Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Boko Haram prend d’assaut plusieurs villages

Des combattants du groupe islamiste Boko Haram ont attaqué plusieurs villages dans le nord-est du Nigeria, près de la frontière camerounaise, apparemment en représailles d’une offensive de l’armée tchadienne contre leurs bases arrière, ont affirmé vendredi des habitants à l’AFP.

De nombreux hommes armés ont envahi mercredi plus d’une dizaine de villages du district de Kala-Balge dans l’État de Borno, en tirant des coups de feu, tuant à coup de machette des habitants et rasant des maisons.

Des centaines d’habitants ont franchi la frontière et fui vers le Cameroun, entraînant la riposte du Tchad — membre de la coalition contre les islamistes — qui a bombardé les positions de Boko Haram.

Ethnie ciblée

« Ils ont surtout ciblé les habitants d’origine Shuwa, une ethnie commune à un grand nombre de soldats tchadiens », a témoigné Adum Walfannea, lui-même Shuwa, et originaire du village d’Anguduram.

Kurso Khala, qui a fui l’un des villages les plus touchés, Mudu, a raconté comment les assaillants ont encerclé un marché local, avant d’en bloquer toutes les issues sauf une.

« Ils demandaient à chacun s’il était Kanuri [ethnie principale des Boko Haram] ou Shuwa avant de le laisser partir », a expliqué Khala par téléphone de Fotokol, localité camerounaise qui fait face à la ville nigériane de Gamboru, à l’extrême nord du pays.

« Dès qu’une personne était identifiée comme Shuwa, elle était abattue d’une balle dans le dos dès qu’elle avait franchi la sortie du marché », a-t-il décrit.

Walfannea et Imar Koshnana, du village de Musiye, ont indiqué tous les deux que le bilan de ces attaques pourrait être très élevé, mais aucun chiffre officiel n’est disponible pour l’instant.

Revers pour Abuja

Ces attaques ont été menées alors même que les autorités d’Abuja s’enorgueillissent d’avoir repris à Boko Haram plusieurs villes du nord-est.

Les informations mettent du temps à parvenir à l’extérieur du nord-est, car depuis le début de leur insurrection en 2009, les islamistes ont détruit de nombreux relais téléphoniques.

Le 17 février, l’armée tchadienne avait repris la ville nigériane de Dikwa et lancé une offensive terrestre et aérienne contre les enclaves de Boko Haram du district de Kala-Balge.

Les frappes incluaient notamment la ville de Gwoza, dans laquelle le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, a proclamé la première fois en août l’établissement d’un califat au Nigeria, ainsi que la forêt de Sambisa, frontalière du Cameroun, où les insurgés ont établi des bases arrières depuis des années.

Les habitants affirment que Boko Haram a alors essuyé de lourdes pertes.

Un villageois de Gonori, près de Gamboru, Umar Sanda, a déclaré que, mardi, les troupes tchadiennes ont répliqué après le vol de plus de 400 têtes de bétail par Boko Haram qui a tué 4 civils.

« Durant plus de deux heures, nous avons entendu des tirs et des explosions. Les troupes tchadiennes ont abattu de nombreux combattants de Boko Haram et récupéré le bétail », a-t-il raconté à l’AFP.

Voir aussi, sur E&R :

Le regard de l’expert sur l’Afrique avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1130820

    En fait, ils prennent les populations civiles sans défense en otage et leur font subir les représailles. Ils sont constamment en état d’infériorité devant les forces armées.Ce ne sont que des rassemblements destinés au brigandage de masse. Des supergangs qui peuvent se comparer aux ’grandes compagnies’ et autres ’bandits de grands chemins’ qui mettaient en coupe réglée les endroits sur lesquels ils s’abattaient. Pas d’autre solution que le massacre pour éradiquer ces malfaiteurs.


  • #1130841
    le 28/02/2015 par fait péter les chaines en or
    Boko Haram prend d’assaut plusieurs villages

    tant qu’ils ne touchent pas aux intéréts americains ect...
    ils ont "quartier libre" .
    puis quand les usa et ses toutous seront satisfait du chaos réalisé , ils feront semblant d’intervenir et mettront ces "cailleras" en place , en ayant éliminé les plus "égoistes" , les plus avides ,les moins serviles .
    c’est de la colonisation version "libérale" ...
    tu veux de la caillasse ? t’es compatible avec avec nos cerveaux de calculettes .

    bokou de dirams = boko haram...
    car il est évidents que tout ce gang s’endort le soir avec des réves de luxe ,de farniente , il suffit de voir les méthodes pour comprendre à qui l’on a affaire .
    quand je les vois crier "alahakbarre" j’y crois autant qu’en voyant hollande "crier" = "cet ennemi qui n’a pas de nom ...." .
    ce spectacle est train de saturer , les clowns ont des nez rouges fluos ,le maquillage est éfféctué à grand coups de pots de peintures.

    mais il est clair que le spectateur ne s’en rend pas compte , car il est dressé ,"éduqué" à apprécier ce spectacle .
    il y a été préparé .
    tout les composants sont compatibles ..


  • #1130877

    Je ne sais pas si l’image en tête d’article est un terroriste de Boko Haram, mais l’arme est un Tavor CTAR-21 Israélien équipé d’une aide à la visée Israélienne : le MEPRO 21 Reflex Sight.


  • #1131001
    le 28/02/2015 par Genevois dubitatif
    Boko Haram prend d’assaut plusieurs villages

    Si le type de la photo en tête de l’article est bien de Boko Haram, on peut dire qu’Isra-hell les équipe : il est équipé de la version courte du TAR-21, le nouveau fusil d’assaut de tsahal. Comme disait cyclopède "étonnant non ?"