Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Castex annonce la reprise du confinement pour 16 départements durant au moins 4 semaines

Après une préparation d’artillerie médiatique de l’exécutif ouvrant la porte à de nouvelles restrictions, notamment en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France, Jean Castex et Olivier Véran exposent, ce 18 mars en conférence de presse, les ultimes décisions en date visant à endiguer l’épidémie de Covid-19 en France.

 

La France a enregistré jeudi près de 35 000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, dépassant la barre des 30 000 pour la deuxième journée consécutive, selon les chiffres officiels du 18 mars, qui montrent également une hausse des patients en réanimation. Avec 1 661 nouvelles hospitalisations en 24 heures dans tout le pays, il y a désormais 25 389 malades du Covid à l’hôpital en France, contre 25 314 la veille, selon l’AFP.

 

Un confinement pour 16 départements

Au cours de cette conférence de presse, Jean Castex a annoncé sa préoccupation face « à l’évolution du virus ». Le Premier ministre a insisté sur « l’accélération de la vaccination ». Toutefois, face à la hausse des contaminations dans différentes régions, « de nouvelles mesures s’imposent, [...] pour les départements dont les situations sont les plus critiques », a-t-il ajouté.

Ce sont donc 16 départements qui seront confinés dès ce 19 mars à minuit.

- Les huit départements d’Île-de-France

- Les cinq départements des Hauts-de-France

- Trois autres départements : les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l’Eure.

Les commerces et rayons dits non-essentiels seront donc fermés dans ces 16 départements, toutefois les librairies resteront ouvertes. Les écoles resteront ouvertes également.

Concernant les déplacements hors du domicile, les règles seront plus souples que lors des précédents confinements. « Concrètement, il sera possible de sortir de chez soi pour se promener, s’aérer ou faire du sport en journée, sans aucune limitation de durée, mais avec une attestation et à la condition de rester dans un rayon limité à 10 km autour de chez soi », a notamment précisé Jean Castex.

Le couvre-feu passera lui de 18h à 19h dans tout le pays. Dans les départements concernés, le confinement va durer « au moins pendant les quatre prochaines semaines ». Jean Castex a précisé que ces mesures pourraient être « étendues si nécessaire à d’autres parties du territoire ».

 

Reprise de la vaccination avec AstraZeneca

Le Premier ministre a insisté sur le nécessaire déploiement du télétravail partout dans le pays. Ainsi toutes les administrations et entreprises qui le peuvent doivent « pousser au maximum le télétravail tout en maintenant toujours une journée sur place pour les salariés qui le souhaitent ».

Jean Castex a annoncé également que la vaccination avec AstraZeneca allait reprendre dès le 19 mars après l’avis favorable rendu par l’EMA. Il a ajouté qu’il se ferait vacciner lui même dès le lendemain après-midi en région parisienne.

 

L’acharnement, sur E&R :

 






Alerter

138 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Avez vous remarqué que c’est la zone occupée de 40 à 42 qui est confinée ?!!!!

     

    Répondre à ce message

  • Et pourquoi ils se gêneraient, hein ? Ils font quoi les français ? Rien de rien .

     

    Répondre à ce message

  • Maintenant le plus grand génocide contre l’Humanité est en marche et le petit peuple bêlant attend béatement son vaccin pour muter en zombies soumis et tributaires Ad vitam æternam du Big Pharma !

     

    Répondre à ce message

  • Dans le nez c’était gagné, mais là, ça va rimer avec perdu !

     

    Répondre à ce message

  • Ils nous prenaient déjà pour des cons mais avec cette histoire de couvre-feu à 19h pour cause d’heure d’été c’est le pompon.

    Ça n’a plus aucun sens, parlent-ils en heure solaire maintenant ?
    Pourquoi avoir fait un couvre-feu à 20h en décembre ?
    Qu’en est-il de la pleine lune ?

    Ils font ce qu’ils veulent sans avoir à donner d’explication cohérente et les confinistes sont contents. Il suffit de leur dire que c’est pour leur bien et ça passe.

     

    Répondre à ce message

  • Ce type se moque de la haine qu’il engendre. C’est dangereux de faire ca, tot ou tard un homme ruiné se vengera.

     

    Répondre à ce message

  • #2689309

    J’ai la berlue où il nous fait un doigt d’honneur, ce con ?

     

    Répondre à ce message

  • Sproutink ce matin’’« Je vous félicite, car je n’ai strictement rien senti alors que je dois vous avouer que je suis un peu douillet », a-t-il confié à l’infirmière qui a réalisé l’injection.’’dixit castex...

    Donc, le postulat, c’est que ses victimes ne veulent pas se faire vacciner parce qu’elles ont peur d’avoir bobo avec la piqure...Sur quelle planète vit donc cet olibrius, à quel niveau psychologique, mental, intellectuel, moral ? A-t-il l’impression de régner sur une cour de récréation de maternelle de débiles profonds ? L’on est encore fasciné par la stupéfaction des ceuchesku devant le peloton d’exécution, ils devaient avoir le même profil psychocomportemental que ce piqué (grand bien lui fasse..)

     

    Répondre à ce message

  • et bien moi j’annonce la mise en place d’une dictature selon un modus operandi s’inspirant de celui mis en place en corée

    ..... on peut sortir, avec un masque ( sinon 75 euros d’amende, ici 135 )
    et prendre un métro plein à craquer, comme toujours à Séoul. Quant au masque, dès avant l’obligation et l’amende, les gens le portaient volontairement, se surveillant les uns les autres ; les tout petits bébés et les enfants de 1 ou 2 ans ne sont pas épargnés. Quand vous entrez dans un restaurant ou une boutique, un ou une employée prend votre température, et vous devez laisser le code QR de votre smartphone. De cette façon, si jamais un cas positif venait à être repéré dans un lieu où vous êtes passé, vous seriez convoqué pour être testé. Si vous avez oublié votre téléphone portable, vous écrivez vos coordonnées dans un cahier consacré.

    .... À chaque nouveau test positif, l’autorité sanitaire ouvre une enquête personnelle ; grâce au téléphone portable, à la carte de crédit, aux titres de transport et aux caméras de surveillance partout présentes, elle établit l’itinéraire de ce nouveau cas sur plusieurs jours, toute tricherie étant impossible. À l’apparition de la pandémie, durant les mois de février et mars 2020, les médias ont dévoilé ces trajets et détaillé les rencontres personnelles avec précision. Ce déballage a transformé en immense cauchemar la vie des testés positifs, qui sont souvent traités en pestiférés par leurs concitoyens ... Il y a même un logiciel d’évitement avec sonnerie dès que vous approchez d’un itinéraire suivi par une personne testée positive

    bref éliminer les porteurs sains , maintenant nommés "cas", c’est a dire tout le monde ( ou presque ... ! )

     

    Répondre à ce message

  • Dedans avec "durex", dehors avec castex.....

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents