Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Belgique : une école annule la Fête des Mères et suscite la colère des parents

L’école « à pédagogie active » Singelijn située à Woluwe-Saint-Lambert (Belgique) a cru pouvoir s’asseoir sur les traditions, et la Fête des Mères en est une, qui se transmet de génération en génération. Mercredi 10 mai 2017, les parents ont reçu de la part de la direction un drôle de mail ainsi tourné :

« À l’école Singelijn, nous sommes fiers d’avoir une grande diversité de familles et de cultures dans toutes leurs richesses et complexité. Afin de permettre à celles-ci de célébrer – ou pas – les fêtes des mères et des pères de la manière qui leur semble la plus juste, l’ensemble de l’école pédagogique a pris la décision de ne plus faire faire de cadeaux par les enfants dans le cadre scolaire. Nous vous souhaitons de beaux moments en famille, quelle qu’elle soit ! »

Grosse colère de certains parents, dont un papa sur Facebook, rapportée par La Libre belgique :

« Quand l’école de tes enfants met à mort la fête des mères, tu te demandes si certains directeurs d’écoles et leurs équipes pédagogiques ne s’égarent pas totalement dans leur quête délirante de toujours plus d’égalité. Un enfant qui offre à sa maman chérie un cadeau fabriqué de ses petites mains innocentes à l’école, c’est un acte qui mérite d’être glorifié par toutes les cultures », explique un père remonté, sur Facebook.

Comme on est un peu taquins, on a été fouiller dans le « projet pédagogique » de l’école en question, une école différente, ou alternative (ce qui est parfois très bien, ne noyons pas le poisson avec l’eau du bain), et dans l’onglet « Le cours de citoyenneté », voici ce que nous avons trouvé :

 

 

La « mythologie grecque », qui contient en germe tous les grands mythes de notre civilisation, et sur la base desquels nous vivons encore, sans nous en apercevoir, accolée aux « sans-papiers », voilà un saut conceptuel olympique qui pose question. On sent bien qu’on nous mélange deux choses bien différentes, une bonne et une moins bonne...

Mais il y a mieux : à côté de la nécessaire « formation d’élèves médiateurs » (avant on disait « chef de classe » et « suppléant » mais ça devait faire trop fasciste) on trouve « les droits de la femme ». Pour des enfants, une approche quelque peu politique, et adulte. L’année prochaine, dans le même menu et dans la droite ligne de cette éducation, on risque de trouver « les droits des homosexuels », puis « les droits des pédophiles », et enfin « les droits des pédophiles satanistes », etc.

Humour de mauvais goût, certes, mais l’expérience a montré qu’en matière de propagande mondialiste, les frontières entre l’humour et le sérieux ou le comique et le tragique étaient parfois très vite franchies.

Mais ce n’est pas terminé ! Le pack shot arrive (la pointe, dans un sketch humoristique à l’américaine) : après la « visite des lieux de culte », « Anne Franck » (avec une criminelle faute d’ortographe antisémite puisque Frank ne prend pas de « c ») et « Amnesty international » ! Le Bien oligarchique dans toute sa splendeur !

On ne fera pas de commentaires désobligeants, mais plus mondialo-socialo-sioniste, c’est pas possible ! Alors les parents qui tiquent – fort justement – sur la disparition programmée des traditions chrétiennes ou d’inspiration chrétienne feraient bien de jeter un œil sur les nouvelles traditions d’inspiration mondialiste.

Sur les vautours mondialistes qui planent sur l’enfance
et la nécessaire lutte pour sa protection,
lire sur Kontre Kulture

 

L’enfance, dernier bastion à prendre aux familles pour les mondialistes,
voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ouh punaise ! Dans le cours de citoyenneté, il y a la panoplie totale et délirante de la sous culture droit de l’hommiste glorifiée par l’oligarchie raciste au pouvoir ... J’espère que les gamins de cette école auront la note double zéro à ce cours, comme Dieudonné en histoire Fernand Nathan, de père en fils.


  • Donc on est bien d’accord, le multiculturalisme, c’est la suppression de la culture de l’autochtone.

    C’est pas un peu antinomique avec le concept d’intégration ?

     

    • Alain Soral l’a maintes fois expliqué ; via le concept d’inversion des valeurs : dorénavant, quand les hommes de pouvoir, politiques, financiers et autres nébuleux de ce genre, parlent d’intégration, ils travaillent en fait sur la façon dont les autochtones vont accepter et s’intégrer aux cultures "exotiques’ imposées, pour cause de migration voulue par le MEDEF et ses équivalents européens !

      Il y a un papier récent sur ce sujet, avec l’exemple des Pays Bas, dans le Rivarol d’il y a deux semaines je crois !

      C’est dorénavant une partie de l’ingénierie sociale, de faire en sorte que les cultures européennes locales, laissent peu à peu la place aux nouvelles cultures importées !

      C’est dans la veine des souhaits exprimés par un Coudenhove Kalergi, souvent évoqué par l’excellent Pierre Hillard, que vous n’aurez sans doute pas manqué d’écouter grâce à E&R !

      Renaud Camus a résumé ça plus simplement par le terme de grand remplacement !

      Et le patron AS et ses équipes, nous ont bien expliqué tout ça depuis 10 piges, puisque cette année, le site fête ses dix ans !

      Adishatz

      H/


    • @ Hunter, merci pour les précisions camarade. Mon poste n’était qu’un constat de ce que nous savons et observons déjà. Ma question était une question rhétorique sur ce constat énoncé pour souligner la supercherie du concept "d’intégration" promulgué par la "bien pensante" médiatisation main Stream.

      Il ne peut pas y avoir d’intégration si il n’y a pas une culture servant de model. Mais c’est une stratégie parfaitement logique du mondialisme ; imaginez que des immigrés s’intègrent et deviennent des défenseurs de la culture de leur pays d’accueil ; ce serait se tirer une balle dans le pied pour ceux qui organisent l’immigration.


  • La Fête des Mères c’est de la discrimination des enfants qui ont deux papas (ou trois, quatre ou cinq papas, plus un papa qui fait office de table basse à quatre pattes avec une boule dans la bouche).


  • trop typé comme appellation , "la féte des méres" .
    la fétes des parents 1 ou 2 serait déjà bien plus politiquement correct, dans une europe de la fistiniére .
    c’est pourtant simple à comprendre le vivre ensemble !

     

  • Après avoir libéré le mec qui avais avoué avoir décapité des gens en Syrie, plus rien ne m’étonne de ce pays de fous...


  • La Belgique est au mondialisme ce que l’Albanie était au communisme , un élève particulièrement servile. Il règne dans ce pays un conformisme idéologique qui ferait passer la France pour le Chili de l’époque Pinochet . Essayez par exemple de critiquer l’union européenne et on vous taxera de dangereux extrémiste.

     

  • Destruction programmée de l’enfance et de la famille , le but final et ils ne s’en cachent pas , qui est de passer de plusieurs milliards à 500 millions qui est un génocide , pour y arriver tout les coups sont permis "au nom de l’égalité" (il a toujours bon dos ) détruire de près ou de loin toutes relations hommes-femmes qui pourrait entrainer une famille , inciter les femmes a rejeter leur fibre maternel (ivg) , idem pour les hommes a rejeter leur fibres paternels dont le role est de protéger la famille des prédateurs .


  • La fin du mail est vraiment putride et cynique : "Nous vous souhaitons de beaux moments en famille, quelle qu’elle soit !"...


  • Déjà vu il y a 4 ans, en France, voir article du Figaro


  • Le multi-culturalisme ou la suppression de la culture locale par une culture industrielle type coca-cola.


  • L’idéologie mondialiste entend broyer la civilisation occidentale et faire de l’europe un méli-mélo d’inculture, de "tout se vaut", et d’auto-flagellation ; tout cela contribuant à détruire nos sociétés et à formater des êtres sans intelligence, sans libre arbitre et sans culture. Le début de la fin, à moins d’une révolte des parents contre ce fascisme mondialiste...


  • Si au lieu d’un collier de nouilles à sa mère, l’enfant offre un plug anal à son deuxième papa, gageons qu’il recevra le premier prix d’ouverture ... d’esprit (?)...de la gente pédagogogique.

     

  • un directeur d’école habitué des loges maçonniques qui fait passer l’idéologie déstructrice de cette secte sataniste avant l’épanouissement des enfants dans le cadre de la famille.je cite au choix :
    les sans-papiers ou les migrants qui déferlent sur l’Europe entière à l’heure ou celle-ci connait des taux de chomage avoisinant les 25% et d’autres problèmes de sécurité pour ses citoyens.
    Anne Franck ou comment faire culpabiliser des générations entières qui n’étaient pas impliquées dans la guerre et ses atrocités.
    et Amnesty bien sur l’organisation droitdelhommiste de l’escroc Soros.


  • Incroyable, autant de fautes d’orthographes basiques (accord au pluriel) dans un texte provenant d’enseignants. Aucune faute ne devrait s’y trouver !
    Et ça veut donner des leçons !!!


  • Dans le dico 2032 : Fête des mères : activité fascisante pratiquée en grande partie au 20eme siècle ayant pour but de glorifier la mère et ainsi d’établir une discrimination entre le parent A et le parent B.

     

  • Les culs de jatte devrait porter plainte contre le directeur de cette école, il va falloir égaliser en lui sciant les jambes.


  • Je suis maman, et par ailleurs assistante maternelle. En tant que maman, je me souviens du jour où, émue, j’attendais mon tout premier cadeau de fêtes des mères réalisé à l’école... cadeau qui n’arriva jamais puisque à cette époque, déjà - en 2004 - certaines écoles, visiblement, ne fêtaient déjà plus les mamans (je précise : en région parisienne).
    De par mon métier, aujourd’hui, nous réalisons un certain nombre d’activités dans le cadre du relais assistantes maternelles de la commune. Dont... UN cadeau pour la FETE DES PARENTS. Exit la fête des mamans ou la fête des papas, eh oh, et si le petit bout a perdu son papa, ou sa maman, ou on sait pas... Donc voilà. Alors perso, je fais faire un cadeau pour chaque parent chaque année. Mais je voulais quand même vous signifier que cette histoire dépasse, et de loin, les écoles de Belgique.


Commentaires suivants