Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Attestation grotesque, confinement foireux : Macron en perdition

L’histoire est simple : le gouvernement, conseillé par le Conseil scientifique, qui prend des décisions bizarres pour toute la France, fondées sur des calculs nébuleux, impose le 19 mars 2021, par la voix de son Premier ministre, un confinement dans 16 départements, dont les huit d’Île-de-France, avec une attestation très compliquée pour avoir le droit de sortir de chez soi.

« Je vous l’accorde l’attestation est complexe donc je vais essayer de vous expliquer cela le plus simplement possible...
L’attestation est faite en deux parties. Les premiers motifs permettent de se déplacer de jour comme de nuit, par exemple si on va à une consultation médicale. La deuxième partie c’est les mesures qui s’appliquent en journée, par exemple pour aller faire ses achats, et c’est à ce moment-là que le rayon de 30km s’applique...
L’attestation elle est complexe, moi ce que je recommande aux gens, c’est de choisir le motif de son déplacement, par exemple on a un motif impérieux de garde d’enfants, on coche la bonne case et on regarde le kilométrage associé. »

 

Le lendemain, samedi 20 mars 2021, l’attestation, que Camille Chaize, porte-parole du ministère de l’Intérieur, considère elle-même comme « complexe », est déjà à la poubelle. Entre ces deux moments qui symbolisent très bien la Macronie, ce mélange de folie, d’amateurisme et de corruption, des dizaines de milliers de Français se sont sauvés en zone libre, si l’on peut s’exprimer ainsi. À la différence de 1940, l’Occupant est français, plus précisément néolibéral, européiste, américano-sioniste et progressiste.

Une journaliste de BFM TV tente vainement de résumer la complexité de la chose, pondue par un obscur service de parasites sous-ministériels :

 

 

Il s’agit donc d’un confinement sans confinement, puisqu’un simple justificatif de domicile suffit globalement pour échapper à la célèbre amende de 135 euros.

 

 

Les Français ont cru longtemps que les choses allaient s’arranger, elles vont de mal en pis, le pays est à la dérive, le capitaine est ivre, ivre de son propre pouvoir, et ses secondants ne valent pas mieux. Sur les réseaux sociaux, même les moins Gilets jaunes, les moins bolcheviques se réveillent et commencent à comprendre qu’on est tous très mal embarqués et qu’il faut réagir. Le constat du chaos néolibéral, tout le monde peut le faire.

 

 

 

 

 

 

Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que la situation est hors de contrôle et que désormais, tout peut se passer. Le politique n’a plus d’autorité, et cette sortie dangereuse parmi les ouvriers et syndicalistes du ministre Agnès Pannier-Runacher en est la preuve :

 

 

On connaissait le syndrome « Manuel Valls » – l’homme qui a produit tellement de haines qu’il a dû fuir la France pendant un temps –, il semble que ce syndrome s’attaque maintenant à toute la classe politique, journalistes compris. Puisque ces deux corporations se tiennent par un pacte de corruption sur le dos du grand public.

Et malgré la défaite organisationnelle absolue, la Macronie nous promet d’autres départements soumis à ce régime étrange, entre Ubu, Kafka et Néron. À chaque fois que le gouvernement a besoin d’une relance de la psychose, il trouve un soignant pour nous faire le coup du pic d’hospitalisations. Ce coup-ci, après les Lacombe et les Pialoux, désormais cramés, on nous sort Olivier Guérin. Le quotidien La Provence nous apprend que ce Guérin a rejoint, avec trois autres nouveaux membres, le Conseil scientifique depuis la mi-février...

« D’autres départements ou régions "vont probablement" connaître dans les prochaines semaines des mesures de restriction similaires à celles mises en place dans 16 départements, a estimé le médecin Olivier Guérin, nouveau membre du Conseil scientifique, dans les colonnes du quotidien Nice-Matin samedi. "D’autres départements ou régions vont probablement entrer dans ce type de dispositif dans les quinze jours ou trois semaines qui viennent", déclare le chef du pôle gériatrie du CHU de Nice, citant la région Auvergne-Rhône-Alpes. "Nous sommes passés d’une moyenne de 20000 à plus de 30000 positifs/jour, c’est une augmentation massive. Et ce chiffre annonce les réanimations de dans dix jours. Nous savons que nous allons avoir quinze jours assez terribles", ajoute-t-il. »

Toujours la même rengaine, sans fin et sans fond.

Rappel : la dictature du Conseil scientifique, ce faux-nez du pouvoir profond, est évidemment illégale. mais le Conseil d’État, à la solde des mêmes, se cache sous le tapis.

 

 

Puisque la démocratie n’est plus, puisque les organes de pouvoir vont tous dans le même sens – contre les Français –, c’est maintenant aux Français, ballottés, secoués, piétinés dans leurs droits depuis un an, de réagir et de dire stop à cette dictature infernale. Au moins, avec Poutine, on sait où on va. Avec Macron, la dictature emporte tout : sécurité, emploi, paix civile et sociale.

 

Bonus : l’attestation collector et la citation d’Aurore

 

 

 

 

Macronie = chaos !

 






Alerter

105 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2690229

    Hashtag Nuremberg2
    Le retour s’il vous plaît...

     

    Répondre à ce message

  • #2690260

    On observe de plus en plus de détracteurs parmi les politocards....qu’il s’agisse d’intuition politique ou d’un mot d’ordre top secret, on dirait qu’ils se sont passé le mot : la clique fait tout pour être détestée par les dePutes qui s’y emploient avec zèle.

    Je peux pas m’empêcher de faire le rapprochement avec la médiatisation bienveillante du général De Villiers.
    Si un coup d’État militaire survient avec ce type, ça sera pas en la faveur du peuple qui verra juste sa bléno remplacée par une mycose.

     

    Répondre à ce message

  • #2690298

    Je veux juste revenir sur ce tweet, je n’ai pas tweeter donc si quelqu’un peut placer mon commentaire ça serait sympa

    Alerte, le @Conseil_Etat refuse de nous accorder une audience pour défendre notre recours contre le confinement et le couvre-feu !
    Enfermer la population sans même l’autoriser à défendre publiquement ses libertés est une conception étonnante de la part d’un juge de nos libertés

    Je m’excuse monsieur, mais si le président même de la République, ayant des soupçons qu’il aurait éventuellement donné des armes et des passeports diplomatiques à ses potes (Benalla) pour aller négocier pour lui des contrats avec la mafia étrangère, normalement c’est de la haute trahison avec pêne maximale, dit publiquement avec toute l’aisance du monde , "je suis le responsable, venez me chercher !" . Vous vous attendez sérieusement monsieur ques les institutions judiciaires vont se bouger le petit doigt pour vous ?, Ou pour les français ?! . Il faut vraiment être aveugle, ou vraiment simple d’esprit pour croire qu’il est aujourd’hui possible d’obtenir quoi que ce soit par le billet de la justice. Ce qui est pris de force ne peut être récupéré que par la force.
    Macron n’aurais jamais pris le risque de dire ça , s’il était pas sûre a 1000% qu’il était couvert , et si son gouvernement nous mène par le bout du nez avec une telle impunité c’est qu’ils n’ont rien à creindre non plus , exemple nôtre chère Agnès. C’est le patron qui vous couvre, n’ayez pas peur ! Si seulement on pouvait mettre la main sur celui qui couvre patron ....

     

    Répondre à ce message

  • #2690319

    " sur les réseaux sociaux, même les moins Gilets jaunes, les moins bolcheviques se réveillent et commencent à comprendre qu’on est tous très mal embarqués et qu’il faut réagir. Le constat du chaos néolibéral, tout le monde peut le faire *

    Ah bon, les ( vrais) gilets jaunes sont des bolcheviques ?
    Les moins bolcheviques se réveillent ? Comme si le " grand reset" n’était pas un projet bolchevique.

     

    Répondre à ce message

  • #2690401

    - Amsterdam aux Pays-Bas, des anciens combattants se placent en première ligne à pour protéger les manifestants des forces de l’ordre après la violente répression de la semaine dernière. 
    - Turin, la police italienne choisit le peuple.
    - Londres, marée humaine de citoyens, sans masques, marchant contre le verrouillage et la dictature de la santé : "Liberté ! Liberté ! Liberté !"
    - Bruxelles, marée humaine.
    - Melbourne (Australie), manifestation.
    - Paris, près de la station Châtelet-les-Halles . Alexandra Henrion-Caude s’y est exprimée sur le masque et les tests anaux (écouvillonnement anal sur 3 à 5 cm) sur les enfants promu par l’Institut Pasteur.(Vidéo FB).

     

    Répondre à ce message

    • #2690568
      Le 21 mars à 15:05 par Au royaume...
      Attestation grotesque, confinement foireux : Macron en perdition

      Et, lalgré votre pessimisme comparatif, vous oubliez Rodrigues qui appelle à manifester « pacifiquement » et dans la « con-vergence » (Lfi,Cgt, islamistes, Traité et c’est tout) le 1er mai prochain ? Vous l’oubliez ?
      Nous sommes sauvés. Etienne Chouard sera-t-il la en ce jour du « travail » ?

       
  • #2690424

    Ce n’est pas grave que Macron, l’État, et l’oligarchie même, déclinent.

    Car le peuple décline encore plus vite.

    "Un peuple qui ne défend plus sa langue est mûr pour l’esclavage."

    Les Français sont le peuple qui aime, qui défend, le moins la langue française parmi tous les peuples de la Terre.

    > Les Français finiront donc bien en peuple-esclave, et la France en pays-esclave.

     

    Répondre à ce message

  • Sous la pression de la FNAIM ils ont ajouté dans les activité de première nécessité :

    - la les visites de biens immobiliers pour l’achat ou la location d’une résidence principale non susceptible d’être différée.

    Mais pas pour l’achat d’une bien destiné à la location, ni pour l’achat ou la location d’une résidence secondaire.

    Comment l’agent immobilier peut-il savoir l’intention du candidat à une visite ?

     

    Répondre à ce message

  • Le peuple a un genou à terre. On l’empêche de travailler donc de vivre. On l’empêche de communiquer par le contrôle des médias, des réseaux sociaux, par la suppression du droit de réunion et de manifester. On laisse crever par la privation de soins les malades, on empoisonne les bien portant a coup de picouse, on cloitre les vieux pour les faire crever et maintenant ils veuilent s’en prendre directement aux enfants !
    Ce décret relatif à cette attestation n’a qu’un seul but : provoquer le désarroi chez les veaux ; il aura pour conséquence de les faire se tourner vers le plus fort en mendiant, un syndrome de Stockholm appliqué aux masses.
    Cette attestation n’a donc rien de grotesque ni de foireux si on se place du point de vue du gouvernement. Bien au contraire, elle s’inscrit dans une stratégie de soumission du peuple et de suppression DEFINITIVE des libertés.
    On entend parfois que celui qui tentera de se révolter n’aura aucune chance puisqu’il se confrontera à la puissance de l’état qui n’hésitera pas à déchainer la violence physique, judicaire et financière contre tout récalcitrant : c’est l’argument du pot de fer contre le pot de terre, celui des lâches qui espèrent que dans leur soumission, vaille que vaille, ils pourront s’en sortir. C’est vrai pour un individu, cela ne saurait être vrai pour un grand nombre d’entre eux.
    Au point où nous en sommes, je crois malheureusement que la seule porte de sortie est une résistance active voire violente à tous les individus, entités étatiques ou non qui exigent notre soumission. Plus nombreux nous serons plus nous engorgerons le système.
    Quand nous commencerons par répondre « ta gueule » a ceux qui nous ferons des remarques sur le port du masque, sur la distanciation sociale et aux flics qui nous emmerdent. Si nous refusons massivement de remplir ces attestations, de répondre aux flics, aux juges et aux prélats du système ils perdront le contrôle. Ça n’ira pas sans casse, sans incarcération, ni sans une terrible répression, mais c’est le prix de notre liberté et de celle de nos enfants.

     

    Répondre à ce message

  • Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

     

    Répondre à ce message

  • #2691249
    Le 22 mars à 14:06 par Jean-Mike GASINZIGWA
    Attestation grotesque, confinement foireux : Macron en perdition

    Les sataniques viennent d’assassiner le dernier resistant africain au couillonavirus le Dr John Magufuli , Président de la Tanzanie seul pays libre au monde depuis le début de ce cirque. IL a refusé le confinement, le masque, bref il a rejeté le vaccin, une goutte qui a fait débordé le vase pour le nouvel ordre mondial ;

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents