Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Avant l’attentat de Nice, le chauffeur du camion a effectué 11 passages sur la promenade des Anglais

La justice cherche à savoir comment le chauffeur du camion qui a foncé sur la foule et tué 86 personnes, le 14 juillet 2016, a pu effectuer onze passages sur la promenade des Anglais sans être repéré, les jours précédant l’attentat.

 

L’enquête sur d’éventuelles failles de sécurité avant l’attentat de Nice, le 14 juillet 2016, avance. Selon nos informations, le 26 octobre dernier, peu après 9 heures, les juges d’instruction niçois Alain Chemama et Chantal Russo ont mené une perquisition au centre de supervision de la police municipale pour se rendre compte par eux-mêmes de la configuration des lieux, évaluer les technologies employées et se faire expliquer le fonctionnement de cette salle de vidéosurveillance par les responsables présents. Ils étaient accompagnés de l’IGPN, la police des polices.

Les deux magistrats sont chargés depuis le mois d’avril d’une instruction pour « mise en danger d’autrui par violation d’une obligation de sécurité » à la suite d’une plainte avec constitution de partie civile déposée par Me Yassine Bouzrou, avocat de la famille du petit Yannis, mort à 4 ans dans l’attentat. La famille s’était étonnée qu’aucune investigation n’ait été menée au sein de la police muncipale lors de l’enquête préliminaire lancée – et classée – sur les dysfonctionnements présumés de sécurité. Contacté, Me Bouzrou n’a pas souhaité faire de commentaire.

Les magistrats cherchent notamment à comprendre comment Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le chauffeur du camion de dix-neuf tonnes qui a foncé sur la foule, a pu effectuer onze passages sur la promenades des Anglais, avec des manœuvres interdites comme ces demi-tours sur les trottoirs, entre le 11 et le 14 juillet. Des repérages, réalisés sans attirer l’attention malgré un arrêté municipal interdisant la circulation des véhicules utilitaires sur cette zone.

Mohamed Lahouaiej Bouhlel avait même eu le temps de descendre de son camion et de prendre une photo de la pergola, qui sert à abriter les touristes assis sur les bancs. L’attentat a fait 86 morts, dont des enfants, et plus de 400 blessés.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

Les zones d’ombres des opérations de terreur,
à découvrir chez Kontre Kulture :

 

Nice, une enquête avec des obstacles « politiques »
qui ne fait que commencer,
voir sur E&R :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • J’ai toujours dit que le trajet de ce camion était important à rendre clair (d’où venait-il ? s’est-il arrêté aux feux rouges ? (cela aurait été cocasse) ou est il arrivé en déboulant sur 1 km ? ; et évidemment, on me répondais : "mais on sait, c’est un camion frigo", hum cela n’apporte rien

     

    Répondre à ce message

    • "mais on sait, c’est un camion frigo", hum cela n’apporte rien

      Au contraire ça apporte une grande réponse.

      Les gens qui y croient (toi aussi ?) sont clairement des imbéciles qui ne font que répéter ce qu’ils ont entendu à la télé/radio

      N’importe qui regardant les photos constatera que c’est un camion de déménagement lambda et en aucun cas un camion frigorifique.

      Si on regarde les photos un peu + en détaille , on notera l’immatriculation du camion "7794 XN 94"
      Ce qui fait tout de suite enchainer sur des questions ’complotistes’

       
  • Ça sert à ça "l’état d’urgence" "vigie pirate" ,à surveiller la personne susceptible de vouloir commettre un attentat .Sinon ça sert à rien .Comme la .
    Excusez moi, mais c’est nerveux ,tellement on nage en plein délire .

     

    Répondre à ce message

  • Encore le nombre 11 décidément !

    Une simple balade sur la promenade des Anglais diront les rapports d’enquête !

    Quant à y voir un indice pour d’ éventuels repérages et exercices d’entraînements ? Surtout pas de complotisme , de mauvais esprit, ni d’amalgames !

    Comme quoi les dispositifs techniques de vidéosurveillance font correctement leur boulot d’enregistrement mais le « bon boulot » est effectué ailleurs .... ! Il supervise en quelque sorte ou plutôt vise avec super opération réussie, comme on voudra !

     

    Répondre à ce message

  • Encore une question gênante que les politiques éludent et les moutons s’efforceront d’oublier par commodité. Et avant il y avait l’histoire de la destruction des bandes vidéos de la police municipale, passée comme une lettre à la poste auprès du grand public.
    J’en ai plein le c.. de leurs bobards.

     

    Répondre à ce message

    • oui j’ai pensé à la même chose... on comprend mieux pourquoi le pouvoir avait tenté de faire disparaitre les enregistrements vidéos ! et que cette femme courageuse au sein de la police avait protesté... entre ça et les barrages policiers qui ont disparu au moment des faits (si je dis pas de bêtise) il y a un genre de congruence qui peut énerver le citoyen lambda.

       
  • Bah, ces centres de vidéosurveillance sont conçus pour cloquer un maximum de PV’s (numérisés) pas pour stopper d’éventuels terroristes. Les fonctionnaires eux-mêmes sont soumis à des quotas de contredanses. Le fonctionnement de ce système a été détaillé dans plusieurs articles/livres/enquêtes (dont le livre du Commissaire Vénère il y a près de 10 ans) mais qui s’en soucie ?
    Ce qui m’avait interpellé dans cette histoire ce sont les sommes touchées par le terroriste avant de commettre son acte. Qui a des renseignements là-dessus ?

     

    Répondre à ce message

  • Le gros fil va peut-être bientôt casser......

     

    Répondre à ce message

  • Sans être repéré ? Dans la ville la plus cameraisée (désolé pour le néologisme) de France ? Foutage de gueule ! Evidemment qu’il avait été repéré, mais personne n’a réagit car il était en service commandé car l’attentat de Nice, comme tous les autres, était un "Inside job’...

     

    Répondre à ce message

    • Mais bien sûr tous les attentats sont des " inside job ", car les musulmans sont tous des saints, hein ?
      Ce site est pollué par des musulmans qui n’ont rien à envier en terme de fanatisme, intolérance communautarisme et crétinisme aux membres du Crif et de la Licra .
      @ la modération
      Je sais que vous ne publierez pas mon commentaire et je vous approuve. Mais il est désolant que ce site soit un tremplin idéologique pour des individus qui se fichent bien de la France et ont une volonté atavique d’imposer leur race ( car il s’agit de cela) et leur religion à l’Europe. Entre ce site et Fdesouche, site troll au service de la " communauté ", il y a de quoi être consterné.
      Bon je vous laisse tranquille. Je ne posterai plus.
      Bon courage quand même car votre site est quand même bien utile pour lutter contre les gangsters de la communauté.