Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Benedetti, Bourbon, Ryssen et Soral acclamés par 500 Gilets jaunes

À l’invitation d’Yvan Benedetti et de son mouvement « Les nationalistes », Alain Soral participait ce samedi 19 janvier à la grande réunion publique « Gilets jaunes ou la révolution qui vient ! ».

 

 

Dans une salle comble, chauffée à blanc par près de 500 Gilets jaunes, Yvan Benedetti a le premier lancé les hostilités et harangué la foule qui n’en attendait pas moins.

C’est ensuite un Jérôme Bourbon, au sommet de sa forme, qui a réussi dans sa prise de parole à mêler humour et pédagogie journalistique.

À la suite de l’Action française, Hervé Ryssen, acclamé, a décrit les raisons de la légitimité des Gilets jaunes face à une oligarchie illégitime.

Alain Soral a conclu la première partie de la réunion par une analyse ovationnée par un public debout.

Après une courte pause, les participants ont pu échanger avec les orateurs présents ainsi qu’avec Marion Sigaut et se faire dédicacer livres et gilets jaunes.

 

JPEG - 566.3 ko
Grosse affluence au stand Kontre Kulture !

 

Pour l’AFP, la courroie de transmission déficitaire du pouvoir, les dissidents présents peuvent avoir une (mauvaise) influence certaine sur les Gilets jaunes. Les qualificatifs interdits foisonnent :

« Pour jauger l’ampleur de ses troupes, Yvan Benedetti, ancien patron de l’Oeuvre française, un groupuscule pétainiste dissous et "gilet jaune de la première heure", a convié quatre orateurs à une "réunion" samedi dans une salle de Rungis (Val-de-Marne), au moment où 84.000 protestataires défilaient en France dans le cadre de l’acte 10 du mouvement.

Et à l’applaudimètre, l’essayiste d’extrême droite Alain Soral l’emporte. "Soral ! Soral !", scandent les 500 personnes venues l’écouter lui, mais aussi l’écrivain antisémite Hervé Ryssen, un membre du groupuscule monarchiste Action française et Jérôme Bourbon, directeur de l’hebdomadaire d’extrême droite "Rivarol".

[...]

Mais samedi, Alain Soral est venu encenser les "gilets jaunes", un mouvement qui incarne "la droite des valeurs et la gauche du travail. C’est l’alliance de la classe moyenne et du prolétariat". Il juge que les protestataires, qui réclament plus de pouvoir d’achat et de peser davantage dans le débat, "valident (son) combat".

Dans l’assistance, Laurent (prénom modifié), manutentionnaire, acquiesce : "Je suis "gilet jaune" depuis le début. Franchement, j’en peux plus de Macron et de ses amis de la finance cosmopolite". »

Inévitablement, un spécialiste de l’extrême droite vient mettre son grain de sel pour essayer de terroriser les Français curieux d’une explication plus cohérente que celle donnée par la presse mainstream, qui est pro-Macron et donc pro-Système.

« Autant de propos que tiennent volontiers les ténors de l’ultradroite qui développent un "discours sur l’illégitimité du pouvoir, un pouvoir qui serait aux mains des tireurs de ficelles que peuvent être selon eux les francs-maçons ou la finance internationale", note le politologue Jean-Yves Camus. »

On attend avec impatience les nouveaux concepts créés par le Système pour faire encore plus peur au grand public : après extrême droite et ultradroite, pourquoi pas ultra extrême droite (UED), super-antisémitisme, ultra-antisémitisme extrême...

Nicolas Lebourg, autre spécialiste autoproclamé de l’extrême droite, est là pour rassurer le pouvoir :

« Mais pour l’historien des droites extrêmes Nicolas Lebourg, l’ultradroite française rebute par l’antisémitisme professé par certains. À l’instar d’Hervé Ryssen qui l’an dernier a été condamné à un an de prison pour des messages antisémites dans une vidéo diffusée sur YouTube.

"En France, l’antisémitisme est un produit culturel", explique Nicolas Lebourg, en citant le succès des spectacles de Dieudonné. "Ça n’est pas un produit politique : dès qu’un candidat (à une élection) a quelque chose qui évoque l’antisémitisme dans son CV, on sait qu’il est carbonisé".

En outre, l’ultradroite fait face à sa propre fragmentation. "On a là une affiche unitaire avec Benedetti, Soral, Ryssen etc, alors on se dit : "Mon dieu, c’est l’unité !", mais c’est l’unité d’infra-groupuscules". »

Si ce propagandiste était sérieux dans sa recherche, au lieu de répéter son mantra sioniste comme un perroquet, il devrait venir voir nos stats...

Sacré Lebourg, toujours à la bourre sur la pointe de l’actualité politique avec son logiciel des années 30 ! Si ce « chercheur » [1] manifestait un peu au milieu des Gilets jaunes, qui sont aussi antisémites que lui est crédible, il verrait que le niveau de conscience est monté très rapidement de plusieurs crans, et que les Français en jaune sont en train, malgré les tentatives de diversion permanentes des agents médiatiques, de loger avec lucidité les véritables officines de pouvoir. Dans le peuple, on appelle ça les tireurs de ficelles.

Les Gilets jaunes n’ont que faire de l’extrême droite ou de l’extrême gauche, du moment qu’ils comprennent qui domine et qui sont leurs adversaires politiques.

Notes

[1] Il cherche la petite Bête immonde qui monte, qui monte...

Retrouvez les auteurs de la réunion sur Kontre Kulture

 

La réunion, sur E&R :

 






Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2128773
    Le 21 janvier à 09:23 par encore de chemin à parcourir
    Benedetti, Soral, Ryssen et Bourbon acclamés par 500 Gilets jaunes

    Cela était sûrement très bien et j’aurais voulu y participer si j’en avais eu la possibilité. Je salue au passage le travail et le courage d’Alain Soral et d’Hervé Ryssen (je pense à bien d’autres mais la liste serait longue) sans lesquels nous serions encore dans le monde des bisounours.
    En parlant de monde des bisounours, et sans vouloir diminuer le travail des personnes que j’ai citées, je ne voudrais pas casser l’ambiance mais il est facile de s’auto-congratuler dans l’entre-soi. Je constate que le gauchisme imprègne souvent encore malgré eux nombre de gilets jaunes que ce soit sur facedebouc où la censure tourne à plein régime dès lors qu’on dit des vérités ou que ce soit lors des réunions sur le terrain. Il y a des gens réveillés bien sûr, et je pense que ER y est pour beaucoup, mais cela reste minoritaire. Beaucoup de gens restent imprégnés de sophismes et de préjugés et il est parfois difficile d’approfondir les discussions en groupe comme ce qu’a provoqué la maire de Montauban à Souillac.
    Certainement que votre travail porte ses fruits mais j’ai le sentiment que le chemin à parcourir est encore long et que le moment ou l’ensemble des français se lèvera pour défendre notre nation.
    Donc continuez votre travail fait de courage et d’abnégation, et nous sur le terrain à notre échelle et gardons la tête froide.
    Force et Honneur

     

    Répondre à ce message

    • #2130889
      Le 24 janvier à 10:57 par Ami, entends-tu...
      Benedetti, Soral, Ryssen et Bourbon acclamés par 500 Gilets jaunes

      Les adultes de gauche sont des enfants qui ne veulent pas grandir par peur de découvrir la réalité. Ils refusent de faire face. Raison pour laquelle il n’est pas possible de discuter avec eux.
      Par contre, la plupart des adultes de droite ont commencé à gauche et ... ont grandi.

