Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Benoît XVI a-t-il été destitué par l’administration Obama ?

Un journal catholique américain demande à Donald Trump d’ouvrir une enquête

L’initiative est inédite mais pourrait avoir des conséquences considérables pour la vie de l’Église catholique : cinq journalistes catholiques, du journal catholique américain de sensibilité traditionaliste The Remnant, demandent au nouveau président américain de lancer une enquête sur des possibles collusions entre le Parti Démocrate de l’ère Obama et les circonstances qui ont conduit à l’abdication de Benoît XVI et à l’élection du jésuite argentin Jorge Maria Bergoglio sur le trône pétrinien.

 

« Plus précisément, nous avons des raisons de croire qu’un "changement de régime" du Vatican a été conçu par l’administration Obama. » écrivent-ils à Donald Trump dans une lettre ouverte publiée le 20 janvier dernier.

Les révélations qu’ils font sur une possible « collusion entre un gouvernement américain hostile et un pape qui semble tenir autant d’animosité envers les disciples des enseignements catholiques pérennes qu’il semble en tenir pour vous-même » laissent supposer qu’il y aurait eu, très probablement, une volonté ferme bien que cachée du staff d’Obama et d’Hillary Clinton de provoquer « un Printemps catholique » par des moyens de pression et de lobbying. Les questions sur lesquelles ces cinq journalistes catholiques demandent « d’autoriser une enquête » sont réellement troublantes. Et les réponses pourraient être renversantes !

Si Trump prend leur demande au sérieux, et pourquoi ne le ferait-il pas, le pontificat de François risque, peut-être, d’être sérieusement ébranlé, son ascension au trône pétrinien contestée ainsi que l’abdication de Benoît XVI et la face actuelle de l’Église pourrait s‘en trouver modifiée profondément.

 

Traduction E&R de la lettre ouverte :

« L’Amérique est grande parce qu’elle est bonne. Si l’Amérique cesse d’être bonne, l’Amérique cessera d’être grande. » Alexis de Tocqueville

 

Cher président Trump,

Le slogan de campagne « Make America Great Again » [« Rendons l’Amérique grande à nouveau »], a résonné aux oreilles de millions d’Américains ordinaires et votre ténacité à repousser plusieurs des plus dangereuses tendances récentes nous a tous enthousiasmé. Nous sommes tous impatients de voir un revirement des tendances collectivistes de ces dernières décennies.

Inverser les tendances collectivistes récentes exigera, par la force des choses, un renversement de beaucoup des actions prises par l’administration précédente. Parmi ces actions, nous croyons qu’il y en a une qui est restée dissimulée. Plus précisément, nous avons des raisons de croire qu’un « changement de régime » au Vatican a été fomenté par l’administration Obama.

Nous nous étions inquiétés de constater que, lors de la troisième année du premier mandat de l’administration Obama, votre ancienne adversaire la Secrétaire d’État Hillary Clinton et d’autres fonctionnaires d’Etat avec lesquels elle s’était associée, ont proposé une « révolution » catholique qui verrait se réaliser la disparition de ce qui reste de l’Église catholique en Amérique. [ voir les courriels de Wikileaks l’attestant ici ].

Environ un an après cette discussion par courrier électronique, qui n’a jamais été destinée à être rendue publique, nous avons pu constater que le pape Benoît XVI a abdiqué dans des circonstances très inhabituelles et a été remplacé par un pape dont la mission apparente est de fournir une composante spirituelle à l’agenda idéologique radical de la gauche internationale. [ voir ici le Wall Street Journal qui l’affirme ]. Le pontificat du pape François a par la suite vu sa propre légitimité remise en question à de multiples occasions.

Au cours de la campagne présidentielle de 2016, nous avons été étonnés de voir le pape François faire campagne contre vos politiques proposées concernant la sécurisation de nos frontières et allant même jusqu’à suggérer que vous n’êtes pas chrétien [ voir l’accusation ici et la réponse officielle de Trump au Pape ici ]. Nous avons apprécié votre réponse sans équivoque à cette accusation honteuse.

Nous restons perplexes devant le comportement de ce pape baigné d’idéologies et dont la mission semble être de faire avancer les agendas laïques de la gauche plutôt que de guider l’Église catholique dans sa mission sacrée. Ce n’est tout simplement pas le rôle approprié d’un pape d’être impliqué dans la politique à tel point qu’il est considéré comme le leader de la gauche internationale.

Alors que nous partageons votre objectif affiché pour l’Amérique, nous pensons que le chemin vers la « grandeur » est que l’Amérique soit de nouveau « bonne », pour paraphraser Tocqueville. Nous comprenons que cela ne peut se faire par la contrainte contre le peuple, mais la possibilité de vivre nos vies en tant que bons catholiques a été rendue de plus en plus difficile par ce qui semble être une collusion entre un gouvernement américain hostile et un pape qui semble avoir autant de néfastes dispositions envers les disciples de l’enseignement catholique éternel qu’il semble en tenir pour vous-même.

En gardant tout cela à l’esprit, et en souhaitant le meilleur pour notre pays aussi bien que pour les catholiques du monde entier, nous pensons qu’il est de la responsabilité des catholiques américains loyaux et informés de vous demander d’autoriser une enquête sur les questions suivantes :

- À quelle fin l’Agence de Sécurité Nationale [ NSA — National Security Agency ] a-t-elle surveillé le Conclave qui a élu le pape François ?
- Quelles autres opérations secrètes ont été menées par des agents du gouvernement américain concernant la démission du pape Benoît XVI mais aussi le Conclave qui a élu le pape François ?
- Les agents du gouvernement américain ont-ils eu des contacts avec la « Mafia du Cardinal Danneels » ?
- Les transactions monétaires internationales avec le Vatican ont été suspendues au cours des derniers jours avant la démission du pape Benoît XVI. Y a-t-il eu des organismes gouvernementaux américains impliqués dans cela ?
- Pourquoi les transactions monétaires internationales ont-elles repris le 12 février 2013, le lendemain de la démission de Benoît XVI ? Etait-ce pure coïncidence ?
- Quelles actions, le cas échéant, ont-elles été prises par John Podesta, Hillary Clinton et d’autres personnes liées à l’administration Obama qui ont participé à la discussion proposant la fomentation d’un « Printemps catholique » ?
- Quel était le but et la nature de la rencontre secrète entre le vice-président Joseph Biden et le pape Benoît XVI au Vatican vers le 3 juin 2011 ?
- Quels rôles ont joué George Soros et d’autres financiers internationaux qui résident actuellement sur le territoire des États-Unis ?

Nous croyons que l’existence même de ces questions sans réponse fournit des preuves suffisantes pour justifier cette demande d’enquête.

Si une telle enquête révélait que le gouvernement des États-Unis avait interféré de manière inappropriée dans les affaires de l’Église catholique, nous demandons en outre la publication de ses résultats afin que les catholiques puissent demander les actions appropriées auprès des éléments de notre hiérarchie qui demeurent fidèles aux enseignements de l’Église catholique .

Nous vous prions de comprendre que nous ne demandons pas une enquête sur l’Église catholique ; nous demandons simplement une enquête sur les activités récentes du gouvernement des États-Unis dont vous êtes maintenant le chef de la direction.

Merci encore et soyez assuré de nos prières les plus sincères.

Avec respect,

David L. Sonnier, LTC US ARMY (retraité)

Michael J. Matt, rédacteur en chef de The Remnant

Christopher A. Ferrara (President of The American Catholic Lawyers Association, Inc.)

Chris Jackson, Catholics4Trump.com

Elizabeth Yore, Esq., Founder of YoreChildren

L’administration Clinton-Obama a beaucoup de choses à se faire pardonner, voir sur E&R :

Sur l’anti-catholicisme des mondialistes,
lire chez Kontre Kulture :

À propos du pape Francois, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les brebis un tant soit peu éclairées se sont toutes rendu compte que, depuis bientôt quatre ans, c’est le loup qui garde la bergerie.

     

    • Selon la remarquable comparaison faite par Jean Vaquié
      en ses « Réflexions sur les Ennemis et la Manoeuvre » (numéro
      spécial de ‘Lecture & Tradition’), l’humanité se présente
      comme deux jumeaux inversés : NSJC est venu en premier, et son
      Corps Mystique, l’Église, en second, comme l’enfant qui se présente
      naturellement lors d’une naissance normale. En revanche,
      dans le cas de l’Antéchrist, qui représente l’enfant mal né ou mort
      né, le siège vient en premier et la tête en dernier. Le Corps Mystique
      du Démon & de l’Antéchrist a mis des siècles et des millénaires
      pour se former. Lorsqu’il sera entièrement expulsé (nous
      n’employons pas à dessein le verbe ‘enfanté’), viendra alors la
      tête, hideuse, le désiré des ‘collines temporelles maçonniques’,
      l’homme de péché annoncé dans l’Apocalypse, sous le nom
      d’Antéchrist. Le Grand Antéchrist qui commandera au monde
      pour une durée de trois ans et demi. Source : La voix des Francs

      Son imposture dure depuis le 13 mars 2013 soit 3 ans 10 mois et 19 jours. Ouf ! Ce n’était pas lui...
      Plus sérieusement, si il s’avère que Benoît XVI a été poussé à la démission, son pontificat est doublement invalide voire triplement. En plus de faire partie d’une nouvelle église donc d’une énième secte et d’avoir été ordonné le 13 décembre 1969 avec le nouveau rite. Est-ce valide ? Les baptêmes le seraient, si ils sont fait avec l’intention de l’église mais les ordinations sacerdotales, là d’après ce que j’ai entendu, ça coince.


    • Trois ans et demi, c’est une durée symbolique. Et il est difficile d’imaginer moins chrétien, venant d’un pape, que l’encyclique Laudato si ou l’exhortation Amoris Laetitia. Sans compter ses prises de position politiques qui sont pires que déplacées, car elles procèdent d’une inversion totale des valeurs chrétiennes. Non seulement l’avortement (puisque aussi bien Bergoglio a joué ouvertement la carte Clinton) mais l’immigrationnisme ont toujours été condamnés par l’Eglise.
      Je ne sais pas si Bergoglio est l’Antéchrist et je ne suis pas sûr que Trump puisse faire grand-chose pour nous en débarrasser, mais s’il diligente une enquête qui débouche sur un résultat probant, ce président aura droit à ma vénération.


    • Plus on sera de BREBIS RÉVEILLÉES plus on pourra chasser le LOUP de la bergerie....On se comprend ? Prions que le Président Trump demande une enquête sur le pape usurpateur François


  • Sidérant !

    Ce début de siècle sent la folie ...démoniaque !
    L’Empire depuis la chute de l’Union soviétique,
    avec les Bush les Clinton ,et les organisations Illuminati
    a cru à son triomphe .
    Jean-Paul II et Benoît XVI,s’étaient opposés au moyen orient
    à l’Empire .
    La destitution de Babylone,la grande prostituée,devait se réaliser .
    Obama,représentant le tiers monde,pouvait être le maillon idéal
    pour réaliser en douceur une opération secrète avec Soros
    et Podesta !
    Sidérant ,mais pas étonnant .


  • Ça n’aurait rien d’étonnant. Ce monde et ce système actuel s’est construit il y a plusieurs siècles avec l’Eglise, -symbole de "l’ancien monde" - comme LA cible à abattre, l’objectif ultime. Cela n’a toujours pas changé. Ils ne savent pas encore qu’ils ont déjà perdu.


  • #1655923

    L’aPape va commencer à suer après nous avoir fait suer...

     

  • J’ai déjà entendu parler de cette tentative de "changement de régime" au sommet de l’Eglise catholique (ou plus vraisemblablement lu quelque chose là-dessus) il y a déjà un moment, mais je ne me rappelle plus où. Veterans Today peut-être ? Quelqu’un peut me rafraîchir la mémoire s’il a lu la même chose que moi ?

     

  • J’ai toujours soupçonné derrière cette retraite anticipé du pape Benoit XVI des spécialistes en chantages , qu’est-ce qu’un chantage ? une torture mentale exactement que celui de l’aspect physique , on affaire à des tortionnaires qui ne veulent pas laisser de trace : un crime parfait .


  • Sous l’ancien régime, les papes étaient parfois faits et défaits selon les besoins politiques. Le Roi de France et les autres princes européens avaient une grande influence et la corruption a régné au moment des élections. Songeons seulement aux papes d’Avignon, ou à la claque reçue par Boniface VIII.
    En tous cas, c’est intéressant que l’appel à la vérité sur cette affaire émane des Etats-Unis. C’est assez surprenant.


  • Peu importe, l’église catholique a perdu son essence depuis Vatican 2. C’est tout, le reste n’est que cosmétique.


  • Enorme, je fais tourner pour bien identifier l’“Ennemi de la finance”.


  • Pizzagate et ce nouveau Vaticangate ne seraient-ils pas liés ?
    Et pourquoi pas ?


  • Pour un vrai catholique, le siège est vacant depuis 1958. Les papes ne peuvent enseigner d’hérésies selon le Nouveau Testament. Mais l’information est tout de même très interessante.

     

    • Complètent d’accord. Si une enquête est réalisée et qu’elle aboutie à quelque chose de positif (pour nous) peut être que les Hommes se poseront davantages de questions, sur les élites, F. Bergoglio, Benoît XVI par la même occasion et, allez, de fil en aiguille sur Vatican II, pour en venir à un parallèle avec l’Eglise Catholique et la découvrir ! Bon, peut être que je rêve là mais l’espoir est bon...


Commentaires suivants