Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Thierry Breton et Valérie Pécresse, ou l’élite qui déraille

Que les lecteurs de Voici ou Closer se calment, il n’est pas question d’une amourette entre l’oligarque européiste et la présidente de la région Île-de-France. Il est plutôt question de politique, de morale et de salubrité publique. La morale n’a rien à faire en politique, on le sait bien, mais quand on donne des leçons aux autres, et qu’on est (grassement) payé pour cela, on a quelques responsabilités. Notamment la transparence, un chouïa de vérité, de respect des gens, ces vieilles vertus que les néolibéraux macrono-attaliens considèrent comme des freins à leur pouvoir démoniaque.

 

JPEG - 78.6 ko
Jacques, sors de ce corps !

 

Honneur aux dames, on va donc commencer par Valérie. Après, ce sera le tour de Thierry. Parfois, quand on passe devant le Gros Jury d’E&R, il vaut mieux passer en premier, comme ça on n’a pas le temps de gamberger. Surtout si on entend la personne précédente hurler.

« La présidente de la région Île-de-France avait 26 ans quand elle l’a rencontré pour la première fois en décembre 1994, lors d’une cérémonie officielle. "C’était pendant la campagne présidentielle, il était seul, abandonné", se souvient-elle. "Moi j’étais pétrie d’admiration pour cet homme au calme et à la présence incroyable, alors je suis allée le voir et je suis restée avec lui". » (RTL)

Valérie est donc issue de l’écurie Chirac, elle l’a rencontré à 20 ans [1], ses parents l’ont présentée, alors jeune et brillante étudiante, au Grand Jacques. La suite est une ascension relativement fulgurante dans l’organigramme du parti pseudo gaulliste. Dont voici une illustration dans les années 80 :

 

JPEG - 93.9 ko
Beaucoup repartiront chez le juge

 

Par paresse, et par ennui, on n’a pas été visiter le Wikipédia de la blonde, mais tout doit y être parfait : de mémoire, HEC, ENA et Young Leader. Venons-en au fait, car on n’est pas là pour brosser ses escarpins. Il s’agit d’une déclaration étonnante de la part de cette « infectiologue » réputée dans le monde entier :

 

« L’Île-de-France est clairement en sursis. Aujourd’hui, vous le savez, le variant anglais est majoritaire, et ce variant, il n’est pas seulement plus contagieux, il est aussi plus mortel. »

Alors que notre pays regorge de personnes fragiles, jeunes ou moins jeunes, qui plus est fragilisées par les mensonges gouvernementaux depuis un an, pour certaines terrorisées par une maladie venue de nulle part et brandie comme un marteau par un pouvoir en perdition morale, voici que la présidente de la première région de France, régnant sur plus de 12 millions d’habitants, reverse une grosse louche d’huile dans le feu entretenu par l’axe Macron-Castex.

Si un responsable politique ne doit pas endormir ses administrés en cas de danger, il ne doit pas non plus les affoler pendant qu’il ne se passe rien, ou pas grand-chose. Et à moins que Valérie ne soit au courant du prochain virus fabriqué par Bill Gates et ses amis, qui serait dix fois plus puissant que le premier, cette bonne femme devrait passer devant une cour spéciale pour atteinte au moral de la nation, ce qui n’est pas rien.

 

Thierry, c’est l’homme qui a tout réussi, et en tant que grand réussisseur (il n’y a pas de traduction à successman), il a le droit de donner des leçons, voire des ordres, à ses administrés, ou concitoyens.
Depuis 2019 (on triche, on a été voir son intro Wikipédia), il est « commissaire européen, chargé de la politique industrielle, du marché intérieur, du numérique, de la défense et de l’espace », rien que ça. Thierry a l’air sympa, comme ça, avec ses cheveux foufous et ses lunettes glissantes, mais ne vous y fiez pas : c’est un Carcharodon carcharias.

 

 

Sa dernière invention, c’est le passeport vert, un truc anodin qui devrait permettre, à partir de la fin juin 2021, aux Européens riches de pouvoir enfin partir en vacances chez les Européens pauvres. Résumé par Le Figaro :

« Le début de la campagne de vaccination en Europe a été rude. Mais la bonne nouvelle est que nous avons fait de grands progrès depuis », a martelé la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, en introduction de la présentation de son « certificat vert numérique ». Ce mercredi 17 mars, la Commission a dévoilé son projet commun pour permettre aux populations des Vingt-Sept de voyager librement cet été. Sur la forme, le certificat sera doté d’un QR code à présenter sous forme digitale ou sur une feuille de papier pour « les citoyens ne disposant pas de smartphone ». Il devra être présenté lors des contrôles aux frontières par un citoyen européen qui voyage d’un pays à l’autre sur le continent, quel que soit son moyen de locomotion (avion, train, voiture...).

C’est là qu’intervient notre ami « commissaire » (toujours ces appellations de flics) :

Prévu pour une mise en place au mois de juin, ce certificat devrait faire l’objet de débats légaux animés à Bruxelles dans les prochaines semaines, car tous les pays membres ne sont pas à ce jour convaincus. « C’est un instrument gratuit et temporaire, qui n’a pas vocation à durer dans le temps une fois la crise sanitaire terminée », a précisé la Commission. Le certificat vert numérique doit garantir la liberté de circulation des citoyens entre États membres. « La protection et la confidentialité des données de santé au sens du RGPD seront bien sûr garanties », a tenu à rassurer de son côté le Commissaire européen Thierry Breton.

 

 

On peut croire sur parole ce monsieur qui est passé à la tête de pas mal de multinationales et de machins transnationaux, qui ne veulent évidemment que notre bien. La presse applaudit l’oligarque à deux mains, les réseaux sociaux un peu moins.

Les chiens du Net aboient, la caravane mondialiste passe, comme toujours. En attendant ce passeport intérieur qui finira en fiche personnelle scannée par toutes les polices, scientifique, politique et secrète, sans oublier les multinationales du Big Pharma, nous avons retrouvé une petite liste de ces personnalités qui vont se faire retaper la santé en Italie du Nord, entre deux matches ou deux gros jobs, parce que le dopage, madame, il est partout.

Oh, n’y voyez aucune accusation, la plupart de ces VIP ne visitant cette clinique magique que pour se reposer de leur intense labeur. Quelques-uns, paraît-il, s’y font changer le sang, et reviennent comme neufs !

Nous terminerons cette sympathique présentation sur une note positive, en revenant à Valérie qui a un cœur gros comme ça.

Notes

[1] C’est notre info, pas celle de RTL.

Ne loupez pas l’explication de Faits & Documents

 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • un QR code à présenter sous forme digitale ou sur une feuille de papier pour « les citoyens ne disposant pas de smartphone »

    c’est bien connu, à défaut d’un smartphone, tout le monde à une imprimante dans la poche.
    Des clowns, du totalitarisme 2.0 du quart-monde.

     

    Répondre à ce message

  • Si nous, Français, acceptons les codes QR ((de l’anglais : quick response code, « code à réponse rapide ») , alors s’en est fini de tout.

    Sérieusement, je ne me ferai jamais vacciner (je suis membre de Réaction-19).
    Je ne souscrirai jamais au code QR.
    Leur passeport plein de vergogne, symbole de soumission absolue, ils peuvent se le fourrer bien profond.
    Je n’ai pas peur, ni honte de le dire : vivre libre ou mourir debout.
    Du coup, je suis de plus en plus isolé : dans ma famille, dans mon cercle amical, dans mes accointances...

     

    Répondre à ce message

    • #2690249

      Vous ne le resterez pas puisque nous serons un certain nombre à refuser le vaccin et ce qu’il implique. Si cela peut vous consoler, un peu...

       
    • #2690311

      Par ici, sur les traces de la citation cinématographique “I am not a number, I am a free man” l’on vient de contourner les dernières dispositions de la Kommandantur .*
      Au grand dam de certains, "la famille", comme vous le dites, propose comme toujours ses divergences : mais l’homme libre reste toujours libre et fait toujours des émules ; plus encore s’il explique calmement le pourquoi de sa dissidence tout en se faisant bienveillant jusqu’à les féliciter d’être enfin vaccinés, toujours masqués et surtout confinés, pour leur bien, les rassurant qu’il sera toujours présent quand enfin ils en sortiront... dans cinq ans.
      « Dans cinq ans ?!
      - Oui, ou plus, peu importe, je serai toujours là... »

      * Chemin faisant pour parfaire, je double sur l’autoroute un camping car HYMER Classe-B dernière génération MasterLine I : quatre voies à cet instant, un vent à décorner les bœufs qui fait tanguer l’engin, peu de monde sur le Grand Ruban quasi désert, j’en profite pour jeter un coup d’œil dans le rétro afin de jauger de la face avant dudit modèle. Et là, je m’exclame d’un « Mais non ! » de surprise presque dépitée, à faire sursauter une de mes passagères assoupies : au poste de pilotage, deux couillons formant un couple et portant chacun leur masque bleu : la notion de liberté à 100 000 euros passés ! Masquée... L’évasion du corps, l’esprit enchaîné. Qu’est-ce que vous voudriez que l’on fasse contre cela ? Sauf une mine anti-char, ce qui est rare sur l’autoroute...

      Vivre à côté des morts-vivants en demeurant soi-même inaccessible à la peur, impassible tout en laissant entendre que vous détenez les clef de l’issue de secours pour être déjà (en) dehors, c’est leur faire un pied de nez. Et si vous leur suggérez que vous avez de l’Ivermectine en plus des courants Dolipr_âne, de la lotion à moustique et de l’arnica, dans la pharmacie en cas de symptômes soutenus (avec deux réussites en moins de douze heures à la clef), vous doigtez la néfaste institution pour devenir phare potentiel dans la tempête. Et rien que cela est déjà bon pour le moral et donc le microbiote...

       
  • #2690218

    Je me souviens d’une ancienne interview télévisée d’Attali. Il vantait les mérites et le talent d’une certaine jeune Valérie Pécresse...

     

    Répondre à ce message

  • #2690330

    « L’Île-de-France est clairement en sursis. Aujourd’hui, vous le savez, le variant anglais est majoritaire, et ce variant, il n’est pas seulement plus contagieux, il est aussi plus mortel. »
    Donc, ce variant n’est pas naturel. Il est sans doute une conséquence du traitement préventif génétique nommé à tort "vaccin".

     

    Répondre à ce message

  • #2690331

    "Voyager librement avec un passeport vert"...
    Orwell n’aurait pas dit mieux. La liberté, c’est l’esclavage...
    La liberté nest donc plus droit fondalental, mais une faculté octroyée par le pouvoir politique à la condition qu’on se soumette à son arbitraire. .

     

    Répondre à ce message

  • #2690334

    " l’histoire nous rappelle ce que font les extrêmes au pouvoir"
    Oui, et c’est exactement ce que nous vivons en ce moment !

     

    Répondre à ce message

  • #2690399

    Si vous n’aviez pas accepté l’usure et si vous vous gaviez pas autant dans vos soi disant fonction de
    "" responsabilité" politique... la France n’en serait pas là... vous êtes des vampires au service de l’oligarchie sanguinaire.... qui n’en ont jamais assez et qui sont toujours en train de pleurer de ne pas en avoir assez... je bénis le jour ou tous ces profiteurs rendront des comptes...

     

    Répondre à ce message

  • #2690406

    Il faut être clair : les médias et les politicards ne sont que des révélateurs et une caisse de résonnance des courants d’idées et des représentations dans une société.
    Les idées ou les affirmations de ces clowns, les mensonges et les manipulations ont de plus en plus de mal à passer mais les imbéciles sont encore nombreux, raison pour laquelle cette dame qui a connu "le loup" est élue.
    La peur n’a jamais exclu le danger et un peuple qui élit des corrompus, des escrocs, des voleurs et des traitres à la nation ne sont pas des victimes mais des complices.
    Le processus de démolition contrôlée de l’économie et de la vie sociale en général est en marche et cette pseudo-pandémie en est le prétexte.
    Ces gens sont des collabos.

     

    Répondre à ce message

  • #2690422

    Parmi ceux qui vont se faire retaper en Italie du Nord, il y en a quand même 6 qui sont morts ! Leur "retapage " n’a pas trop fonctionné. On peut y ajouter Tapie qui se situe entre le vivant et le mort.

     

    Répondre à ce message

  • #2690428

    Je trouve honnêtement que les grands médias sont extrêmement utiles et une source d’informations prodigieuse : il faut les écouter trés attentivement et comprendre et faire exactement le contraire. S’ils prononcent le mot liberté, cela signifie mise en esclavage, s’ils parlent de bonne santé, il faut comprendre mort ou ennuis assurés etc....etc......C’est trés pratique au final !

     

    Répondre à ce message

    • #2690641

      Valoche a l’air sincèrement préoccupé par les franciliens
      Un peu plus et on va la voir distribuer des repas devant l’église !
      Sorcière !Hypocrite !! Dégage dans ton château et arrête de nous la jouer petite sœur des pauvres !!!

       
Afficher les commentaires précédents