Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Assassinats des Kennedy, Israël, 11 Septembre : Laurent Guyénot présente ses travaux au public anglophone

Découvrez la version anglophone
des travaux (livre et documentaire) de Laurent Guyénot
sur les frères Kennedy et le 11 Septembre

 

Il y a 57 ans, le 22 novembre 1963, le 35e président des États-Unis John Fitzgerald Kennedy était assassiné à Dallas (Texas) à l’âge de 46 ans. À cette occasion, ERTV et Kontre Kulture vous présentent la version anglophone du passionnant et subversif documentaire Israël et le double assassinat des frères Kennedy réalisé à partir des travaux et avec la participation de Laurent Guyénot.

 

*

La bande-annonce du documentaire en version anglaise
(N’hésitez pas à la diffuser auprès de vos contacts anglophones !)

 

Visionnez ici le documentaire en version anglaise :

 

Le documentaire Israel and the assassinations of the Kennedy brothers
est disponible en haute qualité chez Kontre Kulture :

 

Pour les anglophones désireux d’aller plus loin,
l’ouvrage JFK-9/11 : 50 Years of Deep State de Laurent Guyénot
est disponible au format ePub chez Kontre Kulture !

 

Laurent Guyénot présente son ouvrage (banni d’Amazon !)
au public anglophone :

 

Le texte en français de la vidéo :

Bonjour, c’est une bonne nouvelle que Kontre Kulture publie et vende maintenant mon livre JFK-9/11. Il a été banni il y a quelques mois d’Amazon, ce qui est le signe qu’il inquiétait l’establishment.

Il se vendait plutôt bien, avec près d’une centaine de commentaires majoritairement positifs. Je crois que c’est le premier livre sur le 11 Septembre interdit par Amazon, et la raison évidente est que c’est l’un des très rares à cibler directement Israël comme le principal coupable.

Par une coïncidence, ce livre a été interdit quelques semaines seulement après la parution d’un nouveau livre, qui réunit quelques-uns de mes articles anglais parus sur le webzine unz.com, sous le titre : Essais sur le Pouvoir juif. Il pourrait donc y avoir un lien. Peut-être que quelqu’un a décidé qu’il y avait un livre de Guyénot de trop, et a décidé de retirer celui qui marchait le mieux.

JFK-9/11 est spécial pour moi parce que c’est mon premier livre dans le domaine de ce que l’on peut appeler la politique profonde. Il a été publié pour la première fois il y a près de 7 ans, donc bien sûr mon point de vue sur certains détails de l’histoire a maintenant évolué. J’ai acquis une meilleure compréhension des nombreuses fausses pistes créées par l’opposition contrôlée afin de détourner les soupçons d’Israël.

En fait, la structure du livre reflète mon évolution en l’écrivant. Quand j’ai commencé à écrire sur Kennedy, je n’avais aucune idée des preuves incriminant Israël, et ce n’est qu’après avoir étudié le 11 Septembre que j’ai soupçonné, puis réalisé qu’Israël était également derrière les assassinats des frères Kennedy.

Entre-temps, j’étais tombé sur le livre de Michael Collins Piper, qui doit toujours être crédité comme le pionnier de cette piste avec son livre Final Judgment : The Missing Link in the JFK Assassination Conspiracy. Ainsi, entre le moment où j’ai commencé à écrire JFK-9/11 et le moment où je l’ai terminé, ma propre compréhension avait changé. Mais cela s’avère être le point fort du livre, car il est bien adapté aux lecteurs plutôt novices dans le domaine, comme je l’étais il y a dix ans ; il les conduit progressivement au plus profond de la conspiration. Si j’avais écrit ce livre ne serait-ce qu’un an plus tard, j’aurais probablement ciblé d’Israël d’entrée de jeu, et cela aurait été trop brutal pour un lectorat général. Le livre n’aurait pas eu le même succès, aux États-Unis comme en France.

C’est donc une très bonne chose que Kontre Kulture lui donne maintenant une seconde chance, afin qu’il puisse continuer à éveiller de plus en plus de gens sur la nature criminelle de l’influence d’Israël sur les États-Unis et le monde.

Laurent Guyénot

 





 

Toujours disponible en français chez Kontre Kulture,
le documentaire Israël et le double assassinat des frères Kennedy

 

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Faudrait le faire lire à Pompeo et accessoirement à Trump et tout son staff.

     

  • Great job, Mister Guyénot !


  • Très agréable lecture de la vidéo en anglais.
    La diction est excellente et facile à comprendre.
    Sans frime.


  • Merci pour cet excellent moment.
    On attend les "fact-chekers" dont on connait par avance les arguments, comme un mantra.


  • "Influence criminelle d Israël sur les États-Unis et le monde", excellent résumé. Merci à ER et Laurent Guyenot, le doc sur l assassinat des frères Kennedy est une belle réussite.


  • Un travail remarquable. On attend maintenant les critiques des médias ... s’ils osent !

     

  • Dans la lutte que nous menons il est, à mon sens, capital de diffuser les vidéos les plus essentielles d’E.R. dans les langues les plus parlées afin d’avoir un impact à la hauteur de celui de nos ennemis mondialistes.
    Face à ce bain de propagande dans lequel vit quasiment toute l’humanité un bon traducteur et un peu de montage suffisent pour avoir une "rentabilité" de diffusion internationale.
    Des vidéos jetées comme des graines prêtes à germer tout doucement à leurs rythmes...

     

    • perso j’y crois pas trop, prenez l’exemple de JP Petit qui a créé plus de 50 vidéos scientifiques gratuites très pédagogiques en plus de 20 langues et il n’y a pas un seul organisme scientifique de ces pays qui ose aborder dans la presse de ce pays les théories de JPP (qui ne mettent absolument pas la paix, les libertés ou la religion de ces pays en danger). L’omerta du mandarinat qui règne sur les sciences , la santé et la sociologie de la planète est minime à côté de celui du NOM sur ses plans destinés au contrôle de l’humanité...


  • Ca tombe a pic, je sors de la lecture du livre sur J.E Hoover et j’ai aussi vu la version longue du film JFK d’oliver stone.

    J’en ai conclu 2 points :

    On a un peu trop idéalisé le personnage de JFK qui était un nymphomane calculateur et cynique

    Il a bien été assassiné sur ordres de l’état profond.


  • Excellent travail. Merci Laurent. On en reste sur notre faim tellement c’est interessant.

    La suite : un des 11 enfants de bobby ?


  • Je préfère le titre "Le double assassinat des frères Kennedy", c’est plus explicite.


  • Il ne faut pas oublier que l’auteur de la référence sur l’assassinat de JFK, Michael Collins Piper, n’était pas du tout d’accord pour dire comme nombreux autres auteurs plus ou moins pertinents, ou plus ou moins douteux, que "l’objectif de la conspiration était de placer Lyndon B. Johnson à la présidence". On remarque que cette idée s’infiltre insidieusement même du côté de ceux (comme Jim Fetzer) qui identifient Israel comme étant l’un des conspirateurs.


  • C’est excellent, très bon documentaire à voir et à revoir ! Merci à Monsieur Guyénot


  • L’idée que JFK a été tué par Israël qui voulait le remplacer par LBJ comporte plusieurs propositions mélangées. C’est une phrase trop chargée, qui sous-entend que Israel voulait surtout remplacer JFK par LBJ, qu’Israel aurait pu à la limite truquer l’élection pour faire élire LBJ sans avoir à tuer JFK.

    Le problème se trouve dans la seconde partie de la phrase, problème de logique que n’importe quel éditeur aurait reconnu immédiatement. C’est à se demander si certains ne font pas exprès de polluer le puits d’info en formulant des assertions à moitié vraies, moitié fausses, à la manière d’un Jim Fetzer (qui dit qu’aucun enfant n’est mort à Sandy Hook) qui est un manipulateur, expert en science cognitives.

    JFK a dit à Ben-Gourion qu’Israel n’aurait jamais d’arsenal nucléaire, "not over my dead body", ce qui signifie en français "jamais même si on lui passait sur le corps". Il existe de nombreux autres exemples de ce genre, mais M. Guyénot préfère mettre l’accent sur LBJ, quelle distraction... Le probème était très personnel entre Ben-Gourion et JFK, et cela était bien plus important que l’appui de LBJ pour Israel et vice versa. Plus important encore : ce conflit concernait l’existence même de l’arsenal nucléaire israélien. Personne d’autre que JFK ne s’y opposa. Le programe nucléaire israélien se serait développé avec JFK mis hors d’état de nuire, peu importe que ce soit LBJ ou un autre qui tienne le poste de président des USA. Le fait est que seul JFK empêchait son développement.

    Est-ce de la mauvaise foi de ma part que de signaler ces problèmes de logique ? Par ailleurs, M. Guyénot n’arrive pas à résumer correctement la thèse du livre de Piper, et c’est une difficulté qu’il ne semble pouvoir surmonter. Mais c’est impossible d’écrire aussi bien tout en étant incapable de lire un texte et d’en rendre compte correctement sans déformer la pensée du chercheur. La faculté de compréhension de texte devrait être acquise depuis la petite école. On a de quoi se méfier. Retournez lire Piper et comparez : on a affaire à deux niveaux distincts de qualité de la recherche, rigueur d’analyse et précision des explications. Le plus important est que Piper ne se permettait pas un telle confusion logique dans l’exposé de ses résultats de recherche, il était un excellent éditeur. Il ya aussi que M. Guyénot présente Roger Stone et Philip Nelson (LBJ the mastermind of the JFK assassination), comme des sources crédibles alors qu’ils désinforment...


Commentaires suivants