Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Il critique Israël, soutient Soral et Dieudonné en 2014 : la LICRA obtient sa tête

« Je vais sûrement me faire unfollower, voire insulter, mais oui je soutiens Dieudonné  ! La liberté d’expression est un principe fondamental  ! » ou encore « #En2014OnPeutPas Soutenir la Palestine sans se faire traiter d’antisémite #Honte soutien @MbalaDieudo », « Israël, entre colonisation et hypocrisie, ça me dégoûte ! Merde, la Licra va me tomber sur la gueule : #PalestineWillBeFree ».

Sud Ouest, dans un article à peine croyable, nous apprend que Titouan Bernard est mis à pied parce qu’il a défendu la liberté d’expression ! C’est ça, la France de 2020. Quant au compte « Fallait pas supprimer », il est officiellement devenu une officine de délation des mal-pensants ou des alter-pensants. La Twitter-Kommandantur va avoir du boulot.

« Titouan Bernard, chef de cabinet du maire Charles Dayot, est mis à pied depuis ce mercredi 16 juillet. Il va être démis de ses fonctions prochainement. Le compte twitter « Fallait pas supprimer » a ressorti des messages de 2014, dans lesquels il défend l’humoriste Dieudonné et ses propos jugés « antisémites ». Le jeune homme s’est excusé ce jeudi, en fin de matinée.

À quelques heures de la cérémonie à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France, qui se tient ce jeudi 16 juillet au parc Jean-Rameau à Mont-de-Marsan, des tweets datant de l’époque de l’interdiction du spectacle de Dieudonné par une ordonnance du Conseil d’État, tweets signés de Titouan Bernard, chef de cabinet de Charles Dayot, viennent de refaire surface. » (Sud Ouest)

Faut dire que des cérémonies sur la Shoah, il y en a presque tous les jours, donc on a des grandes chances de tomber sur un mauvais jour...

Plus sérieusement, on n’a donc plus le droit de défendre la liberté d’expression, dont celle de Soral et Dieudonné, puisque la liberté d’expression ne souffre aucune exception... en matière politique, bien entendu, et nous sommes dans la politique. Quant au maire Charles Dayot, qui obéit à la LICRA (qui lui a passé un coup de fil direct), il soumet donc des élus de la République à une officine communautaire confessionnelle qui n’a aucun droit, sur le papier.

« Je suis atterré. Les tweets de mon collaborateur de cabinet sont sans équivoque. Je n’ai pas du tout eu le sentiment, pendant l’année ou les deux années passées à mes côtés qu’il était dans cette dimension-là. Évidemment, il est clair que je ne cautionne pas. Sa mise à pied est immédiate. Je veux en revanche comprendre ce qu’il s’est passé. Qu’il puisse s’expliquer sur ce qu’il en est. Savoir si c’est de l’ordre de la connerie d’adolescent (il avait environ 18 ans au moment des tweets), qu’il fasse amende honorable voire plus, en se servant de ça pour sensibiliser les autres à la gravité de tels propos. En tout état de cause, ce n’est pas cautionnable. »

Pas un genou à terre pour le sionisme !

La soumission, c’est ça le problème de nos élus. Si ces derniers avaient un peu plus de couilles, et de couilles françaises, on n’en serait pas là ! Cette lâcheté générale coûte cher à notre pays, elle lui coûte tout simplement son indépendance.

« Je condamne fermement ces propos inadmissibles et offensants et son jeune âge à l’époque n’enlève rien à leur gravité. Titouan Bernard a été immédiatement mis à pied et sera très prochainement démis de ses fonctions ».

« Gravité »... Quand on écoute ce pauvre élu, on a l’impression que son chef de cabinet a commis un crime atroce, alors qu’il n’a fait que critiquer, et à juste titre, la politique criminelle expansionniste du faux État d’Israël !

Voici le coup de balance du compte sordide « Fallait pas supprimer » qui travaille objectivement pour la LICRA et la police du Net :

 

 

Ce compte a été jusqu’à sommer Titouan Bernard de s’expliquer ! Dans une France dirigée par une police de la pensée, rien d’étonnant à ce que des esprits malades se prennent pour des flics et rendent une justice aussi sommaire que débile. Sur le Net, ça balance à tort et à travers, ça menace de procès du matin au soir, ça ne supporte plus la liberté d’expression !
Le problème n’est pas la liberté d’expression, mais le fait que les tenants du pouvoir et leur nervis plus ou moins inconscients (des bénévoles !) ne la supportent pas.

 

 

Et Titou, là-dedans ? Eh bien il a dû faire techouva, n’est pas Dieudonné ou Soral qui veut. Alors que la solution, la seule, c’est de persister et signer, puis de rejoindre le camp des réprouvés, qui commence à se remplir dangereusement. On ne serait pas étonné qu’un jour plus de la moitié de la France soit consignée ou confinée dans les geôles sionistes ! Sur notre propre sol !

« Je comprends tout à fait l’émotion qu’ils ont pu susciter à leur lecture et le caractère intolérable des idées qui y sont exprimées. […]Je regrette profondément cette erreur de jeunesse. J’ai eu la faiblesse de tomber dans les griffes de cette idéologie sans en mesurer le réel poids. Je tiens à m’en excuser très sincèrement. »

 

Message à tous les Français qui en ont marre de cette chape de plomb (durci)

À votre avis, en 1942, quand des résistants ou des partisans se faisaient choper par l’occupant, est-ce qu’ils s’excusaient pour leur avoir tiré dessus ?

À ne pas manquer, sur E&R :

Persécution sioniste

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants