Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Coming out : François Asselineau reconnaît son "inclination affective envers les hommes"

 

L’intervention de François Asselineau en intégralité :

 

À réécouter sur le sujet : Alain Soral en septembre 2019 !

 

 

L’émission en intégralité : Faits & Documents #5 – L’affaire Epstein (avec Alain Soral, Pierre Jovanovic, Xavier Poussard et Vincent Facta)

Voir aussi, sur E&R !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

216 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Suis-je la seule à m’étonner que la majorité des souverainistes et patriotes mainstream sont homosexuels ?

     

  • Au-delà de quoi ? De toute façon c’est immoral, et on a besoin justement d’hommes qui incarnent certaines valeurs, comme celle de la famille hétéro.

     

    • Ouh le vilain homophobus omnibus Spartacus mascus Corona virus ! Mdr. Plus sérieusement, même les homosexuels ont"peur" de dire qu’ils sont"pd" de peur de se faire traiter d’homophobe ?


    • @ coucou Asselineau

      Et alors ? Il y a une différence entre avoir sa sexualité que l’on garde pour soit et sa vie privée ou bien être une folle tordue dont les petites souffrances permettent au système de systématiquement faire entendre n’importe quoi sauf les vraies grandes souffrances de la classe ouvrière.
      Robespierre s’interdisait toute sexualité tant que la cause qu’il défendait ne l’aurait emporté ... Or, le fait de refuser de prendre femme et d’avoir des enfants, sans pour autant être homosexuel, ne fait pas de vous un "immoral" (sachant que Robespierre plaçait la morale au-dessus de tout).
      Ou alors, à ce moment-là, les moines et les nonnes qui font vœux de célibat sont les pires des immoraux, puisqu’ils ne fondent pas de "famille hétéro" et ne font pas d’enfants.

      Les woke / antifa / gôshiasse brûlent tout, font chuter toutes les statues et veulent rendre toute l’Histoire (on bannit Homère et l’Illyade en ce moment aux USA) "purgée" car pas assez "pure" moralement à leurs yeux en terme de racisme / féminisme / homophilie / ... (du passé faisons table rase).
      Les dissidents sont in-foutus de s’unir face au système car la moindre dissonance rend un autre dissident (avec qui on est pourtant d’accord sur 99,9 % des sujets) suspect ou incompatible car "pas assez pur".
      On a pissé sur les Gilets Jaunes, chié sur Chouard et maintenant on fait pareil pour Asseilneau parce qu’ils ne sont pas entièrement "purs".

      Cette maladie mentale qui pousse à chercher la pureté en tout n’affecte pas seulement les gauchistes et pousse à l’individualisme.

      Attention, il ne s’agit pas de tout relativiser et un pédophile ou un patron de Monsanto méritent d’être mis hors d’état de nuire. Mais de quoi parle-t-on, là ?
      Asselineau est homosexuel, ok ! Mais est-ce que ça invalide tout ce qu’il a excellemment bien expliqué sur l’UE jusque là ?


    • Non, ça n’est pas immoral, c’est un bug de la Nature, on NAIT homo ou pas. Et les concernés font avec, en acceptant le sacrifice de certains pans de la vie de famille dite normale. A ne pas confondre avec les gays et tout le cirque qui est fait pour voir, pour essayer et faire un vrai choix, pas homme, pas femme, et mon cul sur la commode ........


    • @ bye bye Asselineau,

      Le désavantage des valeurs que vous sous-tendez est qu’elles sont temporelles, changent avec le vent, vous trouvant parfois obligé de naviguer au foc, vent arrière, tandis que vous pensiez tirer des bords.
      Les vertus, elles, sans qu’il soit même besoin d’aller chercher celles théologales, sont intemporelles et c’est sans doute pour cela que toutes les cités grecques antiques, pédérastiques, mais autrement plus couillues que certains hétéros prétendus cadors modernes, les encensaient.
      Ce qui ne les a pas empêchés d’engendrer, si vous le remarquez bien.
      Ceux-là sont aux fondations de votre éducation millénaire et de votre embryon de pensée...
      D’aucuns pourraient vous dire que votre morale, dont vous seriez bien incapable de définir les concepts, vous pouvez vous la carrer : vous voyez, tout a un commencement. Aussi, l’on attendra que vous nous expliquiez en quoi cela est immoral et ce qu’il en coûte à l’humanité perpétuellement prospère, depuis la nuit des temps et jusqu’ici, malgré les guerres à répétition (intégrant dit-on, une armée la plus morale du monde), quand bien même quelque 10% d’homosexuels en devenir naissent tous les ans : sans qu’il s’agisse ici d’institution éducative et morale ? Par la simple présélection chromosomique qui est une affaire de dame Nature quant à la biologie qu’elle nous offre. Plus loin et parlant nature, plus une femme engendre de fils, plus le dernier arrivant de la fratrie a de chance d’être "gay" : 33% à chaque fois, c’est dire ! Étude épigénétique à la clef.


  • Son attitude est digne et il est un des meilleurs hommes politiques pour commenter l’actualité politique officielle ( voir ses interventions aussi sur le covid au printemps 2020) et avait prévu la trahison du R.N depuis longtemps !
    Peu de politiques traite la commission européenne de Maffia dictatoriale !

    Une seule solution :
    Mon fils m’avait dit, il y a deux ans, il aura une affaire de moeurs sexuels à traiter !
    voilà on y est !

     

    • Voilà c’est fait. Au suivant !


    • en effet c’est un excellent commentateur (*), dont l’excellence fait qu’il se trouve dans la nécessité de devoir maintenant commenter sa propre sexualité, le slip se déchire, la part de l’ombre apparait au grand jour

      ce qui est reproché a l’homme ce n’est pas tant "son" homosexualité mais de ne pas avoir su prendre conscience, seul devant son miroir, qu’il avait presque quatre fois 18 ans , ainsi que d’avoir entretenu une dualité qui aujourd’hui se dévoile au grand jour, celle d’un homme à minets devant sauver le Pays, a lui seul ...

      nous allons donc remonter la pente avec des verlaine et des rimbaud d’alcôves

      (*)leon zitrone, était lui aussi un excellent commentateur


  • Quelle surprise ?!!
    Et dire que ça a échappé à WikiLeaks...

     

  • le mec est réservé et "ne dévoile pas ses sentiments".. sauf sur YouTube devant des centaines d’inconnus.

    en tout cas c’est bien un homme politique.

     

  • Tout finit dans la boîte à chocolat dans ce bas-monde...


  • Sacré François !!
    Si avec ça, tu montes pas à 8% aux prochaines élections , c’est qu’il y a une couille dans le potage

     

  • Prochaine étape, le tutu, les talons hauts et le rouge à lèvres

     

  • Encore un mariage pour la galerie, Mr Asselineau est de la Jacquette et il est bien obligé de le reconnaitre, il a du être trop pressant voire plus avec des collaborateurs, mais ça il ne l’avouera pas ça tombe sous le coup de la loi !!!
    C’est quand même incroyable d’avoir autant de personnes intéressés par les trous du cul, comme le dit si bien Soral, ce qui en sortira ne ressemblera jamais à un gosse.

     

    • Évidemment, concert de réflexions plus basses les unes que les autres, de la plaisanterie grasse à la scatologie, la saleté de certaines personnes se révèle comme toujours grâce à Internet.
      Pour les incultes, je me contenterai de signaler à ces plumes teigneuses que les plus grands chefs militaires et/ou politiques ont eu à l’occasion une aventure avec un homme sans pour autant renier femme et enfants. Vous pouvez vérifier, d’Alexandre à Frédéric II pour ne citer qu’eux mais jamais leur sens du devoir n’a été compromis à cause de ce qu’on appelle aujourd’hui la vie privée.


    • de quoi vous plaignez vous ! est ce de notre faute si nous voila dans l’obligation de nous pencher plutôt que nous élever
      de là a nous reprocher une bassesse ... disons que les lois de la physique étant ce qu’elles sont, reste gravide ce qui doit l’être, et tombant dans le caniveau plutôt que dans un écrin, nous voila donc bien contraint d’en faire l’observation


    • « ... mais jamais leur sens du devoir n’a été compromis à cause de ce qu’on appelle aujourd’hui la vie privée. »
      Il vous aurait fallu ajouter « ... vie privée qu’aujourd’hui les gens étalent d’eux-mêmes comme une mauvaise confiture pour toutes sortes de raisons, les mêmes allant parfois jusqu’à parler dans un même temps du respect de la dite vie privée ». Or personne ne force quiconque à cela que je sache, donc n’inversons pas les choses.


    • Las ! Que gagne t’on à révéler ses propres penchants secrets ? A un age où les passions doivent ètre mises sous le boisseau, pourquoi les livrer en pâture et s’exposer à la moquerie publique.
      Un tel comportement révèle donc un certain manque de maturité morale et spirituel pourtant indispensable pour affronter les arènes de la lutte politique.
      Décevant. Il n’aura attiré que les ricanements de ses adversaires et fait se détourner nombre de ses électeurs.


  • (Ça n’est jamais aller au delà de l’affection) c est dire Asselineau n’a jamais eu de rapports sexuels avec ces hommes qu’il affectionne ??

     

  • Vive Asselineau, l’un des seuls à être vrai envers les français. Foutez-lui la paix et qu’il puisse nous redonner la France d’antan !!!

     

  • Je trouve que cette mésaventure a fait gagner un surcroît de dignité à Monsieur Asselineau !

     

  • Il est quelqu’un de pudique, qui ne parle pas de sa vie privée, mais il s’est empressé de réaliser une vidéo pour justifier ses frasques... mais putain sérieusement jusqu’où on va descendre...

     

  • Que d’émotions...


  • Malgré ce penchant homophile qui peut être mal perçu par bon nombre de gens, il y a que ce soit chez Asselineau, NDA ou Philippot un certain courage à s’attaquer aux (à certaines) sources du mal qui ronge la France, ce qu’on ne trouve pas chez Edouard Philippe ou Dominique de Villepin pour ne citer qu’eux.. Il y a par ailleurs pléthore de politiciens hétéros revendiqués qui se comportent comme des lâches, des corrompus et des traitres, il sont tellement nombreux et reconnaissables que je ne peux tous les citer.. Conclusion à quoi bon s’acharner sur ceux qui sont dans le bon camp politique mais pas dans la norme sexuelle communément admise ... En ce qui concerne Asselineau, il est clair qu’il s’agit d’une tentative de lynchage visant à diviser ce qui pourrait devenir une union patriotique et souverainiste gênante pour 2022.. Ne pas céder à ce piège c’est aussi lutter contre le sectarisme qui ne conduit à rien sinon à l’échec.

     

    • Vous ne pourrez jamais vous attaquer aux sources du mal quand vous même êtes dans l’une de ses déviances. Asselineau a un plafond de verre au dessus de lui et je ne parle pas du pourcentage qu’il fera aux peu problables élections de 2022.

      Là où nous en sommes il faudra pour remonter la France quelqu’un d’intègre, qui n’aura aucun boulet.


    • C’est peut-être qu’intuitivement les "normaux" savent que le vrai courage n’est pas de passer par l’élection d’une part, et d’autre part dans leurs discours je ne vois pas vraiment où il se trouve, le courage...

      etoileDneige, toi tu crois encore à l’élection, tu attends 2022... on n’a pas les mêmes valeurs !
      Du coup il te reste que Mélenchon, bonne chance.


    • je suis tout à l’écoute.. si la tenue des prochaines élections présidentielles est improbable , que le candidat sans boulet n’est pas encore né, que la révolte ne semble pas gronder et que les prières ne sont pas suffisantes quelles solution préconisez vous à part critiquer et constater ?


    • " Union patriotique... ". Mais, oui, bien sûr, avec le fils d’Endhoven comme " membre et disciple". Pauvre France, pauvres Gilets Jaunes. Pauvre Europe, et tes fondations civilisationelles chrétiennes !
      C’est bien dit dans le Nouveau Testament que le homosexualité est une tare et que s’est interdît ! N’est ce pas ???


  • Il a été convaincant ! Il aurait pu citer quand-même Philippot comme réel opposant également !


  • Mais qu’est-ce qu’on s’en branle.


  • Ne tirons pas sur l’ambulance : c’est le seul homme politique cultivé et intelligent qui prône la sortie de l’UE...

     

  • la video a plus de 5000 commentaires sur youtube, généralement très positif en faveur d’ Asselineau . Donc il rebondit bien .
    Il reste très combatif, en contraste avec un Benjamin Griveaux qui n’ose plus se montrer en public.

    Par contre, il joue l’ attaque du pouvoir contre lui et là j’ai bien du mal à y croire . Car Asselineau, c’est d’abord un opposant à Marine le Pen, donc un allié malgré lui de Macron .

     

  • Opération classique et en plus, il parait sincère comme dénué des atours du pédé incurable.


  • On s’en branle ce qui compte c’est le frexit on parlera de l’usage qu’Asselineau fait de son trou du cul dans un second temps.

     

  • Tout ce verbiage techno-pratique pour dire qu’il est pédé...On regrette le franc-parler d’un Michou.
    Voire des fameux Pipo et Mario qui faisaient des tutos pour avoir le cul propre. On dit d’ailleurs qu’ils se sont passés de papiers-cul pendant le confinement...

     

  • Et donc, sa femme depuis 40 balais, mère de ses deux mômes, donc, on s’en fout ? Il s’en fout. Rien à péter. Soral, lors de l’affaire Binti avait eu la décence de dire qu’il était libre, et par la même de respecter son ex femme.
    Dans ces milieux là, droite bobo universitaire branché, être cocue c’est pas top mais avec des minets de 18 balais. Putain je la plains.

     

  • A ce niveau, plutôt que s’emmerder à faire des éléctions "normales" avec l’espoir qu’il n’y a pas trop de trucages, on pourrait juste élire celui qui a la plus grosse bite.
    Pas sur que le résultat soit meilleur ou pire, mais au moins ça a le mérite d’être simple.

     

  • Je suis désolé d’être aussi direct mais quand un mec est un enculé, cela se voit, se respire, se subodore. Donc malheureusement, il n’ y a presque jamais de scoop.

    En même temps ce n’est pas parce qu’un mec est homosexuel que c’est condamnable. Simplement tu ne lui confis pas les même responsabilités. Tu n’attends pas de lui les même raisonnements, les même schémas.

    Dans un autre ordre d’idée un président ou présidente, qui n’a pas d’enfants, n’a pas la même vision de l’avenir que ceux qui en ont.

    Une personne comme Strauss Kahn peut être un bon compagnon de jeu pour certains mais tu ne lui confis pas la direction du FMI si tu n’es pas sous influence. Sans diaboliser cet individu à l’occasion de qui, il n’y a pas mort d’homme. Un agité du biniou mais voilà pas plus.

    Ce n’est pas aux invertis de donner des leçons de morale.

     

  • Si on veut être taquin, on peut lui donner un nouveau surnom : Assholineau ;-)


  • C’est bon tu peux te présenter aux élections de 2022, t’as la carte

     

  • Intervention digne.

    Ces tentatives de déstabilisation par voies judiciaires sont la marque d’une ligne politique sérieuse, quant à ses orientations affectives, elles ne regardent nul autre que lui.

     

  • Asselineau homosexuel ?! On s’en fout... il veut sortir notre pays du bourbier européen, c’est ça le plus important.

     

  • A chaque fois on atterrit dans des histoires de cul immonde .Comme quoi la politique n’est qu’une histoire de fric et de cul .Mais de cul ,tous les culs .
    Alors que la France est dans la merde ,c’est peut être pour ça ,toujours au même endroit .


  • Ce soir , nous allons danser, sans chemise sans pantalon ! Ce soir nous allons danser sans chemise, mais en Jacquette !


  • A l’époque où Soral fait l’emission, il ne cite pas le petit dernier : le maquereau, pour ceux qui suivent.

    Cela confirme ce que l’on sait tous ici : personne ne peut monter au pouvoir si la fine équipe (ou les maçons du dimanche) n’a pas un dossier en sous main pour le contrôler intégralement, et même plusieurs dossiers.


  • Le plus intéressant au final c’est d’apprendre que les services ont essayé d’arrêter la carrière d’Asselineau, et donc qu’ils pensent qu’il représente un danger. Pourquoi pas mais on a du mal à comprendre malgré tout.

     

    • S’il est encore là pour en parler c’est qu’il ne représente aucun danger. Il a reçu un avertissement, nous sommes désormais sûrs que la seule fonction d’Asselineau sera d’envoyer des milliers de votes dans une voie de garage avant de se coucher à la fin. Il nous a déjà fait le coup en 2017 !


  • Je me fout qu’il aime les hommes comme je me foutait de l’histoire de la photo de Soral a poil devant son miroir, ce qu’il m’importe c’est l’engagement et la capacité a être fidèle a ses convictions, le reste, si ils ne sont pas des tueurs en serie ou des violeurs de gosses, c’est pas mon affaire.

     

  • Asselineau mène un combat pour la survie de la France et il est mesquin de le moquer sur ses gouts parfois ambigus qu ’il avoue du reste ; certains qui jouent les sur - virils le font trop pour ne pas trahir des natures de refoulés voir plus ; le pouvoir l ’attaque très bassement et Asselineau tient tête en se battant virilement et si certains ont escompté qu ’il se figerait de peur ou pire ne gagne quelque contrée de replis , ils en sont pour leur frais .Son combat pur la sortie de l ’UE ce piège mortel des peuples doit être le nôtre .

     

  • un type qui avoue ne pas être pédophile n’a aucune chance aux élections en france


  • Désolé mais ce sera sans moi... De toute façon je vote désormais blanc donc nul. C’est le temps qui veut ca... :-))
    Après dans son créneau, des gens plutôt conservateurs, ce genre de frasques se paye... S’il arrive à 1 % il a de la chance.

     

  • Au risque d’être naïf quand bien même serait-il de la jacket qu’est-ce que ça change à sa ligne politique souverainiste ?

     

    • Parce-que si il dérange un peu trop dans ses propos certains dans le gouvernement profond sortiraient des dossiers, d’un côté en faisant son coming-out ça rend caduque le chantage. Mais au delà de ça, il ne faut pas regarder que la ligne politique d’une personnalité politique, il faut aussi regarder "sa personnalité" justement. Et face au combat qu’il aura à mener, il faut aussi qu’il est des couilles (sans mauvais jeux de mots homo ou autre), et asselineau n’a pas les épaules pour ça. Asselineau vaut autant que Dupont Aignan, après c’est sûr, même si je ne vote plus, je préfère donner ma voix à un Dupont Aignan ou Asselineau qu’à un macron & co, ou voir Marine Lepen. Le problème c’est la finalité, que cela soit Dupont Aigna, Asselineau, ou Marine Lepen la retourné, la finalité est que le CRIF et les sionnistes resteront au pouvoir.
      Il n’y a qu’une révolution réel qui pourrait changer cela à mon sens, ou bien une personnalité providentielle.
      Soral a tout dit, tout démontré avec cohérence ce qu’il a toujours avancé. Je ne peux qu’aller dans son sens si l’on fait ses propres recherches.


    • tout à fait d’accord, il défend la France, et dès lors où sa vie privée est entre personnes consentantes et adultes, sans être la folle du régiment, on s’en fout.


  • Le niveau des 33 commentaires publiés au soir du dimanche 14 février 2021 donne selon moi une bonne image du niveau affligeant des commentaires en général.

    1) Sur la question de la capacité d’un homosexuel à endosser de hautes responsabilités et des conséquences pour celui qui se retrouverait sous l’influence dudit homosexuel, je comprends la réticence de certains, au titre de ce qu’ils perçoivent de la structure psychologique (et de certaines faiblesses estimées inhérentes) des personnes homosexuelles.

    A mon avis, le penchant pour l’homosexualité révèle une disharmonie structurale psychologique et des faiblesses. Cependant, il y a de très nombreuses façon pour une structure psychologique de présenter des faiblesses sans être homosexuel. Pour moi ce n’est donc pas un critère nécessairement déterminant. Ceci dit, particulièrement dans les temps de perversions et corruptions que nous traversons, je pense qu’il est important, si c’est possible, d’avoir des dirigeants politiques à la structure psychologique présentant le moins de disharmonie et de faiblesses.

    2) François Asselineau, s’il est sincère (or il présente des éléments d’informations importants qui tendent à en attester), n’est pas passé à l’acte homosexuel et n’a pas du tout exercé de pression dans le sens du passage à l’acte — notamment avec coercition psychologique — à l’encontre des deux plaignants dans le dossier qui l’amène à ses révélations. Il déclare uniquement avoir des penchants homosexuels. Pour qui a étudié un peu sérieusement le dossier de la tentative de prise de pouvoir au sein de l’UPR au détriment de François Asselineau début 2020, particulièrement tous les documents rendus publiques, la confidence qu’il fait en vidéo est utile et importante.

    3) Pour avoir étudié lesdits documents et avoir suivi quelques débats en vidéo sur le dossier, j’estimais en juin 2020 qu’il était extrêmement probable qu’il soit coupable des faits qui lui étaient reprochés et que le mieux à faire était qu’il reconnaisse sa culpabilité (particulièrement pour une question d’évolution spirituelle, y compris pour lui, et pour que justice soit rendue). Je lui rends désormais un très profond hommage (sans jeu de mots) et je témoigne publiquement que je me retiens de toute insulte qui me monte à l’esprit à l’encontre des personnes qui ont une perception contraire de l’honneur de François Asselineau en l’espèce.

    Je lui souhaite de poursuivre son travail et de recevoir de la compassion et de l’amour.

     

  • Prochaine étape il annonce qu’il a aussi une mézouzah, sacré François(e)

     

  • Demain certains nous diront que la pédophilie c’est normal et que l’on a pas à en rougir.


  • Parce que vous avez l’impression qu’Asselineau a été coopté par l’État Profond ??
    Je voue de l’affection envers les meilleurs potes, je trouve ça normal, ça s’appelle l’amitié.
    Vous êtes dégueulasses et petits.

     

  • Je suis désolé, mais je souhaiterais quand même rappeler ici que parmi les gens qui ont claqué la porte de son parti, il y a des gens très bien comme Vincent Brousseau et le colonel Chamagne. On est quand même très loin de Vincent Lapierre qui veut faire son intéressant.
    Moi ce qui m’énerve chez Asselineau, c’est que d’un côté il se la joue sainte-nitouche, toujours à donner des leçons de vertu à des adversaires politiques ; et de l’autre côté tu apprends qu’il fait preuve d’un comportement limite et même très malaisant ("je veux du jus").
    Bref Asselineau me fait penser à Macron quand il se plaint de la dictature chez les autres alors qu’il est en train de l’instaurer dans son propre pays (les yeux crevés, les mains arrachées, les restrictions de circulation pour lutter contre une épidémie imaginaire...). Ce genre de personnage qui est toujours très exigeant vis à vis des autres mais très indulgent à son propre égard. Attitude absolument détestable ! Quand on est incapable d’être irréprochable soi-même mais qu’en plus on a la prétention de vouloir donner des leçons aux autres, on ferme sa gueule !
    D’ailleurs Asselineau est un personnage absolument égocentrique. On a pu le constater lors de sa dernière interview chez France-Soir : moi je, moi je, moi je, moi je, moi je. Insupportable !
    En bref, je trouve Florian Philippot bien plus sympathique.

     

    • Je trouve votre commentaire intéressant, mais il constitue à mon avis un égarement par le rapprochement de deux comportements — légitime au sens où il y a une similarité de nature de comportement —, en mentionnant la différence en terme de domaine d’application de ces comportements similaires, mais sans relever explicitement la différence que cela implique, conjointement, en terme de gravité des conséquences, donc de gravité.

      Je m’explique en détails ci-dessous.

      Je comprends que vous voyiez une similarité de nature de comportement entre Macron et Asselineau en ce que les deux sont incapables d’être irréprochables eux-mêmes, tout en ayant la prétention de vouloir donner des leçons aux autres.

      Cependant, concédez ceci :

      a) c’est le cas de beaucoup de personnes, pour ne pas dire de quasiment tout le monde, au moins à l’occasion ; je pense que vous pouvez inclure Alain Soral, au moins à l’occasion, ainsi que vous-même, au moins à l’occasion ; personnellement, je peux m’inclure, au moins à l’occasion ;

      b) il y a une différence qualitative tout à fait remarquable, en terme de gravité, entre un Macron qui se plaint de la dictature chez les autres alors qu’il est en train de l’instaurer dans son propre pays, d’une part, et un Asselineau d’autre part, qui, selon votre exposé (qui me semble probablement juste), se la joue sainte-nitouche, toujours à donner des leçons de vertu à des adversaires politiques, alors qu’il fait preuve d’un comportement limite et même très malaisant ("je veux du jus").

      Pour le point b), et encore... encore faudrait-il que l’énoncé "je veux du jus" soit véritablement une expression malaisante dans le contexte réel, par exemple l’expression d’un désir sexuel malaisant [1] — par exemple malaisant parce qu’exprimé sans tact, par exemple adressé publiquement à l’intention d’une personne qui en serait affectée —, ce que laisse supposer votre témoignage, sans que je puisse être certain que mon interprétation est correcte, d’une part, et sans être certain que c’est un fait non déformé que vous rapportez (mais encore une fois, votre témoignage me semble probablement juste, au titre de mon ressenti).

      [1] que ledit désir sexuel malaisant soit de nature homosexuelle ou non n’intervient pas ici, à moins d’inclure un jugement moral péjoratif sur l’homosexualité ; personnellement je me contente d’un jugement sur l’homosexualité en terme de défaut de structure psychologique, sans que ce soit moralement péjoratif en soi.


    • Il a voulu s’approprier le Frexit pour lui tout seul comme si ça lui appartenait. J’ai arrêté de le suivre depuis qu’il avait été très désobligeant envers Philippot. Il avait ,durant cette phase, montrer un comportement d’enfant « le Frexit il est à mooooii » et n’avait pas mis la priorité sur la France avant son ego.


    • @AlexCorky21
      Votre commentaire, soulève quelques points d’ombre moraux. Vous avez jugé F. Asselineau sur des considérations morales extrêmement douteuses. Votre propos n’est absolument pas en rapport avec ce post. Le post n’est pour vous qu’un prétexte pour vous le payer comme ses accusateurs.

      Pour disqualifier Asselineau, vous invoquez, dans votre premier paragraphe que : " parmi les gens qui ont claqué la porte de son parti, il y a des gens très bien comme Vincent Brousseau et le colonel Chamagne." Ce qui sous entend que vos deux témoins seraient la preuve de l’immoralisme de "l’imposteur" F. Asselineau. Ce procédé manipulatoire s’effondre de lui-même quand vos deux témoins ne sont pas la vertu incarnée. Mieux, vos rapprochements que vous même, êtes un imposteur.

      Votre deuxième paragraphe conforte l’idée que ce n’est nullement la vérité qui vous intéresse ; mais l’envie de vous faire Asselineau. Vous lui reprochez une sorte de dissonance cognitive sans en apporter la preuve de votre jugement de valeur.
      "D’ailleurs Asselineau est un personnage absolument égocentrique. On a pu le constater lors de sa dernière interview chez France-Soir : moi je, moi je, moi je, moi je, moi je." Cette partie de votre propos ne vaut pas un clou.


    • Pour répondre aux commentaires que j’ai lus :
      Je n’enlève rien aux mérites de François Asselineau en tant que vulgarisateur de l’idée du Frexit. Il a beaucoup fait pour faire avancer la cause de la sortie de l’UE dans le débat public et de cela il faut l’en remercier.
      Par contre, en tant qu’homme politique, il n’a pas d’avenir politique (désolé), et en tant qu’homme tout court, son comportement moral me semble quand même assez limite et il me renvoie l’image de quelqu’un qui est un peu dans la tartufferie.
      En outre, ça me dérange un peu qu’il hurle au complot sans qu’il puisse le démontrer. C’est vrai, quel intérêt pourrait avoir la Macronie de dégommer un adversaire ne représentant que 0,92% des voix ? Quels sont les éléments qui tendraient à prouver cette hypothèse ?
      Alors on va me parler de Soral et de l’affaire Binti. La différence, c’est que Soral a été capable de démontrer que cette affaire-là n’était qu’un montage organisé par StreetPress, lié aux réseaux sionistes du PS, avec Elfassi en arrière-plan et Jo Dalton en indic de police. Et il n’y a eu aucune suite judiciaire car c’était une affaire purement médiatique qui ne regardait que deux adultes majeurs et vaccinés. Donc, comparaison n’est pas raison. Et puis au moins, Alain Soral n’est pas un tartuffe, lui !


  • Sa femme est très certainement au courant de tout ça depuis toujours et doit le soutenir à 100%. Je connais de très nombreux cas dans mon entourage, mais il faut savoir percevoir beaucoup de signaux faibles pour s’en rendre compte et réaliser l’étendue réelle du phénomène.
    Je pense que cette situation intime et peu apparente est le cas dans au-moins 30% des couples homme-femme de la planète. Les attirances non-consommées pour le même sexe sont le quotidien de peut-être 2 milliards d’êtres humains.
    Asselineau est un homme public et surtout un excellent orateur qui gène énormément de gens (on peut dire tout le spectre politique et médiatique, sauf Philippot qui dit la même chose).
    Il était donc FATAL que ce petit défaut intime et très courant soit révélé à la faveur d’ambitions internes à son parti. N’étant pas très attractif physiquement, il n’a pas le charisme "animal" suffisant pour susciter des compétitions d’admirateurs-défenseurs béats et inconditionnels dans son secrétariat.
    Homme très intelligent et très sincère, et de plus obligé de s’en tenir à une ligne politique d’opposition forte au consensus "main stream", ligne peu porteuse et peu propice aux développements rationels sur les attirances inter-générationnelles, il doit souffrir de cette situation.
    Pour ma part, je le trouve d’autant plus sympathique.

