Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Blasphème : un "militant d’extrême droite" déchire un drapeau LGBT à l’Assemblée nationale

Samedi 30 juin 2018, Paris accueillait la Marche des fiertés annuelle. Jusqu’à 500 000 personnes, représentantes de 87 groupes et associations de la communauté LGBTI (Lesbiennes, gays, bi, trans, intersexe), ont commencé à défiler aux alentours de 14h place de la Concorde en direction de la place de la République. Une marche placée notamment sous le signe de la dénonciation des insultes et discriminations dans le milieu du sport, sur fond de Coupe du monde de football.

 

[...]

Pour montrer leur soutien à cette lutte pour les droits des personnes LGBTI, plusieurs lieux et institutions ont choisi d’afficher les couleurs du drapeau arc-en-ciel : c’est le cas notamment de la mairie de Paris, mais aussi de la Cité des Sciences ou encore de l’Assemblée nationale, pavoisée pour la première fois, à l’instigation du Président de l’Assemblée nationale François de Rugy (LREM) : « C’est un combat qui est souvent passé par l’Assemblée nationale, qui a parfois été d’ailleurs assez agité à l’Assemblée nationale, mais aujourd’hui on voit que ce sont plutôt des sujets qui rassemblent », avait-il justifié jeudi.

 

 

Mais dans la nuit de vendredi à samedi, le drapeau a été en partie déchiré. Un homme a été arrêté rapidement par les membres de la garde républicaine chargés de surveiller le Palais Bourbon, et se revendique « militant d’extrême droite et anti-LGBT ». François de Rugy a annoncé qu’il comptait porter plainte. Plus tôt, plusieurs représentants politiques de la droite traditionnelle, comme Jean-Frédéric Poisson ou Christine Boutin, avaient fait part de leur opposition à cette décision.

 

Lire l’intégralité de l’article sur franceinter.fr

 

***

Voir aussi, sur E&R :

Derrière le drapeau arc-en-ciel,
à lire sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La nouvelle nation mondiale arc-en-ciel qui ne dit pas son nom, vous verrez vous y viendrez vous aussi !
    Si Satan avait voulu mimer le Ciel il aurait pris cet emblème !


  • De plus en plus d’alertes mediatiques pour mettre en garde les francais sur le danger de "la bete immonde au ventre toujours fecond" : les sondages facebook et google metadonnees montreraient ils une montee des mots FN et marine dans les reseaux sociaux ?


  • Un drapeau comme celui de l’OTAN ? Que l’arc en ciel même un peu pâlichon en été ?
    Les forces de l’ordre aux ordres. Comme avant ? D’un même lobby ?
    En ce qui concerne cette association ? De couleurs. Est elle possible partout ou alors Paris et ses renforts de partout la permet ?
    Les problématiques extrêmement pressantes en rues et campagnes de France ont elles le même soutien ?
    Les agriculteurs sont ils encore une fois en filigrane de cette manifestation puisque ?
    La gestion du naturel sans chichi et bien c’est eux. Et elles bien entendu. Les agricultrices.
    Pour ce qui est d’ailleurs ? Un monde paysan universel est il spolié au travers de "ces débats" surmédiatisés car sur les plateaux et en assemblée législative et bien ? Une sorte de négation des phénomènes naturels mais l’on y parle aussi ? Des paysannes et paysans .. enfin de temps en temps.
    Les standards remis en cause au travers de cas LGBTI peuvent ils être attribués aussi au règne animal avec un succès possible ensuite pour le cheptel ?


  • Woaw ! Il y a à dire ! Déjà, le mec qui se serait revendiqué d’extrême droite, c’est assez douteux ! Personne ne s’en revendique tellement c’est un mot-valise...
    Mais la cerise c’est Marlene, "ça tombe bien" , qui n’est plus à une contradiction près... Le système attise toutes les braises possibles dans cette eternelle entreprise de division pour mieux régner, ils doivent etre en retard sur leur agenda...


  • ah ben je suis content de savoir qu’on paye pas les gardes républicains a rien faire.....


  • Ce qui relève de la sphère privée n’a pas à être affiché sur des monuments publics,n’est-ce pas déplacé effectivement ?un peu comme pour les passages piétons d’ailleurs,tout ce qui divise doit être écarté et ne peut se prévaloir de figurer sur les édifices de la République où seuls des drapeaux nationaux doivent figurer.


  • Non seulement contents de nous salir, ils salissent l’arc-en-ciel.
    Ils devraient se méfier du calme avant la tempête...
    C’est aussi de la météorologie.
    Ça n’est pas une menace, juste un constat.


  • Incroyable la violence idéologique dont ces gens sont capables alors qu’ils ne sont que Quelques milliers en France. Ce pays pue de plus en plus. Il va falloir faire quelque chose ...
    ces politicards Schiappa Macron et compagnie sont des névrosés. personne ne suit leur délires, mais ils sont convaincus grâce aux soutiens médiatiques continu de leur saloperie de délires dont la France n’a absolument pas besoin. On parle de tout sauf du principal pour redresser notre pays. On castre l’homme, on féminise les gosses, on commémore toujours les mêmes... Plein le cul, vraiment

     

  • "Ça tombe bien, être #LGBT+ n’est en aucun cas une opinion politique, religieuse ou philosophique !"

    C’est quoi alors ? Qu’on nous explique. Pas un jour sans un article sur LGBT, une action des pouvoirs public en faveur des LGBT, une explication sur les genres, etc...

     

  • Je trouve en fin de compte que ce torchon coloré autour de l’Assemblée Nationale lui va très bien et que celui qui l’a déchiré n’a rien compris.
    Car il affiche exactement ce qui se passe là-dedans.
    Français regardez. Ils vous le disent eux-même.

    Des fiottes et des franc-macs c’est à dire satan y font maintenant la loi.

    En plus pendant ce temps là, d’autres suppôts de satan profanent la statue de Sainte Jeanne d’Arc. On peut être sûr que ces ordures ne seront pas poursuivis
    Que faut-il de plus pour vous ouvrir les yeux ?


  • Les bonnes mœurs sont des règles imposées par la société. Leur violation, est susceptible de provoquer l’annulation d’une convention et des condamnations pénales.

    Code civil : Article 6 : Loi promulguée le 15 mars 1803 : "On ne peut déroger, par des conventions particulières, aux lois qui intéressent l’ordre public et les bonnes mœurs". Article 900 : "Dans toute disposition entre vifs ou testamentaire, les conditions impossibles, celles qui sont contraires aux lois ou aux bonnes mœurs, seront réputées non écrites". Article 1387 "La loi ne régit l’association conjugale, quant aux biens, qu’à défaut de conventions spéciales que les époux peuvent faire comme ils le jugent à propos, pourvu qu’elles ne soient pas contraires aux bonnes mœurs ni aux dispositions qui suivent".

    Code pénal, Article 227-24 Modifié par loi n° 2014 du 13 novembre 2014 article 7 : « Le fait soit de fabriquer, de transporter, de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine ou à inciter des mineurs à se livrer à des jeux les mettant physiquement en danger, soit de faire commerce d’un tel message, est puni de trois ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende lorsque ce message est susceptible d’être vu ou perçu par un mineur ».

    DONC, le fait pour l’Assemblée Nationale de promouvoir la pédérastie, la bisexualité, le transformisme, la sodomie, relève de la promotion (qu’on le veuille ou non) des "mauvaises moeurs".

    Depuis cinquante années, le parquet submergé par l’idéologie crapuleuse et les intrigues des maquereaux partouzeurs qui infestent les milieux politiques, d’affaires et intellectuels, néglige de faire respecter la simple loi française en ce qui concerne les "bonnes moeurs". Notion évolutive peut-être mais dans certaines limites tout de même..

    Il en résulte que l’homme qui a déchiré la bannière infâme incitant publiquement la jeunesse au Lesbianisme, à vivre en Gay (en sodomite), à la Bisexualité, au Transsexualisme (s’habiller en femme quand on est un garçon), n’a fait, devant la carence des pouvoirs publics de son pays, coupables de trahison et de forfaiture inouïe, que son simple devoir de citoyen.