       
  • #2128809

    Salut à tous,
    Je viens de lire la dépêche du pigiste de l’AFP : une feuille de PQ ! Perso, j’y étais et franchement, j’en garderai un excellent souvenir. C’était une vraie réussite ! Une sécurité et un service d’ordre professionnel et exemplaire car très poli, une conférence bien organisé avec entre acte et dans le couloir, un espace librairie et dédicace. Franchement c’était très bien et cela a le mérite d’être dit. Si vous êtes de région parisienne, n’hésitez pas à aller aux prochaines si jamais ils en refont. Moi en tout cas, j’y retournerai avec plaisir.
    L’article de ce journaliste de l’AFP, même s’il se veut un semblant objectif, est complètement orienté de sorte à faire croire que l’on était là dans un pure nid de fachos. C’est misérable et mesquin mais que devons nous attendre d’un salarié de l’AFP qui, tout comme ses homologues de la DPA en Allemagne (lesquels roulent pour les banquiers de Frankfurt), ceux de l’AP de New York (qui reçoivent leurs plus gros chèques des plus grosses fortunes de Wall Street) ou ceux de Reuters (qui obéit directement à la City londonienne) ne regarde que son compte en banque ? Il n’y a rien à attendre de journalistes qui travaillent pour qui les paient, à savoir pour des mondialistes cosmopolites apatrides.
    Mes parents sont d’origine kabyle et à l’intérieur de la salle, je vous le dis sincèrement, il y avait là toute la France de la région parisienne (du 78 au 95) et cela se voyait parfaitement à la différence près, c’est que là, le niveau intellectuel était très élevé et ça ce n’est pas concevable pour cette classe dirigeante d’obédience ploutocratique et kleptocratique, encore moins pour ses canidés de garde bipèdes, .
    Franchement c’était très bien et les échanges ont été enrichissant de part et d’autre sauf peut être quand une drôle de femme du gang à Bouteldja-Lévy sans doute, déguisée en blédarde de bidon ville (bonnet, bottes de neige et cabas bleu & blanc) renvoyait systématiquement lors d’une interpellation à l’entre acte, 4 jeunes hommes à leurs origines et leur disait que Soral avait un double discours. Pauvre femme !
    Oui Benedetti, Bourbon, Ryssen, le type de l’AF et Soral ont eu et auront toujours du succès mais pourquoi ? C’est parce qu’ils disent la Vérité et c’est ce que les vrais gens veulent entendre. Si, dès que l’on critique le système, les banques, la dette et le racket des états par une mafia d’usuriers internationaux, on est antisémite, cela est malsain et suppose bien qu’il y a murène sous roche.

     

    Répondre à ce message

  • #2128822
    Le 21 janvier à 10:46 par Barbie Turique
    Benedetti, Soral, Ryssen et Bourbon acclamés par 500 Gilets jaunes

    J’y étais aussi et comme certains je pense, parti à l’entracte pour cause d’obligations familiales. Pour les plus anciens, cela ressemble fort à ce qu’on pouvait observer lors des BBR des grandes années 90 - 91. Un sentiment assez particulier, celui de se sentir français chez soi car quoiqu’on en dise, on ne peut s’épanouir qu’avec ses semblables. Espérons donc que les espoirs ne seront pas déçus. Après cela reste une affaire de responsabilité et de conscience individuelle. Pour reprendre une réplique de Mel Gibson dans "Braveheart" lorsqu’il harangue l’armée avant la première bataille : sur votre lit de mort, ne regretterez vous pas de n’avoir pas saisi cette toute petite chance de rester libre ?
    Bravo aux organisateurs.

     

    Répondre à ce message

  • #2128842

    Salut à tous,

    Pour les camarades anglophones : https://dailystormer.name/stormer-v...

    Lisez les réactions des internautes US, c’est intéressant !
    M Soral et Hervé Ryssen sont de plus en plus cités aux USA, car ils ont compris qui sont ((( ceux ))) qui nous mettent dans la mouise depuis de nombreuses années !
    Aux USA comme en europe !

    Une chose est certaines, depuis que les sites alt-right existent, le niveau des participants monte ! Vous verrez dans les coms’ sur ce papier, qu’un internaute US
    lit du Ryssen, en tradoche en anglais !

    Idem ici, dans les commentaires, le niveau est nettement supérieur à celui du gauchiste moyen, ( faut faire quand même gaffe à la qualité grammaticale et orthographique...démarquons-nous des gauchistes vulgaires et incultes, reprenons le contrôle de notre si belle langue) je pense que le travaille porte ses fruits : Pierre Hillard, Alain Soral, Marion Sigaut, Francis Cousin et ous les autres que j’oublie, ont une influence sur les esprits et c’est tant mieux !

    Même sur un site très radical comme le dailystormer, les commentaires des lecteurs font de plus en plus référence à l’Histoire, à des analyses qu’E&R a contribué à diffuser !

    Le niveau monte ( parmi nous bien entendu...) ici comme aux Etats-Unis, et je vois l’évolution des commentaires de la part des étasuniens : d’une certaine condescendance voire mépris avant, depuis le 17 Novembre, c’est un respect qui s’installe, et un hommage rendu à ce que les camarades là-bas considère comme "la vraie France", à savoir celle qui finit par envoyer chier, ceux qui la bernent et la violent, depuis tant de temps !

    Ça parait con, mais la France a encore un putain de prestige en ce qui concerne cet esprit de libération ! Beaucoup d’étasuniens regardent ça de près, et suivent, et attendent, car chez eux aussi, il va se passer des choses intéressantes d’ici quelques temps...ceci est juste mon avis, vediamo, comme on dit !

    Adishatz !

    H/

     

    Répondre à ce message

    • #2129196

      J’ai lu ça hier soir, ça me fait plaisir de voir que Soral et Ryssen commencent à devenir populaire aux États-Unis. J’adore le Dailystormer ! et quand on lit leurs analyses sur les États-Unis, ça permet d’être un peu plus nuancé et d’être moins dans l’anti-américanisme primaire. C’est là qu’on se rend compte à quel point le peuple américain a été lobotomisé beaucoup plus tôt que les français. Les pères fondateurs voulaient vraiment en faire une république dans le sens romain du terme.

       
    • #2130897
      Le 24 janvier à 11:11 par Ami, entends-tu...
      Benedetti, Soral, Ryssen et Bourbon acclamés par 500 Gilets jaunes

      Leurs commentaires sont très approximatifs... ils tendent à mélanger casseurs et GJ et parlent de HR comme étant raciste, au premier sens du terme, sans développer. Bon, c’est très américain.... comprenne qui pourra ou... voudra.
      Bref, j’y étais à la conférence et je les remercie tous pour leur investissement, leur courage et leur abnégation.

       
  • #2128858

    J’y étais pas , mais c’est tout comme !

     

    Répondre à ce message

  • #2128872
    Le 21 janvier à 12:26 par Un François
    Benedetti, Soral, Ryssen et Bourbon acclamés par 500 Gilets jaunes

    À quand notre P. Hillard à La Tribune , avec les autres camarades ?!?!

     

    Répondre à ce message

  • #2129114

    Je pourrais dire j’y etais aussi ! Intervenants mémorables, niveau intellectuel elevé et personnes trés ouvertes d’esprit. Dédicasse a Hervé Ryssen un homme ouvert à la discussion ( il à meme reporter de quelques minutes son interview pour une chaine etrangère afin de finir de discuter avec moi ). On attend un 2 eme opus avec impatience !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2129180

    Excellente réunion . J’y étais .Esperons que l’alliance Benedetti /Ryssen avec Alain Soral dure .Ne cachons pas entre les deux publics , celui du PNF ( parti nationaliste français ) et celui d’Egalité des divergences sur l’immigration extra européenne même si il y a communuté de vue sur le judaisme politique .La réunion a commencé un peu tard et donc fini aussi tard .

     

    Répondre à ce message

  • #2129215

    A voir tout ce monde, je pensais que la salle serait trop petite. C’était génial. Je n’aurais jamais voulu manquer ça. Maintenant, c’est à nous de faire le travail sur les ronds-points.

     

    Répondre à ce message

  • #2129783
    Le 22 janvier à 18:15 par martin dupont
    Benedetti, Bourbon, Ryssen et Soral acclamés par 500 Gilets jaunes

    Les 3 phases de la révolution

    Toutes les révolutions commencent par une phase de carence du régime en possession d’état.

    Les carences du régime :

    - carence financière : 2.200 milliards de dette, déficit budgétaire , le régime vit à crédit
    - carence économique : croissance quasi nulle , désindustrialisation, perte de compétitivité à l’international, 6 millions de sans-emploi,
    - carence sociale : 200.000 SDF, 10 millions de mal logés, 8,8 millions de français vivent en dessous du seuil de pauvreté soit 14 % de la population
    - carence sécuritaire essentiellement due à l’immigration
    - carence identitaire : le régime et les lobbies déprécient systématiquement l’histoire et la culture française

    Cette phase de carence de l’autorité en possession d’état est la condition préalable de la révolution.

    La deuxième phase de la révolution est la phase d’effervescence révolutionnaire , c’est la phase dans laquelle nous sommes.

    La troisième phase à la suite d’une période d’essais et d’erreurs voit la constitution d’un régime fort , ou au moins plus "fort" que celui qui l’a précédé qui a été renversé parce que , par définition, il était "faible".

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents