Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Autriche : le FPÖ reconnaît sa défaite face au candidat écologiste

Les européistes y voient une victoire "contre le populisme"

La fin d’un long suspence. L’écologiste libéral Alexander Van der Bellen a nettement remporté le second tour de la présidentielle autrichienne dimanche, selon les projections de la télévision publique autrichienne, devançant le candidat du parti d’extrême droite (FPÖ) Nobert Hofer, dont le camp a reconnu sa défaite. Même si le résultat officiel ne sera proclamé que lundi.

 

« Je suis infiniment triste que cela n’ait pas marché », s’est incliné Nobert Hofer dans un communiqué. « Je félicite Alexander Van der Bellen pour son succès et appelle tous les Autrichiens à rester solidaires et à travailler ensemble ».

M. Van der Bellen, 72 ans, ancien doyen de la faculté d’économie de Vienne et ancien dirigeant des Verts, est crédité de 53,3 % des voix, selon les premières projections, contre 46,7 % à M. Hofer, 45 ans, vice-président du parlement et cadre du FPÖ depuis 25 ans.

Cette fois-ci, le parti d’extrême droite a fait savoir qu’il ne contesterait pas les résultats.

Ce résultat marque un revers pour un camp populiste galvanisé par le Brexit en juin et la victoire de Donald Trump à la présidence américaine il y a un mois. « Nous sommes tous très soulagés et très reconnaissants », a déclaré le directeur de campagne de M. Van der Bellen, Lothar Lockl.

 

 

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

Comprendre les enjeux politiques européens avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • 46% c’est déjà pas mal, en France le FN ne dépasse pas encore les 30%...
    Dommage... le réveil des peuples c’est pas pour maintenant en Europe...

     

    • Je ne suis pas d’accord.
      Ce qu’il faut en retenir c’est que jamais, au grand jamais, on n’aurait pu imaginer il y a 15 ans qu’un parti d’extrême-droite où que ce soit en Europe puisse être le numéro 2 d’une élection présidentielle. C’était impensable. Cela ne l’est plus et derrière les réactions de pacotille, les marionnettistes transpirent car la mascarade touche à sa fin. Je trouve cela au contraire très encourageant.


  • 46 % ? Allez, la prochaine sera la bonne.


  • les 2 mamelles de la soumission et de l’ignorance.


  • Sincères condoléances au peuple Autrichien.

    Il faut croire que les peuples d’Europe tiennent absolument à disparaître...

     

  • Pour paraphraser Valls, il est de droit de penser que la crétinerie est au final, une fatalité pour l’Europe. Celle-ci aura ce qu’elle mérite, sa disparition, au moins dans son intégrité culturelle...


  • Ils ont réussi à tricher encore mieux que la première fois ?

    Que s’est-il passé ?


  • On nous refait le coup de la derniere fois.


  • Les riches et les Autrichiens des métropoles, bossant dans la communication, les universités et à l’écart des "réfugiés", ont triomphé des pauvres, en se surmobilisant.

     

    • Tu as tout compris, en Autriche les CSP+ son une minorité mais comme ils votent en masse contrairement aux prolétaires alors ils décident du résultat des élections, c’est exactement ce qui s’est passé lors du second tour des régionales.


  • Toutes mes condoléances à nos amis autrichiens.


  • Les présidents Allemand, autrichiens, italiens etc ... sont des figures "morales", il n’ont quasiment pas de pouvoir politique de toute façon ...

    Les seules élections intéressantes aujourd’hui c’est le référendum en Italie sur la constitution.


  • Les merdias crient victoire un peu trop vite.
    1- Déjà, l’extrême-droite, comme ils disent, est belle et bien dans le champ dit démocratique. Elle ne va pas disparaître après ces résultats et fait partie du jeu politique de ce pays à part entière.
    2- L’écologie, est tout sauf une idéologie progressiste. Au mieux, réactionnaire, au "pire", dans la même logique "extrême" de remise en cause du Système mondialiste.
    Le Green Washing a ses limites.
    Conclusion : rira bien qui rira le dernier.


