Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand Les Inrocks font la promotion d’Henry de Lesquen

Parce que le Système a intérêt à ethniciser la question sociale

C’est toujours le même débat : faut-il parler de son adversaire idéologique ? En pratique, la question ne se pose pas, tant le « populisme », le « fascisme » ou le « nazisme » fascinent les journalistes et agents de la sphère médiatique mainstream (propagandasphère). Ils ne peuvent s’empêcher d’en parler et ce, pour une simple et unique raison : c’est leur raison d’être.

 

L’antiracisme, l’antifascisme, l’antinazisme, c’est l’indécrottable socle de leur « pensée ». C’est pour ça qu’ils se trompent autant, qu’ils ne comprennent pas les gens (le peuple, les sans-grade, les petits, les nobody) et qu’ils sont voués à la disparition. Non pas physique mais idéologique.
C’est d’ailleurs un peu ce qu’il se passe en ce moment, avec la fin de l’antiracisme socialo-sioniste, avec un « racisme » ou un « fascisme » qui ne font plus peur à personne. Non que les Français soient devenus des racistes ou des fascistes assumés, mais ils ont tout simplement compris, par millions – 11 millions pour être exacts – qu’on les manipulait avec cette peur. Cela n’empêche pas la danseuse un peu chérote du banquier Pigasse de toujours faire la même chorégraphie, qui n’intéresse plus personne. Le public a déserté depuis longtemps cette presse perdue, écartelée entre les injonctions désastreuses du pouvoir profond, et les aspirations légitimes du peuple.

Henry de Lesquen, déclaré fasciste, raciste et nazi dans un même sac, peut dire merci aux agents du Système déguisés en journalistes.

Comment Henry de Lesquen est devenu l’emblème
des jeunes d’extrême droite sur Internet ?

C’est le titre choisi par Pigasse Hebdo. Qui commence ainsi :

Difficile de savoir si Henry de Lesquen est un personnage de fiction ou si l’ancien élu versaillais, condamné en 2016 à 15 000 euros d’amende pour « injures publiques, provocation à la haine raciale et contestation de crimes contre l’humanité », est sérieux. La question hante sans doute chaque personne ayant déjà parcouru ses vidéos, et signale que le politicien a en fait tout compris à Internet.

Lesquen remercie ici les jeunes qui relayent son idéologie :

« Il faut casser un par un les codes du politiquement incorrect »

Heureusement, le Système peut compter sur l’inénarrable Tristan Mendès-France, que nous avons déjà épinglé, incapable de faire face à une très complaisante intervieweuse de France Inter sans lire ses notes, qui explique aux Inrocks, en tant que « spécialiste du numérique et co-auteur de l’ouvrage “Une tradition de la haine : figures autour de l’extrême droite” »,

« Il me semble assez évident que ses community managers viennent de forums comme jeuxvideo.com. C’est difficile à prouver, mais lorsqu’on regarde par exemple les vignettes de ses vidéos youtube, on retrouve toutes les marques de cette culture virtuelle : les lunettes noires, Pepe The Frog… »

Voici la vicéo concoctée par des « jeunes » qui fait suite à l’altercation entre Lesquen et le rappeur Cortex :

 

 

Nous sommes en plein clash essentialiste, exactement ce que cherchent les sorciers du Système (voir l’affaire Théo, l’affaire Traoré). Mais ça marche, car une frange de la population, excédée par les exactions racistes ou antiracistes des uns et des autres, est sensible à cette communication.

Une communication primaire qui appelle quand même une information, ou une réinformation. Le combat pour l’élévation du niveau de conscience ne fait que commencer. Il faudra un jour que les lesquénistes et les cortexistes fassent la paix et comprennent toute la rouerie du conflit triangulé, dont ils sont les victimes. Puisqu’ils se neutralisent pour les besoins de l’oligarchie.

Pour comprendre le positionnement de Lesquen
et l’intérêt du Système à créer le conflit ethno-raciste,
lire sur Kontre Kulture

 

Le franc-parler d’Henry de Lesquen, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Il faudra un jour que les lesquénistes et les cortexistes fassent la paix et comprennent toute la rouerie du conflit triangulé, dont ils sont les victimes"

    Un seul de ces deux groupes n’a toujours pas compris la situation. En même temps, comme disait Riri à Cortex : "65 points de q.i nous séparent !"

    Can’t stesquen the lesquen !

     

    • Voici un autre article sur Lesquen, le texte semble être écrit par l’un de ses vieux amis, Serge de Beketch :

      "Testament de Serge de Beketch ou Plus un centime pour Radio Courtoisie !"
      http://beketchcourtosie.canalblog.com/

      Je cite un passage sur Lesquen :
      "Car Lesquen, justement, n’est pas autre chose qu’un parvenu tyrannique et minable. Comme tout tyran, il vide la fonction sacrée de son sens premier en en faisant une boutique ordurière. En effet, lorsque j’entends et vois Lesquen, je ne puis que m’imaginer un bouffon qui aurait grimpé sur le trône et aurait mis la couronne de son maître. Le pauvre bougre s’efforce de jouer un grand, en singeant les gestes et les mimiques du souverain, mais je n’y vois qu’un plouc, pitoyable au point de ne pas remarquer son ridicule et s’enfonçant dans son rôle sans pouvoir s’arrêter, jusqu’à la catastrophe. Les flatteurs et les dames de cour à deux balles sont là pour encourager ses grimaces et son imbécilité tonitruante. Car il a usurpé le journal de Jean Ferré. Il a volé sa musique, il essaie de tenir la conversation et de la diriger comme le défunt roi. Mais je n’y vois qu’un parvenu arrogant et tyrannique. Et souvent, j’ai envie d’éclater de rire lorsque ce singe mal dépouillé joue le grand seigneur en prenant la pose d’un grand penseur de droite.

      Le plus détestable est que toute cette singerie est devenue l’essence même de la droite française. ..."


  • Je vous conseille de voir les vidéos de Ploncard D’Assac au sujet du FN où il dépeint clairement l’escr... deLesquen.

     

  • #1726849

    Les coooosmopolites... Pharisiens !


  • N’empêche que H2L a raison sur de nombreux points.
    Le "nationalisme civique" n’a pas d’avenir. Les extrêmes sont nécessaires pour casser le Système et non l’inverse. Ce n’est pas en essayant de modérer, à la FN de Marine, que les langues se délieront.

     

    • #1728345

      Il a même raison sur presque tout mais la vérité n’atteindra jamais les moutons macronistes que compose la France. C’est fou de vivre dans un monde où il est hautement intolérable de dire de simples fait scientifiques comme l’existence des races alors que l’on nous parle de diversité nuit et jours. La musique nègre ensauvageant les population je l’entend et voie son effet tout les jours. Coefficient de blancheur de l’équipe de France ? Je ne sais si cela est choquant mais il suffit de regarder la photo pour le voir. H2L enfonce des portes ouvertes.


  • #1726864

    Le multiculturalisme est lié étroitement à l’économie ; nos pays, après le " grand remplacement " vont devenir des berceaux pour l’esclavagisme déjà en cours . Le multiculturalisme n’est que le depart du processus " intello " , un leurre de plus , pour faire passer l’autre pilule autrement plus amère . Donc c’est vrai , c’est un pan du " domino " qu’il est bon de combattre , avant la " fin de la partie " , mais avec la lobotomisation des cerveaux opérée par les médias , tous azimuts , le concours d’une école inféodée à cette idée , les codes societaux en pleine mutation , dus au matraquage des premiers , je reste dubitatif quant à l’issue positive de cette lutte .


  • Lesquen fait tellement le jeu du système qu’il vient d’être à nouveau banni par Twitter simplement parce que vous l’avez débusqué.
    Ce n’est même plus du billard à trois bandes. Le système joue aux échecs 4D.
    Courage Alain.


  • C’est cocassoïde !


  • #1726883

    Le système qui a intérêt à faire la promotion d’Henry de Lesquen vient de bannir ses deux comptes twitter en France suite à la parution de cet article.....


  • #1726900

    Mais ce brave Henry de Lesquen n’est-il pas le prototype du bourgeois de Versailles qui s’empresserait d’aller aux petites fêtes francophiles d’un Otto Abetz, en temps de grave crise et de péril pour le pays ?

    Il lui est facile de taper sur les "Congoïdes", car c’est son petit dada. Il amuse la galerie, c’est un causeur, ni plus ni moins. En d’autres temps, les femmes honnêtes choisissaient la peinture ou la harpe.

     

    • #1727466

      Henri de Lesquen se bat contre l’invasion actuelle, il ne faudrait pas inverser les rôles...il dénonce les envahisseurs africains et les naufrageurs juifs. Personnellement j’en ai peu ras le bol également de certains français qui distribuent les labels collabos ou résistants alors qu’ils n’ont jamais entendu un coup de feu et auraient été les premiers en 1940 à attendre de voir d’ou vient le vent.


    • #1728781

      Bof, un bourgeois pratique plutôt la langue de bois et l’hypocrisie, non ?

      H2L doit être détesté par les bourgeois...


  • #1726913

    Henry de Lesquen, pour caricatural qu’il soit, a fait le boulot depuis des décennies, via le Club de l’horloge. quand même. J’ai lu son ouvrage intitulé "Penser l’antiracisme" publié en 1999, tout y est déjà disséqué. Après, en vieillissant, il ne faut pas non plus lui demander de faire le boulot de réconciliation nationale. Ca reste un Versaillais.
    Mais son haro "Pharisien" sur l’Haziza, restera longtemps dans les mémoires et est un beau pied de nez aux dénicheurs d’antisémites professionnels.


  • #1726925

    C’est vraiment le meilleur troll de sa génération ce H. De Lesquen. (malgré lui possiblement)


  • Les cosmopolites et les collectivistes en sueur.


  • M. de Lesquen ne présente aucun danger pour le système, c’est un libéral qui ne jure que par l’économie comme tout le système cosmopolite qu’il dénonce lui-même.
    Son racisme et son nationalisme sont purement folkloriques, c’est juste un vieux bourgeois qui a gardé quelques vieilles idées bourgeoises pour se donner un côté subversif... mais finalement, quand les petites gens se révolteront il réagira comme ses ancêtres versaillais, quelque soit la couleur ou la nationalité de ces petites gens...

     

    • Bourgeois il l’est assurément... mais je préfère un bourgeois comme lui au "racisme" assumé que tous ces bourgeois qui sous couvert d’antiracisme histoire de se blanchir médiatiquement et politiquement sont en fait au fond d’eux de purs racistes... peut-être pire que De Lesquen. Il en joue, et je trouve que certains aspects du troll a un côté salvateur qui permettent de révéler toute l’absurdité d’un système en place.


  • Allons allons, Lesquen c’est juste un gag hein, ceux qui le relaient le font au 15eme degré. Et pis ca emmerde un peu la bien-pensance.

    Lui par contre croit a ce qu’il dit et c’est un peu triste, surtout quand on voit son CV qui fait de lui tout sauf un idiot, m’enfin....


  • Faire le jeu du Système c’est croire que le salut viendra de la République antéchrist. Tant que les mouvements ne seront pas catholiques, il est vain de croire en quoi que ce soit. On ne combat pas le système religieux maçonnique sans armes surnaturelles.
    Ethniciser, socialiser, libéraliser, républicaniser, nationaliser, européiser la crise c’est toujours déreligiosiser la crise et ça ne sert à rien.


  • Je soupçonne De Lesquen d’être entouré d’une bande de jeunes geeks qui ont tout compris aux réseaux sociaux. Ils ont compris que de nos jours, un message idéologique passe beaucoup mieux sous couvert d’une punchline rigolote. Surtout auprès des jeunes.


  • #1727939

    A propos d’un extrait de texte d’origine inconnue, intitulé : "Testament de Serge de Beketch ou Plus un centime pour Radio Courtoisie !"
    http://beketchcourtosie.canalblog.com/, cité par un commentaire le 14 mai à 10:09 de "Marie" où il est dit que " le texte semble être écrit par l’un de ses vieux amis, Serge de Beketch", extrait empli d’injures contre diverses personnes et invérifiable, une réponse :
    Le style n’est pas celui de Serge de Beketch, qui du reste ne s’entendait plus tellement sur le tard, dit-on, avec Ferré, le co-fondateur de Radio Courtoisie, pour des raisons philosophiques ; lequel Ferré est encensé par l’extrait en question.
    SDB avait de l’humour, de l’esprit, de la fidélité, de la correction, du courage ; il vénérait son épouse, et à travers elle, respectait les dames. Il n’a jamais été adepte du coup de couteau dans le dos, préférant exposer les choses avec une franchise qui lui coûta cher.
    Mais l’élément révélateur de la fausseté de ce texte, c’est l’accusation d’"antisémitisme" supposé lesquenien apparue après moult injures fort peu galantes contre des piliers historiques de cette radio, royalistes comme de Beketch (maurassiennes), accusation qui parle toute seule.
    A E&R : ce texte injurieux cité par Marie, est d’évidence forgé et discrédite son auteur, ne le relayez pas. Du reste l’auteur de l’extrait prend la précaution de vous avertir : n’allez pas chercher un démenti à mes médisances chez les proches de de Beketch, vous l’obtiendriez sans peine !
    Il est facile de créer de toutes pièces un texte sur Internet et de l’attribuer à un mort.
    De Beketch n’aurait injurié personne avant de mourir, avec des attaques ad hominem sans grâce, en-dessous du porte-monnaie. Encore moins ad feminem (latin de cuisine, mes excuses). Ayant un jour échangé quelques mots avec madame Paoli, je l’ai trouvée charmante et courtoise, moi.
    Radio courtoisie, avec son style au charme parfois un peu désuet, et qui laisse la parole à un certains nombre de jeunes intellectuels sincères, dérange beaucoup de monde.
    Plus un centime, s’intitule le site, on voit d’où ça vient, cette obsession d’écraser par la ruine et la misère.

     

  • Moi je l’aime bien Lesquen...indépendamment de ses idées, il fait œuvre de salut public en pourfendant le (cosmo)politiquement correct.


  • un bourgeois catholique bien comme il faut. Aucune critique du système bancaire sur ses interventions. RAS


Commentaires suivants