Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bal des Quenelles : la "préfète" d’Eure-et-Loir porte plainte contre Dieudonné pour "injure publique"

La préfète du département assure que plusieurs personnes ont tenu des propos « racistes, antisémites et injurieux » lors d’un spectacle organisé par l’humoriste controversé à son domicile.

 

Dieudonné va-t-il encore avoir des ennuis avec la justice ? Ce samedi, la préfète d’Eure-et-Loir Sophie Brocas a annoncé déposer plainte pour injure publique contre le polémiste Dieudonné et saisir le parquet pour des propos « clairement antisémites et négationnistes » tenus par une autre personne durant un Bal des Quenelles.

Dans un communiqué, la préfète rappelle qu’elle avait voulu interdire ce spectacle tenu le 22 juin au domicile de Dieudonné M’bala M’bala, à Saint-Lubin-de-la-Haye, mais que l’humoriste controversé « s’était engagé par écrit à revoir la programmation ».

Dieudonné affirmait le 20 juin dernier dans une vidéo diffusée sur son site internet qu’il s’agissait d’une « réunion privée » que la préfète n’avait « aucun pouvoir d’interdire ». Il lisait une réponse ironique dans laquelle il affirmait avoir décidé de « modifier le thème et les animations » de son « goûter » pour le dédicacer à la « haute personnalité » de Sophie Brocas. Il assurait aussi que toute personne surprise à faire la quenelle serait immédiatement « identifiée », « interpellée », « dénoncée aux forces de l’ordre et signalée à l’ambassade d’Israël ».

Lire la suite de l’article sur lci.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants