Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Syrie : Poutine met en garde la France

Dans les cercles fermes de la diplomatie française, personne ne peut prétendre que cette politique menée par les administrations successives depuis 2011 et basée sur une obsession atlantiste soit un succès : appui militaire et politique d’envergure aux milices terroristes qaidistes et autres, liens troubles avec Daech, frappes directes contre les sites militaires syrien et russe, soutien au séparatisme kurde... Paris a à son actif un casier qui réduit presque à néant ses chances d’une normalisation avec l’État syrien et par conséquent, une participation au juteux marché de reconstruction en Syrie.

 

En juillet dernier et au lendemain de la libération de la Ghouta orientale, la France a envoyé un convoi d’aide humanitaire à destination des zones sous contrôle de Damas et ce, à la faveur d’une médiation russe. Mais depuis, la rage anti-Assad a pris le dessus à Paris. Et voilà que l’annonce surprise du retrait US de Syrie prend la France de court.

Le président français qui affirme vouloir maintenir sa présence militaire en Syrie est allé samedi 23 décembre jusqu’à appeler le monde ( à entendre l’OTAN) à soutenir les Kurdes qui « armes au poigne ont vaincu Daech », ce qui laisse entendre que la « Macronie » risque, en l’absence des Américains, d’occuper le front de combat non pas contre Daech, mais évidemment contre l’État syrien et ses alliés.

C’est sans doute pour répondre à cet appel très particulier du président français que son homologue russe a lancé dimanche une mise en garde à l’Europe. Le président russe, Vladimir Poutine a demandé aux dirigeants européens d’aider à la reconstruction de la Syrie s’ils ne voulaient plus de crise migratoire chez eux. Cet appel rappelle à la bonne mémoire de l’Europe la perspective d’un retour en masse des terroristes d’origine occidentale qui « en l’absence des Américains » pourraient être largement de retour dans leur pays d’origine.

Cité par le journal Al-Qods Al-Arabi, Poutine a en effet déclaré d’un ton à la limite de la menace :

« Il faut fournir le soutien humanitaire nécessaire au peuple syrien et il faut faire tout ce qui est nécessaire pour le retour des réfugiés syriens depuis l’Europe et les pays voisins. La multiplication des réfugiés serait un fardeau sur le dos de l’Europe. Par conséquent, l’on doit faire tout ce que l’on peut pour qu’ils puissent retourner chez eux. »

Le président russe a fait ces déclarations lors d’une rencontre avec Angela Merkel portant sur la crise syrienne et ses déplacés ainsi que le dossier de la reconstruction en Syrie. Pour de nombreux analystes, les propos du président russe tenus après l’annonce du retrait US de Syrie visent surtout à convaincre la France, la Grande-Bretagne l’Allemagne ainsi que les autres membres de l’OTAN qui détiennent illégalement des troupes en Syrie, de changer de stratégie, de s’adapter au processus politique en cours.

Comprendre ce qui se joue en Syrie avec Kontre Kulture :

 

La pitoyable politique française au Proche-Orient, sur E&R :

 






Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2109463
    Le 26 décembre 2018 à 14:33 par VIVACHAVEZ
    Syrie : Poutine met en garde la France

    Quand tout le monde a compris que c’est cramé, il reste nos neuneus politicards pour croire encore qu’ils pourront inverser la tendance et éteindre l’incendie qui ronge notre crédibilité avec son armée de pacotille et un verre d’eau. Vous aurez remarqué, au passage, que je n’ai pas utilisé l’expression : "avec sa b.te et son couteau"......

     

    Répondre à ce message

  • #2109466
    Le 26 décembre 2018 à 14:37 par dixi
    Syrie : Poutine met en garde la France

    Pour le petit "marquis" ,c’est ce qu’on appel avoir les couilles prises ,Poutine t’as mis (échec et mat ) et Trump un bras d’honneur .

     

    Répondre à ce message

  • #2109513
    Le 26 décembre 2018 à 16:05 par depite
    Syrie : Poutine met en garde la France

    Que branlent ces députés qui admettent la présence illégale de militaires français sur le territoire d’un pays souverain aux frais du contribuable ?! Ils préfèrent se pencher sur le cas Benalla ces guignols grassement payés !

     

    Répondre à ce message

  • #2109527
    Le 26 décembre 2018 à 16:46 par mi
    Syrie : Poutine met en garde la France

    Ce sera très difficile d’après f.beaur.



    PCN-TV/
    PRESSTV INTERROGE FABRICE BEAUR (EXPERT EODE) :
    SANCTIONS AMERICAINES POUR EMPÊCHER LA RECONSTRUCTION DE LA SYRIE
    (17 OCTOBRE 2018)
    PRESS TV, la télévision iranienne internationale francophone,
    débat avec Fabrice BEAUR (Expert EODE, Administrateur de EODE-RUSSIA) :
    « Mardi, les États-Unis ont averti que les entreprises participant à la reconstruction de la Syrie seraient frappées de sanctions.
    Bahram Qassemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, a évoqué les propos hypocrites des autorités américaines qui prétendaient soutenir les citoyens syriens et ne viser que les institutions étatiques par leur régime des sanctions, avant de déclarer que les sanctions US touchaient directement les citoyens et les empêchaient injustement de profiter de l’établissement de relations normales entre les secteurs économiques publics et privés de leur pays avec le reste du monde, au-delà des normes du droit international et des principes des droits de l’homme.
    Fabrice Beaur, expert pour l’ONG EODE, nous donne plus de détails à ce sujet. »



    https://vimeo.com/295876710

     

    Répondre à ce message

    • #2109755
      Le Décembre 2018 à 00:30 par dédé
      Syrie : Poutine met en garde la France

      Les US quittent la Syrie mais à qui vont-ils remettre les territoires qu’ils contrôlaient ? Surement pas à Bachar, donc à ses ennemis .

       
    • #2109813
      Le Décembre 2018 à 06:13 par Sherlock
      Syrie : Poutine met en garde la France

      La vue basse des dirigeants ricains en matière de politique étrangère ne cesse de me surprendre, quelle que soit l’administration aux manettes. D’un côté ils sanctionnent l’Iran et de l’autre ils menacent les autres pays de sanctions s’ils participent à la reconstruction syrienne. Conclusion : ils offrent le monopole de la reconstruction à l’Iran, qui se contre-fiche de subir de nouvelles sanctions au point où en sont les choses. Un peu plus, un peu moins...

       
  • #2109530
    Le 26 décembre 2018 à 16:51 par Ernestor
    Syrie : Poutine met en garde la France

    "S’ils ne voulaient plus de crise migratoire chez eux" me semble l’élément le plus important.
    Avez-vous l’impression que nos dirigeants ne veulent plus de migrants ? Moi j’ai l’impression du contraire, ce qui me fait me poser la question par rapport à ce message de Poutine. Serait-il en fait destiné au peuple, afin que celui-ci prenne conscience de ce que souhaitent réellement notre système ?

     

    Répondre à ce message

  • #2109556
    Le 26 décembre 2018 à 17:57 par De passage
    Syrie : Poutine met en garde la France

    Ah la république... toujours à l’Ouest aux grands rendez-vous internationaux..

     

    Répondre à ce message

  • #2109651
    Le 26 décembre 2018 à 20:49 par Tombster1
    Syrie : Poutine met en garde la France

    Sans deconner, la honte...

     

    Répondre à ce message

  • #2109680
    Le 26 décembre 2018 à 21:35 par anonyme
    Syrie : Poutine met en garde la France

    et les kurdes là-dedans ?
    une fois de plus les victimes que tout le monde lâche

     

    Répondre à ce message

    • #2109756
      Le Décembre 2018 à 00:30 par Dent pour dent etc
      Syrie : Poutine met en garde la France

      Pourquoi ont-ils trahi leur pays ??

       
    • #2110179
      Le Décembre 2018 à 18:55 par Le Malicieux
      Syrie : Poutine met en garde la France

      Le peuple kurde, d’un courage exemplaire, est néanmoins utilisé d’une facon honteuse.

       
    • #2110447
      Le Décembre 2018 à 11:23 par Faya étonné
      Syrie : Poutine met en garde la France

      Les Kurdes... qui s’en branlent ? Non vraiment, la moitié des français savaient même pas que ce peuple existait avant les affaires syriennes et irakiennes.
      Quand au coup des victimes... si l’EI avait accepté ou proposé de créer un Kurdistan t’inquiète pas qu’ils auraient couru pour sucer Al-Bagdadi. Les états du Moyen-Orient sont suffisamment en lambeaux pour ne pas les disséquer encore plus. Surtout que les Kurdes sont un levier occidentale en plein milieu du croissant fertile. Alors le coup du pauvre petit kurde tout gentil et tout démocrate, à d’autres...
      Au bout d’un moment, dans un conflit quel qu’il soit faut prendre position. Soit t’es pour les Kurdes, soit t’es pour les états syrien, turc, irakien et iranien. Personnellement, je préfère être du côté de ces 4 états et de leurs peuples plutôt que soutenir une communauté paumée et bolossée depuis 1 millénaire. Si les Auvergnats venaient à menacer l’unité de la France, vous les soutiendrez au nom de la souveraineté des peuples ? Quand le monde sera couverts de petits pays faibles et vulnérables, aisés à dépecer économiquement et socialement par la finance, on pourra bénéficier du Kurdistan... génial, le pays de rêve à n’en point douter.
      Je finirai par rappeler que les Kurdes peuvent facilement être des alliés objectifs d’Israël dans son projet hégémonique dans la région, notamment contre la Syrie, la Turquie et l’Iran...
      On est sur E&R ou sur "la règle du jeu" ?