     

    • « Asselineau est un homme public et surtout un excellent orateur qui gène énormément de gens (on peut dire tout le spectre politique et médiatique, sauf Philippot qui dit la même chose).« 
      Ne pensez-vous pas que cela pourrait en réalité être l’exact inverse, à savoir qu’il gêne très peu de monde si ce n’est ceux qui sont sur le même créneau et qui eux-mêmes ne gênent sans doute et logiquement pas plus de monde ?


    • 30% ? Faut peut être pas charrier non plus ! Ne prendrais-tu pas tes rêves pour la réalité ?


    • Vous dites que 30% des hommes en couple seraient en réalité homosexuels. Je pense que vous sortez ce chiffre de votre.... Cul. Sans rancune mais il ne faut pas la pousser l’histoire. L’homosexualité est ultra minoritaire, chez les hommes en tout cas.
      Les femmes ont moins de difficulté à regarder un beau cul de l’une de leur congénère, à trouver une telle ou autre "si belleeee" etc mais pour les hommes, c’est complètement l’inverse.


    • C’est bon il est grillé. Terminé pour lui plus personnes ne le suivra sauf ceux qui ont le cul entre deux chaises si vous me suivez ?


    • @Eric. Asselineau ne gêne personne de façon directe en nombre de voix. Ses idées seules gênent énormément car elles pourraient être reprises (toutes ou en parties) un jour par des candidats ou des penseurs ayant beaucoup plus d’influence que lui.
      @ goy pride
      Coming out : le chiffre de 30 % est évidemment "au doigt mouillé" sans vouloir faire de très mauvais jeu de mots. Moi je suis de formation et de culture scientifique. Je n’ai aucun rêve à faire prévaloir sur la réalité pure et dure. Je ne fais que rassembler mes observations de toute une vie. La connaissance de chaque couple et des ressorts intimes de chacun d’eux, nécessite des années, voire des décennies d’observations, de recoupements, de bribes de conversations, de rappels d’épisodes significatifs.
      Un sous-groupe très intéressant par exemple parmi les "couples hétérosexuels", est celui des couples (très nombreux) dont un membre a été homosexuel (soit patenté, soit secret) pendant sa jeunesse. Même sous la torture, on ne pourrait pas faire avouer ce passé au membre concerné, alors qu’on CONNAIT la vérité. Parmi les anti-homos les plus virulents, il y a beaucoup de gens au passé homosexuel renié ou refoulé. Observation transposable aux soldats anti-pédophiles.Transposable aussi à l’antisémitisme : les personnes ayant démontré une exceptionnelle virulence antisémite sont souvent des intellectuels juifs (je pense au champion du monde Bobby Fischer ou à Israël Shamir).
      @Zacharie, concentrez-vous sur le vôtre (de C..), parce que vous n’avez pas le niveau pour expertiser celui des autres. C’est peut-être une question de paresse, d’âge, de niveau social, de bagage intellectuel, de soumission à des crédos tous-faits.


    • @Marco57
      Peut-il vraiment être considéré comme homosexuel, sans jamais avoir eut de relations sexuelles avec un homme ? En restant marié et fidèle à sa femme ?

      @Zacharie



      Les femmes ont moins de difficulté à regarder un beau cul de l’une de leur congénère, à trouver une telle ou autre "si belleeee" etc mais pour les hommes, c’est complètement l’inverse.



      C’est totalement faux, selon mon expérience en tout cas. Je n’ai jamais vu une femme complimenter une autre femme... ou alors, seulement si celle-ci ne représente pas une menace directe (comme les actrices de cinéma, etc...). Par contre, j’en ai vu beaucoup qui critiquaient les autres, même leurs amies proches, sur des détails insignifiants... ça je l’ai vu des millions de fois.

      Et j’ai aussi vu plein d’hommes rêver d’avoir le corps de Van Damme ou de Schwarzy (à l’époque de Pumping Iron)... en s’extasiant devant leurs muscles, etc. Je ne sais pas si ça vient de mes études artistiques, mais perso je n’ai pas peur de dire qu’un homme est beau... si c’est effectivement le cas. Je n’ai pas peur de dire que Pierre de Brague est un beau gosse, et alors ? Qui oserait dire le contraire ? Rien à cirer de ce que les gens pensent, ils ne sont pas dans ma chambre pour savoir ce qui s’y passe.

      @Général
      Loin de moi l’idée de défendre Asselineau, je ne vote même plus, je suis royaliste ; mais franchement je trouve que les réactions sont un peu exagérés... Les mêmes qui disent que désormais, ils ne soutiendront plus Asselineau, sont souvent les mêmes qui supportent et applaudissent Philippot qui en l’occurrence, est vraiment Homosexuel... Lui n’a pas que de l"affection", mais du désir, de l’amour, etc... envers les hommes.

      Franchement, on s’en tape un peu qu’il soit attiré par les trous du Q. La majorité des hétérosexuels aujourd’hui, sont les premiers à vouloir enc...ler leurs femmes. Ça sent un peu l’hypocrisie tout ça.


    • Cadillac, vous devez vivre sur une autre planète. Jamais vu un homme dire d’un autre homme qu’il est beau, et encore moins le considérer comme un critère intétessant, au contraire des femmes qui envient leurs congénères (sachant qu’à tort ou à raison c’est souvent un critère de reconnaissance sociale et d’épanouissement pour elles) au point de vouloir leurs ressembler, et devenir leurs amies. Les femmes belles mais creuses arrivent toujours à s’entourer. Les hommes beaux mais creux n’attirent pas la compagnie des autres hommes, car encore une fois ce n’est pas pour eux un critère. Cela se voit surtout à l’école, où la sociabilité se crée à partir d’un instinct encore épuré, et qui triche moins. L’âge adulte et la vieillesse viendront brouiller un peu les pistes.
      Quant aux hommes qui envieraient les culturistes, là encore jamais vu. Que certains hommes très minoritaires (qu’on dira efféminé par l’urbanité, devinez pourquoi) aient un soucis de leur corps plus développé sur des marqueurs plastiques (et non réellement virils), ne signifie pas qu’ils veulent ressembler à, ni qu’ils se font un modèle de leur personne. Et s’ils finissent par rentrer dans ces shémas, c’est aussitôt en témoignant de leur femellité. Les femmes n’ont en revanche aucun pbm pour se laisser convaincre que telle personnalité est admirable et à suivre (people, insta) au seul motif connu qu’elle soit belle, ou gracieuse, ou qu’elle prenne bien l’image. Je crois pas que les hommes aient grand chose à carrer de ce que pense brad pitt ou matt damon, ou qui sais-je.
      C’est tellement observable de partout que je m’étonne que votre expérience vous ait ammené à constater le contraire.
      Ce n’est même pas seulement la pudeur mâle qui empêche de confier qu’untel est beau. C’est qu’ on s’en moque éperdument, et qu’on ne voit pas l’intérêt d’en faire confidence. Ce serait comme faire un commentaire sur ses cheveux ou le tissu de sa veste. Un type qui mêllerait ce genre de commentaires à sa conversation quitterait aussitôt pour moi le camp de la seule masculinité, et avouerait d’autres "influences" sur sa personnalité. La sensibilité masculine existe, mais elle ne se porte pas sur ces foutaises.


    • « @Eric. Asselineau ne gêne personne de façon directe en nombre de voix. Ses idées seules gênent énormément car elles pourraient être reprises (toutes ou en parties) un jour par des candidats ou des penseurs ayant beaucoup plus d’influence que lui. »
      Désolé @PMJLL mais je crois que vous pouvez changer le conditionnel pour le présent. Vous dites que « ses idées gênent ... car elles pourraient être reprises ». Désolé mais comme elles peuvent être reprises par d’autres que lui comme vous le dites et qu’il se trouve qu’elles le sont, alors elles ne gênent pas ! Je n’ôte rien à son mérite initial ni ne cherche à polémiquer mais me situe juste sur un plan logique. Le plus important demeure que ces idées aboutissent même si la question de l’incarnation est incontournable. Malheureusement je ne pense pas qu’elles puissent être incarnées par quiconque aujourd’hui dans le paysage politique. Je ne vois malheureusement aucun profil qui aurait la virilité (au sens large) nécessaire. Cordialement.


    • @Eric, les idées d’Asselineau gênent l’establishment et seront toujours combattues même si elles sont reprises par d’autres. Lui-même restera combattu.
      @Tetar 1er, votre malentendu avec Cadillac vient du fait que les hommes (pour la plupart) s’autocensurent en public pour tout ce qui pourrait jeter un doute sur leur virilité. Ils n’en pensent pas moins et perçoivent très bien l’esthétique de ce qu’ils voient ou entendent, à mon avis MIEUX que les femmes.
      Vous remarquerez qu’historiquement les plus grands artistes (peintres, sculpteurs, compositeurs de musique) sont presque exclusivement des hommes. C’est toujours vrai de nos jours. Il n’y a pas de détail esthétique insignifiant et c’est l’homme qui pose les définitions.
      Les femmes sont plus suiveuses qu’éclaireurs dans ces domaines.
      La sensibilité et la réponse à l’esthétique est une faculté plus masculine que féminine. Pour faire très court la femme cherche à être passivement belle selon les critères de fond établis et définis activement par l’homme. Evidemment il y a tous les contre-exemples possibles mais la règle millénaire et toujours valable, c’est ça.
      C’est vrai aussi pour la contemplation des beautés purement théoriques comme les mathématiques. Quel théorème porte-t-il le nom d’une femme ? Les dernières trouvailles du XXI ème siècle en mathématiques sont toujours faites par des hommes. Il y a pourtant beaucoup de filles à Polytechnique Paris et dans toutes les universités du monde...


    • « @Eric, les idées d’Asselineau gênent l’establishment et seront toujours combattues même si elles sont reprises par d’autres. Lui-même restera combattu. »
      Ce sont donc bien les idées qui sont combattues à travers lui et non lui-même qui ne représente en rien un danger électoral. C’est pour cela que j’abordais la question de l’importance de l’incarnation (et donc par conséquent du caractère).


    • @PMJLL
      je ne crois pas que les hommes se censurent. Ce n’est pas parce qu’on essaie d’en faire des femmes comme les autres, et que certains, par moments, y cèdent, que c’est réveiller en eux un état similaire à celui de la femme, qui serait seulement censuré. L’homme a une sensibilité autre, et des sentiments autres. La mélancolie du vieux soldat qui a connu l’horreur, du vieux général en face de ses hommes, est un exemple de sentimentalité masculine bien comprise et bien vécue, non censurée intérieurement, bien qu’elle n’éprouve pas le besoin de se travestir en autre chose (le spectacle des cris et des larmes, etc).
      Je tiens aussi à préciser que mon commentaire ne faisait qu’observer les réactions sexuellement différenciées de notre époque, à la fois plongée dans la confusion, la tentation du même, et les réactions de rejet exacerbées qui en procèdent en certains endroits, poussant certains à surjouer de manière caricaturale (homme racaille vs pouffe), bien qu’on puisse y déceler une expression naturelle, instinctive, même si hystérisée. Ce n’était en aucun cas le portrait de la femme éternelle que je voulais dresser. Il n’y a qu’à aller par exemple dans des pays du tiers monde pour constater que les femmes ne répondent pas à ces critères superficiels de beauté aussi facilement. La mâle qui sent fort, et possède encore la feu en lui-même, est toujours préféré au style précieux occidental. Autrefois, on disait "beau comme une fille", en parlant de ces bellâtres aux traits fins et élégants.
      L’homme recherche à posséder ce qui est beau en la femme, chez laquelle ce critère lui semble donc important, car elle met les choses en mouvement en lui. Il la voit dans sa substance. Mais la beauté de l’homme ne l’intéresse pas. Il n’attend pas de l’homme qu’il mette en beauté, mais qu’il mette en acte ou en parole. Ce n’est pas qu’il se censure de penser certaines choses, c’est que ce n’est pas le point d’application de sa pensée ou de ses sentiments à son égard, point.
      il pourra estimer que tel homme doit avoir du succès, mais n’en éprouvera pas plus le besoin de l’exprimer, voire de le penser clairement, que s’il s’agissait de trouver que telle couleur convient ou non à son tein..
      quant à la femme, elle admirera la beauté d’une autre en tant que l’espèce de prédestination de la grâce (les dons naturels) lui semble une vertu en soi, vertu qu’elle recherche ou espère pour elle-même, et qu’elle prospecte dans ses consoeurs, quand elle ne s’y reflète pas.


    • @Tetar 1ier, certes certes... mais ...non.
      L’homme possède une perception beaucoup plus performante et acérée de la beauté en général (êtres humains, paysages, architecture, arts plastiques, etc..) que la femme, ce qui explique sa domination indéniable chez les maîtres en peinture, sculpture, architecture etc..
      Il est donc plus apte à apprécier AUSSI la beauté masculine, pour laquelle il n’a aucune raison particulière d’être sélectivement aveugle. Ceci n’a rien à voir avec l’homosexualité a priori, ni a posteriori.
      Il s’agit d’une aptitude objective dont il peut faire diplomatiquement semblant d’être dépourvu pour ne pas affoler les personnes comme vous.
      Si ceci ne correspond pas à votre idée de l’idéal masculin qui devrait s’automutiler pour ne pas passer pour un personnage aux moeurs douteuses, allez l’expliquer aux équivalents contemporains de L de Vinci, Poussin, Bourdon, Le Nôtre, Rodin, etc.
      Pierre Joubert, marié avec 5 enfants, très catholique, proche de l’Action Française, n’ayant rien d’un homosexuel, a passé sa vie a dessiner le corps masculin, principalement. Il a laissé 15 000 dessins qui célèbrent le corps adolescent des 11-18 ans. On attend encore une oeuvre comparable de femmes artistes.


    • PMJLL
      Il faut s’entendre sur les termes. vous persistez à confondre la beauté physique et l’esthétique, qui est moins charnelle, plus conceptuelle ; Le sens de la beauté physique se porte vers le sexe opposé (chez les hétéros). Le corps masculin que peut dessiner un artiste n’est pas nécessairement beau au sens physique, plaisant à regarder, conforme à des canons qui servent à la reproduction de l’espèce. Regardez les corps de Schiele. L’esthétique cherche la beauté sur un autre plan. C’est pour ça que je distingue à chaque fois le point d’application. Tel physique un peu cassé, de caractère, attirera plus l’artiste, dans le tourment qu’il exprime, que tel Appolon hollywoodien. Je pense que ce n’est pas difficile à comprendre, si on le veut bien..

      Après, si Cadillac dans son explication faisait référence à un artiste du corps qui exprimerait son opinion en face d’un être avec un sculpté singulier (donc un observateur pourvu d’une passion particulière, et en aucun cas le genre masculin dans son entier), c’est donc moi qui n’ai pas compris son propos.
      Mais dans le cas contraire, merci de ne pas comparer une femme, qui à l’âge nubile s’interrogera sur la beauté de tout garçon qu’elle croise, et ce genre d’échantillon masculin, chez qui d’ailleurs ou pourra allègrement rencontrer des caractères homos qui mélangent un peu tout... de quoi vous maintenir dans votre confusion, assurément.



      Il s’agit d’une aptitude objective dont il peut faire diplomatiquement semblant d’être dépourvu pour ne pas affoler les personnes comme vous. Si ceci ne correspond pas à votre idée de l’idéal masculin qui devrait s’automutiler pour ne pas passer pour un personnage aux moeurs douteuses



      Sujet annexe que la pudeur masculine, sur quelque sujet que ce soit. Rassurez-vous, personne ne se mutile. Le sentiment masculin, souvent porté vers le passé, est vécu lucidement. Mais pour bcp d’hommes, le partager oralement, c’est autre chose, c’est selon leur nature, leur désir et leur bien. Je considère plutôt que les hommes se font violence quand ils se répandent (sous l’injonction d’on ne sait qui, leur femme, l’époque..).



      On attend encore une oeuvre comparable de femmes artistes.



      question risquée... Camille Claudel, vous connaissez ?
      mais trêve de plaisanterie, vous digressez sur l’étude comparative de l’instinct ou de la volonté de puissance créative entre les sexes, ce qui n’était absolument pas le sujet.


    • ou pour mieux dire :
      c’est bien les femmes qui ont une vision acérée de la beauté présente, de la manière dont la substance rayonne dans le visible. Elles ont une idée nette de la taille du cul de leurs congénères, leur démarche, proportions, leur qualité de cheveux, leur manière de bouger, leur allure, leur grâce.
      Les femmes et les hommes s’entendent sur ce qu’est une belle femme, car celles-ci peuvent regarder leurs concurrentes avec les yeux d’un homme (qui, en ce qui concerne les femmes, les toisent aussi dans leur substance), Mais en dehors du champ de la reproduction, qui ramène l’homme au vivant, à sa fonction reproductive, celui-ci n’éduque son sens de la beauté qu’en esprit, par projection, recréation à partir d’un manque (art..).
      Et c’est pour ça qu’à mon avis un homme est peu capable de savoir quels types d’hommes plaisent à sa femme, sans parler des femmes en général. Il est incapable de cette observation. la substance masculine ne lui parle pas sur cet aspect. Il n’imagine pas qu’un vincent cassel, qu’une gueule cassée puisse faire de l’effet ; les hommes blancs comprennent-ils en quoi un homme noir peut être beau ? Il a seulement appris à considérer deux castes grossières : les brad pitt ("beau comme une fille, ça dit ce que ça veut dire..") et les autres. Il ne perçoit pas le large panel de séduction masculine, et s’étonne souvent de certains couples.

      Ne pas oublier que l’immense majorité des hommes sont plus proches du maçon ou de l’ingénieur négligé, qui ne porte pas trop d’intérêt aux charmes matériels (déco intérieure, accords harmonieux, etc) que du dandy précieux et raffiné.
      Parce que ça ne l’impressionne pas, au sens le plus profond, autant que cela peut impressionner la femme, qui y voit une vertu à examiner.
      Demandez à un homme quelle est de mémoire la couleur des yeux de son collègue, ou s’il était rasé dans le cou, ou si son pantalon lui taillait bien le fessier...
      Non, ce n’est pas là où va son sens esthétique. Le corps n’atteint pour lui son sublime que dans un autre monde (la qualité du trait de crayon, la vibration tout à fait chaste sous la contemplation esthétique..). Et même dans le sujet plastique du dessin, il préférera toujours les paysages, ou les bêtes, plus majestueuses (n’oubliez pas que les hommes primitifs ne se peignaient pas eux-mêmes.. ils ne se trouvaient sans doute pas assez beau, pas autant qu’un ours ou un cheval).


    • @Tetar 1ier. Vos digressions interminables ont pour postulat fondateur votre phrase initiale :
      "Le sens de la beauté physique se porte vers le sexe opposé (chez les hétéros)".
      Ce postulat est complètement faux, donc tout le reste est bancal. Réfléchissez à votre logique.


    • Vous êtes seul responsable des digressions où vous m’avez emmené. Je nous ai donc ramené au sujet dans mon dernier commentaire, qui prend je pense le bon angle pour vous permettre de comprendre de quoi il est parlé dans cette réponse initiale que je fais à Cadillac, et vous faire làcher la digression sur l’esthétique.
      Non ce n’est pas des croquis de nu de Rodin qu’un homme croit voir dans ses congénères au quotidien. Et oui la femme a une idée et une attention plus précise des charmes et avantages de son sexe. C’est donc à vous de réfléchir, désolé...


  • Les câbales se font toujours sur les points sensibles, les petits secrets des uns et des autres et chacun en ont. D’ou le rôle des officines qui collectent en autre les infos necessaires à nuire, en temps voulu.


  • C’est vrai , la liste est longue , mais je n’ai pas entendu le nom de Florian P. , dans cette longue liste , lui qui , dès son entrée en fonction auprès de la Marine , a "liquidé" un bon nombre d’anciens du FN en province , au profit de ses " mignons " !
    C’est vrai que ça changeait le visage du parti ( lol ) ...
    Cela n’enlève pas la véracité de ses propos actuellement , mais il ne faut pas négliger le passé .
    Sans oublier également , Le fidèle serviteur de la première heure de la même nationaliste , maire d’une commune du 62 , qui a tout fait pour " dégager " les " poilus " de Jean Marie , forcément contraire à ses valeurs libertines homos ...


  • En lisant les commentaires on peut se poser la question légitime d’une certaine haine de base... on peut ne pas du tout apprécier le positionnement politique d’un Asselineau mais en aucun cas faire dans le cynisme parce qu’il fait l’objet d’une évidente tentative de neutralisation.

    De mon point de vue, je pense que cette attaque sous la ceinture (strito sensu) indique justement qu’il commence à gêner un peu le système qui entend récupérer les voix, non négligeables (n’en déplaise à ceux qui le croient innofensif) de son parti à l’approche du cirque présidentiel.

    Tout observation de l’écume polticienne en cours permet de se rendre compte que le système mondialiste qui fait et défait les élections stratégiques à peu près dans tous les pays vassalisés par l’oignon européen, permet de comprendre la manœuvre...

    ...qui consiste clairement à laisser monter le parti de Phlippot (les Patriotes) afin qu’il aspire le plus possible de "déçus" de l’UPR. C’est d’ailleurs ce qui a commencé à se produire dans les trois mois qui suivirent cette affaire de supposé tripotage.

    Il est plus facile pour les faiseurs de petits présidents marionnettes de neutraliser le parti orange de Philippot. En effet, au moment crucial de la campagne, les médias pourront sans difficulté associer Philippot au FN devenu RN ! L’amalgame grossier fonctionnera comme d’habitude auprès des "biens pensants" qui, in extrêmis, renonceront à voter en faveur d’un parti diabolisé ad vitam aeternam.

    En revanche, si l’UPR - et ce, quoi qu’on pense d’Asselineau - grimpe encore en poid électoral, le système aurait du souci à se faire, car l’amalgame "fachiste" accolé au FN depuis toujours ne peut tenir sur l’UPR.

    C’est pourquoi il fallait à tout prix entacher Asselineau de quelque chose de suffisamment grossier pour stopper le mouvement de son parti, lequel rappelons-le ici, porte avant tout le Frexit. Or, dans le contecte absolument abjecte et coercitif dans lequel coule notre pays, une furieuse envie de sortir du bouzin européen pourrait bien se répandre plus largement. Et c’est, de mon point de vue, cet aspect là que les mafieux de l’état profond français, en mèche avec celui des yankees cherchent à anéantir.

    Pas de bol pour ceux qui méprisent Asselineau depuis le début, car après un net ralentissement des adhésions au parti du Frexit, le ralliement est reparti à la hausse... et personnellement, je suis ravie pour ce gars dont l’honnêteté est indiscutable.

     

    • Ce que vous dites au sujet de Philippot est juste.
      Il ne faut pas oublier non plus que c’est en partie grâce à lui que JM Le Pen et ce qu’il représente a été vide du Front.
      Le mot d’ordre de la sortie de l UE s’est bien popularisé, je trouve. Asselineau a aussi délivré clé en main le dossier de destitution du président au début de l’année 2019, quand il est apparu évident que les GJ ne parviendraient pas à un coup de force.
      J’ai a cette occasion connu des militants de l Upr, qui comme les sympathisants Rn, sont les seuls qui ne nous ont jamais emmerdes avec leur parti. Des militants à l’ancienne, très investis, malheureusement complotistes trop souvent honteux, terrorisés et accablés que les médias associent "Asselineau", "upr" et "extrême droite". Comme j’ai dit à l’un d’eux en plaisantant pour le décoincer "c’est pas une insulte", et de lever le bras.
      Le même monsieur qui m’a pris à part un jour me disant "Schiappa, Branco...c est des francs-macs". Ils étaient très au fait de ce a quoi servent les gauchistes mais semblaient résignés, dommage. Un autre militant nous a expliqué qu’à la fac, la fi de m...leur viraient leurs tracts (affiches ?) d’autorité parce que tous les profs sont fi ou pc.


    • Si ton Asselineau était si honnête, il n’aurait pas caché sa vice sexuelle , il n’aurait pas du devenir président d’un mouvement Nationaliste, souverainiste et pro-FREXIT, afin d’éviter aux Nationalistes cette situation indigne et de démoniser la sortie de la France de l’UE. Soit il est malhonnête et il a programmé (avec les ((( autres))), )cette démonisation des Pro-Frexit, soit il a été pris la main dans le sac.


  • Il est regrettable de voir des hommes de droite et de droite extrême sombrer dans de tels travers. Il faut rappeler qu’Hitler était un homosexuel refoulé (cf : Lothar Machtan, La Face cachée d’Adolf Hitler Ed.L’Archipel)

    Le Christ n’a t’il pas dit dans l’Apocalypse de Jean : "Dehors les chiens et les impudiques ..."
    Pour ceux qui croient que l’on peut conjuguer à l’envi des mœurs dévoyés et christianisme authentique ces paroles sonnent dangereusement.

     

    • Tieu la blague. Je te rappelle qu’il y avait un badge dans les camps pour ceux qui était homo. Insinuer que AH était un gay refoulé découle de la pseudo science car il n’y a aucune preuve. C’est que des rumeurs que beaucoup de personnes ont tenté de mettre sur son dos afin de ridiculiser les NS. Affirmer qu’une personne est gay refoulé c’est sonder les cœurs et les reins.


    • Quel est le lien entre la Pudeur et l’Homosexualité ?
      Je ne le vois pas...

      Est-ce que Philippot ou Asselineau sont impudiques ? Est-ce qu’ils donnent l’impression de sortir du film "La Cage aux Folles" ? Non, c’est tout le contraire.

      Personne ne peut deviner leur orientation en se basant sur leurs aspects, leurs comportements, ou même leurs discours.

      Bien sûr, je ne pense pas que le Christianisme valide l’homosexualité, mais je pense que l’extrait choisit n’est pas le bon.


  • Pour ma part ce n’est pas cela qui me gêne, meme si ca m’écoeure un peu.

    c’est plutot ca :

    "Européennes : le fils de Carla Bruni et Raphaël Enthoven raconte son engagement à l’UPR

    Il s’inscrit à l’UPR en ligne. L’adhérent M079F recevra rapidement un coup de fil du président pour échanger. Celui-ci l’invite à participer, en octobre 2018, à une table ronde de son université d’automne."

    La messe est dite.

     

    • Tu m’étonnes.
      FA n’a d’yeux que pour ce qui brille, fut-ce du toc.
      Mondain un jour mondain toujours.
      Le coup du rejeton Hainethovhaine, ce fut aussi pour moi le coup de grâce.
      Bon, j’avais jeté l’éponge l’année d’avant.
      Pas digéré la "surprise" du pitoyable spécialiste en SNLE.
      Et encore moins la façon dont il n’assuma pas sa branlée tellement prévisible tant les dés sont pipés. C’est d’ailleurs lui qui le dit...1% dans les médias = 1 % dans les urnes. Pauvre FA. Et surtout pauvre France qui n’en a pas fini dans sa descente aux enfers.


  • AS a fait le même genre de "coming-out" dans "Sociologie du dragueur" et "Vie d’un vaurien" ou "Misère du désir" il me semble.

    Une telle honnêteté d’AS et d’Asselineau est tout à leur honneur et n’a pas de rapport avec l’"homosexualisme" arc-en-ciel, ni même a priori avec une vraie bisexualité.

    Il n’y a que les hypocrites éleveurs de chameaux du désert qui s’en offusquent ouvertement, pour mieux aller enc*ler discrètement de jeunes travestis ou Lawrence d’Arabie.

     

    • C’est tout à fait ce qu’il fallait dire ! Merci ... Lorsque certains commentateurs voire la plupart seront capables de s’élever à la compréhension ésotérique du texte de Tristan et Yseult à la lumière de la Métaphysique du Sexe de Julius Evola et tant d’autres, nous serons sortis de l’ornière ... (Pas la peine d’avoir rééditer l’ouvrage d’Evola, ni les "Edda" pour lire autant de commentaires aussi affligeants). Jeanne d’Arc a côtoyé un certain Gilles de Rais pour sauver la France des griffes de l’Angleterre ! Évidemment, il n’y avait pas d’hommes aux inclinations masculines pour aller à la boucherie de 1914-1918 ! Et le roman de Roger Martin du Gard, "Le Lieutenant-Colonel de Maumort" ? Le Souffle de la Grâce divine se pose là où il veut, là où il doit, là où il peut ! Lors de son procès Jeanne d’Arc s’est vue reprocher et questionner sur le point de savoir si elle avait l’intention de quitter des "habits d’hommes", question sournoise des cochons inquisiteurs de l’époque sur son éventuelle bisexualité et le sexe des anges :) Quant à son pucelage, il a été vérifié bien qu’ayant partagé dans des étables la promiscuité de rudes soldats aguerris aux viols ... Sexe& Spiritualité, même combat métaphysique ! Et si M. Asselineau nous sortait de l’U.E. fermait la lourde de la ripouxclique une fois le grand ménage pour réouvrir la Porte du Royaume de France ?


    • L’honneur au bout de 30 ans de carrière, c’est pas un peu réchauffé ?


    • Ah non, Lawrence ce sont les turcs ! Li chamou ci li zarabes, cher Jean-Paul. Les turcs n élèvent pas (ou peu) de chameaux, si ?
      Lawrence a vécu parmi les bédouins arabes qui ne l’ont jamais en..., j’ai lu son livre ! Il fallait rétablir cette vérité historique très importante. Voilà c’est fait.
      De rien.


  • "Je n’ai jamais eu de ma vie, de relation sexuelle, avec Innôme."
    Oscar du meilleur acteur "rookie of the year".
    Sans trembler du menton,
    quand même !

    Et ça critique Macron après toute cette gabegie...


  • Tout ça est très grave. Car ça montre à quel point tout est verrouillé.

    Et à quel point les vrais hommes ont été chassés du pouvoir en France ; à quel point la Grande Castration est effective.

    Pas étonnant qu’avec une telle castration/féminisation de la haute-administration le phénomène Covid ait été géré avec autant d’hystérie, de manque de sang froid, de lâcheté ...

    Il semble qu’il n’y ait qu’une solution :
    - construire un monde parallèle, basé sur les valeurs droites, solides et verticales : droite des valeurs, gauche du travail, virilité, honneur, famille, patrie, autonomie, travail, ...

    Et se tenir prêt.


  • La plupart des grands hommes à travers l’Histoire furent plus ou moins homosexuels...dès l’antiquité, et jusqu’à très récemment ce fut une "pratique" tout à fait naturelle un peu partout sur Terre.
    Certes,l’homosexualité fut pratiquée pour diverses raisons.

    Mais vous êtes tellement marrants à vous poser en gardiens de la tradition en occultant des millénaires de culture(et de nature) pour vous ranger à une opinion sur l’homosexualité qui a peut être un siècle, un siècle et demi tout au plus.

    Avoir une femme c’est avant tout pour avoir une descendance....l’un n’a jamais empêché l’autre.
    Je n’éprouve pour ma part aucune attirance pour les Hommes, donc je ne suis pas partisan sur le sujet, mais c’est fort dommage de croire que la virilité exclue automatiquement l’homosexualité, alors que ça ne fut pas le cas pendant la majeure partie de l’Histoire.


  • François Asselineau reconnaît

    « avoir parfois une inclination affective et même parfois un sentiment amoureux envers des hommes… mais ce n’est jamais allé au-delà. »

    Qu’y a-t-il de mal à éprouver de l’amour platonique envers quelqu’un, quel que soit le sexe de ce dernier ?

    C’est, au contraire, tout à son honneur.

     

  • Je laisse les internautes commenter ce non-événement, car je ne suis pas compétent.

    Par contre, j’ai une question sur l’opportunité politique :
    Pourquoi s’acharner sur Asselineau ? et pourquoi en 2021 ?
    Puisqu’il est si minuscule (0.87%...allez disons 1%), pourquoi les Macronistes ont-ils tant besoin de le tuer ?

    a/ il est une menace potentielle car il est le dernier homme cultivé, expérimenté...et qui a un vrai parti avec des vrais militants dévoués ?
    b/ il ne représente pas 1% de la population mais beaucoup plus ?
    c/ Mike Pompeo a clairement notifié à Foutriquet que la CIA et l’Armée (qui a encore des Trumpistes au sommet pour un certain temps) ne lui donneraient plus leur "assistance technique" pour les votes électroniques ?


  • Je ne suis d’aucun parti... de toutes façons la politique-politicienne me dégoûte au plus haut point ! D’autre part, je n’aime pas ce régime politique, en particulier, issu des loges maçonniques et de la dite "philosophie des lumières..." de lucifer. Nous en constatons les fruits pourris, en France, chaque jour un peu plus.
    Je dis simplement : j’ai pris le temps d’écouter cet homme. Je trouve qu’il a fait un acte de courage... en tout cas il s’explique clairement. Il précise qu’il n’est jamais passé à l’acte et que tout se déroule au niveau des sentiments.
    Par contre, ce qui m’écœure, c’est que des policiers soient venus sur le lieu de travail de Mme Asselineau pour l’emmener afin de l’écouter pendant 3 Heures ! Un des policiers lui a même posé une question concernant son époux et les enfants... C’est honteux et c’est humiliant ! C’est aussi fort préjudiciable d’être venu chercher cette dame d’un certain âge, jusqu’à son lieu de travail, comme une vulgaire délinquante... Il faut constater que le bons sens et la mesure ont déserté ce Pays bien mal en point !


  • Ce n’est pas le meilleur coming-out que j’ai vu.... je préfère la blague de Coluche à confesse :
    En parlant fort dans le confessionnal :
    - "Mon père, j’ai fait le péché de gourmandise, je me suis enfilé un saucisson entier".
    - "Parle-bas mon fils, parle-bas".
    - "Oui mon père, par le bas".


  • Pour avoir suivi l’affaire en détail depuis le début je peux dire que :
    Certes La procédure, la garde a vue la mise en examen et bien sur le report du procès après les élections de 2022 sont absolument hors proportions avec ce que l’ont peut lui reprocher. C’est un assassinat politique.
    Pour autant le comportement de FA d’une manière générale à la tête de son parti et envers ses collaborateurs est loin d’être irréprochable. Il semble que le premier des plaignant à pas mal souffert des rapports hierarchico-affectifs ambiguës imposés par FA. Quant au le deuxième, dénommé Romain Justo, il sautait aux yeux autres que ceux de FA que c’était une personne vraiment peu recommandable. Ecouter a ce propos un enregistrement d’une conversation entre putchiste.
    Du coté des putschistes cela ne vaut guère mieux. Bien qu’ils n’aient pas tord sur toute la ligne, et de loin s’en faut, ils ont démontré une médiocrité affligeante. Il sont très loin d’avoir la moitié du quart de l’érudition de FA n’ont pas d’avantage de part de son charisme, bien que FA ne soit pas un modèle du genre et le torche cul qu’ils ont osé signé et lui adresser en montre long de leur nullité abyssale .
    Ce qu’il ressort finalement de tout cela c’est que FA ne sait pas s’entourer que soit soit du coté de ses collaborateur proches ou des cadres (putchistes) de son parti.
    Un chef qui ne sait pas s’entourer est un mauvais chef.
    Sans compter que lorsque l’on veut projeter une image de bon père de famille on tente de l’être et si on fantasme sur quelqu’un on prend toute les assurance que c’est partagé et que la personne est de confiance avant de passer à l’aveux de ses sentiments.
    Bien entendu, cela n’enlève rien a la pertinence de ses analyses concernant l’UE et le FREXIT reste une urgence nationale.
    Quelque part Asselineau n’a que ce qu’il mérite, pas la France. Donc au cas peu probable ou il serait candidat en 2022, faute de mieux je voterais sans doute pour lui et pas pour la pseudo opposition Melencho-Lepeniste.


  • A mon époque, tu disais un truc comme ça dans le quartier, t’étais grillé à vie
    Et chaque fois que tu sortais, t’en prenais plein la gueule
    On se foutait même de tes parents
    Et oui
    Autre époque autres mœurs

     

    • non pas autres moeurs, juste de la connerie en moins que de tabasser les homos. tu parles d’un exploit. Il y a eu des homosexuels de renom, respectables eux, pas comme tous ces affolés de la gay pride, qui leur nuisent d’ailleurs.


    • moeurs de primates, et d’arriérés mentaux oui !
      On peut détester le lobby gay, ne pas pouvoir souffrir le progressisme et son barda de néologismes abscons, en cis et en flute, et detester tout autant les abrutis qui cassent du pédé. Parce que des pédés courageux, qui sont des hommes des vrais il y en a plein. En foutre plein la gueule à dix contre un à un mec à chaque fois qu’il sort parce qu’il a eu le courage de se déclarer homo ce n’est pas être un homme mais une sacrée salope.
      Gardez pour vous la nostalgie de ces moeurs sauvages, les barbares, qu’annonce Barrico, ce sont les gens comme vous finalement.


    • Ben oui.. se faire enculer, ça devait rester de l’ordre du privé
      Et quand tu le racontais, et ben tu en prenais plein la gueule
      C’était comme ça, j’y peux rien, c’était mon époque
      Mais l’époque d’aujourd’hui me paraît bien plus laide et plus immorale
      A mon époque, les hommes étaient des hommes
      Il n’y avait pas de Bilal, pas de Hanouna, pas de gay pride, pas de smartphone, etc...
      Il n’y avait pas 300 chaînes, on sortait boire et draguer au bistrot, pas sur Tinder, ni Facebook...
      Oui c’était différent
      Et se faire enculer, n’était pas chose très apprécié
      On s’en vantait pas


    • C’est aujourd’hui que la société n’est plus normale...
      Je ne pense pas qu’à l’époque des anars de la commune, des camelots du roi, des révoltés du 6 février, des jeunes poilus dans les tranchées, on parlait enculage, on se vantait de ces plaisirs déviants, des joies que procurent son trou du cul.... Soyons un peu sérieux
      Je n’ai pas souvenir qu’un Bossuet, un Carl Schmitt, un Goebbels, un Thomas d’Aquin ou un Jünger aient pris position en annonçant leurs tendances sexuelles
      Les histoires de trous du cul, ça reste de l’ordre en effet du privé
      Qu’est ce que l’on s’en branle de savoir ce que tu fais en privé, avec ta rondelle
      Ce type est un grand malade, non seulement il n’est rien quelques misérables pourcentage d’un jeu électoral, dont on sait qu’il est biaisé, pour ne pas dire baisé, mais faut encore qu’il nous raconte ses mœurs, alors même qu’il est marié, chapeau le respect pour sa femme (même si j’imagine qu’elle le sait, c’est pas une raison)
      Ridicule !!!


  • assilineau voudrait il devenir la nouvelle coqueluche lgbtiommfdg+

    Peut etre pas si bete dans ces milieux plutot souvent bourgeois, ca vaute, ca fait des assocs subventionnées, ca meugle entre gazelles, bref tout ce qu il lui faut pour esperer passer un peu plus a la télé et avoir plus de visibilité.

     

    • analyse bas du front, ça fait bientôt une quinzaine d’année qu’il essaye de sortir son mouvement du ruisseau, si il avait voulu jouer sur ce créneau là, il y a longtemps qu’il l’aurait fait.
      La politique ce n’est que bassesse et compromission, il a juste pris les devant pour ne pas être redevable de qui que ce soit...


  • On est loin de la gloire aryenne mais les dieux décident.


  • F.A n’ a fait, ne fait peur ni ne fera peur à personne.
    Quoi qu’il en soit ... F.A a été "d’après lui abusivement attaqué" et, ce qu’il faut en conclure, c’est qu’il ne s’est pas comporté en homme (dans tous les sens du terme) ; il aurait dû dus le début, contre-attaquer violemment contre ceux qu’il accuse de l’avoir attaqué, calomnié. De ce fait, il n’a peut-être pas violé, ni agressé ... mais il s’est littéralement exclu de l’arène politique.


  • enfin un qui se repend autrement que par la repentance à l’anchois habituel !
    bref, repentance, repentance, toujours et encore la repentance !


  • "Coming out" du goy Asselineau,
    tandis que Jack lang de la communauté organisée
    se contente de dire sur un plateau TV, qu’il a fait une connerie en signant un fafiot pédophile en 1977, et voila !
    [ et voila circulez, il y a rien à voir ! ]

     

  • Les grosses ficelles de la barbouzerie macronienne, c’est pas du fil de nylon ! C’est ça qui est bien, ça se voit de loin...
    Perso, rien à carrer des sentiments de M. Asselineau... C’est ni le premier ni le dernier à avoir ces penchants là... les perturbateurs endocriniens peut-être...
    Ce qui est plus inquiétant, c’est que ça devient systématique les scandales pré-électoraux pour éliminer les opposants...

     

  • A vrai dire, moi je m’en moque de sa vie sexuelle. Il peut même faire ça avec un éléphant s’il le veut......Ma seule condition sine quanum est qu’il soit consentant ( surtout François...... )


  • le pauvre...a son age ca me fait de la peine...c’est pas vraiment la jeune folle qui s’assume c’est plus triste qu’insupportable


  • Asselineau, Phillipot, sans leurs jeter la pierre, car ils assenent des vérités, je me demande cependant, ce que foutent les hétéros.
    Ou est-ce que que les gros males balaises comme Yvan Benedetti ne beneficient pas des memes lattitudes ?


  • Excellente intervention, digne droit humain touchant, repentant mais pas rampant bref super com, Asselineau est definitivement un politique. Asselineau est aussi un excellent commentateur, un travailleur acharné et un politique certes mais armé de convictions et d’un idéal, c’est aussi un politique qui aime son pays et veut œuvrer pour son peuple. après, et encore une fois tous les politiques sont au service de leur égo , on ne reproche pas au scorpion sa nature.
    Alors il finit par être desespérant que la dissidence trouve toujours à redire,
    personne n’étant jamais sans peur ni sans reproche ici à part Soral.
    c’est la convergence de tous les talents toutes les convictions et celle de toutes les forces, asseliniennes, philippotines, Soraliennes, bref tous les souverainistes et antimondialistes réconciliés qui va permettre la grande épuration et le nettoyage des écuries d’Augias. La france à besoin de son Héraclès, il sortira du bataillon formé par l’union de toutes le forces disponibles. L’union sacrée est devenue vitale


  • Ça la fout mal mais
    1) il n’est pas allé au bout du trip
    2) ça reste un des meilleurs que vous avez (projet, éloquence, carrure)

    Ne jouez pas le jeu des gens qui l’attaquent.

    Putain E&R, quoi.


  • Il devrait adorer le RN, parti que Le Pen hisse au 2e tour.


  • Il peut être homo ou bi ça genre rien à son talent d’homme politique et conférencier


  • L’homosexualité c’est très tendance... à condition que ce ne soit pas celle de la droite !


  • Connaissez-vous Grinder ?


  • Nous avons tous des inclinaisons et nous ne serons jugés même par Dieu Lui même que si elles sont traduites en actes.


  • l’article a été assemblé en 10 minutes. Il fallait mater Asselineau pour avoir sorti la veille, sa nouvelle analyse sur les partis extrémistes. Les Français doivent rester dans la nasse.


  • Qu’on l’aime ou pas, il est malhonnête d’avoir posté une vidéo qui tronque la partie ou Asselineau rappel qu’il n’a jamais eu de relation sexuel avec un autre homme

     

  • J’en ai peu à faire de quel bord sexuel il est Asselineau. C’est le bord politique qui compte. Je ne suis pas très convaincu par cette intervention. En terme de communication politique j’entends. C’est pas assez franc du collet. Le coté mi-chèvre/mi-chou (le coté Michou en fait !), du genre j’aime les hommes, mais ça reste platonique, ça en rajoute sur son coté mou du genou sans couilles. Et la politique c’est un sport de combat, ça nécessite des couilles, qu’on soit homme ou femme j’entends, c’est à dire un minimum de rentre-dedans, pour rester dans la métaphore sexuelle. Là c’est complètement raté et j’en suis le premier désolé pour lui, car j’ai vraiment rien contre lui. Il vient juste de nous avouer symboliquement qu’il est incapable d’aller jusqu’au bout de ses idées.


  • Surprenant , j’aurais jamais deviné un truc pareil.
    Ça prouve au moins que le gauchisme n’aura pas réussi a instrumentaliser tous les homos. C’est d’ailleurs quelque chose qui peut mème amener des jeunes lobotomisés par le progressisme homosexualisant vers d’autres voies politiques comme la souveraineté ou le patriotisme avec Phillipot.
    En tous cas , c’est le genre de truc qui font buger les antifas.


  • je crois que l’expression la plus appropriée c’est....Pathétique....


  • Tout le monde n’est pas Jean Claude Vandame pour faire le grand écart sur des chaises

     

  • #2668631

    Comme dirait le plus grand des humouriste, qu’ils aillent tous se faire e.....r.
    Cela dit, je tiens tt de meme a lui rendre son courage pour ses positions sur l’EU.
    Si il se lance contre la pedocriminalite, je voterai pour lui, c promis.


  • Ça laisse pantois et perplexe : la plupart des articles voient entre 10 et 100 commentaires s’y rattachant ; cette fois c’est plus de 200 ! Tout ça pour connaître " l’inclinaison sexuelle " d’un retraité de la fonction publique , responsable d’un parti politique.qui s’est décomposé donc en passe d’inexistence dans peu de temps , et recueille moins de 1% aux dernières élections !

     

    • Vous avez raison, mais PUISQUE le sujet intéresse énormément de gens, il faut bien en conclure que contre toute attente, il est de la plus haute importance, et ceci alors-même que M. Asselineau n’intéresse quasiment personne, pas même les gens qui ont ses idées et encore moins les "mignons" de son secrétariat qu’il semblerait poursuivre de quelques assiduités sans violence.
      Je pense que la réponse tient dans l’inquiétude ancrée chez tout un chacun, remontant aux moments un peu incertains de l’adolescence, alors qu’il faut bien se poser la question de sa propre identité sexuelle et que l’on est sommé de donner une réponse. M. Asselineau n’a rien d’un adolescent, n’a pas du tout la tête d’une folle perdue, ressemble à un grand-père de bonne famille, n’est pas du tout "sexy", et nous débite un 3/4 de "coming-out" pas vraiment comique, qui vient comme les cheveux sur la soupe. C’est déstabilisant et légèrement inquiétant.
      Il y a donc des milliers de spectateurs qui se sentent eux-mêmes vaguement remis en question sexuellement et qui réagissent de toutes les façons imaginables pour redéfinir et réaffirmer officiellement leur propre rapport aux relations homosexuelles, question vitale s’il en est...


  • il est, il devrait être évident que François Asselineau
    n’a aucune crédibilité

    c’est une impasse

    comme dans la rue, où le panneau te l’indique

    Florian Philippot, par contre, il a de l’envergure

     

  • l’homosexualité et la bisexualité sont extrêmement répandues chez les mâles (et femelles) dominants. C’est un fait de l’Histoire, d’Alexandre et César, à Richard Cœur-de-Lion et Ernst Röhm. Et la poésie classique latine est pleine de cette esthétique, tout comme l’enseignement initatique chez les spartiates, ou les mythes de l’enlèvement de Ganymède par Zeus. On songe aux guerriers Zoulous, ou à la pédérastie des Pachtounes d’Afghanistan et du Pakistan. Ou encore à la poésie classique arabo-persanne. D’ailleurs, le monde oriental était une destination privilégiée pour cette activité au 19ème siècle.

    Ce sont les religions sémitiques qui ont institué l’homophobie telle que nous la connaissons. Avant l’homosexualité pouvait se déployer relativement librement, du moment que l’homme donnait des enfants à la Cité, et remplissait ses devoirs civiques et militaires.

    Un livre intéressant, c’est "les âmes douces" de l’écrivain conservateur Christian Combaz. Ca permettrait de mettre à bas les théories dévirilisées du LGBTisme sur ce sujet éternel...

     

  • Mr Asselineau n’a rien reconnu et puis de quoi parle t-on ? Toujours la même affaire depuis un an, qu’on nous ressort opportunément quand c’est utile !
    Un monsieur agé aurait sexuellement attaqué de jeunes hommes dans la force de l’age ? Et ils n’auraient pas su se défendre ? Ils auraient donc porté plainte ? Arrêter que je rigole On se moque de vous ! Qui peut croire à cette histoire débile excepté ses adversaires politiques ?

     

Commentaires suivants