    On ne peut donner pour exemple de "bonnes moeurs" les bacchanales de nos tristes élites corrompues et incultes, si les mots ont un sens et si les choses sont telles qu’elles sont...

     

  • Félicitations à l’héroïque patriote qui a arraché le drapeau homo déployé sur l’Assemblée Nationale. Regardons les choses telles qu’elles sont : nous sommes désormais soumis jusqu’aux pédés.


  • Pourquoi revendiquer qu’on est d’extrême droite et anti LGBT pour justifier de déchirer ces drapeaux ? Ces drapeaux de pousse-crottes et de broute-paillassons n’ont rien à faire sur un bâtiment de la république française pas plus que d’y voir un drapeau de Daesh ou celui des frangins la truelle... pour le coup ça sent le false flag...

     

  • On attend de savoir si la Fourest va défendre ce courageux militant au nom d’un droit au blasphème qui lui est si cher.

    J’ose espérer que son droit au blasphème ne se réduit pas aux seuls atteintes contre l’islam ou le christianisme.


  • Il n’est pas anodin que de vouloir faire fonctionner les populations avec l’instinct ,cela permet de les déconnecter de la réflexion.Nous vivons décidément une époque F O R M I D A B L E de régression.......


  • Les Homos n’ont pas a avoir plus de privilèges aux yeux de la loi que n’importe qui d’autres, l aloi est la même pour les hétéros, homos, femmes, enfants...ces lobbies LGBT sont politiques et profitent de la laïcité pour revendiquer leur athéisme et leur anti-France.
    Il est clairement inquiétant de voir des banderoles LGBT dans la même configuration que les banderoles nazies en cascade sur les bâtiments occupés en 40 !!!


  • C’est catastrophique !!!!!!!

    Après avoir rapporté ici ce que j’avais vu à Porte Maillot dans un bus revenant de Solidays, j’ai pu voir sur Paris bld Sebastopol le même type de public. A savoir des milliers de jeunes blancs (quelques black quand même, aucun maghrébins) , bien plus que la moitié étaient des jeunes filles blanches (des vrais , pas des genrés mdr) sursautant comme des puces sur le son de la musique.
    J’étais loin de m’imaginer qu’autant de jeunes blanches étaient lesbiennes ou lesbiennesfriendly. Je pensais que c’était surtout une déviance masculine. Mais non, y’a pas mal de goudous.
    Après ne venez surtout pas vous plaindre si des hommes blancs hetéros vont avec des étrangères ou bien des blanches avec des noirs ou des arabes.Ne venez surtout pas vous plaindre d’être envahie ou colonisé par des colorés ou encore qu’il y a trop de musulmans en France. Car moi je vous le dis, vous l’avez bien cherchez. Tout ce "beau" monde ne se reproduira pas ou juste à la marge....

     

  • Au nom de la tolerance, le vandale blasphemateur
    sera empallé en place publique pendant la prochaine gay pride.
    Une minute de la haine sera décrétée et imposée dans les écoles
    contre toutes les intolerances...


  • Ingénierie sociale à 100%.. le mieux serait de les ignorer


  • Je le trouve très respectueux ce monsieur car il aurait pu se torcher avec ce drapeau.


  • ça permet juste d’éluder des questions infiniment plus cruciales, d’occuper le terrain, de meubler le discours, de masquer des réalités autrement plus urgentes, de gagner du temps, de déplacer le champ de bataille. Dans le Réel, le point de déséquilibre est atteint, la moindre intervention concrète du réel dans la situation va entraîner une suite de conséquences perçues comme inassumables par ceux qui ont créé la contexte. Ils sont terrorisés.


  • Il faut laisser ce ruban sur l’Assemblée car, là, tout le monde voit qu’ils nous enc.....


  • "Ça tombe bien, être #LGBT+ n’est en aucun cas une opinion politique, religieuse ou philosophique !" Dixit Schiappa.

    Contrairerement aux idiot-e-s utiles, qui eux sont très politisé-es, au service de l’oligarchie sans même le savoir.



  • Jusqu’à 500 000 personnes



    C’est qu’ils sont nombreux les cerveaux malades...