      (Je ne dis pas que les Kurdes sont des connards et qu’ils doivent aller se faire mettre, dans l’absolu j’ai rien contre eux et à vrai dire je m’en tape relativement, mais on ne peut pas soutenir tout et son contraire. La dislocation des quelques états-nations de la région n’amènera pas à une situation meilleure. Donc le kurdistan pourquoi pas, mais pas maintenant pas comme ça. Sinon vous souteniez la sécession de la cyrénaïque à l’époque de la guerre civile lybienne, même s’il ne s’agissait pas seulement d’une question territoriale, après tout pourquoi eux n’auraient pas le droit à leur état ?

       
  • #2109724
    Le 26 décembre 2018 à 23:01 par anonyme
    Syrie : Poutine met en garde la France

    Alors que l’on nous rebat les oreilles avec les questions budgétaires et le coût faramineux des largesses macronniennes envers ses gueux sans-dents vêtus de gilets jaunes, il serait intéressant de répondre précisément aux deux questions suivantes :

    1. Quels avantages la France peut-elle sérieusement tirer de sa présence en Syrie ? (Oui, je fais semblant de croire que la France se bat pour ses intérêts propres, ce qui est, j’en conviens, d’une grande naïveté). Des inconvénients, j’en vois un certain nombre et pas des moindres mais des avantages, je n’en vois aucun. La prétendue "lutte contre le terrorisme" ne peut tromper que les intoxiqués par BFM-WC...

    2. Combien coûte véritablement au budget de l’Etat cette présence militaire française en Syrie ? Cela se chiffre vraisemblablement en centaines de millions d’euros/an. Les gesticulations (frappes inutiles) du mois d’avril ont coûté à elles seules (et en ne tenant compte que du coût des missiles !) plus de 16 millions d’euros...

     

    Répondre à ce message

    • #2109859
      Le Décembre 2018 à 09:57 par bulo
      Syrie : Poutine met en garde la France

      Participer à la reconstruction de la Syrie peut intéresser la France, compétente à cet égard.
      En Russie, les partenariats franco-russes touchant aux grands projets d’architecture et du bâtiment marchaient fort, jusqu’à l’instauration des sanctions anti-russes par les misérables tarés malfaisants qui les décidèrent.
      Si un nouveau gouvernement français pro-russe voyait le jour, ce serait une bonne chose que d’aider à reconstruire la Syrie et de renouer des partenariats franco-russes de tout type, ainsi que l’ancienne amitié franco-syrienne.
      Pour l’instant, en l’état des institutions et du gouvernement, vu l’implication des fabius dans les malheurs de la Syrie, il est possible que Poutine ne pense à la RF que pour fournir une aide humanitaire sans contrepartie aux réfugiés syriens, par des mesures de retour au pays. La Syrie a besoin de ses ressortissants.
      Poutine semble également demander le "rapatriement" des daesh aux pays européens dont ils squattent la nationalité en échange d’un mercenariat. Les autres réfugiés ou migrants en Europe, il s’en fiche un peu.
      Son discours au pouvoir RF, tel qu’on pourrait l’interpréter : "rendez à la Syrie ses Syriens et reprenez vos assassins ou je vais me fâcher."
      Et son discours sous-jacent aux Français, tel qu’on peut l’imaginer si on est optimiste : "mais boutez donc l’occupant hors de France, les gars, en pourpoint jaune ou en cotte de mailles, qu’est-ce que vous attendez ?"
      Et si on est pessimiste : "vous me boutez votre pouvoir fabriquant de sanctions presto, ou ça ira mal pour vous, Français !"

       
  • #2110336
    Le 28 décembre 2018 à 01:21 par Michelly58
    Syrie : Poutine met en garde la France

    La France n’a même plus les moyens de doter son armée d’un équipement convenable, ils ne tiendront pas deux minutes face aux Russes.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents