Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Chris Rock – L’amitié selon les femmes

Note de la rédaction

Une traduction ERTV.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2208023
    le 29/05/2019 par Igor Meiev
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Il est bien ce gars. Et si ça peut couper l’herbe sous le pied à Gad... plus vite un comique américain est connu en France, moins y’a de chance que les plagiaires chroniques sévissent.

     

  • #2208033

    Il est très difficile pour un homme désireux de fonder une famille de le faire, là où il est extrêmement facile pour n’importe quelle pouffe féministe de coucher avec n’importe qui.

    D’où l’hypocrisie de la victimisation féministe. L’homme moyen souffre bien plus dans sa vie quotidienne qu’une pouffe féministe paranoïaque qui s’auto-victimise. (je ne parle pas de la femme moyenne non-féministe)


  • #2208034

    Excellent.

    Une autre idée de traduction pour E&R, Steve Hughes :
    https://youtu.be/fHMoDt3nSHs
    Je n’arrive pas à retrouver celui sur la palestine mais ça envoie.


  • #2208040
    le 29/05/2019 par VIVACHAVEZ
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Dire que ce mec est exellent est un euphémisme. Toutefois, attention que Gad ne lui pique pas ses répliques.....


  • #2208077
    le 29/05/2019 par le bâillon et les menottes
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Quel intérêt d’avoir une amitié féminine ? Elle va te montrer sa collection de peluches ?
    Si tu veux te la faire t’as intérêt à ce qu’elle te mette pas dans la case ami, et pour ça faut pas être amis, faut y aller jusqu’au bout de la nuit...


  • #2208091

    J’ai bien ri, cela dit je tiens quand même à témoigner que ce n’est pas entièrement vrai, il y a des filles qui ont dépassé 25 ans et qui n’ont encore jamais eu de rapport sexuel car elles attendent "le bon", j’en connais plusieurs autour de moi, elles ne le crient pas sur les toits et ce ne sont pas des bonnes soeurs prudes. Et il y a des personnes capables d’être réellement en amitié avec le sexe opposé, pas par calcul, mais tout simplement parce qu’il y a une affection envers l’autre mais pas assez d’affinité pour être un couple.
    Voilà je tenais juste à le dire : il subsiste encore aujourd’hui des personnes raisonnables, réfléchies et authentiques.
    Avis aux prochains commentateurs qui vont, comme d’habitude, déverser leur déception de la gente féminine en taillant un tableau noir de la réalité.

     

    • #2208231

      Merci de cette gentille mise au point !


    • #2208270

      Un tableau du Réel suffira...


    • #2208275

      Seb : Si tu as tant de mal à croire à ce baratin c’est que ton environnement (amis, famille, rencontres) est très pervertis. Ou bien que la perversion s’est tellement bien immiscée en toi que tu ne peux plus croire à la vertu chez les autres. Un peu comme l’homme infidèle parano de se faire cocu...


    • #2208844

      Merci Lydia pour cette mise au point parfait que je souhaitais faire. Honnêtement, ça reste un bon sketch et il m’a faite rire, mais ça reste une vision d’hétérogénéité-binaire de base (comme dirait Stéphane Edouard) pour qui la vie se résume à baiser/pas baiser :-). Beaucoup posent la question de l’intérêt d’une amitié avec le sexe opposé. Pour ma part, j’ai beaucoup appris à travers mes amitiés masculines. La découverte de l’autre sexe, de son altérité se fait aussi à travers les amitiés. Ainsi, on peut apprendre à connaitre des personnes très différentes sans les déboires d’une vraie relation amoureuse, et on acquiert une idée de plus en plus précise de ce qu’on veut et ne veut pas chez le sexe opposé. J’ai été amie avec des playboys, et je le remercie encore aujourd’hui :-)
      Je l’avoue, j’ai eu mes premières conversations les plus intéressantes avec des garçons. Ils m’ont appris à être plus rationnelle, à envisager des opinions moins politiquement correctes, à tout remettre en cause. Ils m’ont appris l’humour.... c’est pas très drôle les filles à la base. Je les ai conseillés sur l’attitude à adopter face à des filles qu’ils voulaient approcher, ce qu’il faut faire, pas faire.... ce qu’une fille attendait, à quel point, contrairement à ce qu’on dit, le sexe est vécu de manière différente pour une fille et un garçon.
      Si on enlève la petite blessure à l’égo que constitue la "friend zone" (expression très à la mode), l’amitié homme-femme, bien que pouvant être frustrante, est très enrichissante. Elle est très formatrice et nécessaire pour aborder les relations amoureuses futures.


  • #2208102
    le 29/05/2019 par Sedetiam
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Ah, ah, ah, c’est exactement ça : il n’y a que sur scène que tu peux le dire et que ça se marre. Entre quatre yeux ou en cercle restreint, tu te fais engueuler.
    Quand on te dit que l’amitié entre fille et gars ça n’existe pas : sauf coquetterie déplaisante (et encore).
    Et pour le moins, ici, on n’aborde pas le point, où elles parlent de nos putes (nos ex.)...
    Tu as bien fait de passer chez E.R., Chris Rock, j’ai rigolé !


  • #2208114
    le 29/05/2019 par H. K. Daghlian
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Au delà du trait d’humour et sans vouloir faire la polémique, les afro américaines, de l’aveu même d’hommes de leur communauté sont poussées à la promiscuité sexuelle par le système du ghetto et des pensions (welfare) beaucoup plus que les blanches, qui elles, le font juste pour le sport mais ont nettement moins de partenaires, statistiquement parlant. Pas étonnant qu’il fasse des généralités en se basant sur son vécu. A croire que la vertu n’a jamais foulé le sol du nouveau monde.

     

    • #2208204

      Les "blanches" ne sont pas poussées à la promiscuité par le système du ghetto et des welfare, c’est vrai. Elles sont dans la gamme au dessus : paillettes et champagne. Il suffit de voir les très nombreuses Instagrameuses mineures, Françaises ou autres, qui font déjà de la pub à moitié à poil pour un gloss et des bouts de chiffons fabriqués en Chine.


    • #2208232
      le 29/05/2019 par sa majesté
      Chris Rock – L’amitié selon les femmes

      "sont poussées à la promiscuité sexuelle"

      Tu ne fais pas une polémique mais ton info n’est pas entièrement correcte. Dans les ghettos que les femmes célibataires ayant des enfants ont droit à des appartes social qu’on appelle section 8. Cette initiative a été créée par un mouvement féministe noire en collusion avec une féministe juive réputée à l’époque (Goldstein ?). Il fallait maintenir l’homme à tout prix en dehors de la famille nucléaire, lui donner aucun pouvoir parental. Le but de tout ça a été la destruction quasi totale de la famille noire. Ce fait est tellement connu que pour la fête des pères dans les pubs on passe des femmes noires pour représenter le père. Cela se fait sans honte, sans polémique puisque 90% des femmes blacks sont single moms (maman solos)


    • #2208376

      Je t’invite à rejoindre une école paramédicale ou de mèdecine ou de commerce ou... pour constater à quel point les "blanches" de la classe moyenne sont sages...

      C’est pas une histoire de couleur de peau mais alors, pas du tout !


  • #2208134

    Et il est fort possible que ce soit lui qui ait inventé/au moins popularisé l’expression "friend zone"...


  • #2208147

    Il a raison ce rigolo, sauf que là il parle des femmes d’aujourd’hui, celles qui sont, paraît-il, "émancipées" ! Mais Dieu merci il existe encore pas mal de femmes qui ne sont pas obsédées de partie de jambes en l’air avec ou sans lendemain. Bon, certes, elles sont comme moi, plus totalement fraîches... la preuve que la majorité des femmes ne sont pas ainsi depuis toujours, mais depuis leur "libération" qui fut, on l’aura compris, leur pire aliénation : celle qui les emprisonne dans leur propre image fabriquée...

     

    • #2208171

      Amérique. Américaines ....


    • #2208283
      le 30/05/2019 par Sedetiam
      Chris Rock – L’amitié selon les femmes

      @ Yann,

      Sans tricher sur vos intentions éphémères, vous choperez certainement plus de « progressistes » en partant du nord de l’Europe, en descendant par la France jusqu’aux rivages de la Corse que vous ne choperez d’Américaines : parole de scout ; partout où les descendants - mais dissidents - du premier Livre auront eu raison des dogmes des deux qui en « découlent »...

      @sev
      Vous idéalisez le contingent féminin, mais peut-être est-il bon qu’il reste un peu d’idéal. Cependant, pour les femmes d’hier, sans remonter aux Cocottes, aux Demi-mondaines et aux Grandes Horizontales, je connais des histoires d’anciens « plaisantins, ces fameux coqs de village, racontées par des femmes (plus totalement fraîches comme vous le dites), qui vous expliquent comment ils/elles contournaient le fait que la pilule n’exitât pas encore (<50’s) et qu’il était hors de question que, de quelques amusements, naissent d’autres bâtards...
      Puisque l’on nous rebat sans cesse les oreilles avec cette part de l’Histoire pour tout autre chose, autant s’en servir : l’on vous rappelle que si l’on rasait gratis au sortir de la WWII ça n’était pas non plus pour rien : il en va de même pour la fermeture des caboulots : l’amie Marthe Richard vous renseignerait mieux.
      Plus récemment encore, à l’aube des années 2000, les toubibs nous affirmaient que pour 75% des parents de 3 enfants, le 3ème n’était pas du père « matrimonial » (par recoupement des groupes sanguins). Et cette « maladie », sauf partie de jambe en l’air - sans lendemain (mais avec résultat sur la durée future) -, ça ne s’attrappe pas par l’opération du Saint Esprit ou de la foudre comme dans les mythologies : ainsi naquit Zarasouthra et le petit Jésus dans la crèche (dont expression éponyme).
      L’on vous accordera juste le « sans lendemain » puis que, quel que soit l’amuseur, s’il s’avère être un bon parti (en plus d’être bon amuseur), le « sans lendemain » cessera d’être subsidiaire.
      Je suis, pour ma part, un tantinet plus cynique que notre humoriste sur scène, pour rajouter, tiré de l’expérience, que c’est dans les milieux où nous le soupçonnerions le moins, que l’on chope le plus de putes que l’on ne paye pas... Je n’aime pas le terme et le dire parce que cela ne plaît pas à ma mère qui se trouve blessée plus encore lorsqu’elle se rend à l’évidence, au sens anglo-saxon de preuve (qui lui sont fournies). Certaines à qui l’on donnerait le bon Dieu sans confession... les autres oies blanches et celles encore des classes inaccessibles.


  • #2208152
    le 29/05/2019 par Sombreval
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Wow quelle impertinence ! Quelle fraicheur ! Fary prends-en de la graine !


  • #2208157

    Le commentaire que j’ai à écrire est totalement interdit pas le lobby de la bien pensance feministo droit de lhommiste. Mais croyez moi j’en pense pas moins. On ne change pas des milliers d’années de conditionnements et on ne change pas la loi naturelle. Tout ce que je constate c’est qu’une femme partout et tout le temps se libère d’abord avec son corps. Sa liberté c’est d’avoir le pouvoir de plaire à l’autre, en utilisant son c.. . Se libérer pour etre quelqu un ? Non se libérer pour penser ? Non mais par contre sans lois je vais pour faire ma ....
    C’est mon avis et je pense que je ne suis pas le seul. C’est juste devenu incorrect de le dire


  • #2208166
    le 29/05/2019 par Thorfinn
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Très drôle. Et je suis d’accord : ne jamais demander à une femme combien de mecs elle a eu avant vous ! Sachant en plus qu’elle va diviser ce chiffre par 2, et que vous aurez les nerfs quand même ah ah

     

  • #2208181

    Un bon sujet,une bonne traduction...Vas-y Gad,celle là est pour toi.. !!!


  • #2208183

    Les femmes gardent des amis hommes car elles savent que ces mecs croient qu’ils s’ils aident la nana,elle les laissera la baiser. Des qu’elle a un probleme,elle a qu’a siffler et 35 chevaliers blancs viennent resoudre ses problemes.

    Le truc qui tue pour savoir si en temps qu’homme on est dans cette situation avec une nana c’est de se demander,si une femme nous demande quelque chose , si on le ferait si c’etait un homme qui nous faisait la demande...
    Ca marche aussi avec le racisme : un etranger vous demande un service, est ce que votre reponse serait identique si c’etait un blanc qui vous le demandait ?

     

    • #2208286
      le 30/05/2019 par Sedetiam
      Chris Rock – L’amitié selon les femmes

      Coluche avait dit : « Le changement, c’est quand on prendra les arabes en stop ».
      Ah, ah, ce n’était pas faux. C’est le meilleur test.
      Mais le plus simple reste l’attitude de l’automobiliste aux abords des passages cloutés, selon que ce soit Mamadou, Mohamed, Nguyen ou la bombe à gros seins... qui se préparent à traverser.


    • #2208328

      Soit une femme veut, soit elle ne veut pas.
      Si il faut espérer obtenir quelques gentillesses pour services rendus, c’est à la limite de la prostitution, ou juste du monnayage.

      On peut très bien rendre serviçe et être amis... mais vous rendez service dans l’espoir de ?
      vraiment ?
      Si passé la phase de séduction/ rapprochement il ne se passe rien, ben il se passera jamais rien, sauf un jour d’ennui ou de déprime.

      Qui placerai son capital de séduction sur les jours d’ennui et de déprime ?! Franchement ?


    • #2208482

      @louis44

      Il y a une pub qui passe a la tele pour une box internet ou un jeune homme qui a invite une jeune fille dans sa chambre pour regarder "un truc sur internet" et qui lui touche la main provoquant un sursaut de la nana : exemple typique de la nana inexperimentee qui calculait pas le type et qui croyait qu’ils etaient justes "potes" ,raison pour laquelle elle a accepte d’entrer dans sa chambre. Le mec par contre est bien un beta qui a cru qu’en etant "sympa" avec la nana il pourrait la baiser. les betas sont tous les memes : nawalt ou hommes "vous ne pensez qu’a ca". (ca etant tirer en 5 minutes avant de retourner jouer au foot avec les potes).


  • #2208188
    le 29/05/2019 par frédéric
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Il est bon le mec et il m’a bien fait marrer !

     

    • #2208411

      "Son idée des femmes..."
      Vous ne connaissez pas les femmes visiblement. Soit disant qu’elles sont pas comme ça à la campagne bla bla bla, mais ça veut bien dire que si elles ont l’opportunité de l’être, elles le sont.
      Le sketch est à peine exagéré, et pour ceux qui disent "ouais mais c’est parce qu’il parle des américaines", vous abordez jamais des Françaises (jolies) ou quoi ? Sortez de votre grotte, ce spectacle date de 1996.

      Quant à George Carlin, le mec qui veut buter les anti avortement car ce sont "des débiles mentaux", qui prône l’eugénisme car l’être humain c’est de la merde, qui attaque le capitalisme de l’Oncle Sam sans jamais dénoncer le capitalisme du frère David, qui n’a jamais osé aucune satire sur Israël et les J*** malgré la protection du premier amendement, on va se calmer. 100 fois meilleur, certainement pas. Il est limité comme quasiment tous les humoristes US, ce qui n’empêche pas le talent.


  • #2208193

    Pas sûr que ce sketch passe aussi bien dans la France actuelle de schiappa


  • #2208202
    le 29/05/2019 par E Mergency
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Ce qui fait chier, c’est quand l’engin reste trop longtemps dans la vitrine. Le cassage de vitre en urgence peut s’avérer moins bandant qu’on ne pensait.
    Merci à la traduction d’ER pour la remarquable « zone Amie ». Touché !


  • #2208236
    le 29/05/2019 par lobby de la pintade
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Faut envoyer une place de son spectacle a Cacaroline Fourré-e-s


  • #2208242

    Comme quoi il y a deux types de femmes : celles que cet humoriste connaît ou a connues, à savoir les 99,99 %, "je me fais défoncer mais je vaux mieux que ça", et les Femmes avec un grand F, les Sainte Jeanne d’Arc, Sainte Vierge Marie Mère du Roi des rois, etc, qui incarnent le modèle absolu de la Femme sur Terre, c’est-à-dire Vierge avant tout (ne me demandez pas pourquoi).
    En tant qu’Homme, se retrouver avec une femme sur laquelle au moins un autre type est passé (avec le consentement et le sourire de cette dernière bien entendu, son corps ceci, son intelligence cela, blablabla), c’est que vous faites partie des mecs de seconde zone, qui récupèrent les restes, et qui sont capables de faire leur vie avec... (mais bon, un vagin c’est un vagin, hein !).
    La Femme naît avec un hymen ? Pas l’Homme ? Mais pourquoi donc...

     

    • #2208287

      100% d’accord avec ta dernière phrase mon ami


    • #2208296
      le 30/05/2019 par Sedetiam
      Chris Rock – L’amitié selon les femmes

      Ah, ah, ah : les toubibs vous diraient que toutes les femmes ne disposent pas d’un hymen : alors, sauf à ce qu’elles se soient faites fourrer par quelque Archonte avant même de venir au monde...
      En revanche, il est quelques animaux à posséder des hymens : pour autant les mâles, en recherche instinctive de la pérénité de l’espèce (seule loi naturelle et universelle qui vaille - « ne survit que ce qui est plus fort et qui dure ») ne frayent pas spécifiquement avec celles qui le possèdent encore : pas sûr qu’ils raisonnent en terme de « une chatte c’est une chatte ».
      Votre argument sur l’aspect naturel homme-femme et donc mâle-femelle justifiant d’un hymen pour x raisons de « pureté » de l’espèce, s’écroule donc.
      Par ailleurs, de nos jours, l’hymen se trafique que vous - comme les intégristes qui ne jurent que par lui - n’y verriez que du feu. Sans parler des hymens complaisants au naturel.
      Et dans les pays où « on » le contrôle, où le mari est imposé à la prétendue dulcinée qui n’a pas le choix, c’est la marche arrière qui prend le relais sur tous les autres pignons de la boîte, bien avant le supplice de la défloration par l’être honni : bravant par l’acte « répréhensible », la peine de mort ; c’est dire l’épée de Damoclès qui est bien au-delà d’un simple reproche d’ordre moral. Cependant, elles s’en foutent : dès leur plus jeune âge (considérez 14 ans).
      Quant à l’immaculée Conception, c’est un concept assez récent qui ne vaut que pour les catholiques (et les zoroastriens) : partout ailleurs, le monde s’en cogne et plus fort encore depuis les confins du Machrek jusqu’à l’Extrême Orient ou ce qui vous répugne ici est encensé là-bas : sans négliger de descendre sous le 30e. parallèle nord où les missionnaires et autres prosélytes n’ont pu accomplir leur devoir ou, lorsque leurs leçons se sont noyées en syncrétismes : partout d’ailleurs ou la Nature est la Mère... (Ne nous demandez pas pourquoi)


    • #2208364

      Pensez intéressante !
      C’est ce que je disais dans un autre fil sur le commerce de la virginité où un certain nombres d’intervenants fustigeaient, non pas seulement les abus et les hypocrisies liés à ces questions, mais le principe, désuet à leurs yeux, de virginité chez la femme.
      L’amour chez l’homme est beaucoup plus complexe que chez la femme, il est presque antagoniste aux pulsions sexuelles, Soral disait un peu avec trivialité et exagération qu’on "ne baise pas la femme qu’on aime".
      De tout temps et en tout lieu, chez des peuples sains tout du moins, la valeur reproductive, sociale, et amoureuse d’une femme a été inversement proportionnelle aux nombres de rapports charnels qu’elle a eu, c’est un peu le contraire pour l’homme qui a une grande valeur reproductive lorsqu’il montre être capable d’attirer le plus de femmes possibles.

      Au delà de l’aspect religieux, les figures de Marie et Jeanne d’arc sont hautement symbolique de la représentation que se fait l’homme de l’amour véritable : La vierge sainte ni touche.


    • #2208517

      @Sesetiam
      Puisque tu vas sur le terrain "scientifique" et "naturel". Je peux apporter des arguments naturels qui expliquent le principe : valeur reproductive inversement proportionnelle aux nombres de rapports sexuels chez la femme, valeur reproductive proportionnelle aux nombres de rapports chez l’homme. On peut voir dans la nature des mâles se foutre sur la gueule jusqu’à menacer leur survie pour pouvoir se reproduire, chez l’homme c’est, à y regarder de plus près, les mêmes mécanismes et les mêmes buts qui sont à l’œuvre mais c’est beaucoup plus subtil, travaillé et dompté. Les hommes qui se plaignent des "féministes" et de la société jugée "anti-homme" devraient savoir que ce sont bien d’autres hommes qui ont institué tout cela dans le but de s’accaparer le plus de femelles possibles. "Libérer" la femme à travers son émancipation professionnelle et autres, castrer les hommes, détruire le patriarcat et les valeurs traditionnelles monogames, c’est liquider le plus possible un maximum d’hommes, concurrents potentiels. On se retrouve avec des mâles bêtas privilégiés comme Branco et Hollande, qui apporteraient l’eau et le linge dans une société naturelle classique, pavanant avec une multitude de femelles au bras. On sait d’ailleurs que nous tous hommes, descendons d’une multitude de femmes et d’un nombre restreint d’hommes. La nature ou Dieu selon les croyances, a mis en place, pour la pérennité des espèces, un système de pression sélective des mâles. Le mâle est donc le sexe faible. Peut être que dans l’absolu chaque mâle a pour lui une femelle mais ces conditions sont difficilement atteignable dans la vraie vie. Selon ce principe, la femelle doit s’assurer d’ouvrir les jambes à celui qui fait partie du haut du panier, elle doit donc filtrer drastiquement les prétendants. Le mâle lui en multipliant les conquêtes montrent qu’il a une haute valeur reproductive. On pourrait donc dire en conclusion, que la morale traditionnelle et religieuse se fondent sur des considération bien naturelles et évolutives.


    • #2208648
      le 30/05/2019 par Sedetiam
      Chris Rock – L’amitié selon les femmes

      @ inuit,



      Au delà de l’aspect religieux, les figures de Marie et Jeanne d’arc sont hautement symbolique de la représentation que se fait l’homme de l’amour véritable : La vierge sainte ni touche.



      C’est pour cela que ce sont le plus souvent les plus intégristes qui se payent cette fameuse virginité - à coup de millions de dollars désormais - (juste pour la baiser). C’est pour cela aussi que c’est toujours, la plupart du temps, au sein des dogmes et autres rituélies (que certains appellent d’ailleurs sataniques - ce qui n’en reste pas moins un culte) que se font serrer ceux qui enfreignent la loi au regard de tout « défendu sexuel » : et si ce n’est, une caste « supérieure » séculière pour en organiser les réseaux : dans le monde moderne s’entend puisque l’on y devient adulte au regard d’autres normes.
      J’ose cependant espérer que, pour les figures mythiques que vous encensez, vous ne parlez de représentation que pour l’homme catholique pratiquant : parce que pour la femme, même celle d’église, l’on pourrait vous en raconter de vertes et de pas mûres. Nous en avons vu plus en adoration à califourchon qu’en génuflexion : pourtant très pieuses et superbement charitables.
      Si l’Eva des origines avait les cheveux défaits cependant que l’Ave Maria (Ave étant le stric opposé d’Eva) les avait couverts c’est pour que l’Occident différencie la Marie Immaculée de la Marie couche-toi là. Voilà ce qui réside dans l’inconscient collectif occidental, saisissez-vous ? À la petite nuance que l’Eva des origines est la représentante du Paradis sur Terre : celui d’avant la Chute (grosso modo la sédentarisation et la culture par « l’exploitation »). La représentation symbolique que vous évoquez n’est donc pas « au-delà » de l’aspect religieux, elle n’est que l’aspect religieux : spécifiquement catholique apostolique romain.
      Des soeurs de St Vincent de Paul en passant chez les Jésuites, puis les Maristes, j’ai effectué mon chemin initiatique qui mène à la profession de foi dans deux établissements éponymes des symboles que vous mentionnez, dont l’épée de la première plane sur la ville : pour autant, ma représentation de l’amour véritable ne se synthétise pas sur ces deux figures et la virginité physiologique des nanas ne symbolise pas pour moi la purété : par ailleurs mon pays de l’âme est sous les auspices de la Vierge Marie et si je n’ai pas reçu de rapport accablant de ces entités quant à mes rapports avec les filles, c’est qu’elles me pardonnent. Amen


    • #2210019
      le 01/06/2019 par Jean est un con
      Chris Rock – L’amitié selon les femmes

      Il y a vraiment des gros bœufs ici.

      Donc, qu’un mec se tape plein de filles, c’est bien mais l’inverse est scandaleux ?


  • #2208258
    le 29/05/2019 par Element87
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    On rigole mais il généralise trop ; on n’est pas dans le faux /on n’est pas dans le complètement vrai
    Cela concerne plutôt les filles citadines et moins les non citadines non ?!
    Mes amies ne semblent pas avoir une bite en vitrine et moi encore moins.
    Pleins d’hommes et de femmes voient cette vidéo et se disent : ah mais elle sont carrément comme ça ?!!!
    Et comment je fais quand je répondrai que je n’ai eu que le père de mes enfants dans ma vie, personne ne va me croire, on va multiplier par 8 !
    C’est très mauvais pour la cohésion sociale d’accuser une femme chaste ou fidèle de baiser à tout va ! c’est pour cela que c’est un pêcher
    Ces blagues on un sale petit effet Kinsey ; cela change la vision de la société.

     

    • #2208288
      le 30/05/2019 par Alençon
      Chris Rock – L’amitié selon les femmes

      l’ exagération, la caricature sont les bases de l’ humour....son sketch est très drôle, et le public féminin (afro américain) apprécie à l’ évidence ses clichés..
      les françaises ne rigolent ne pas volontiers en public des non-dits féminins, ce qui indique 1 retard assez important dans l’ émancipation de ces dernières d’ une culture "sex avec profit".
      tout nos voisins européens le savent bien. : les françaises post-ados, sont chiantes à draguer, dures à baiser..pas marrantes !


  • #2208320
    le 30/05/2019 par Bobgarga
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Extrait du spectacle "Bring the Pain", 1996.

    Chris Rock a 54 ans aujourd’hui.


  • #2208322
    le 30/05/2019 par Bobgarga
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Si vous voulez voir le spectacle en entier, sous-titré en français :

    https://www.youtube.com/watch?v=-Wx...


  • #2208324
    le 30/05/2019 par lecteur soralien
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    il ne faut jamais trop comprendre les femmes.. on devient vite misogyne.

     

    • #2208809

      Les hommes sont tellement purs et honnêtes, c’est vrai. Tous des chevaliers Bayard. Spécialement dans la communauté noire, ou ils sont très doués pour séduire, faire des enfants et se barrer après.


  • #2208338

    génial...merci...
    constat : Impossible de faire ca en France ss que les chiennes féministes vous tombent dessus....


  • #2208374

    Humour noir - dans tous les sens du terme - pour des Noirs qui avaient encore un peu de bon sens. Chris parle de lui et de ses copines décomplexées ou en manque sérieux d’hommes sérieux, pas des Blancs dans leur majorité.
    L’Afro-américaine présente quelques différences héréditaires avec l’Américaine. Elle descend de personnes asservies par la force, et continue d’intégrer une partie des plans de ces asservisseurs, auxquels elle peut trouver son compte et sa pitance en apportant son obole (sans trop se fatiguer).
    Chris a du talent et sous-entend des choses tristes, aussi, ce qui rend son humour fort et même parfois moral. Il me fait penser dans le genre rigolo à Ben E King, qui a dû l’influencer. Il y eut des Noirs moraux et bons pères de famille chrétiens, en Amérique, avant les années 80.
    https://www.youtube.com/watch?v=hwZ...

    Mais c’est vrai que la voix de Chris agace, et qu’on ne l’écouterait pas des heures. D’ailleurs les femmes noires l’adulent, les autres passent leur chemin. Comment rire de ce qui ne vous concerne pas ?


  • #2208379

    J’ai découvert Sexe et caractère d’Otto Weineger grâce à Kontre Kulture le mois dernier. Ce livre a changé ma vision du monde, c’est une bombe atomique au milieu de tous les gentils poètes amoureux et naïfs qui n’ont jamais baisé une femme de leur vie.

     

    • #2208818

      Il ne faut quand même pas oublier que ce livre a été écrit par un puceau frustré de moins de 23 ans. Pour un chrétien, il dénigre sacrément la femme. Il semble dire que la femme ne sert à rien parce qu’elle est plus passive et soi-disant improductive. Improductive ? Et qui fait les bébés ? Qui se tape un cycle menstruel, des bouleversements hormonaux MENSUELS et un accouchement potentiellement mortel pour donner la vie aux génies masculins ? Qui leur donne cette affection, cet amour maternelle si nécessaire à chaque être ? Oui, les femmes ont beaucoup moins contribué à la science et aux arts, ont moins fabriqué de voitures et de fusées, mais elles donnent la vie. Elles portent la vie, et sont motivés par son maintien, sa transmission.... alors que les hommes, certes génies, portent en eux la destruction. Voilà ce qu’Otto aurait écrit dans son livre s’il avait aimé une/ des femmes, s’était occupé d’une famille et avait un approche moins binaire du sujet. S’il y’a certains éléments de vérité dans le livre, il reste quand même très difficile de parler de quelque chose qu’on ne connait pas autrement qu’en théorie. C’est comme Simone de Beauvoir qui se pose en porte-parole de la condition féminine sans jamais avoir eu d’enfant. Otto n’est que la version masculine de Simone de Beauvoir. Trop de frustration pour être complètement objectif sur le sujet.


    • #2208936

      Elisa, merci ! Comme l’a déjà fait remarquer Alain Soral, l’homme et la femme séparés, l’humanité disparaît. Certains semblent oublier qu’ils commentent sur le site d’une association qui s’appelle "égalité et RÉCONCILIATION". Que ceux qui ont de la bonne volonté, et qui se soucient un tant soit peu d’être en cohérence avec l’esprit d’ER, cherchent à se réconcilier plutôt qu’à finir le boulot du pouvoir profond, ou du malin comme certains l’appelleront. Que chacun fasse un peu la part des choses bon sang.


    • #2209004

      Si un des premier livre édité par Kontre Kulture fut Sexe et caractère, c’est que Soral le valide.

      Que vous ne compreniez rien au bouquin, sans même peut être l’avoir lu en entier, et venez déballer votre frustration ici, démontre justement que Weininger a raison (ou Soral : lire Vers la féminisation)
      Il dit entre autre que F, donc l’archétype Femelle, est amoral et incapable de constructions conceptuelles. D’où vous concluez qu’il dit que "Les femmes" sont inutiles ?

      Et pour citer Stéphane Edouard, "H est attiré par F mais ne la supporte pas. Les femmes non plus."


    • #2209221
      le 31/05/2019 par Exactitudes vs Vérité unique
      Chris Rock – L’amitié selon les femmes

      Si un des premier livre édité par Kontre Kulture fut Sexe et caractère, c’est que Soral le valide.



      Ce n’est pas parce-que “Soral valide”, qu’il ne faut pas conserver un minimum d’esprit critique.

      ...D’où le titre plus modéré, “Soral a (presque toujours) raison.”

      De plus, si Weineger a écrit se livre a 23 ans, il n’était pas d’un âge assez mûr pour traiter sérieusement ce sujet...


    • #2209263

      Ce qu’il faut pas lire comme raisonnements foireux...
      Si Soral, pas exactement un puceau de 23 ans, fait un hommage appuyé à Weininger dans Sociologie du dragueur et même encore aujourd’hui, c’est pour quelle raison à votre avis ?


  • #2208395

    Pas un blanc dans le public , à part Gad , va comprendre ...


  • #2208397
    le 30/05/2019 par Le Chêne
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Quelques piques font plaisir mais globalement ce sketch est très vulgaire et pas vraiment drôle.

     

  • #2208466

    Je n’ai pas compris pourquoi il n’y a pas un seul caucasoïde/leucoderme (blanc) dans la salle.
    Faites comme moi,mettez pause,et cherchez Charlie...

     

    • #2208885

      Ça s’appelle les États-Unis, pays où le communautarisme est très ancré. Vous connaissez peut être, leur président est Donald Trump ?
      Cherchez le chocoladerme dans un concert de Taylor Swift pour voir. On attend la conclusion de votre réflexion !


  • #2209142
    le 31/05/2019 par Rusty James
    Chris Rock – L’amitié selon les femmes

    Ca ressemble beaucoup au Raw d’Eddy Murphy
    Et l’humour aux US, c’est comme la musique, il y a un humour black pour les black et un humour blanc pour les blancs


  • #2209594

    J’ai vu un afro-americain manger du chocolat blanc.
    Et lycée de Versailles.


Commentaires suivants