  • Il y a aussi EAU DE PARIS, entité publique qui produit et achemine l’eau de Paris, qui a installé quelques fontaines sur le parcours (au fait j’en ai vu qu’une à côté de chez moi être installé à partir de 6-7h du matin, je ne suis pas allé voir sur tout le parcours si d’autres avait été installé, je pense avoir d’autres chats à fouetter)

    Je ne pense pas que c’était juste pour que tout ce "beau" monde puisse se nettoyer un peu la bouche au cas ou hein.

    Voilà moi je suis choqué que ma facture d’eau puissent servir à aider ce genre de manif surtout que Eau de Paris à une délégation de service publique et se doit normalement de rester neutre.
    De plus étant en situation de monopole, logiquement elle n’a pas besoin de faire de la réclame/publicité.
    Du coup pourquoi en avoir fait pour cette manifestation de gays et pas pour une autre ? Qui a décidé qu’il fallait le faire ?
    A-t-on affaire à du détournement d’objet social sous couvert de publicité déguisée ? d’ailleurs combien cette opération a coûté à Eau de Paris ?
    Quand on googleise rien du tout , un peu honte Eau de Paris ou juste veut rester discret ???
    A-t-on juste mis quelques fontaines et panneaux ici ou là pour justifier une subvention déguisée ?
    J’aimerais bien savoir qui a ordonné à Eau de Paris de faire de la pub sur le parcours de cette manif et pour quel prix ?

    Ben on attend que quelques journalistes dignes de ce nom aillent se renseigner...Mais bon ya peu d’espoir hein...


  • Ce pays devient infect ! Un véritable repoussoir .Ce n’est pas demain que l’on verra cette horreur à la Maison-Blanche ou au Kremlin de Moscou, dans de vrais pays, avec de vrais Présidents qui ont de la pudeur, le respect de leur patrie et d’eux-mêmes .
    Peu importe ,militant extrême droite ou pas ,ça n’est pas le problème ,mais une personne sensible et digne de son pays ,qui voudrait juste qu’on le respecte ,quoi de plus normal ? un citoyen responsable tout simplement
    Il y a une volonté délibérée de vouloir faire sombrer la France dans les abimes ,et si personne n’y met fin , ce pays sera la risée du monde ,et la proie de jobards.En tous cas ,il en prend le chemin . .


  • Me baladant sur internet et me renseignant sur la marche des fiertés, je suis tombé sur ce site. Les premier sentiment à m’avoir envahi en lisant cet article ainsi que les commentaires fut la colère. Colère due aux propos infâmes tenus par les internautes, entre amalgames et incitation à la haine. Ensuite vint la tristesse. Tristesse car j’ai ici la vision d’une communauté intolérante et ne sachant pas accepter les autres dans leurs différences. Ces drapeaux sont une marque de tolérance mais aussi de soutien, non seulement aux lgbt+ de France mais aussi à ceux qui sont punis par leurs gouvernements et rejetés par leurs proches. Ne parlons même pas de ceux qui sont torturés et assassinés. Pour tous les lgbt+ du monde , le combat pour les droits et l’acceptation continue

     

    • Personnellement je ne m’oppose pas au gay ou autre mais forcer de reconnaître que le mouvement lgbt fait de la propagande bien mal gérée.
      Il serait bon un jour que les gays et autres s’interrogent sur l’image de leur sois disante communauté au yeux des autres.
      Car quoi de plus dégradant que la gay pride pour le gay
      L’image de l’amour même du même sex ne doit pas être dégradant et se cantonner à des lanières en cuire et des laisses pour animaux ou une nuditee systématique ou des actes à caractères sexuelles dans l’espace public .l’homosexualité n’est elle pas l’expression de l’amour véritable entre deux personnes ou un acte ludique sexuel de bas étage ?
      Car en finalité ce n’est pas l’homosexualité qui est remise en cause c’est sa pratique malsaine dans l’espace publique qui est remise en cause et aussi cette doxa quasi automatique de la critique légitime qui se transforme avec l’accusation d’homo phobie.


Commentaires suivants