Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Au Canada, Trudeau s’enfonce dans le scandale UNIS

"Des explications invraisemblables et mensongères"

Une loi à ne jamais oublier en régime démocratiste : la bien-pensance sert à cacher la corruption.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Visé par une nouvelle enquête du Commissaire à l’éthique, l’étau se resserre autour de Justin Trudeau. Le Premier ministre a finalement admis avoir confié un programme de près d’un milliard de dollars canadiens à une ONG proche de sa femme. Selon Guillaume Rousseau, analyste politique, Trudeau sera peut-être contraint de se retirer temporairement.

 

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, se retrouve à nouveau dans la tourmente alors qu’il était parvenu à améliorer sa cote de popularité durant la crise du Covid-19. Le 3 juillet dernier, le Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique a annoncé qu’il allait enquêter sur une possible infraction à la loi commise par Justin Trudeau.

Cette fois, on reproche au Premier ministre fédéral d’avoir chargé – via son gouvernement – l’organisme UNIS (WE en anglais) de gérer un programme de rémunération d’étudiants dits bénévoles pour l’été. Le Premier ministre et sa femme, Sophie Grégoire Trudeau, sont connus pour apporter un appui symbolique à l’UNIS, auquel le gouvernement a demandé de gérer ce programme de 900 millions de dollars canadiens (579 millions d’euros). Le contrat a été octroyé directement sans appel d’offres.

 

JPEG - 129.3 ko
Les Balkany canadiens vous disent merci !

 

Une troisième enquête en éthique pour Justin Trudeau

Après avoir voulu minimiser son geste en insistant sur le profond désir de son gouvernement « d’aider les jeunes », Trudeau s’est finalement excusé le 13 juillet dernier.

« À cause des connexions que j’avais avec cet organisme, j’aurais dû me retirer des discussions et je ne l’ai pas fait. C’était mon erreur, je m’en excuse profondément », a-t-il déclaré.

Avant que le Premier ministre fédéral ne fasse acte de contrition, la presse a révélé que sa mère et son frère avaient été généreusement rémunérés pour des conférences qu’ils ont données pour le compte de l’UNIS. Margaret Trudeau a reçu environ 250.000 dollars canadiens (161.000 euros) et Alexandre Trudeau 32.000 dollars (20.000 euros) de la part de l’organisation.

« Je savais qu’ils avaient travaillé avec divers organismes, y compris l’organisme UNIS, mais je ne savais pas à quel point ils avaient été rémunérés par ces organismes. J’aurais dû avoir ces détails et je le regrette », a plaidé le Premier ministre libéral.

Des explications qui sont loin de satisfaire Guillaume Rousseau, professeur de droit et analyste politique, pour qui la gestion de cette crise par Trudeau et son équipe a été « catastrophique ». M. Rousseau est également professeur et vice-doyen aux études à la faculté de droit de l’Université de Sherbrooke, au Québec.

« On parle d’une gestion de crise horriblement amateur. Justin Trudeau a commencé par nier. Quand c’est devenu évident, il a avoué et banalisé. Enfin, il s’est excusé. Ce sont les trois phases de la mauvaise gestion d’une crise politique. C’est une catastrophe de A à Z en matière de relations publiques », tranche le professeur au micro de Sputnik.

Selon Guillaume Rousseau, la « manœuvre » du gouvernement Trudeau consiste aussi à « payer des gens en dessous du salaire minimum et éviter qu’ils soient syndiqués », ce qui ajoute gravement aux accusations d’ingérence et de favoritisme.

« Il faut souligner qu’on parle d’un contrat d’un milliard de dollars [644 millions d’euros, NDLR]. C’est énorme. […] Ensuite, il y a le fait de payer des bénévoles. C’est un drôle de concept, non ? Il s’agirait donc de payer des gens sous la barre du salaire minimum établi par la loi. Les syndicats commencent à sortir pour dénoncer », précise l’avocat.

Dans la foulée de l’annonce de l’enquête, la presse a aussi révélé que deux filles de Bill Morneau, le ministre des Finances, avaient des liens professionnels avec l’ONG devenue controversée (l’une est salariée et l’autre contractuelle). Un lien que ce ministre important du gouvernement Trudeau ne pouvait pas ignorer, rappelle notre interlocuteur. Rappelons que l’organisme UNIS est en outre accusé de racisme de la part d’ex-employés.

Lire l’article entier sur fr.sputniknews.com

Le sociétal pour cacher la corruption

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2505646
    le 17/07/2020 par Bertrand Dudéclin
    Au Canada, Trudeau s’enfonce dans le scandale UNIS

    "C’était mon erreur, je m’en excuse profondément ». Le profondément est très utilisé par ce trouduc ! Dès qu’il doit s’excuser , s’agenouiller, se flageller et se repentir c’est toujours profondément ! Mot qui vient de profond et fondement ... Il doit aimer ça...


  • Sale temps pour les pedophiles.


  • #2505769

    "Une loi à ne jamais oublier en régime démocratiste : la bien-pensance sert à cacher la corruption."
    Comme synonyme çà s’appelle : "Sourire en t’arnaquant" (pour rester poli...)


  • #2505821

    Plus vite ce pauvre Justin Calimero tombera, et mieux ça sera ! Mais il sera alors remplacé par un plus pleurnichard que lui...

    Sa femme est très jolie, ça nous change de Brigitte Macron !


  • #2505890

    1 milliard de dégagés, tranquille et pas au courant alors qu’il dirige le pays !
    Le mensonge paye ! On comprend pourquoi radio canada (en fait celle du Québec) l’adore !


  • ’’C’est une catastrophe de A à Z en matière de relations publiques’’...
    Il ne s’agit pas de cela du tout, mais d’un des enculés du Régime Pourri Canadien qui vient de se faire prendre la main dans le sac et qui comme tout polypsychopathe toxique, s’imagine qu’il va lui suffire de s’excuser pour bénéficier de l’impunité qu’il organise avec ses complices. Ce qui ne l’empêche évidemment pas d’être de la plus extrême rigueur pour sa dissidence qui elle, n’a jamais aucune excuse mais toutes les sanctions possible même par le biais d’une ’’justice’’ dévoyée instrumentalisée pour ce. Cet escroc a quand même, en plus, mis le Canada en faillite et continu de brutaliser la population.

     

    • A quelque chose malheur est bon, car s’il masque les populations, il démasque les malades mentaux (avec leurs complices et leurs larbins ignobles) qui ont déclenché et utilisé l’attentat sanitaire selon leurs besoins spécifiques. Pendant ce temps moulinex déroule la phase deux du putsch ici-maintenant avec sidération par chantage et terrorisme à la clé, sur fond d’interdiction de protocole Raoult et hôpitaux mouroirs. Le slogan ripoublicain c’est :’’Si tu bouges je te crève’’.


  • #2505974

    il me semble que les Canadiens étaient fiers de lui , faut continuer les gars - y en a pas un pour relever l’autre
    un milliard de dollars canadiens à une ONG proche de sa femme ? et en France ils ont emmerdé Fillon pour 3 costards ....


  • #2506000

    L’association des termes : bien-pensance et corruption, n’est pas pour me déplaire...
    Je les trouve même... complémentaires. Et ce n’est pas l’actualité qui me démentira...


  • Ah !!! Trudeau ,ta mis la main dans le pot de confiture et ta nouille ,tellement le pot était gros .Et maintenant tu t’excuses profondément parce que le pot était profondément grand .La main ne suffisait pas il a fallu que tu plonges .Toi et ta femme vous êtes profondément goulus .


  • #2506166

    Lorsque, dans ces hautes sphères ultra concurrentielles, tu veux t’afficher avec pareil engin, tu as plutôt intérêt à cracher et pas seulement en lui filant des rougeurs au genoux.


  • #2506557

    Justin Castreau est indigne de l’esprit familial.
    Pour se racheter il devra se laisser pousser la barbe et fumer le cigare, pour qu’on se marre.


Commentaires suivants