Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bachar al-Assad, sur le chemin d’un retour en grâce ?

Honni par une grande partie de la communauté internationale, Bachar al-Assad semble aujourd’hui plus que jamais proche d’un retour en force en Syrie et en grâce dans la région, près de huit ans après une guerre dévastatrice aux répercussions mondiales, selon les experts.

[...]

Le 19 décembre et à la surprise générale, le président Donald Trump annonce le retrait prochain des forces américaines de Syrie, où elles aidaient les forces kurdes face au groupe jihadiste État islamique (EI).

Les Kurdes ont alors appelé à l’aide l’armée syrienne, qui s’est déployée pour la première fois en six ans autour de Minbej (nord), face aux menaces d’une offensive de la Turquie voisine pour qui certains groupes armés kurdes sont des « terroristes ».

Le fait que les Kurdes cherchent une alliance avec le régime constitue un nouveau succès pour M. Assad, estime Mutlu Civiroglu, spécialiste de la politique kurde. Le président syrien « consolide chaque jour son pouvoir, diplomatiquement et militairement ».

M. Assad avait menacé de reprendre les zones, riches en pétrole, tenues par les forces kurdes. Or, « le gouvernement est aujourd’hui invité à revenir dans la région », souligne M. Civiroglu à l’AFP. « Il n’y a pas mieux pour Assad ».

[...]

Mis à l’écart de la scène diplomatique régionale, M. Assad semble bénéficier aujourd’hui d’un retour en grâce.

En décembre, les Émirats arabes unis ont rouvert leur ambassade à Damas, Bahreïn a fait état de la reprise du travail dans sa chancellerie et le Soudanais Omar el-Béchir a effectué la première visite à Damas d’un chef d’État arabe depuis 2011.

Les Émirats et Bahreïn sont des proches alliés de l’Arabie saoudite qui fut l’un des principaux détracteurs de M. Assad et a soutenu la rébellion pendant des années.

 

« Démarrer la reconstruction »

La Syrie de M. Assad avait été suspendue de la Ligue arabe en novembre 2011, mais un diplomate arabe à Beyrouth évoque aujourd’hui une inédite « ouverture en direction de Damas ».

Selon lui, les « Émirats ont reçu le feu vert du royaume saoudien pour rouvrir leur ambassade », signe que Ryad pourrait s’engager dans cette voie.

Et selon, un haut responsable irakien Bagdad joue les médiateurs pour le rétablissement des liens entre Damas et le Qatar.

Une participation de la Syrie à un sommet économique de la Ligue arabe, les 19 et 20 janvier à Beyrouth, est en outre en cours de négociation, à trois mois du sommet annuel arabe.

Lire l’article entier sur lalibre.be

La vérité sur la Syrie avec Kontre Kulture :

 

Tenir bon, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Israël lui réserve le sort de Saddam ou de Mouammar, à moins qu’il ne trahisse son peuple, ce qui est peu probable, ce n’est pas un quelconque Macron...

     

    • Ne prends pas tes rêves pour des réalité...tu sens le troll

      Assad n’a rien à voir avec Saddam ni Kaddafi qui se sont vendu aux amerlocs avant de laisser tomber les russes..

      Saddam était haï par les 3/4 de sa population surtout chiite qu’il avait massacré. Il était surtout détesté par les iraniens qu’il a épuisé avec 8 ans de guerres au profil des pétromonarchies du golf wahabbo sionistes..Il fallait pas s’attendre à ce que les chiites arabes et iraniens se battent pour lui.

      Quant à Kaddafi, il avait fait l’erreur de lâcher les russes aux profil des occidentaux qui lui ont fait la peau.

      Assad est populaire, la preuve, sa population se bat pour lui, sans compter le charisme qu’il a hors de ses frontières


    • #2112189

      Il semblerait que tu aies raté quelques épisodes ! Israël lui avait déjà réservé le sort que tu lui prédis mais a échoué ! Cela fait près de 8 ans qu’ils ont tout fait pour le renverser ! Ce qui se passe actuellement est le résultat de leur échec. La dernière option qu’ils leur reste est une troisième guerre mondiale, or dans le contexte actuel qui est largement différent de ceux des première et seconde guerres mondiales une guerre mondiale serait extrêmement risquée pour l’oligarchie, et c’est pour cette raison exacte qu’en dépit des pressions constantes des éléments les plus fanatiques de l’oligarchie mondialiste durant ces 20 dernières années, nous avons échappé à une guerre mondiale d’intensité maximale. En effet les éléments les plus pragmatiques de l’oligarchie ont conscience qu’une telle guerre est une prise de risque pouvant les mener à leur propre destruction...


    • "Israël lui réserve le sort de Saddam ou de Mouammar".
      Cela m’étonnerait fort. Jamais l’Otan n’aura été aussi affaiblie et Israël aux vu des événements récents devra dorénavant se battre simplement pour sa propre survie.

      "Israël lui réserve le sort de Saddam ou de Mouammar".
      Israël lui a déjà réservé ce sort en 2011 et vous en voyez le résultat aujourd’hui : catastrophique.

      Et surtout dites vous bien que les peuples du MO n’oublieront jamais le mal commis et qu’Israel devra dorénavant vivre éternellement avec ses voisins hostiles.


  • Trump a déclaré que les entreprises (multinationales) qui participeraient à la reconstruction de la Syrie seraient sanctionnées ! (source : site dissident) . Israël n’a pas fait détruire la Syrie pour la voir se relever en quelques années ! D’ailleurs les raids de l’aviation israélienne, cachés par les médias, y ont sans doute causé d’immenses destructions .

     

    • @ Bébert

      Ton allégation à propos de possibles sanctions m’a surpris. Cherchant, j’ai trouvé un article de Presstv.com daté du 17 octobre 2018 qui renvoie à une courte vidéo intéressante (mais qui n’a fait que 794 vues à cet instant).

      Pas sûr qu’un tel régime de sanctions sera appliqué... Il y a la Russie, la Chine, l’Iran, et des pays arabes qui ambitionnent de participer à la reconstruction. Et on a déjà vu Trump annoncer une prise de position et en adopter une autre.


  • Le sommet arabe ah ah quelle farce !!! Le sommet de quoi ? De l’idiotie ??? Comme khaddafi disait : la seule chose qui nous reunit c’est cette salle !!!

     

    • @Rimkus vous avez mis le doigt exactement là où il faut et vous venez de soulever le vrai problème du monde arabe : il est totalement divisé et à couteaux tirés.

      Les arabes ne s’aiment pas les uns les autres. Les Marocains n’aiment pas les Algériens et vice-versa, qui n’aiment pas les Tunisiens. Les Quataris n’aiment pas les Saoudiens, les Kowetiens n’aiment pas les Irakiens, les Iraniens n’ aiment pas les Égyptiens... bref cela tient à mon avis à l’inconsistence de la culture arabe et je nomme cela le racisme intra-arabe.

      Hassan II n’a-t-il pas été le plus grand traitre du monde arabe ? Le pire Judas des temps modernes ?

      "En septembre 1965, Hassan II accueillait à Casablanca les chefs arabes lors d’un conclave secret destiné à évaluer les capacités militaires d’une coalition destinée à lancer une offensive éclair contre Israël. Le roi, peu confiant dans ses alliés, a livré les enregistrements de la rencontre à l’Etat hébreu lui permettant de gagner la Guerre des Six-Jours.
      Israël doit largement sa victoire sur ses ennemis arabes dans la guerre des Six Jours de 1967 à l’aide secrète du Maroc".

      "« Le roi Hassan II avait secrètement enregistré la réunion de 1965 parce qu’il ne faisait pas confiance à ses invités de la Ligue arabe », écrit Yedioth. Il a d’abord permis à une équipe conjointe des services de renseignement internes et externes d’Israël, le Shin Bet et le Mossad – une unité connue sous le nom « The birds » (Les oiseaux) – d’occuper un étage entier de l’hôtel Casablanca (aujourd’hui rebaptisé Hyatt Regency), où la conférence s’est tenue. Cependant, craignant que les agents seraient remarqués par les clients arabes, « le roi leur a dit de tout mettre en place un jour avant le début de la conférence », écrit le journal israélien".
      Source : Ledesk / Guerre des Six-Jours : Nouvelles révélations sur le rôle de Hassan II dans la victoire d’Israël.