  • Déçu, j’espère que les italiens feront mieux... Quant aux autrichiens, apparemment, ils ont pas encore compris qu’ils avaient confié les clés de leur maison à une oligarchie qui se soucient peu ou pas d’eux.

     

  • C’est une courte défaite...

    On est pas dans une mobilisation du Chirac-Le Pen où il avait eu un score de dictateur.

    Mais voilà, l’abstention est le pire ennemi de notre cause.

    Le FN ne pourra jamais contenter tout le monde, mais il est le vote utile au 1er et au 2ème tour et reste la terreur de nos ennemis.

    J’espère que les lecteurs d’E&R même tièdes sauront se souvenir des magnifiques unes de la défaite de Höfer.

    Voulez-vous d’un Jean-Michel Apathie qui valide le plafond de verre du FN en mai 2017 ?

    Et bien pas moi.
    Apathie, comme tant d’autres pourront s’endormir sur leurs deux oreilles ce soir en se régalant de leur prochain entretien avec le FN.

    Je signale que l’antifa, toujours prêt à servir d’idiot utile a sa carte électorale, lui.

    Et vous ?

    Il est encore temps de s’inscrire sur les listes électorales. C’est jusqu’à la fin de l’année, mais le gouvernement n’est pas là pour le vous rappeler.

    N’attendez pas le dernier jour. Surtout si vous n’avez rien à faire même demain.


  • C’est la seule récompense de Mr Valls et Mme Duflot qui se mettent à rêver ,mais n’en déplaise seront balayés en France et disparaitrons dans les bas fond de la politique poubelle.


  • Personne ne me fera croire que LE CHANGEMENT (bien compris) se réalisera par le vote, même si au fond de moi, je l’espère ardemment. C’est peu probable hélas, l’exemple autrichien nous le montre une fois de plus. Urnes bourrées, électeurs décédés depuis 20 ans que l’on fait voter comme par hasard, peuple à moitié décérébré qui suit aveuglément les consignes de la presse aux ordres, les options en matière de tricherie ou de manipulation sont légion, on n’en sait quelque chose ici. Je ne connais pas la situation de l’Autriche sur le plan économique et social, mais j’imagine bien que ce pays est logé à la même enseigne que tous les autres Etats de l’UE.
    Quant aux déclarations insupportables de Valls et Duflot, je ne préfère pas commenter...
    J’ai une question à poser à tout le monde : comment se fait-il que nous avons compris, alors que la masse, les gens qui nous entourent, se soumet bêtement à la purée médiatique. Sommes-nous ici plus intelligents, sommes-nous ici supérieurs ?? Pouvez-vous éclairer ma lanterne svp ? Je n’ai pas l’impression d’avoir un QI de 180 pourtant, juste du bons sens...

     

  • et les gugus vont croire que l’Autriche est devenu écologiste ....

     

  • En gros 47%, c’est super bien au regard du matraquage merdiatique.
    Je dis bravo à Mr Hofer. On voit bien néanmoins la fracture au sein de la société : la moitié vote extrême droite et l’autre extrême gauche ; ça peut péter grave dans un avenir proche.


  • Je ne comprends pas.
    Tous ces démocrates sont contre le populisme.
    Ils sont donc contre le peuple.
    Je ne comprends pas.

     

    • Il y a deux peuples : les « privilégiés » et les « défavorisés » !

      Il faut regarder les « mœurs » ou « courants de pensée » comme appartenant à une mer immense affrontant de mille façons un milieu terrestre varié, d’où surgissent parfois d’autres fluides ou courants plus ou moins domestiqués. L’affrontement des différents éléments (ou idées), … avec leurs conséquences toujours bien réelles, est éternel.
      Dans le domaine des idées, comme sur la croûte terrestre, il y a les modifications lentes, quasi invisibles et inexorables (le sens de l’histoire), mais aussi le train-train local apparemment immuable dans sa diversité et ses rares explosions (constituées de « modes » enflammées ou de régressions spectaculaires).
      Ceux qui se prétendent aujourd’hui « démocrates » et « raisonnables » vivent dans leur « petite bulle », à la façon des « conservateurs » de la tradition. C’est une rigidité en réalité pas éloignée de celle de leurs éternels opposants, plus ou moins « illuminés » (façon maoïstes ou trotskistes dans les années 68).
      Tous se montrent incapables, … de comprendre vraiment ce qui les anime, … mais aussi, … de tenir compte de ce qui est possible et raisonnable pour les autres.
      Aujourd’hui, l’état de nos sociétés est décrit par une pléthore d’analystes pervers, kapos ou simplement « cocus » qui façonnent de toute pièce cette masse de faux « démocrates ». Ces derniers sont ainsi conditionnés pour lutter contre une armée d’infantiles, d’estropiés ou d’illuminés plus ou moins « arriérés » ou « progressistes » (mais aussi, … contre quelques trop rares intellectuels critiques vraiment lucides !).

      Malheureusement, aujourd’hui il n’existe aucun, … absolument aucun, … « cerveau », ou aucune personnalité capable de « positiver ».
      Or, il faut disposer d’une belle « intuition » pour être capable d’orienter les misérables techniciens de la cogitation politique … vers l’élaboration des règles qui devront gérer l’humanité de façon un peu plus « équilibrée » et harmonieuse.

      L’imagination fertile nécessaire, favorisée par tout « recul », « détachement » ou « décalage », ne devrait pas être inaccessible, … puisqu’elle est liée au profil le plus évolué de … « l’Occidental » :
      Par définition, c’est un « privilégié » plutôt curieux et libre … mais d’une humilité suffisante lui permettant de se montrer respectueux d’autrui et de la vérité.

      Un peu de travail et de persévérance, … et les deux peuples seront « réconciliés ».


  • Pour une fois, je suis d’accord avec Valls : l’écologie n’est pas populiste.


  • #1616048

    Le populo bien que plus en nombre que les bobos est constamment l’objet du mépris de la fausse élite. Ceci par qu’il se fait diviser dans ses aspirations à la prospérité quand les bobos sont unis dans leur désir de jouisseurs et votent pour le système qui l’entretiendra globalement.


  • #1616050

    • 85% des ouvriers pour FPÖ.

    • 83% des personnes ayant fait des études supérieures : pour l’écolo.

    Les ouvriers sauvent l’honneur (face aux "éduqués du tertiaire", grands "humanistes", Conchitas Wursts et autres descendants des "chances pour l’Autriche") mais malheureusement pour l’Europe ils ne sont simplement plus assez nombreux pour renverser la vapeur…

     

    • En Autriche comme en Allemagne seul 30% des gens ont fait des études supérieurs parmi les jeunes générations, en France ça tourne dans les 40%, la situation n’est donc pas du tout comparable car dans les pays germanique seule une toute petite élite à accès à l’éducation supérieure, dans les faits Hofer a perdu pour une seule raison les 30% d’abstentions et parmi les abstentionnistes les classes populaires, les jeunes et les femmes sont surreprésentés( on notera bien que les classes populaires sont la base électorale du FPO...).

      Cette élection fut donc une élection ou se sont déplacés massivement les bobos et les retraités, voila pourquoi Hofer a perdu et pourquoi le FN n’a obtenu aucune région l’année dernière, c’est à cause du différentiel de participation entre classes sociales.

      Tu as bien vu toi même ce que ce genre de situation donnait en Pologne( même si en Pologne ce différentiel est encore plus fort), comme les CSP+ sont hyper mobilisés et les CSP- hyper abstentionniste cela donne l’élection d’un aliéné antinational comme Tusk


  • Toutes les nombreuses pressions qui ont été exercées sur le peuple autrichien ces derniers mois, ont donc fini par aboutir à la "victoire" d’un "écologiste", au dépens du candidat soutenu par les patriotes .....
    Mais celui-ci est tout de même crédité de 47% des voix, seul contre tous les autres partis et tout "l’establishment" .....
    L’espoir est donc dans son camp !!!

     

  • C’est partie remise. Il ne s’agit pas de "populisme" dans des sociétés capitalistes florissantes. Mais bien d’un long, lent et douloureux réveil des identités européennes alors que tout s’effondre.


  • Peut-on connaître plus précisément ces résultats, à savoir ceux issus de bulletins traditionnels d’une part, et ceux issus des machines à voter d’autre part ???

    Parceque ceux issus des machines à voter sont ceux de l’oligarchie et ne devraient pas être pris en compte car tout simplement non fiables, tandis que ceux issus de bulletins de vote sont ceux du peuple et donc les seuls légitimes.


  • la Valseuse jubile avec son tweet haineux et vengeur à l’adresse du peuple de France !


  • Quand le plus écolo de tous c’est le populo qui ne bouffe plus, roule plus, chauffe plus, consomme plus.


  • #1616174

    C’est ainsi qu’ont commencé les guerres de religion....

    Dans ce sens là, que résout l’élection ?

    Rien : elle promet que tout va empirer.


  • Je défie ceux et celles qui ont voté pour le candidat écolo, d’aller passer la nuit du nouvel an à Cologne !


  • Ils ont voulu le report de ces élections , le but était de se donner le temps
    de décrédibiliser , de salir Hofer , ah ! le raciste , le nazi....tout y est aller....
    la machine broyeuse et les moyens financiers ne leur manquent pas...
    résultat ils ont réussi à faire passé leur Vert , vert dessus et rouge à
    l’intérieur , c’est l’art du camouflage....mais c’est reculé pour mieux sauter ,
    Hofer va se représenter aux prochaines élections selon ses dires , et
    comme ses adversaires n’ont pas d’autres choix que d’appliquer l’austérité , l’invasion du pays selon les volontés de l’Europe de Bruxelles , les
    autrichiens , comme tous les autres peuples seront bien obligés de
    comprendre que ce qu’on leur a dit n’est que mensonges .

    L’Europe de Bruxelles n’est pas l’el dorado tant raconté et ne
    le sera jamais !

     

    • 2 à 3 jours avant le vote , les médias autrichien ont diffusé un témoignage d une vieille femme qui aurait vécu les camps de concentration , avec plus de 90 balais, elle ordonnait au gens de faire barrage à Hofer , sous peine de revivre ses atroces souvenirs.
      Ca peut jouer sur quelques pourcents,
      J ai entendu cela sur une radio belge, a l heure des infos.


  • J’espère qu’ils ne vont pas trop le regretter, les écologistes faisant parti des plus radicaux quand il s’agit de faire passer à la caisse les citoyens, au nom du "bien".

     

  • “Quand on va se promener en Autriche, on voit que l’Autriche est encore très loin du niveau de destruction hexagonal.“ Je ne sais pas pour vous mais perso, je n’attends pas que l’eau monte pour dire que j’ai les pieds trempés. On appelle ça le principe de précaution.


  • Le parti de mr Hofer est en fait le 1er parti d’Autriche .
    Les 53 % des autres partis d’opposition sont un amalgame de tous les restes de tous bords, ligués pour faire barrage , toujours les mémes , qui squattent l’Autriche .
    Van der Bellen (pseudo) est un apatride ; dont la mère est une Ashekenasi bon teint .Son père ou grand père banquier , se nommait Konstantin ( des Russes en fuite sous le Stalinisme (Wikipédia) .Il n’y a pas 53 % de votes écologistes !


  • Partialité du journal 20 minutes , il ne met que des tweets
    de personne pour.....et l’avis des autres ne comptent pas....

    Leur élu Vert qui n’est plus vert mais plutôt l’inverse ,
    ils sont tous ces gens que des falcificateurs , Vert , alors
    qu’ils ne sont pas vert , et Vert pour mieux cacher le rouge
    de l’intérieur , avec eux le communisme soviétique est de retour ,
    il n’y a pas de quoi frimer . Tous des imposteirs ces Européïstes .

     

  • L’Autriche va connaître les heures les sombres de son Histoire.
    Je leur souhaites du courage.
    Il manquait 5% pour l’emporter face à tous les autres partis.


Commentaires suivants