Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

Les positions mondialistes de Bergoglio divisent les croyants

Libération, le quotidien du Mossad en France, qui tresse des lauriers au pape François, c’est un rapprochement qui en dit long sur la corruption et la trahison du premier des catholiques. Ce premier est maintenant le dernier.

 

 

Les vrais croyants savent que ce pape est une poupée de carton fabriquée et agitée par les sorciers mondialistes à la solde des grandes puissances occultes. C’est ce que dit à sa manière, plus brute et plus évangélique, l’abbé Rioult : « Bergoglio parle comme le Diable ».

 

 

L’avantage de l’article de Libé est de montrer que la base ne suit pas le haut de la pyramide, autrement dit que Bergoglio n’est plus le chef de l’Église, sinon d’une Église réformée par le Diable.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Les catholiques pro-life s’opposent aux vaccins au motif que certains utlisent des cellules souches issues de fœtus avortés pour leur conception et production. Pour contrer les opposants, le pape et le Vatican sont montés au créneau depuis l’automne.

 

Pour faire taire les croisés anti-vaccins, l’exemple chez les catholiques est venu d’en haut. Du pape lui-même. Le porte-parole du Vatican, Matteo Bruni a officiellement annoncé, jeudi dernier, que François, âgé de 84 ans, avait, la veille, été vacciné. Comme son prédécesseur, Benoît XVI, très fragilisé par ses 93 ans et retiré depuis 2013, dans un monastère situé derrière la basilique Saint-Pierre.

Habituellement, la curie romaine n’est guère prodigue d’informations de ce genre, un peu trop people à son goût. Mais il s’agit de faire passer des messages que le chef de l’Église catholique considère comme importants. Et, en la matière, le pape n’y est pas allé de main morte. Dans une interview télévisée, diffusée en Italie le 10 janvier, le pape François a qualifié l’opposition au vaccin de « négationnisme suicidaire ». Pour lui, l’essentiel est, du point de vue éthique, de protéger la vie des autres.

 

Cellules-souches issues de fœtus

Est-il entendu et suivi ? Rien n’est moins sûr. Dans les milieux catholiques, le débat fait rage depuis plusieurs mois, particulièrement en Amérique latine, en Australie ou encore aux États-Unis, pays où le lobby anti-IVG est particulièrement puissant. Pour les adversaires catholiques de la stratégie vaccinale contre le Covid-19, ce n’est pas de supposées manipulations génétiques qui pourraient poser problème. Ce qui est en cause, en effet, c’est l’utilisation de cellules-souches issues de fœtus avortés dans les années 60 et 70 pour la conception et la production des vaccins.

À Bruxelles, en Belgique, reprenant des informations en provenance des États-Unis, l’Institut européen de bioéthique (IEB) a listé, en novembre dans un article publié sur son site, la liste des sociétés pharmaceutiques qui utilisent ces cellules-souches, une quinzaine, selon l’IEB, à travers le monde. Cet institut est une émanation de la puissante (et très catholique) fondation Lejeune, fer de lance du mouvement pro-life français.

Lire l’article entier sur liberation.fr

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

104 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2646169
    Le 19 janvier à 19:20 par Tollandophobe
    Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

    Quelques indices (merci aux contradicteurs éventuels de tenir compte du sens de ce mot) d’une filiation spirituelle entre Léon Bloy et M. Jorge Bergoglio :
    – Le F∴ Léon Bloy croyait en un faux (la « prophétie de saint Malachie ») qui dressait une liste des papes jusqu’à la fin des temps, liste selon laquelle le dernier serait, d’après le nombre qui en est donné, le « pape » actuel ; or M. Bergoglio se comporte comme s’il ne se voyait pas comme pape (nom choisi jamais pris par un prédécesseur, mais surtout absence de numéro, tenue, bénédiction pascale en italien seulement…).
    – Le F∴ Léon Bloy estimait que la France, comme le dieu qu’il adorait (Lucifer), avait un rôle extraordinaire ; le nom que M. Bergoglio s’est choisi se réfère à la France.
    – Le F∴ Léon Bloy croyait que toutes les âmes, même celle de Satan, serait rachetées, les seules exceptions étant celles des incroyants en Lucifer. Le quotidien La Repubblica cita M. Bergoglio disant que les âmes pêcheresses n’étaient pas châtiées mais disparaissaient – propos incompatibles avec la doctrine catholique mais compatibles avec les thèses de Bloy ; le Vatican affirma que cette citation était déformée.
    – Surtout, M. Bergoglio entama ce qui est officiellement son pontificat par une citation du F∴ Bloy à implications satanistes indirectes.

    Rappelons que le F∴ Bloy fut officiellement converti au catholicisme par Barbey d’Aurevilly, admirateur du pédophile violeur François-Donatien de Sade et fort émoustilé par l’inceste comme Bloy lui-même, et comme ce même Sade.

    Le F∴ Bloy fut le parrain de Jacques Maritain, converti qui inspira Vatican II.

     

    Répondre à ce message

    • #2647790
      Le 21 janvier à 17:10 par Ripaton
      Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

      Grotesque.

       
    • #2647821
      Le 21 janvier à 17:49 par Tollandophobe
      Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

      @ Ripaton

      Je traduis votre pensée : vous n’avez pas trouvé d’erreur dans ce que j’ai dit, et n’êtes capable que de manifester votre mécontentement. Et par un mot unique.

      Je reste à votre disposition pour toute argumentation rationnelle à laquelle vous consentiriez.

      Bien à vous.

       
  • #2646176
    Le 19 janvier à 19:25 par anonyme
    Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

    Excusez mon ignorance, mais quelqu’un peut-il me dire à qui le pape baise-t-il la main sur la photo ? Merci

     

    Répondre à ce message

    • #2646381
      Le 20 janvier à 00:48 par pan0z
      Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

      A une femme qui a beaucoup souffert...

       
    • #2646417
      Le 20 janvier à 04:21 par Lérins
      Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

      Une photo d’ailleurs révulsante, voire qui inspire le dégoût : qu’elle ne baise pas son anneau, vu qu’elle n’est pas catholique, passe encore mais que le Pape se comporte comme un homme du monde, dans un salon....quelle nausée ! On aura tout vu avec ce grand concombre qui n’a "visiblement jamais rencontré Dieu", comme a dernièrement si bien écrit un camarade.

       
    • #2646445
      Le 20 janvier à 06:42 par L’étrangeté du réel
      Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

      C’est même pas un suppo de satan, c’est un suppositoire tout court

       
    • #2646486
      Le 20 janvier à 08:53 par anonyme
      Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

      En tous cas, cette photo fait écho de manière significative au baiser de main effectué par Carl Mayer von Rothschild, lorsqu’il rencontre le Pape Grégoire XVI en janvier 1832 (cf article publié hier sur le site) à la différence près que c’est le Pape qui vient aujourd’hui baiser la main de ses maitres. Quelle meilleure illustration de l’effondrement spirituel et moral d’un Occident chrétien totalement inféodé aux puissances de l’Argent ?

       
  • #2646179
    Le 19 janvier à 19:27 par contempor
    Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

    Est ce que le Saint-Pére se souvient que la Manif pour tous a réuni plus d’un million de personnes sensibles à la cause de la vie, à celle de l’enfance, de la famille, souhaitant écarter les francs-maçons a la sauce Taubira, les pedos-homophiles des familles, associations catholiques et musulmanes des 4 coins de France toutes ensemble ?

     

    Répondre à ce message

  • #2646182
    Le 19 janvier à 19:29 par amed59
    Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

    Matthieu 23 : "Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi ; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères. 9 Et n’appelez personne sur la terre votre père ; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. 10 Ne vous faites pas appeler directeurs ; car un seul est votre Directeur, le Christ. 11 Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. 12 Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé."

     

    Répondre à ce message

    • #2649562
      Le 23 janvier à 18:30 par Kalel
      Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

      Sachant que 100% des chrétiens qui ont un père et sorte ce verset contre les catholiques appellent leur père ; père et papa...
      Hypocrisie quand tu nous tient.

       
  • #2646214
    Le 19 janvier à 20:06 par Patricia
    Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

    J’ai fini de me faire souffrir avec Bergolio/François et Cie : je ne l’écoute plus et je ne le regarde plus... L’aspect positif est que du fait de sa présence et de toutes ces paroles et actions, j’ai compris définitivement qu’avec le Concile Vatican 2, une secte avait envahi l’Eglise de Notre-Seigneur Jésus-Christ et avait pris le devant de la scène. Ce n’est plus l’Eglise dans laquelle j’ai été baptisée en août 1951.
    Je prie pour que Le Bon Dieu nous débarrasse de cet individu et des siens, le plus tôt possible. Ils défigurent l’Eglise catholique apostolique romaine. Ils nous font honte ! Quant à cette photo où il baise la main d’une femme de la communauté juive... c’est bien la confirmation de ce qu’il est en vérité ; un agent du N.O.M. 
    Il y a aussi des personnes peu pratiquantes qui ne l’aiment pas... j’ai fait ma petite enquête à ce sujet. Il défigure l’Eglise de Rome et bien des catholiques y compris conciliaires ne se reconnaissent plus dans cet homme qui les déçoit chaque jour d’avantage.

     

    Répondre à ce message

  • #2646268
    Le 19 janvier à 21:13 par Un catholique
    Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

    Pape Léon XIII, Libertas Praestantissimum, 20 juin 1888 :

    « Supposons donc une prescription d’un pouvoir quelconque qui serait en désaccord avec les principes de la droite raison et avec les intérêts du bien public, elle n’aurait aucune force de loi, parce que ce ne serait pas une règle de justice et qu’elle écarterait les hommes du bien pour lequel la société a été formée. »

    Vatican II n’est pas l’Église catholique et François n’est pas le pape (pour plus d’infos : vaticancatholique.com)

     

    Répondre à ce message

  • #2646302
    Le 19 janvier à 22:19 par un Évolutionnaire
    Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

    DU RIFIFI CHEZ LES "TRADIS"

    De quoi s’agit-il ? Confusion mentale

    Certains vont jusqu’à l’absurde soumettre leurs séminaristes à deux serments contradictoires avant de les ordonner : le premier étant le serment antimoderniste publié en 1910 par Pie X, le second étant un serment de fidélité qui reconnaît le Pape néo-moderniste comme le Chef des Catholiques et le Vicaire du Christ, comme valide la synaxe protestante de Paul VI, et exige de tomber dans le « Pyrrhonisme », en prenant le Vicaire du Christ pour un Janus qui professe d’un côté le Dépôt de la Foi et de l’autre est le chantre de la doctrine de Satan, en retenant chez le Vicaire du Christ ce qui est catholique, laissant de côté ce qui est hérétique. Voilà des clercs qui veulent faire du juridisme les fondements de leur action, mais qui ignorent la Loi du Christ qu’ils doivent appliquer sans discussion, sous peine de ne plus « être de Dieu », d’être des sarments secs bons à jeter en enfer. De tous les commandements de Dieu, le sixième semble le seul à focaliser toute leur attention, le premier comme par hasard est passé totalement aux oubliettes. Si le monde catholique traditionaliste veut sortir du bourbier où il est plongé il n’a qu’un seul choix dans son esprit à faire : être avec le Christ en écoutant Sa Parole !... Il sera le moteur de son action et de la puissance du mouvement qu’il enclenchera pour aller vers une Contre-Réforme néo-moderniste. Il devra cependant accepter la volonté de Dieu qui pour punir les clercs de leur infidélité a décidé d’enlever au nouveau peuple élu l’intendant que Jésus s’était choisi, et cela jusqu’à la consommation des siècles, laissant apparemment à la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X le soin de jouer le rôle de Josué pour mener les Catholiques vers la Terre Promise. Dieu l’a sauvé trois fois de ses mauvais jugements (en 1975, en 1988, en 2012). Si elle veut continuer à jouer sa politique absurde, il n’y aura pas de quatrième fois et le monde catholique traditionaliste pleurera des larmes de sang !... Ce sera l’Apocalypse !...

     

    Répondre à ce message

  • #2646434
    Le 20 janvier à 05:55 par On est pas des chiens
    Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

    Ça me fait rire les jugements de Bergoglio, ça me fait penser à Daniel Conversano, qui parle du QI des africains, très très bas selon lui, mais si avec son QI de grand intellectuel à lui, on le mettait dans la jungle, une forêt tropicale ou le désert, il ne survivrait pas 12 minutes
    Son QI fonctionne quand il y a la carte vitale, le RSA, des supermarchés, l’eau courante au robinet, des radiateurs et quand tu appuies sur un bouton la lumière s’allume, si non... ça fait pchittttt
    En fait Bergoglio, c’est comme Chalghoumi, Hanouna ou Conversano, ça jacte beaucoup, et ça dit que des conneries
    Moi je lui conseille de fermer sa gueule, ça nous fera des vacances

     

    Répondre à ce message

  • #2646435
    Le 20 janvier à 06:00 par Guignolerie excessive
    Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

    On est même plus dans l’apocalypse, on est au cirque Pinder en ce moment
    https://www.leparisien.fr/amp/inter...

     

    Répondre à ce message

  • #2646515
    Le 20 janvier à 10:26 par Brul
    Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

    "A la derniere de ses séances,-du moins,à la dernière a laquelle j’assistai,en cette année-ci,-la question posée a la pythonisse Luciférienne fut :
    - Combien de papes succèderont å LéonXIII : ?Et la réponse,en lettres rouges,qui parut sur la chair blanche,fut :
    Neuf et après eux je règnerai."

    Docteur Bataille, le Diable au XIXème

    Si on compte bien ça fait que le Diable c’est Bergoglio

     

    Répondre à ce message

    • #2646594
      Le 20 janvier à 12:16 par Tollandophobe
      Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

      Cette œuvre que vous citez était le canular d’un ex-F∴, et ceux qui, opposés aux loges, accordèrent crédit à cette œuvre grotesque, en ridiculisèrent toute critique de la F∴M∴

       
    • #2646846
      Le 20 janvier à 17:34 par Brul
      Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

      @Tollandophobe

      Merci de votre lumière si éclairante, si flamboyante même, je suis tellement profane...je me disais bien que des franc-maçons qui commettent des crimes c’est de l’ordre de l’inimaginable"

       
    • #2647601
      Le 21 janvier à 13:16 par Tollandophobe
      Catholicisme : les pro-vie contre les vaccins

      Oh que non ! Ce n’est nullement inimaginable !

      Par contre, le livre que vous citez est un tissu d’âneries, à faire se marrer un gamin !

      L’ex-F∴ Jogand-Pagès, alias « Léo Taxil », alias « docteur Bataille », a rendu ridicules tous ceux qui eurent l’invraisemblable naïveté de croire ses extravagances. Du coup, le courant anti-F∴M∴ en fut décrédibilisé durablement.

      Si vous souhaitez de vrais renseignements sur la F∴M∴, lisez plutôt Étude sur la franc-maçonnerie américaine, d’Arthur Preuss.

      Bien à vous.

       
Afficher les commentaires précédents