Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Aulnay-sous-Bois : habitants contre policiers, ou l’affrontement horizontal voulu par l’oligarchie

Les rumeurs de tirs à balles réelles lors de la nuit du 6 au 7 février à Aulnay-sous-Bois ont été confirmées par le syndicat de police Alliance. Par ailleurs, des émeutiers ont essayé d’incendier une voiture de la BAC avec des agents à l’intérieur.

Alors que des incidents opposaient émeutiers et forces de l’ordre à Aulnay-sous-Bois, dans la nuit du 6 au 7 février, des informations publiées sur les réseaux sociaux ont fait état de tirs à balles réelles par les forces de l’ordre, photos de douilles de munitions de calibre 9mm à l’appui.

 

 

Contacté par RT France, le syndicat de police Alliance a confirmé ces informations. Selon Loïc Lecouplier, deux véhicules de la brigade anti-criminalité (BAC) ont été pris à partie par « 200 individus » et leurs véhicules bloqués par les émeutiers. « A court de munitions pour leurs armements intermédiaires », à savoir de grenades lacrymogènes pour lanceur Cougar et de projectiles pour LBD 40, les fonctionnaires de police ont été « contraints de tirer en l’air pour se dégager, ce qu’ils ont fait avec succès », a-t-il précisé.

 

 

Concernant les allégations répandues sur les réseaux sociaux selon lesquelles des tirs en direction de la foule auraient été effectués, le syndicaliste a nié en bloc. « Si cela avait été le cas, il y aurait eu des blessés », a-t-il assuré.

 

 

Des émeutiers ont tenté d’incendier une voiture de police

Autre incident rapporté par Loïc Lecouplier, un véhicule de la BAC a été attaqué par une bande d’émeutiers à coups de parpaings. Alors que les agents se trouvaient à l’intérieur, des individus ont versé de l’essence au travers des vitres brisées pour y mettre le feu, sans arriver à leurs fins.

 

 

Ce n’est qu’avec l’arrivée des renforts de la BAC qu’ils ont pu se dégager, sans qu’il n’y ait de blessés dans leurs rangs.

 

 

À la suite d’une interpellation violente à Aulnay-sous-Bois, le 2 février, un policier a été mis en examen pour viol et trois de ses collègues pour violences volontaires en réunion. Les quatre fonctionnaires ont été suspendus de leurs fonctions.

Retrouver le sens de la lutte verticale avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il n’y a qu’en France que l’on voit cela.

    Des policiers attaqués de toute part qui répondent avec des flash balls et une pauvre grenade lacrymogène. Déjà là il y a un soucis. Une fois à court de ces pistolets à eau, ils utilisent, enfin, les VRAIES armes ! Mais c’est pour tirer... en l’air !!!!

    Je ne dis pas qu’il faut des morts, mais ces voyous ne comprendront jamais tant qu’on n’aura pas un état FORT avec des policiers qui peuvent tirer dans le tas quand leurs vies sont en jeu, sans finir en prison avec enquête sur leur dos pendant 10 ans.

    La même chose aux USA ? Les flics tirent dans le tas, quelques morts, terminés, fini les émeutes.

    Si j’étais délinquant, je me dirais quoi ? J’ai tous les droits, je peux lancer des parpaings, foutre le feu à une bagnole de flics avec les flics dedans, personne ne me tire dessus !!! Résultat ? Je tente ma chance et leur balance des parpaings et fout le feu à leur bagnole, je SAIS à 100% qu’ils ne me tireront pas dessus.

    EN REVANCHE : je veux leur balancer des parpaings et foutre le feu à leur bagnole mais les mecs vont sortir leur pétard et me tirer dessus, là croyez-moi que je vais non seulement y réfléchir à deux fois mais quasi à coup sûr que je ne vais rien tenter, car je n’aurais pas envie de finir au mieux à l’hosto avec un pruneau dans le bide, au pire au cimetière.

    Je suis désolé, tant que les flics porteront des flingues à leur pantalon et ne pourront pas s’en servir, à quoi bon leur en donner ? Leur flingue est aussi efficace qu’un pistolet à eau il faut le dire.

    Entre les cow boys des USA et la France, je pense qu’il y a un juste milieu et quand des bandes de 10 vous sautent dessus, il faut pouvoir tirer. La dernière fois les mecs se sont laisser cramer dans leur bagnole SANS tirer, de peur d’avoir une enquête sur leur dos. Résultat ils sont à moitié cramé mais n’ont pas tiré.

    - "C’est bien les gars, voici une médaille, vous n’avez pas tiré, super. Bon vous êtes défigurés, à moitié cramé ici ou là mais c’est bien".

    C’est EXACTEMENT la même chose avec ton gamin. Si tu ne lui dis rien, à 10 ans il va commander ce qui se passe à la maison, quel film on regarde et à 15 ans il te foutra des beignes. Si tu fais la loi chez toi normalement, ton fils à 20 piges la boucle et te respecte sans même lever la main sur lui.

    Avec des voyous tu ne peux pas te contenter de laisser ton pistolet dans ta poche et d’avoir peur de t’en servir, les mecs sont pas cons, ils en profitent.

     

    • ’’La même chose aux USA ? Les flics tirent dans le tas, quelques morts, terminés, fini les émeutes.’’

      Le modèle américain et le modèle israélien vont achever définitivement ce qui reste de l’Europe... vous avez déjà leurs fast food, leur Hollywood, leur culture de la pornographie, leurs anti-catholicisme vicérale... vous voulez en plus leurs flics (ouvertement racistes) et tueurs ? Bravo !


    • C’est le bon sens même en effet d’où la pertinence de l’article qui pointe une volonté qui peine à se dissimuler de créer des affrontements horizontaux !!


    • Il y a beaucoup plus d’inegalites sociales en Grande-Bretagne qu’en France, mais de telles violences a repetition ne pourraient jamais s’y produire, car le droit de l’individu face aux forces de l’ordre y est plus respecte.

      Vous avez tort de defendre ainsi la police qui abuse de la violence, jouit de l’impunite a repetition, et perd ainsi sa credibilite et le respect d’une partie des citoyens.
      La force publique est du cote de la police : elle represente l’Etat, et devrait par consequent veiller a ne pas s’avilir et a ne pas salir son image. Sincerement.


    • C’est le genre de commentaire qui revient souvent, mais au final si les policiers ne se servent pas de leurs armes, c’est qu’ils n’en ont pas eu besoin.

      Donc, pourquoi vouloir plus ? Ils connaissent leur métier en principe.


    • J’ai tout de même du mal à être du côté de la police. La vérité, c’est que l’état de droit n’existe plus en France, et que le comportement de certains policiers équivaut bien à celui de la racaille. Après, racaille, ce n’est pas un métier, n’importe qui peut être considéré et traité comme une racaille, par contre le policier, il enfile son uniforme tous les matins et il sait pourquoi il est dans la police.


    • Ces jeunes voyous, en plus de savoir que les policiers ne feront jamais feu sur eux pour les raisons que vous évoquez, ont l’avantage de l’exotisme : à la moindre bavure à leur encontre par les forces de l’ordre, toutes les associations antiracistes du pays se jettent à leur secours ! Il ne doit pas faire bon être un policier blanc affecté en banlieue : ces flics que j’ai longtemps considéré comme mes ennemis ont tout mon soutien, et ma sympathie.


    • Tu décris une utopie, Eric. Est-ce que tu as participé à la manif pour tous ?
      Je crois que tu ne te rend pas compte de l’immense violence à laquelle sont déjà autorisé les policiers, et de leur immense impunité également.

      Le problème de débrider la violence policière jusqu’à ce qu’ils puissent tirer dans le tas, comme tu dis, c’est qu’un jour tu pourrais te retrouver parmi leurs cibles. Combien se sont fait tabasser ou gazer juste parce qu’ils passaient dans le champ visuel d’un policier ?!

      Je comprend ton point de vue, camarade mais comme je le dis plus haut, il tient de l’utopie. Cela dit, rassure toi, le système nous pondra très prochainement une loi destiné à faciliter l’usage d’arme à feu contre les citoyens.


    • @Le Goy



      Après, racaille, ce n’est pas un métier, n’importe qui peut être considéré et traité comme une racaille




      C’est évidemment faux. Une personne polie, habillée convenablement, avec une attitude civilisée ne sera jamais considérée comme de la racaille.


    • @Le Pen vite
      Votre commentaire est très illustratif : Vous prônez des critères qui ne relèvent pas du droit pour définir qui est une racaille ou pas. Ne vous affichez pas comme électeur fn avec ce genre d’idées, ça discrédite tous le mouvement bleu marine. Sachez qu’en France, les petit patrons, qui font un travail honnêtement et payent leurs cotisation sont traités comme de la racaille, tous les jours, pour ne citer qu’eux. Donc oui, n’importe qui peut devenir une racaille et les policier sont loin d’être tout blanc.


    • @ Gargantissime,

      Le gouvernement a déjà pondu une loi favorisant l’usage d’armes à feu contre les citoyens et la réintroduction de la peine de mort. Lors d’émeutes, c’est la prison qui est la pire sanction qui attend les insurgés. Or le Traité de Lisbonne admet de nouveau la peine de mort pour les insurgés au sein de l’Union européenne. A la suite de la crise économique, elle s’attend à de graves troubles dans beaucoup d’Etats membres. C’est pourquoi elle a tenu à ce que le Traité de Lisbonne entre en vigueur le plus rapidement possible. Il vise à étendre considérablement le pouvoir des 27 commissaires de l’Union européenne, à mettre en place un président puissant, à réduire à l’état de vestiges les lois nationales des Etats membres et à rendre possible la peine de mort dans certains cas. L’entrée en vigueur du Traité permet explicitement de « réprimer [si nécessaire], conformément à la loi, une émeute ou une insurrection ».

      La peine de mort peut être prononcée dans l’UE pour sanctionner « des actes commis en temps de guerre ou de danger imminent de guerre ». Cela a été précisé en petits caractères dans le Bulletin officiel de l’Union européenne du 14 décembre 2007 et dans les commentaires à propos de la Charte des droits fondamentaux qui a force de loi depuis que le Traité est entré en vigueur. Il semble que personne n’ait lu ce passage car l’article 2 (« droit à la vie ») de la nouvelle Charte des droits fondamentaux dispose que « nul ne peut être condamné à la peine de mort ni exécuté. » Cela paraît incontestable, mais dans un passage en petits caractères on trouve les exceptions :

      « La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire :
      a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ;
      b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue ;
      c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection. »

      C’est ainsi que l’abolition de la peine de mort est relativisée et invalidée. Selon l’alinéa c), il est donc possible dans l’UE, malgré l’interdiction officielle de la peine de mort, d’y recourir pour « réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection ».


    • @Le Goy



      Vous prônez des critères qui ne relèvent pas du droit pour définir qui est une racaille ou pas.




      Je ne prône rien du tout, je constate. La notion de racaille n’est pas une notion juridiquement définie. Tout le monde sait reconnaître une racaille par sa tenue vestimentaire, sa façon de parler, de déambuler en bande et d’interagir socialement. Tous ces aspects sont mêmes revendiqués par les racailles comme faisant partie de leur mode de vie voire de leur (sous-)culture.


    • @Le Pen Vite !
      Oui vous avez raison, tout le monde sait reconnaître une racaille : certains se baladent en costard avec véhicule et chauffeur payés par l’argent racketté aux créateurs de richesses, d’autres se baladent en jogging, d’autres ont des uniformes bleus et abusent de leur pouvoir, discréditant au passage l’ensemble de la société qui leur a fait confiance et leur a remis ce pouvoir...
      Pour ma part, je ne sais pas reconnaître une racaille, en tout cas, pas celle que le système nous montre. N’oubliez pas que les racailles, ce sont avant tout ceux qui nous dirigent. Les autres ne sont que de bouffons, tout au plus.


    • Il te respecte ou il te craint ?


    • @Le Goy

      L’existence des racailles du haut ne dédouane pas celle des racailles du bas dont il est question ici.


    • @Ah bon : psychologie à deux centimes ...

      Les deux vont de paire . Lorsque l`on craint quelqu`un : on le respecte et vice versa .
      Par ailleurs , on sent dans votre réflexion que vous manquez de quelque chose , car si vous aviez été sous les drapeaux , vous sauriez ce qu`est la crainte et le respect envers une hiérarchie . Cela ne salit ni l`honneur ni sa propre personnalité , cela s`acquiert par le mérite !

      Peut-être arriverez-vous à digérer ça ...


    • @Le Pen, vite !
      Le fait qu’ils soient solidaires de leur voisin qui s’est pris une matraque dans le fondement, ça n’en fait pas des racailles. Si tous les français de souche étaient solidaires comme ça, on aurait jamais eu des sarko, hollande, valls et autres au pouvoir. Mais malheureusement, les de souches ont plutôt tendance à enfoncer leur voisin en donnant systématiquement raison au pouvoir en place (ici la police socialiste en l’occurrence).


  • Ah une matraque dans le cul ca fait pas du bien... quelques baffes de la part des condes pour calmer un petit con qui a une gueule c’est de bonne guerre mais la c’est dur de fermer les yeux...

     

  • Y a moins d’un an j’habitais proche d’Aulnay et de ce merdier...
    En famille, nous avons "fait le mur" pour un tout petit village dans le Gard.
    L’immobilier y est relativement abordable, surtout si on ne rechigne pas à rénover soi-même.
    Y a bien quelques coups de feu, mais ce sont les chasseurs de sangliers ; sinon ce sont le chant du coq, le clocher et le clapotis de la rivière qui rythment nos jours.

     

    • Tu as eu raison mais il serait bon de se questionner sur pourquoi tu as était "toi" obligé de partir,
      car avec les mêmes ingrédients dans ton jolie Gard tu obtiendras les mêmes résultats et faudra t’il que tu ré-déménages ?

      Si bordel il y a, c’est parce que certains y tendent.
      Déjà le simple fait de se mettre au vert pour obtenir une meilleur vie est un acte grave et très parlant en sois !


  • Se sachant hors course à cause des conneries de Fion, le bel Alliage LRPS se dit que Marine peut passer au premier tour recta... Gasp... il savent que le gay Macron ( ne pas confondre avec le gai savoir, voir pipo et pompo ) fera un bide.

    L’AIPAC et Hollywood se donnent un mal de chien pour déstabiliser Trump... Ils ne veulent surtout pas que Marine Le Pen puisse prétendre à se positionner en soutien de Trump et surtout pas avec la Russie et qu’elle puisse renforcer le réveil des peuples européens par l’effondrement de Bruxelles... Tout le travail de sape et le pognon du "remodelage" du Moyen-Orient ainsi que l’anesthésie de l’Europe seraient foutus par terre...

    Ils sentent que l’affaire risque de leur échapper et ils sont capable de fomenter un Maïdan banlieusard et mettant quelques tireurs d’élites sur les toits comme ils savent si bien le faire. Les Français sont des veaux mais le jour où ils s’énervent, y’a des têtes qui tombent.

    On a bien vu que les oligarques sont capables de conspirer avec des nazis, des coupeurs de têtes, etc... pour garder le contrôle total... Il ne serait pas surprenant de voir s’étendre le conflit avec toutes les kalaches cachées dans les caves et les djihadistes tout juste rentrés de Syrie.


  • Les voyous ont parfaitement intégré "la proportionnalité de la riposte (policière)" et la "présomption d’innocence (la leur)".

    Ils savent que la présomption d’innocence s’applique à toute personne dans une émeute avec des bouteilles incendiaires (je l’ai trouvé là, j’ai pensé que je pouvais la boire).
    Ils savent que la proportionnalité de la riposte oblige les policiers à utiliser toutes leurs munitions de dégagement (balles de tennis et lacrymogènes dont le nuage leur revient dans la gueule une fois sur 2) avant de tirer en l’air.
    Par conséquent ils attaquent sans retenu et sans risque, jusqu’au tir en l’air. Pendant ce temps là, ils peuvent briser des crânes et bruler des corps.

    Les droits de l’homme ont été dévoyé. Le thème des droits de l’homme a été dévoyé.


  • Les Tee Shirt de soutien, ils étaient déjà préparés ou ils ont été imprimés hier ?


  • #1660671

    La photo du tweet d’en haut est évidemment présentée comme une preuve.
    Je veux bien croire pour la douille ... Mais pour la balle entière ?

    On nous prend pour des cons : Comment un policier peut laisser tomber une balle entière ? Elles sont dans des chargeurs, comment sortent-elles du chargeur entière (balle et douille) dans les circonstances décrites ?

    Donc fausse photo ... Sauf que c’est la concomitance du texte avec la photo qui fait croire que la photo a été prise sur le site. Donc juridiquement, il n’y a pas mensonge. Bon propagandiste.

     

    • La balle est éjectée du canon dans laquelle elle est déjà engagée quand on recule la culasse pour, simultanément armer le chien et engager une cartouche. Dans ce cas précis la douille semble bien être identique à celle de la cartouche et plutôt du type de ’luxe’ (8 fois le prix) dont sont dotées les FDO. Ceci dit quand on commence à trouver des catouches et des doulles sur un lieu d’émeute...et des commentaires à ce sujet...OK... ?


  • Tout ça, à cause de la calamiteuse gestion socialiste.
    Il fallais dès le début taper fort en disant aucun débordement ne serait toléré, que les versions sur les événements divergeaient et que l’enquête serait faite de manière impartiale.
    Mais non, on laisse couler, on ne parle pas de la version des policiers, on insinue même leur culpabilité, on laisse la sauce monter en donnant bien des ordres pour ne pas agir, et voilou, ils ne se sentent plus pisser maintenant, ca ne va qu’aller en enpirant.
    Y’a même Hamon qui accuse ouvertement les flics, "présomption d’innocence" .. Ah non, ça ne s’applique que quand un socialiste est mis en cause.
    Jamais on a eu la version des agents. Je veux bien qu’il y ai des cas dans la police, mais quand même ! la façon dont les faits sont relatés dans les médias me parait tout simplement impossible.

     

    • Mais on connaît la version des flics : "le pantalon est tombé tout seul, la matraque a échappé des mains du maladroit". Je veux bien qu’on soutienne a priori les policiers dans leur impossible mission, qu’on refuse les émeutes de quartiers comme "manifestations culturelles", qu’on dénonce les politicards en général et les socialistes en particuliers mais qu’on se crève les yeux pour ne pas voir !
      La "main tendue mais ferme" n’est pas la "matraque dans le fion". Quelle crédibilité aura-t-on si on défends les pourris qui salissent la Police et la France ? Et qu’on ne vienne pas me dire que c’est pire ailleurs. Chacun ses responsabilités : celle des flics-voyous est écrasante !


    • Salut Fadge
      Impossible ? Tu parles de quoi ? De la blessure de 10 cm dans un anus ? De son hospitalisation ? La version des policiers a été publié : "un accident, la matraque a glissée !" Je veut bien que tu prennes la défense des policiers mais là faut pas pousser.


    • Si cette histoire est vraie, c’est inadmissible et le policier coupable doit être sanctionné, mais pour l’instant, on n’a que la version de la victime et des journalistes de cette histoire. Je pose la question : Est-il physiquement possible d’enfoncer une matraque de 10 cm dans l’anus ? Quel est le diamètre d’une matraque ?


    • Ce sont sont des jeunes cons inconsciens,qui sans s’en rendre compte rend service a l’oligarchie et leurs donnes des arguments pour taper sur les francais d’origine emmigré et les emmigré tous court.Ces idiot utiles devrais réfléchir au mal qu’ils font a leur communauté et je parle en connaissance de cause etant donné que je suis moi-meme francais d’origine etrangère.


  • Il est tout à fait normal pour un policier, et cela devrait l’être pour n’importe quel citoyen par ailleurs, de tirer à balle réelle après avertissements et tirs de sommation dans une situation où il y a clairement une atteinte à la vie. Si dans une situation aussi périlleuse les flics ne sont pas autorisés à faire usage de leurs armes dans ce cas pourquoi portent-ils des armes ? Sont-ils contraints par la loi d’utiliser leur arme de service uniquement quand ils sont eux mêmes attaqués par des gens faisant usage d’armes à feu ? Donc face à une foule d’enragés munis "seulement" de bâtons, de machettes et de cocktails molotov un flic doit se laisser massacrer ?
    Et pour en revenir à cette histoire de jeune sodomisé à la matraque il doit probablement y avoir eu au préalable un contentieux entre la victime et les flics, ce genre d’acte barbare plutôt inhabituel chez nous (les flics ici ne sont pas des anges mais ce n’est pas non plus l’Algérie...) ressemble à une vengeance...à vrai dire j’ai ma petite idée sur ce qui aurait pu motiver des flics de commettre un acte aussi extrême mais faute de preuve je ne développerai pas...quoiqu’il en soit j’aimerais pouvoir observer un tel "zèle" dans des affaires de pédocriminalités impliquant des individus de la haute société...


  • J’ai une théorie (sans jeu de mot) concernant ces mouvements banlieusards "dangereux". Il y a eu "appel" d’autres zones de banlieues pour un nouveau 2005 en pire, et pourtant le bordel est resté plutôt local (mais ça peut encore arriver)... Les grands frères (je crois que c’est l’appellation) Rebeux (je ne dis pas Beur, pas d’amalgame) se seraient montrés "tièdes". Pourquoi ? Parce que ces "Rebeux", comme dirait un CONversÂnon, en ont plein le cul des noirs (de ce style) qui se tapent à leur place de la beurette de seconde zone en veux tu en voilà et qui finissent par faire du "clan" parce que "différents".
    Une sorte de déroulement du racisme à niveaux variables.
    Mis à part qu’on se demande ce que fout SOSmesroustons à ce sujet, je ne crois pas être totalement dans le faux. Si le jeune concerné avait été "arabe" ça aurait craint davantage encore...

     

    • Vous n avez pas tort, les arabes et les noirs ne forment pas une communauté, loin de la.
      Les arabes s estiment venir d un monde arabo musulmans avec des valeurs respectables, que je valide.
      Mais en contrepartie, voient les noirs , tel qu ils sont pour beaucoup. Des déracinés , pur produit de l outil capitaliste, sans réel valeur morales , politiques , sociètales, certainement le produit le plus faconnable par des associations communautaire raciales comme vu aux états unis régulièrement.


    • Mon Cher Seb,
      Merci pour votre complèment à mon analyse. Mon point de vue est issu de mes amicaux contacts avec mon voisinage. J’habite à l’étranger (humour), je veux dire que dans ma rue et même mon quartier nous ne sommes pas plus que 2 ou 3 familles de souche (quartier populaire où tout le monde s’entend et s’entraide et où nous vivons, entre nous sereins, dans le calme et l’amicale convivialité, ça existe, rien à voir avec ces quartiers merdiques de banlieue parisienne). Pour en revenir aux "noirs", la jeunesse alentour que l’on a vu grandir me disait en effet, comme vous le soulignez, que ces gens sont faux-culs et "croyants" affichés par calcul.
      Autrement, je profite de cette occasion pour dire qu’au final (et vu ce qui précède), contrairement à une nouvelle idée, reprise également par AS, (on ne peut pas être d’accord sur tout), je suis plutôt "anti-remigration" mais "pour" qu’on foute dehors les "inadaptés qui cassent mon, notre, Pays".
      Bien à vous, sincèrement,


  • Theo de Aulnay, Adama Traoré, Zyed & Bouna, etc...
    Étrange aucun de souche !
    Pourquoi cela n’arrive que dans ces banlieues ?
    Pourquoi ils se laissent parquer dans des cités ?
    Moi si je peux fuir une réalité de ghetto (et j’ai vécu en banlieue ), je ne laisse pas mes enfants dans une zone de crime, drogue, racaille !
    Alors que l’on ne me demande pas de verser une larme !
    Comme par hasard la soi-disante victime, après les faits, ce trouve être le premier de la classe, polis, joyeux, serviable, sage ,un ange en fait ,futur prix Nobel des joyeux drille... huuum !
    Et que l’on viennent pas me raconter avec toutes les aides qu’il y a en France en 2017, que c’est une obligation de vivre là dedans !
    Donc même si je ne suis pas un amoureux inconditionnel de cette police raie-publicaine soutien aux force de l’ordre !
    On attend avec hâte le morceau de rap de l’autre naze de Kery James le sympathique ami des français !!!!!!!!

     

    • ça arrive aussi dans les villages, ou les villes de type classique. A titre personnelle jme suis déjà fais défoncer par un type de la bac qui avait du passer une sale journée simplement parce que je ne lui avais pas parlé parfaitement correctement et avais ironisé ses propos, et c’est pas un cas à part, des potes qui ont pris des baleyettes et des genoux dans le visage pour 3 fois rien à cause de contrôles d’identité.
      Personne en a rien à foutre du blanc qui se fait niquer par un policier un blanc, de plus jamais il nous est venu à l’idée de jeter des cocktail molotov sur les flics ou de bruler les voitures de notre quartier(c’est sans doute pour ça que tu penses que ça n’arrive pas aux "de souche", parce qu’on fait pas assez parler de nous en mal)
      C’est tellement plus vendeur quand c’est un pauvre maghrébin qui s’est fait violenter par un méchant policier blanc, la on peut faire les victimes, crier au fascisme..et faire genre que les policiers la cause des problèmes en cité, LOL.


    • On pourrait poser la question dans l’autre sens tiens ! Fillon, Cahuzac, Lagarde..., bizarre aucun français "de branche" dans toute cette clique de voleur patentés ! Pourquoi ? Si vous vous inquiétez de la sur représentation de certaines communautés dans nos banlieues, rassurez vous elles restent sous-representées dans le "ghetto"de l’assemblée nationale ! Vous avez raison de douter du portrait flatteur que ses amis font de Théo ! Un black inconnu des services de police, qui fait des études, et qui ne casse pas des boîtes aux lettres ? Et puis quoi encore !? Ca correspond pas aux images du black habituel qu’on nous montre dans le droit de savoir sur TF1 ça !



    • "Et que l’on viennent pas me raconter avec toutes les aides qu’il y a en France en 2017, que c’est une obligation de vivre là dedans ! "

      Désolé de te contredire Kamarade,mais quand on est au RSA ou avec un boulot sous payé à temps partiel,qui plus est en portant un nom bien ’’de chez nous", trouver un appart même en HLM peut prendre plus de 5 ans et en attendant il faut bien se loger.
      Obligé donc pour certains(es) de rester dans ces trous à rats et ,si en plus tu as des gosses genre ados,il y a des chances qu’ils côtoient (parfois en ton absence...) les trous duc d’en bas de l’immeuble avec lesquels ils vont à l’école ce qui est un ascenseur à la délinquance.


    • @Marsouin
      Si tu es au RSA ou à temps partiel, c’est pas les places dans un logement social souvent vide en milieu rural qui manquent et ton train de vie va tripler, voir quadrupler en milieu rural avec le même RSA ...
      Ton argument est nul et non avenu...caduc !
      Pardon Kamarade sans vouloir t’offenser !
      Et pour tes ados la vie sera bien meilleure...ballade en foret, l’été les lacs, les pic-niques sans parler du risque moins important à par les jour de chasse de prendre une balle perdu sans parler de si on aime pas la BAC il n’y en a pas dans les petits villages pas plus que de commissariats !
      Que Dieu te bénisse toi et les tiens !
      @ Pat’Triote
      Pardon mais je ne côtoie ni l’un ni l’autre !
      Mon ghetto à moi c’est mon village 100 habitants... et Soral l’a dit ou pas les racailles du haut ne peuvent vivre sans les racailles du bas !
      Alors ta rhétorique me laisse de marbre !
      @Emilien Chaussure
      Ma femme est petite fille de harki et dans mon village les gendarmes nous salut au marché de la petite ville la plus proche la police municipale idem...
      Mais peut-être aussi qu’elle est polis, souriante et habillé décemment , qu’elle ne sort pas la nuit étant mère de famille !
      Je m’excuse on attire les problèmes par sa tenue, ses fréquentations, son parler, ses attitudes...
      Maintenant tout le monde à l’habitude de pleurnicher... aucun fils ou filles d’amis ils ne leur arrivent cela... laissez-moi quand même me poser des questions !
      Et oui étrange qu’à chaque fois on nous raconte que les soi-disantes victimes sont des modèles de vertus ou des jeune enfants sans problème et exemplaire !!
      Bien à vous camarades


    • Et remi fraisse ? Ça te parle ? :)
      Tué par une grenade d’un gendarme !


    • @MusulmanRealiste
      Ah Rémi Fraisse (pourquoi n’y ai-je point pensé)....oui mais si les enfants sortent cagoulés avec des barres à mine et de Baseball, des cocktails Molotov dans le sac à dos, alors évidement il y a un risque !
      Mille excuses !
      Mais il me semble que à 21 ans on fait autre chose de sa vie non ?
      Bien à vous les gars d’E&R...que Dieu vous bénisse


  • le plan de Zemmour se met en marche,déclencher une guerre civile entre blacks-beurs et français de souche pour le plus grand bonheur de l’avant garde de la république.

     

    • Pourquoi mettre ça sur le dos de Zemmour ? Tu crois qu’on a attendu Zemmour pour avoir ce genre de choses en banlieue ? Ces choses-là ont commencé bien avant même que Zemmour ne fasse parler de lui, les conditions étaient réunies pour qu’elles arrivent en quelque sorte. Après il y a ceux qui soufflent sur les braises et ont un intérêt à tirer d’une quelconque confrontation, mais faire de Zemmour l’instigateur de ce foutoir est tout bonnement grotesque voire absurde


  • Encore une fois ,on monte au pinacle cette affaire ,sans connaître quoi que ce soit ,et monté de toutes pièces par les merdias ,qui ont atteint apparemment leur but .S’il est avéré que ces policiers se sont rendu coupable des faits ,eh bien ils seront jugé .Mais pourquoi juger avant de savoir exactement ce que c’est passé .A part envenimer le problème,ce que les journaux adorent faire . La stupidité merdiatique ,toujours aux avant postes .


  • Il n’est pas venu Flamby ? Pour fêter le “Vivre ensemble” au KFC ?
    Le dindon aurait-il eu peur d’être au menu Dindon halal KFC ?


  • Un bon match de rugby Aulnay contre Police, ça calmerait d’un côté comme de l’autre.

     

    • La Police n’est pas là pour jouer au rugby avec des populations à problème mais pour faire régner l’ordre et la sécurité.


    • @Le Pen, vite ! Peut être que le match de rugby permettrait d’apaiser les tensions, puis l’un n’empêche pas l’autre. Ta réponse est la copie parfaite de la connerie que Sarkozy avait pu sortir il y a presque de 15 ans de cela.


    • Organiser un match de rugby entre police et voyous ne peut pas permettre d’apaiser quoi que ce soit. Au contraire, c’est mettre les policiers sur le même plan d’égalité que les voyous, alors qu’ils ont besoin de comprendre au contraire que la police est légalement au-dessus d’eux et qu’il faut lui obéir.

      Affirmer que le rôle de la police est de faire régner l’ordre et la sécurité, c’est une connerie selon toi ?


    • Utopique !
      Pourquoi un match de "baise"-ball ?
      Vous avez en face des "asociaux" irrécupérables, des "sans-rien" (sauf le fric des subventions ou du deal), des mêmes pas apatrides, des "véroles" sans foi ni loi. Alors, votre rencontre sportive vous pensez bien. Non, le seul sport, c’est barrières tout autour, sortir les gens "normaux" (un seul car devrait suffire) et permettre à la Légion de s’entraîner en réel.
      Vous y êtes déjà allé ? Je ne crois pas...


  • La base policière ne fait que suivre les consignes qu’elle a reçues ! Cette base issue du peuple connaît bien les problèmes de la population et comment !

    Une guerre larvée, sournoise est menée contre le Peuple français et la population étrangère pour protéger les seuls intérêts de qui-vous-savez. La classe politique dirigeante depuis des lustres a précisément conçu et donc voulu cette violence dite de « banlieues » à savoir une population mise au ban et donc ... bannie !

    Les racailles d’en haut et d’en bas sont identiques : les mêmes âmes dans des corps différents avec seulement un porte-feuille différemment garnis ! Mais les deux se servent au lieu de servir ! Les uns dans des transactions boursières et des niches fiscales ; les autres dans le commerce de la drogue, la prostitution et trafics en tous genres. Ces deux mafieux sont « copains comme cochons » en réalité !

    Les policiers de base sur le terrain ne font qu’exercer leur mission et leur fonction selon des consignes transmises par leur hiérarchie, elle-même soumise aux agents étrangers gouvernant la France, aux hommes politiques, magistrats, journaleux encore français sur leur passeport mais en fait étrangers à leur pays, complices d’une dictature dont nous constatons l’emprise. Ils ont fermé les yeux, insensibles au pays réel !

    Corrompus, ils se servent avant de servir Le cadre institutionnel est dès lors caduque : l’esprit chrétien l’ayant conçu a été vidé comme l’utérus avorté !

    Quant à ceux qui veulent vraiment servir la Nation, ils sont contraints de subir une politique orwellienne où la gestion par le chaos et la peur est de mise ! Tous les agents honnêtes de la Fonction publique l’éprouvent : police, hôpitaux, éducation, services sociaux, impôts, pompiers, prisons, armée,

    Les policiers ne sont plus en condition matérielles et morales de pouvoir exercer leurs fonctions surtout dans ces quartiers. Idem d’ailleurs pour les travailleurs sociaux, comme les médecins ou les pompiers. Ils ont été formés pour un pays en relative paix civile avec des lois applicables et non pas sous une pression médiatique, ni un pays en voie de précarisation quotidienne où plus rien ne fonctionne, sans légitimité souveraine. Autant dire un pays du Tiers-Monde, la jungle quoi !

    Nous sommes dans un État devenu factice puisque sa souveraineté a été transférée à l’U.E. et sa spiritualité chrétienne vendue aux marchands du Temple avec la malédiction du faux pape françois  !

     

    • Tous les agents honnêtes de la fonction publique devraient démissionner quand le "pouvoir" ne leur donne pas des ordres qu’ils valident... Ou les moyens d’effectuer leur mission. Sinon, ils se mentent et ne travaillent QUE pour leur salaire.
      Autrement dit, ils en croquent de ce qu’ils prétendent combattre.


  • Ah, le monsieur "LENOIR" de Noirrland qui dénonce les bavures et discriminations policières.
    Quand on cherche, on trouve.


  • Marrant quand même que cela arrive au moment où l’on doit voter la loi (qui ne passe pas, nous dit-on) sur la légitime défense des policiers.
    Vous avez vu le certificat médical ? Et une hospitalisation où l’on voit le Theo avec une perfusion. Pour soit disant 10 cm de matraque dans le fondement , il faut une perf ??? Il a perdu beaucoup de sang ??? Il peut pas se nourrir ???
    Et avec ces élections qui tournent à la pantalonnade et la possible victoire de Marine.
    Ne sont-ils pas en train de chercher la guerre civile. Le scénario ressemble assez à celui du roman d’Obertone, "Guérilla". Il s’en est fallu de peu que des policiers coincés dans une voiture en feu tirent dans le tas, l’autre soir.
    Je crains de plus en plus que les élections soient annulées.


  • Vous êtes vraiment très loin de la réalité si vous pensez que dans ces quartiers de 10 000 habitant voir plus il y a 10 000 voyous, même parmi ces jeunes qui mettent le bordel il doit y avoir des anges, l’effet de groupe dans ces situations poussent les gens à faire des trucs de con.

    Dans ces quartiers on a pas les mêmes codes et les même réalités, mais ce qui est sur c’est que la plupart finissent par se calmer dans la vingtaine voir la trentaine pour les plus récalcitrant.

    Et les gens qui parlent sur les noirs comme si ils étaient des bêtes sauvages, sortez de chez vous un peu je sais pas allez parlé aux gens, il y a pas de races supérieur, et ne parlez pas d’éducation africaine ou je sais pas quoi, la plupart reçoivent une éducation strict mais ces parents ne connaissent pas l’influence de la rue en France sur leurs enfants, cette méconnaissance est dû au déracinement qu’ils ont vécu.

    (Il y a aussi de vrai fouteurs de merde qui attendent juste que ça pète, je suis pas naïf merci je parlais juste de la généralisation à la sauce TF1 faite par des ignorants du réel.)

     

    • "les parents ne connaissent pas l’influence de la rue sur leurs enfants".
      D’abord quand on a des enfants, on s’en occupe et on ne les laisse pas traîner dans la rue.
      Et dire qu’ici, dans certains commentaires on reproche aux français de ne pas faire assez d’enfants. Evidemment, si c’est pour que la société se charge de leur éducation...
      Ensuite, quand on n’a pas les codes de la vie en occident, on reste chez soi. .Ah oui, il faudrait aussi éduquer les parents.. Et puis quoi encore ? Plus que marre, la coupe est pleine.


    • @Baggio
      « même parmi ces jeunes qui mettent le bordel il doit y avoir des anges »
      Bon tout va bien ...tout est sous contrôle du ciel !
      merci camarade
      _
      « la plupart finissent par se calmer dans la vingtaine voir la trentaine pour les plus récalcitrant »
      Bon alors on va attendre 30 ou 40 ans et après on fait quoi ?
      _
      « la plupart reçoivent une éducation strict mais ces parents ne connaissent pas l’influence de la rue en France sur leurs enfants »
      Donc ils ont une bonne éducation et c’est la faute de la France !
      Punaise vilaine France raciste !
      _
      (Il y a aussi de vrai fouteurs de merde qui attendent juste que ça pète, je suis pas naïf merci je parlais juste de la généralisation à la sauce TF1 faite par des ignorants du réel.)
      D’accord on comprend c’est de notre faute on va s’auto flageller t’inquiète on nous a appris cela depuis la plus tendre enfance SOS racisme, le MIB, le MRAP, ACLEFEU, UEJF, MJS, LICRA ,etc...
      _
      Le mieux c’est de pas faire de gosses du tout si c’est pour les laisser dans la rue !


    • Mon message était seulement d’expliquer que dans un quartier de plus de 10 000 habitants, tu en as 100 grand maximum qui sont des voyoux notoires, après t’en as qui se calment très vite bien heureusement, les erreurs de parcours font partie de la vie et sont punissable bien évidemment.

      Chevalier lefebriste : j’aurai pas dû employer le mot "ange" il porte clairement à confusion, le mot sage ou calme aurait été plus approprié.

      Oui c’est en partie à cause de la France, ces jeunes sont de purs produits français élevés à la sauce gauchiste sans même le savoir, cette sauce gauchiste, même maçonnique est incontestablement la France d’aujourd’hui depuis 1789 qu’on le veuille ou non malheuresement, mais ce que les gens n’arrivent pas à comprendre c’est que beaucoup de jeunes rejettent cette France et grand bien leur fasse. Le problème est qu’est ce qui leur est proposé à la place de cette France maçonnique usurpatrice ? L’Islam selon les wahabites ? Marine Le Pen ? "Niquer cette France" ? Les traffics en tout genre ? Pour moi toutes ces réponse sont négatives et ce qui me tue c’est qu’il y a pas le Catholicisme dans ces réponses car nous faisons clairement pas le travail et dénigrons trop cette partie de la population, c’est plus facile de dire je t’aime à son frère de sang que je t’aime à des sois disant ennemies.

      "D’accord on comprend c’est de notre faute on va s’auto flageller t’inquiète on nous a appris cela depuis la plus tendre enfance SOS racisme, le MIB, le MRAP, ACLEFEU, UEJF, MJS, LICRA"

      Va parler de toutes ces associations de malfaiteurs dans les quartiers tu va être surpris des réponses, je n’est parlé aucunement d’une part de responsabilité d’un individu, surtout que tout le monde est attaqué par ce système (pauvres, classes moyennes, blancs, noirs, jaunes, catholiques, musulmans...) mais il faut savoir reconnaître son principal ennemi et non pas l’instrument (l’idiot utile) à son service (souvent dans l’ignorance). Après si t’es attaqué physiquement ou verbalement, libre à toi de répondre il faut surtout ne pas se laisser faire, garder son calme et sa lucidité le plus possible.

      En tout cas bonne continuation et bon courage. PAIX à vous.


  • J’ai hate d’avoir le fin mot de cette histoire de " bavure " . Le gentil Theo se fait malmener par 4 mechants flics barbares et violeurs. 1/Sachant que descendre le pantalon est une technique pour entraver les jambes d’un individu agitė, je me dis qu’il est fortement possible qu’en voulant mettre un coup de matraque horizontale dans le dos ou l’arriere de la jambe... la trajectoire a été devié et pour le coup : "La bavure" qui devient "accident". 2/ Quand je vois Dupont Moretti faire tous les plateaux TV depuis 1 semaine et qui comme par hasard devient l’avocat de Théo, Holland au chevet du blessė au vieux portable à touches de mon grand père ... Attendons les résulats de l’enquête. Mais quand la politique s’en mêle ....

     

    • Soit vous êtes peureux au point de vous enfermer chez vous à double tour, soit vous êtes malhonnête, quand bien même ces policiers feraient leur travail (et leur devoir...), vous ne me ferez pas croire qu’une matraque ou toute autre arme blanche (si je ne m’abuse..) puisse provoquer des dégâts comme ceux constatés par l’équipe médicale qui a recousu le sphincter de ce jeune homme, sans intention de la part de la part de ceux qui ont porté les coup. Je ne suis plus pratiquant d’arts martiaux depuis quelques années déjà, mais j’ai encore un minimum de maîtrise de mes actes malgré mon faible niveau, cela qui veut dire que même en situation extrême, ce qui n’avait pas l’air d’être le cas à quatre contre un au passage, un coup de bâton ou de matraque, n’aurait pu produire de tels dommages physiques, il ne faut pas tout mélanger cher ami, ne confondez pas votre ras le bol des "demi sel" par rapport au pur bocage de votre crémière, je comprends votre désarroi mais le brave gentilhomme sait aussi reconnaître les torts dans sa maison.
      Bien à vous


  • Les commentaires malsains et malhonnêtes pleuvent comme des immondices tombant du ciel après le vol d’une nuée de pigeons.

    La réconciliation sera difficile quand on constate la prédisposition quasi naturelle d’une fraction nombreuse de la contestation à l’endroit des vilains banlieusards issus des anciennes colonies françaises.

    Créer une affaire dans l’affaire pour détourner l’attention et diviser le peuple, et le tour est joué.

    Mon opinion sur l’affaire principale :
    Le viol par arme de service interposée a été commis avec une intention consciente et délibérée. Pour s’en convaincre, il suffit de se reporter à l’usage normal et régulier d’une matraque et de se rapporter aux faits de l’espèce où l’ont voit un des protagonistes tenir sa matraque en ajustant la hauteur au niveau approximatif de l’anus alors que le pantalon était en train de s’affaisser, puis de faire un mouvement rectiligne en projetant ladite arme en direction de l’anus qu’elle a pénétré en provoquant une fissure.

    La trajectoire normale d’une matraque prend la forme d’un arc de cercle (on projette la matraque en avant, sur le flan ou de bas en haut où la poignée joue le rôle d’un axe. Le policier violeur a fait un usage très particulier de son arme de service (matraque) en lui donnant une trajectoire rectiligne à hauteur d’anus.

     

    • Le viol n’a pas encore été prouvé me semble-t-il, puisque la justice n’a pas encore prononcé son verdict. Moi, je ne crois pas une seule seconde à la version du plaignant.


    • "Le viol par arme de service interposée a été commis avec une intention consciente et délibérée"

      Pour infos : différentes façons de se servir d’un Tonfa ... Blessures involontaires durant une arrestation et présomption d’innocence (pour le viol).
      Ce qui est arrivé à ce jeune est regrettable mais durant une arrestation musclée, il arrive souvent des drames. Ce qui est "immonde tombant du ciel après le vol d’une nuée de pigeons"

      c’est l’enquête qui le dévoilera ...


  • Relisez l’article du Bonnet des patriotes québécois qu’E&R a diffusé il y a peu de temps à propos de l’affaire criminelle concernant un jeune nerd Québécois pro-Israël qui a tué des gens en prière dans une mosquée.

    La critique est d’une opportunité épanouissante. Je vous invite à la lire.

    http://www.egaliteetreconciliation....


  • Excellent.. Gradubide au chevet de "Théo "
    marine dans les commissariats.... Fillion à la ramasse ... Surtout les Zoulous continuez à tout casser et tout brûler , et dans les manifs les filles n’oubliez pas de bien mettre vos foulards devant les caméras .... La victoire est proche...


  • Les policiers de la bac auraient dû demander des gendarmes en renfort. Tiens, ceux qui sont missionnés pour arrêter Alain Soral par exemple !!!! Au moins, ils auraient été utiles pour la société cette fois..........


  • Les idées zemmourienne se diffuse bien dans certains commentaires...
    Prôner une double justice, une pour les bon blancs et une pour les sales racailles sur lesquels on aurait le droit de tirer c’est bien la vision israélienne de la justice.
    Le problème avec ce genre de raisonnement c’est qu’un jour il nous reviens en pleine tronche.
    La plupart de ces jeunes ont la nationalité française il me semble, donc les lois qui les touchent, toucheront tous les français in fine.

    Le problème des banlieues sensible est profond en France, mais la politique de la matraque à ces limites.
    Il y a surement mieux à faire avec tous ces gens dont beaucoup sont jeunes.

     

    • Zemmour, Zemmour, Zemmour à toutes les sauces...
      C’est lui qui organise les guérillas urbaines auxquelles on assiste depuis des décennies, voitures brûlées, pompiers caillassés, car-jacking et j’en passe... ?
      Hollande avait parlé de partition et bien c’est ce vers quoi l’on va. Puisque les habitants de ces quartiers ne supportent pas l’uniforme et la république, eh bien qu’ils vivent entre eux et seulement entre eux sur ces territoires et qu’on les ignore.


  • J’accepte les coups de poings, de matraque, le mitard, c’est la vie d’un voyou, c’est un choix conscient ou non, mais en aucun cas une matraque dans le rectum.
    Demain un de vous dans ça situation ca donne quoi ?


  • Que la police fasse son travail
    Que la justice fasse son travail

    Tous les citoyens honnêtes, non impliqués dans la criminalité en seraient contents.


  • Sachez que lorsqu’un enfant pète gravement les plombs en « zone sensible », l’éducation nationale lui propose une « thérapie par le foot » (oui c’est un terme qui peut-être utilisé) histoire d’accentuer la ghettoïsation mentale un peu plus, tout en jouant au papa Noël de gôche vivrensembliste.

    J’apprends ici que la « victime issue de la diversité » a eu droit à une invitation de l’inter-de milan pour assister à un prochain match : tout est bien qui finit bien dans le merveilleux monde de la sociale-bobocratie...


  • j’espère que le policier sera juger... la justice doit être la même pour tous.

    mais bon, un gars qui s’enfuie a l’arrivé de la police et qui se débat pendant son arrestation, dans un quartier sensible où les flics on un temps maximum pour agir avant de se prendre un frigo sur la tête, dans beaucoup de pays il aurait effectivement eu un problème de troue de balle, mais pas du même genre et il n’aurait pas été la pour en parler...

    donc il faut relativiser la "violence" de nos policiers et voir ce qu’ils ont en face.


Commentaires suivants