      Idem : refourguez un vieux fusil mal réglé, un casque de chantier et une veste étriquée à un arabe du MO et vous le verrez se mettre aux premières lignes pour descendre ses propres frères, heureux qu’il sera des cadeaux que vous lui auriez offert. Heureux qu’il sera de faire partie de l’élite des "casques blancs".


  • L’année 2019 va bien commencé... Au fait comment va notre Bibi "préféré", parce que à priori le Père Noel ne lui a pas apporté de cadeau cette année et l’an prochain ce sera plutot le Pére Fouettard qui lui rendra visite... ?????

    Et Fabius ????? Plus de nouvelle ???? Quand même (Ah là je me suis encore gouré c’est Manu la tremblote) ...

    En tout cas je souhaite à toute l’équipe ER de bonnes fêtes de fin d’année...


  • Le Docteur Bachar al-Assad est un homme d’État d’une stature, d’un talent et d’une sagesse exceptionnelle, il fallait être un sur-homme pour ne pas être découragé et broyé par toutes les forces de l’Enfer coalisées contre vous et contre votre pays.

     

    • Tout à fait d’accord. 117 pays étaient coalisés contre la Syrie et se sont retrouvés grojean comme devant (gràce aux forces invincibles russes). Maintenant, il faudrait que Bachar envoie les factures à tous ces enc*lés...ainsi que Vlad ! La grande question reste : A quoi peuvent donc bien servir l’ONU et la CPI ?


    • @syzygy "117 pays étaient coalisés contre la Syrie".

      En êtes-vous sûr ? De mémoire il n’y a que les USA, la France, la GB, l’Australie, le Canada, un peu l’Italie, un peu l’Allemagne et quelques autres nations futiles sur le plan militaire qui soient intervenus sur le champ de bataille Syrien. Et qui y ont disposé de bases.

      Je mets cela sur le compte d’une faute de frappe : 17 tout au plus au meilleur des cas (et encore), et non pas 117.


    • Bel hommage ! Oui Mr Bachar al-Assad est un homme d’une profonde dignité. Honte aux voyous qui ont osé le traiter de boucher !


  • Il faudrait que macron 1er après l’avoir destitué, aille faire un petit stage avec Bachar al-Assad pour lui apprendre comment on se bat pour son peuple ,sans le trahir ,et sans vendre ses bijoux de famille aux banques et à des oligarques non élus .Mais je pense que ce serait peine perdu .

     

    • oui, je pense que se serait inutile, car on naît avec une droiture et une stature qui donnera un chef d’état unique et exemplaire, cela ne s’apprend pas dans des établissements d’endoctrinement à la bassesse, comme le sinistrement réputé ENA !


  • Bachar al-Assad est le destin du peuple syrien, comme de Gaulle et surtout Pétain ont été ceux du peuple français.

     

  • Maintenant que les États-Unis ont acté leur départ (et donc leur défaite), les pays arabes, en bon tapins, font semblant de découvrir qu’Assad n’est pas si pourri que ça (en tout cas, largement moins qu’un MBS ou Al-Sissi) pour le réintégrer gentillement à la "famille", comme si de rien n’était...


  • La blague !!!

    cette fable a pour fonction d’endormir les naïfs . Je sais bien que c’est la saison, mais croire au père Noël, passé 8 ans, relève de la pathologie !!!

     

    • #2112205
      le 31/12/2018 par Bayinnaung (et pas Bayin !)
      Bachar al-Assad, sur le chemin d’un retour en grâce ?

      @u roitelet

      Traiter "d’enfants" ceux qui ne sont pas d’accord avec toi n’est pas une bonne idée, surtout quand tu commets de lourdes erreurs que ce soit sur la qualité de la DCA russo-syrienne (qualité confirmée par le fait que les israéliens soient obligés de se cacher derrière des avions de lignes civils) ou sur les relations entre acteurs du moyen-orient (uzfr a très bien expliqué pourquoi).
      Et que dire de tes pronostics disant que Trump allait remporter haut la main les midterms.

      L’erreur est humaine, mais la persévérance dans l’erreur est diabolique.


    • A Bayin...
      Il ne t’est pas venu à l’idée que tout ce théâtre n’était qu’illusion afin de duper le populo ( dont toi ! ) ?

      Réfléchis un peu : dans un premier temps, l’Empire met la Syrie à feu et à sang grâce à ses escadrons de la mort, mais pour l’étape suivante - le remodelage des frontières !-, il faut sous traiter à des États. Tout en donnant l’illusion que l’Empire a perdu la guerre et que le rêve du Grand Israël n’existe plus ! Voilà pourquoi l’Empire a délégué la phase suivante la Turquie et la Russie ( sous la surveillance anglaise et française ) ...

      Tu me demanderas : mais pourquoi en passer par là ? Pourquoi l’Empire ne passe -t-il pas directement à la phase 2 lui-même ?

      Et bien pour offrir à l’opinion mondiale de l’ESPOIR, c’est à dire un LEURRE pour endormir la méfiance des peuples ; faire croire que le système a perdu et qu’il doit concéder du terrain...compris ?

      Quant à Trump, il a gagné les Midterms puisqu’il conserve le Sénat !


    • #2112698

      @u roitelet



      Il ne t’est pas venu à l’idée que tout ce théâtre n’était qu’illusion afin de duper le populo ( dont toi ! ) ?



      Depuis quand le populo entre en compte là-dedans ? As-tu des preuves fiables seulement de ce que tu avances ? Quand Snowden a révélé que la NSA nous espionnait tous : Obama l’a reconnu en haussant les épaules.



      tout en donnant l’ilusion que l’empire a perdus la guerre



      En quoi serait-ce une illusion ? Les USA étaient plus proches de la victoire en 2011 qu’ils ne le sont maintenant.



      et que le rêve du Grand Israël n’existe plus !



      C’est sûr qu’il y a plein de chars Merkava dans Damas & dans Beyrouth en ce moment.



      Voilà pourquoi l’Empire a délégué la phase suivante la Turquie et la Russie ( sous la surveillance anglaise et française ) ...



      Sauf que Poutine est un ennemi de l’empire. Donc, ton raisonnement ne marche pas.



      Tu me demanderas : mais pourquoi en passer par là ? Pourquoi l’Empire ne passe -t-il pas directement à la phase 2 lui-même ?

      Et bien pour offrir à l’opinion mondiale de l’ESPOIR, c’est à dire un LEURRE



      Très bien, pourquoi ? As-tu juste une preuve réelle et tangible qu’ils ont dépensé des centaines de milliards juste pour une campagne de faux espoirs ?



      pour endormir la méfiance des peuples ; faire croire que le système a perdu et qu’il doit concéder du terrain...compris ?



      Je le comprendrai si tu avances des preuves fiables ? Je veux un document fiable qui prouve que la Russie et Erdogan sont pilotés par la CIA. Leur absence prouve que tu fais complètement fausse route.

      Quant à Trump, il a perdu les Midterms puisqu’il conserve le Congrès qui va pouvoir lui mettre des bâtons dans les roues pour le reste de son mandat. Je te rappelle que tu avais prédit une victoire totale de Trump qui n’a pas eu lieu : preuve qu’il n’est pas complètement acquis au système, tu es bien-sûr d’accord !


    • #2113169
      le 01/01/2019 par matrix le gaulois
      Bachar al-Assad, sur le chemin d’un retour en grâce ?

      Moi, je me rappelle qu’il disait fin Novembre que dans deux semaines : le mouvement des gilets jaunes n’existerait plus.

      Le king, la madame soleil de la e-dissidence.


  • #2112011

    Sarko, Hollande et bientôt Macron...
    Clinton, Obama, et pour l’instant Trump...
    Et Bachar est toujours là ?
    Une sorte de véritable légitimité, au final.
    On s’en mordra les doigts, tu crois pas Fabius ?


  • #2112184

    Honni par une grande partie de la communauté internationale



    On croirait un sketch ! Une "grande partie" de la communauté internationale cela désigne à tout casser une dizaine de pays sur près de 200 !


  • Tout le monde connaît les cerveaux qui ont pondu ce crime de détruire toute ces vies humaines.


  • #2112301
    le 31/12/2018 par fafa les mains rouges
    Bachar al-Assad, sur le chemin d’un retour en grâce ?

    Et si on lui livrait Fabius ?


  • C’est pas "participer à la reconstruction" qu’il faut c’est verser des dommages et intérêts et des réparations de guerre à la Syrie ! Et trainer devant les tribunaux tous les responsables de la ruine de ce pays !


Commentaires suivants