Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

« C’est sûr que ça fait bizarre de croiser des Africains à Varennes-sur-Allier »

Nous sommes à trente kilomètres de Vichy, en plein centre de la France. Fin octobre, la commune de Varennes-sur-Allier a reçu de nouveaux habitants. 200 migrants expulsés du lycée Jean Quarré dans le XIXe arrondissement de Paris ont été installés sur l’ancienne base aérienne de la ville, reconvertie pour l’occasion en centre d’hébergement d’urgence.

 

Varennes-sur-Allier est une petite ville de 3 600 habitants. Les petits pavillons côtoient les champs où paissent les vaches, non loin des grandes surfaces. Trois supermarchés qui ont affecté les petits commerces du centre, pour l’essentiel des bars et des cafés. Jadis, Varennes-sur-Allier était une ville dynamique. C’était avant que la base aérienne ne ferme définitivement au mois d’août dernier. La population a baissé de 800 personnes en 5 ans, soit un quart des habitants. Et les locaux de l’armée, qui appartiennent à l’État, ont été réquisitionnés pour y loger les réfugiés. Dans les anciens dortoirs des soldats logent désormais des migrants, venus d’Afrique subsaharienne.

Dans l’ensemble, les habitants de la ville ne sont pas hostiles aux nouveaux venus. Aucune violence n’est à déplorer. A part le vol d’une bouteille de whisky au Casino du coin, aucun incident notable n’a été signalé. L’extrême droite a bien essayé de mobiliser la population, distribuant des tracts alertant à l’« invasion » sur le marché, sans succès. Une manifestation de soutien aux réfugiés a même eu lieu. « Il faut bien que nos impôts servent à quelque chose. Certains habitants râlent, mais on est moins à plaindre que ces pauvres gens », témoigne Henri, le fromager.

 

 

Bernard n’est pas de son avis. Au Cocorico, le bar qui trône sur la place principale, et où les rares clients ne se gènent pas pour fumer avec le patron, ce retraité affiche ses opinions : « Ce n’est pas leur présence qui me dérange, ils ne font rien de mal, mais c’est l’injustice. Ils sont logés et nourris alors que moi je gagne 980 euros par mois. Si on était riches, je ne dis pas. J’accueillerais avec plaisir une femme avec ses enfants chez moi, mais là, il n’y a que des hommes ».

À n’en pas douter, les migrants sont mieux ici que dans les locaux insalubres du lycée désaffecté du XIXe. À deux par chambre, avec douche. Ils sont libres de leurs allées et venues. Mohamed Ali et ses deux amis, Salhi et Mohamed, tous trois Érythréens, traînent dans la ville. Ils regardent des matchs de foot sur leurs téléphones portables. Ils supportent l’Italie, l’Érythrée étant une ancienne colonie italienne. Deux jeunes de 26 ans, également érythréens, se baladent eux dans le supermarché pour tuer le temps. Venus par bateau pour fuir la dictature, ils disent vouloir rester en France, mais pas ici, plutôt « dans une grande ville ». « Ici, ils nous regardent tous dans la rue. Mais ils s’habitueront », déclare l’un d’eux.

 

« On ne nous a rien demandé, on ne les a pas choisis »

Le maire divers droite Roger Litaudon, qui a remplacé en 2014 un édile communiste présent depuis 25 ans, affiche sa bonne volonté. Il souligne les efforts déjà entrepris par sa commune : « En fin d’année dernière, nous avons installé avec l’aide du Centre d’accueil de demandeurs d’asile en France sept familles de réfugiés sur la commune, soit 35 personnes, 1% de la population, ce qui me paraît un chiffre raisonnable. Elles sont plutôt bien intégrées et veulent vraiment obtenir des papiers. ». Mais, face à l’afflux migratoire, le président de la République et le ministre de l’Intérieur ont fait l’inventaire des sites appartenant à l’État.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Les migrants, un bénéfice « privatisé », des problèmes « socialisés » ? Sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1315329

    Un article d’Eugénie Bastié. Est-ce qu’on doit croire les déclarations présentées ? Si oui, le niveau de soumission est hallucinant.
    Comme tout bon article de propagande qui se respecte, on se noit dans les détails insignifiants. Aucune perspective sur l’avenir de leur présence et de l’organisation de leur vie ici. Personne ne se pose aucune question ni ne propose de solution. Il coûtent les yeux de la tête dans un coin sinistré, mais vogue la galère.
    Dites-moi que je vais me réveiller de ce cauchemar.

     

    • Non hélas ce n’est pas un cauchemar c’est la réalité d’une génération qui a profité de tout et dans laquelle on trouve parfois derrière la générosité apparente, les pires égoïstes : au fond tout va bien pour eux, et ils préfèrent se valoriser en assistant des étrangers qu’aider leurs enfants et petits enfants, la jeunesse de France, à trouver un avenir.
      "Il faut bien que nos impôts servent à quelque chose" dit l’un d’entre eux, et pas un instant il ne pense en faire usage pour nos 6 millions de chômeurs, nos dix millions de précaires. Réflexion symptomatique d’une France de séniors qui vit encore dans les trente glorieuses, dans un monde qui n’existe plus, une France qui regarde TF1 et n’a qu’indifférence pour la jeunesse qui souffre.
      C’est hélas la classe d’âge la plus nombreuse, et qui vote invariablement pour l’UMPS.
      C’est un énorme boulot pour lui faire tomber ses oeillères, elle ne veut pas voir, pas savoir, mais il faut persister. C’est en réalité le plus gros travail à faire pour que nous nous en sortions, ou ce sera le chaos.


    • #1315476

      @ tunisoral

      Justement, nous n’avons plus le luxe ni le temps d’essayer d’éveiller 65 millions d’autochtones. De toute façon se serait impossible. Regardez les résultats du FN. Et nous avons le centième de leur envergure. Les Français un peu lucides doivent agir dès maintenant comme ils peuvent. Nous ne parlons plus d’avenir ou même d’années. Les migrants, le TAFTA, la soumission intégrale, c’est aujourd’hui, pas demain. Un certain nombre disent qu’il est déjà trop tard. C’est possible, mais ce n’est pas une raison pour ne rien faire. Question d’honneur et de dignité.


    • bonjour à tous,

      Regarder l’une des dernière vidéo de Sheikh Imran Hossein (en Russie je pense), vous allez comprendre pourquoi les migrants sont chouchoutés, ils vont être utilisés comme soldats pour une éventuelle guerre avec la Russie par les pays d’Europe, et d’ailleurs dans l’article ci-dessus, il est bien indiqués que les migrants ne sont que des hommes, l’Europe fera comme les USA qui ont utilisés les LATINO dans l’armée en contre partie d’un titre de séjour, vous comprenez, vous vous ne savez mais certains savent ceux qu’ils vont faire, mais c’est pauvres migrants ne savent pas qu’ils vont être utilisés.


    • A Hafi,

      La comparaison avec l’instrumentalisation des Latins par l’armée états-unienne semble très intéressante. Cela expliquerait que les clandestins qui envahissent nos pays sont non seulement largement des hommes, mais des hommes jeunes.

      Mais votre hypothèse d’une semblable instrumentalisation des clandestins, mettons, par l’OTAN, a-t-elle déjà un commencement de vérification ?


    • @Tunisoral
      Ne t’inquiète pas, cette génération totalement ordurière qui a craché à la gueule de ses ancêtres, qui a bafoué tous les jeunes hommes morts pour la patrie et qui maintenant nous dégueule - à nous la génération qu’ils ont tenté de tuer dans l’oeuf - son mépris infatué, cette génération de vieux machins à moitié éteints le paiera très cher face à l’Histoire.


  • Les peuples prolifiques remplacent les peuples malthusiens, c’est une loi sous estimée de l’Histoire . C’est l’oliganthropie qui a conduit l’Empire Romain à sa disparition .

     

    • Comme le très grand nombre des dits « migrants importés par les sbires de l’Empire » sont des jeunes hommes, où sont les femmes pour accueillir dans leurs ventres de nouvelles naissances pour proliférer  ? Ces populations sont prolifiques certes, mais dans leur pays avec leurs femmes dans leur environnement ....au Sud.

      Le système utilise tous les ressorts de la propagande, clips vidéo, du cinéma pour présenter à la gent féminine occidentale, le profil black & beur comme le séducteur du moment. Mais la réalité est toute autre sur le plan de l’activité professionnelle,

      Ça m’étonnerait fort que les nanas de souche, de branche acceptent de faire leur vie avec un gars d’une autre culture, sans projets sérieux, ni perspectives ! Si elles choisissent un compagnon hors souche, elles préféreront un mec déjà intégré.

      Et quant à faire des enfants ? La fertilité baisse c’est évident vu les conditions sanitaires déplorables et nos conditions de vie (alimentation, stress, substances nocives, pollution chimique ...)

      Donc ces jeunes migrants entre 20 et 35 ans sur notre territoire, à quoi vont-ils servir ? Ils ne vont pas rester ad vitam aeternam dans des centres d’hébergements ?

      Nous sommes d’ores et déjà dans un chaos. Lorsqu’il augmentera notamment par des pénuries alimentaires provoquées, magasins vides, racket à tous les coins de rue, file d’attente dans les CCAS, militaires partout, marché noir, ces hommes passeront à l’action par nécessité alimentaire !

      Il ne s’agit pas d’une armée de réserve du capital pour aller bosser dans quelles entreprises (?), notre pays a été désindustrialisé, d’autant qu’ils ne sont dotés pour la plupart,d’aucune qualification utile !

      Ces dits réfugiés viendront grossir les bandes devenus pillardes de cette génération après 2000 disons, celle qui se bouscule aux portes de H&M !

      @tunisoral : la génération qui a profité de tout et dans laquelle on trouve parfois derrière la générosité apparente, les pires égoïstes ! cette France de seniors qui vit encore dans les trente glorieuses, dans un monde qui n’existe plus, une France qui regarde TF1 et n’a qu’indifférence pour la jeunesse qui souffre.
      celle qui vote invariablement pour l’UMPS se verra dépasser par les événements car la génération nomade entrera en force dans leurs maisons pour venir les y chercher.

      Les criquet pèlerins, migrateurs ou nomades ont pour « mission divine » le ravage des contrées !


    • Tu sous-estimes un facteur clef, noel : la stupidité féminine.

      Si tu cherches, tu trouveras des tas de reportages sur les « mariages gris ».


  • Des étrangers avides de consommation et cosmopolites qui fuient leur propre pays (africains en France qui soutiennent leurs anciens colons italiens...esclaves sans chaînes) en lieu et place des soldats français, engagés pour la patrie, tout est si clair pour ceux qui veulent bien voir.

    Notons que comme beaucoup de français, les villageois sont encore loin de mesurer les enjeux. Même le récalcitrant de l’histoire, Bernard, n’est pas contre l’africanisation en soi, c’est juste une question d’argent ("si on était riche, je ne dis pas", "ce n’est pas leur présence qui me dérange"). Qu’est-ce qu’il va falloir ?

     

  • Erythrée : ancienne colonie Italienne.
    Bon ben : ne devrait-on pas les emmener en Italie ?
    La France a eu assez de colonies.


  • Était ce donc ça le fameux geste du "Le changement c est maintenant" ? Une main qui croise et passe par dessus l autre ? Tout s éclaire ?


  • J’ai ( pas mal d’années ) au compteur , et je l’avoue : las de cette apathie ambiante , de cette lobomisation populaire croissante , de cette soumission volontaire , devant ces invasions successives qui pour certains vont servir le grand patronat , ou de chair à canons , ou de grand remplacement , ....franchement , je m’en ta... ! Tout ce que je sais c’est qu’ils sont " chez nous , chez eux " ! Et quand récemment une manifestation contre cette invasion regroupait 200 personnes , dans un bassin de vie de 100000 individus , quand des dizaines d’assistantes " humanitaires" sont constamment " au chevet " de ces clandos , quand des bataillons d’assistantes sociales , leur apportent leurs " soldes" pour glander et foutre le B. , quand on prévoit de construire pour bon nombre d’entre eux des cités complètes en " dur" pour continuer à les héberger ! ....oui , je me dis ,que je vais cesser de m’enm...pour un pays en léthargie , et comprend pourquoi des dizaines de milliers de retraités se cassent dans un autre pays extra européen ! ( j’y pense , à contre coeur , mais j’y pense quand même ) .

     

    • Et oui, beaucoup de manifs, de discours, de vidéo sur YouTube, mais au final, la France continue de crever... elle est quasiment morte.
      Pour vos gosses, vos petits-enfants, fuyez si vous le pouvez.
      j’entends déjà les cris d’orfraie, les accusations de lâcheté, etc. Comme si prendre ses jambes à son coup quand, au pied d’une montagne, vous voyez l’avalanche fondre sur vous était de la lâcheté. Non, c’est du bon sens.
      Les élites mondialisées organisent ce génocide. Oui, c’est ce que c’est. Arrêtez voir avec toutes les autres explications. Tous les pays blancs sont concernés. TOUS ! Ils ont changé la démographie des grandes villes européennes ; maintenant ils s’attaquent aux campagnes, où les autochtones s’étaient retranchés.
      Ce ne sont pas des discours ou des vidéos qui arrêteront ce plan diabolique. L’histoire montre que la prise de pouvoir ne s’est JAMAIS faite par des actions pacifiques.
      Personnellement, il était hors de question que mes enfants subissent ce que moi, mes frères, mes amis, et autres Français de souche avaient subi au collège, au lycée, dans les transports en commun, dans les centres-ville dans les années 90.

      C’est bien beau de parler de réconciliation nationale, mais c’est quoi au juste la différence avec le discours du "vivre ensemble" ?


    • Il y a pourtant quelque chose d’urgent à faire, voter pour le FN et persuader intelligemment votre entourage. Et surtout ne pas se décourager, personnellement je suis persuadé que le vent va tourner, l’affaire des "migrants" est un mal pour un bien.
      Un français même expatrié à l’autre bout du monde aura toujours mal à sa France, peut-être même plus.


    • Tous ces masses de clandos sous-civilisés ça fait des bonnes planques pour les cousines du maire : assistantes sociales de merde qui ont en plus le culot de se prendre pour des bienfaiteurs !

      Le gaucho s’enorgueillit en donnant ce qui ne lui appartient pas. Vivement qu’on tire la chasse sur cette chienlit.

      Pour ma part, je ne vois que deux possibilités : victoire du FN, in extremis avant la fin définitive de la France, ou émigration massive de la part de Français qui fonderont des communautés ailleurs. Une diaspora française ! on en est là.


  • Il est vain de vouloir ménager la chèvre et le chou car cette dernière fera tout pour casser sa corde et atteindre le chou dont elle rêve et fantasme ! Éprise de liberté de voyager et de s’installer où bon lui semble, elle s’émancipera de son maître pour chercher vers des cimes verdoyantes un herbage abondant. Dusse-t-elle affronter le loup !

    Dans le rôle de la chèvre, les migrants-réfugiés.
    Dans le rôle du chou, les étals de la marchandise dévoyée.
    Dans le rôle du loup, le système de répression armée et de prédation financière de l’oligarchie se préparant depuis des lustres à cette guerre totale !

    Multiplier les formes du chaos (tiens, tiens presque l’anagramme de shoa ?) pour maintenir les populations en esclavage ?

    La vision eschatologique de ces tribulations ne fait qu’entrebailler les portes du Ciel pour discrètement nous éveiller sur leurs causes ! À la lumière des lois de la réincarnation et des karmas individuel et collectif, ces tribulations sont le résultat de comportements anciens dont les âmes se souviennent !

    Aveugles que nous sommes mais progressivement clairvoyants par la Grâce du Ciel, je l’espère, nous nous évertuons à analyser, commenter, mettre en perspective uniquement les conséquences !


  • Toujours obsédés par les africains !

     

    • Puisqu’e ils arrivent quotidiennement par milliers CHEZ NOUS !!
      Je n’ai pas d’intention de subvenir au besoins vitaux des africains avec mes impôts ! C’est n’est pas mon Peuple !!

      Je souhaiterais que mes impôts serviront à aider une famille Française de souche, ou ,encore mieux, une veuve Française de Souche. Le Patriotisme et le Nationalisme sont un état d’esprit sain. Vouloir aider Son Peuple n’est pas un crime.

      Ce post sera censuré par l’E&R . Même sur votre site nous n’avons pas le droit de s’exprimer librement comme étant patriotes.



    • Toujours obsédés par les africains !




      C’est la réalité : ce sont des africains qui colonisent et remplacent la population européenne sur des pans toujours croissants du territoire, et à un rythme de plus en plus effréné.
      Le seuil de saturation est largement dépassé depuis trente ans et le pouvoir mondialiste nous en impose toujours plus alors que les Français n’en veulent pas !


    • ... et des Africains totalement obsédés par l’Europe et le bien-être des Européens. - Ils ne viennent pas en Europe pour construire nos ponts et nos routes soyez-en bien sûr. Ce qu’ils désirent c’est LA BELLE VIE ET TOUT DE SUITE.


  • Pour habiter par loin de Varennes, je connais bien le type de bled.
    Il fait partie de ces villes-cimetières, où le commerçant local qui travaille le plus est le curé, avec au moins un enterrement par jour... Villes fantômes, comme beaucoup de villes du coin, surtout celles près de la N7 (certains endroits ressemblent à des villages fantômes le long de la route 66), noircies en plus par tous les gaz d’échappement, et jamais nettoyées fautes de budget, ou de déshérence (certaines rues, plus de 30% des maisons sont vides depuis des années...)
    Ces villes servent de villes-dortoir, pour Moulins ou Vichy, le seul attrait de Varennes étant une fiscalité basse, car elle échappe à la communauté de Communes V.V.A. ...
    Encours de la dette de Varennes sur Allier : 2 579 000 € soit 708 €/ habitant (contre 607 € au niveau national).
    Taux de chômage de Varennes sur Allier : 13.6% de la population active en 2011 (et il y a très peu de jeunes adultes qui restent dans le coin, croyez-moi !!)
    Mais par contre, c’est vrai que dans le coin, il n’y a pas beaucoup ’d’étrangers’, surtout noirs.
    Beaucoup de gens d’origine portugaise ou italienne, pour beaucoup dans le bâtiment, et parfaitement intégrés. Quelques Algériens ou Tunisiens, ceux de la 1ère génération font partie de la ville, les ’de souche’ ayant même oublié leur origine...
    Mais cela remonte à l’époque où il y avait encore du boulot dans le coin.
    Une grande partie des gens du coin, particulièrement à la campagne Bourbonnaise (et Varennes n’en fait par partie) gagnent bien moins que ces réfugiés, je vais vous donner un exemple :
    Je m’occupe d’une personne de ma famille, qui est à la retraite depuis 2 ans. Il a travaillé le maximum dans sa vie, à la fin en tant que travailleur handicapé. Dans les années 70/80, en tant que travailleur ’normal’, vu qu’il y avait du boulot. Puis, chômage, puis, vu la conjoncture, travail dans des CAT. Il a fait environ 20 ans de CAT, à faire 60km par jour pour aller bosser et gagner une misère. Aujourd’hui, après environ 1 ans de procédures administratives pour décrocher toutes les pensions & aides auxquelles il avait droit, il a environ 80€ / semaine, qui lui restent pour se vêtir + se nourrir.

    Maintenant je cite l’article :
    "Pour gérer le site, l’Etat a passé un contrat avec l’association de réinsertion Viltaïs, qui gère la nourriture et l’encadrement" "L’association reçoit 30 euros par jour et par migrant"

    Et une fois les "frais", il reste combien/migrant ?

    A bon entendeur ^^