurs place un peu, je ne prétends pas qu ils fonts un travail exemplaire, juste qu ils sont sous traités pour accomplir les tâches d’autres instituts sans recevoir ce qui leurs est due. Vous, seriez vous prêt a travailler pour votre collègue, pour le technicien de maintenance, et du cuissot de la cantine de votre entreprise et de ne recevoir aucune compensation en échange ? J’en doute fort.

      Je soutiens leurs mouvement.


    • De tous coeur avec eux.


  • Afficher les commentaires suivants