Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Blessé grave à Tolbiac : une fake news reprise à l’unisson par les médias bien-pensants

La rumeur finit de se dégonfler. Elle courait depuis l’évacuation de Tolbiac : un étudiant aurait chuté et serait tombé dans le coma. Malgré les démentis (de la préfecture, des hôpitaux) ce week-end, l’affirmation a continué à circuler, se nourrissant même des démentis officiels pour instiller le soupçon d’un mensonge d’État...

 

Plusieurs riverains, dont les fenêtres donnent directement sur l’endroit de la chute supposée, confirment formellement n’avoir vu ni ambulance, ni pompiers, ni chute. Nous n’avons retrouvé aucun témoin direct ayant vu la scène. Au contraire, Leïla, l’une des trois témoins principaux cités par les médias ayant accrédité cette rumeur, nous a avoué avoir menti. Le magazine en ligne Reporterre, qui a le premier relayé des témoignages faisant état d’une chute grave, nous a confirmé « après enquête » que ces témoignages ne sont pas fiables.

[...]

Plusieurs médias reprennent ces informations : Politis relaie les témoignages de deux témoins ; le Média diffuse le témoignage d’une jeune fille, Leïla, qui raconte avoir vu du sang lui sortir par les oreilles ; et Marianne reprend le récit d’une responsable de l’UNEF affirmant qu’un étudiant est dans le coma, avant de se corriger pour écrire « gravement blessé », puis de finalement reprendre le démenti de la préfecture.

Car au fur et à mesure de la journée, la préfecture dément à deux reprises qu’un étudiant ait été gravement blessé. L’université dit se fier au communiqué de la préfecture et affirme que ses équipes de sécurité n’ont vu aucune scène de ce genre. Le ministère de l’Intérieur confirme le démenti, mais la rumeur continue de persister. Vendredi soir, en assemblée générale sur le site de Censier à Paris-III, des étudiants affirment que la victime serait un migrant, ce qui expliquerait notamment qu’aucun proche ne se soit manifesté...

Samedi matin, Reporterre maintient son information et publie trois témoignages. Il y aurait deux témoins directs et une troisième personne ayant vu le corps à terre. Dans la foulée, SUD Santé, qui a cherché sans succès où la personne blessée aurait pu être hospitalisée, s’interroge dans un communiqué sur une « rumeur ou [un] mensonge d’État ».

Lire l’intégralité de l’article sur liberation.fr

 

 

E&R toujours juste !

Voir aussi, sur E&R :

L’information vérifiée est chez Kontre Kulture :

 






Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Procédé similaire à l’affaire Théo, sauf que nous sommes pas en période électorale, donc la théorie de la bavure ne sert à rien et est même à proscrire, aussi bien dans l’évacuation de NDDL que sur celle des universités, sous peine de perdre la main en pleine ébullition sociale.

    Juliette-de-Tolbiac and co ont donc tiré leurs dernières cartouches, cela étant dit, si les médias aux ordres sont capables de monter des affaires Théo, ils sont aussi capables de faire l’inverse, ce qui veut dire qu’il faut tout de même se montrer prudent, au cas ou....

     

    Répondre à ce message

  • #1952670

    Je ne comprends pas pourquoi vous prenez parti pour macron contre ses opposants (qui certes ne pensent pas forcément comme nous).

    L’occupation de cette fac n’était pas plus illégitime que l’élection de macron.
    Si vous n’avez pas encore compris qu’il faut lui rendre le pays ingouvernable si on espère survivre...

     

    Répondre à ce message

    • Si vous croyez qu’occuper une fac va rendre le pays ingouvernable, on n’est pas sorti de l’auberge.
      Vous allez en fac pour quoi faire ? Cultiver des patates ou rentrer dans le moule ?

       
    • #1952733

      @ The médiavengeurs

      Ha ? Parce que vous croyez que NE PAS bloquer une fac va bloquer le pays ?
      La fac ne sert qu’à 2 choses : retarder l’entrée sur le marché du travail de l’écrasante majorité des bacheliers ou fabriquer des potentiels qui iront travailler aux USA, en Angleterre ou n’importe où ailleurs mais pas en France.

      A défaut de le dégraisser, immobilisons le mammouth pour reprendre le vocabulaire de Claude Allègre.

       
    • Plutôt dans "des" moules...

       
    • @The Médiavengers
      Vous avez raison les gens doivent abandonner le terrain et se contenter de chialer sur internet.
      Le meilleur exemple ce sont les nicaraguayens qui ont fait annulés une loi de type Macron sur les retraites en pleurnichant sur les réseaux sociaux et internet.. ah non c’est vraie ils sont sortie dans la rue en colère le gouvernement leurs a envoyés les flics les mater, il y a eu pleins de morts mais ils ont gagnés, ils ont fait plier le gouvernement.
      Voilà comment fonctionne le monde dans lequel vous vivez.

       
    • Tout à fait d’accord, il faut créer le chaos si on veut vraiment passer à autre chose. Hélas, il faudra en passer par là. Les Facs seules ne feront rien mais associé aux cheminots, infirmiers, avocats, agriculteurs....cela peux donner un résultat !

       
    • On apprend par un organe de propagande d’Etat ultra-fiable (AFP) que tout ceci est une fuke-news (info-d’enculé) ,qu’il n’y aurait non seulement pas d’étudiant tombé, mais pas d’étudiant du tout , ni de CRS, on apprend aussi qu’il n’y a pas de FAC à Tolbiac, que Tolbiac en FRANCE n’existe pas, que la FRANCE n’est autre qu’un roman national, d’une nation qui n’existe pas, que l’UNEF est un complot fomenté par l’extrême droite , qui aurait inventé tout ceci pour nous faire détester un gouvernement bien trop gentil et des banques qui nous aident , pour pousser ce français qui n’existe pas , à haïr son prochain, le bon migrant et qu’on a le fin mot de cette histoire nauséabonde, Poutine, Soral ,Mahmoud Ahmadinejad , Assad, Viktor Orbán & Rodrigo Dutertre, seraient derrière les vidéos des deux néo-nazis du rectum & de la poire de lavement, Pipo et Pompo, qui seraient en fait eux aussi deux skinhead du groupe Légion 88
      Attention à la complotite-aiguë tres rependu au printemps (au printemps il faut penser été sinon c’est la surdose)
      Merci
      (salut à toi camarade TSM)

       
  • Cela a dû être pénible au journaliste de Libération d’écrire cet article.
    On notera que le journal n’utilise pas le terme "fake news", ni théorie du complot, ce qu’il ne se serait pas gêné de faire si les menteurs faisaient partie d’un mouvement identitaire ou la manif pour tous.
    Une belle claque à la figure des milices crasseuses que ce mensonge va discréditer encore plus aux yeux de l’opinion publique.

     

    Répondre à ce message

  • Bah disons que se ramasser une tête au carré c’est un peu traumatisant pour un jeune étudiant français lambda dont l’acte de violence le plus douloureux qu’ils aient eu à endurer dans sa courte et débutante vie ce fut un doigt dans le cul impromptu infligé par sa copine dominatrice...les jeunes de nos jours ils n’ont pas beaucoup d’expérience de la douleur, pas comme nous les anciens qui nous faisions dérouiller à coups de ceinture et de martinet par nos affectueuses mamans...

     

    Répondre à ce message

  • Quoi ?!
    Gérard devient délirant.

    A l’écouter, son discours remettrait en cause l’existence même des Chambres de Commerce...

     

    Répondre à ce message

  • C’est exactement comme il y’a deux semaines ils nous ont dit que la famille du héros français Arnaud Beltrame refusait que des ville FN aient une rue qui porte son nom.
    Encore une "Fake News" autorisé, qui a été vite démenti par la Famille.

     

    Répondre à ce message

  • Leïla, la France insoumise de grenoble ?

     

    Répondre à ce message