Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Attentats du 11 septembre 2001 : le Parlement japonais pose les questions de Thierry Meyssan

"Les téléspectateurs japonais ont eu le privilège, le 11 janvier 2008, d’assister en direct à une surprenante audition sénatoriale : le président d’une commission parlementaire a pris a partie le Premier ministre, les ministres des Affaires étrangères, des Finances et de la Défense pour leur faire constater que, six ans après les attentats du 11 septembre, ils n’étaient toujours pas en mesure d’expliquer les faits et de confirmer que les attentats avaient été commandités depuis une grotte afghane."

Chers amis, j’ai la certitude que se livre en ce moment une bataille décisive et historique pour en finir avec le projet de domination brutal des États-Unis et de ses alliés, dont la France fait aujourd’hui parti. Alors que l’empire vacille économiquement, que sa puissance militaire est neutralisée par la résistance en Irak et au Liban, c’est tout le mur du mensonge qui peut s’effondrer.

Car le titan étatsunien est un colosse au pieds d’argile, et ce qui lui reste de force repose avant tout sur le mensonge, un mensonge permanent, omniprésent, car pour masquer un mensonge, nous le savons, il faut d’autres mensonges. Ce mensonge devient tellement difficile à remettre en question qu’il en devient mythe.

Le mythe d’un "occident" qui malgré tous ses défauts et ses crimes porterait l’étendard de la résistance au terrorisme. Le mythe d’un Chavez despote et d’un Uribe démocrate, le mythe d’un Iran raciste et d’un Israël tolérant, le mythe d’un Poutine agressif quand c’est Bush qui installe ses missiles en Europe, le mythe selon lequel Cuba est une dictature et que nous vivons dans un pays libre, alors qu’on s’apprête, sous nos yeux, à trahir la souveraineté du peuple français le 4 février prochain...

la liste est longue

nous ne sommes pas la démocratie, nous sommes un système de domination injuste appelé le capitalisme néolibéral
nous ne sommes pas les droits de l’homme, nous sommes le génocide et l’ingérence
nous ne sommes pas la guerre contre le terrorisme, nous sommes les terroristes en guerre contre les derniers bastions d’indépendance qui subsistent sur la planète


Que faire ?

Alors qu’on nous fait croire qu’il faudrait choisir entre la résignation et une violence sans espoir de victoire, je propose de briser les mythes et d’unir les bonnes volontés.

La liberté passe par l’union, et cette union passe par la vérité.

Comment déverrouiller les mythes...il existe peut-être une première clef d’accès : celle-ci réside dans l’étude de l’un d’entre eux, un mythe fondamental, né sous nos yeux et devenu la nouvelle clef de voute d’un système de domination qui n’en fini plus de se maintenir par tous les moyens nécessaires.

Il temps d’ouvrir les yeux sur le mythe fondateur du 21ème siècle : 11 septembre 2001