Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Comment l’Europe contribue à soutenir les colonies israéliennes

L’UE les déclare "illégales" mais importe 15 fois plus des colonies que des Palestiniens

L’Union européenne importe quinze fois plus des colonies illégales israéliennes situées dans les territoires palestiniens occupés que des Palestiniens eux-mêmes, a révélé aujourd’hui un nouveau rapport issu d’une coalition de 22 organisations non gouvernementales, dont Caabu, Christian Aid UK and Ireland, la Fédération internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et Diakonia.

 

Ce rapport, intitulé Les affaires plutôt que la paix ou comment l’Europe contribue à soutenir les colonies israéliennes illégales, est le premier à comparer les données disponibles sur les exportations des colonies israéliennes et celles des Palestiniens, en soulignant l’incohérence de la politique européenne. L’UE déclare que « les colonies sont illégales au regard du droit international, constituent un obstacle à la paix et menacent de rendre la solution à deux États impossible », mais l’UE continue de fournir un marché primaire d’exportation aux produits des colonies. La plupart des États membres de l’UE n’ont pas exigé que les produits soient correctement étiquetés dans les magasins, ce qui fait que les consommateurs ignorent la véritable origine de ces produits, contrairement aux directives de l’UE.

« L’Europe dit que les colonies sont illégales au regard du droit international et elle continue à commercer avec elles. Les consommateurs contribuent involontairement à l’injustice en achetant des produits qui sont faussement étiquetés comme provenant d’Israël quand en fait ils viennent des colonies de Cisjordanie », a déclaré William Bell, le responsable de l’action et de la politique de Christian Aid Angleterre et Irlande.

Dans son introduction au rapport, Hans van den Broek, l’ancien commissaire européen aux relations extérieures, appelle les gouvernements européens à adopter une série de mesures concrètes pour cesser d’aider à l’expansion des colonies de peuplement et pour combler le fossé entre les paroles et les faits réels. Le groupe d’associations demande qu’il y ait, au moins, des lignes directrices claires en matière d’étiquetage pour s’assurer que les consommateurs européens n’achètent pas des marchandises coloniales sans le savoir. De telles directives existent déjà au Royaume-Uni et au Danemark.

Le commerce avec les colonies de peuplement figure à l’ordre du jour de l’UE depuis le mois de mai, lorsque les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont vivement critiqué « l’accélération marquée de la construction de colonies » et ont appelé pour la première fois à la pleine application de la législation communautaire existante.

Le gouvernement israélien estime le montant des importations de l’UE provenant des colonies à environ 230 millions d’euros par an contre 15 millions d’euros par an provenant des Palestiniens. Cette différence s’explique en partie par la politique israélienne consistant à fournir des subventions importantes aux colons, y compris pour l’infrastructure, le développement des entreprises et de l’agriculture, tout en imposant des restrictions sévères à l’accès des Palestiniens aux marchés et aux ressources.

Les colons jouissent d’un accès facile aux marchés internationaux et ont créé des agro-industries modernes et des zones industrielles. En revanche, l’économie palestinienne est « sévèrement limitée par un système de restrictions à plusieurs niveaux » imposé par Israël, y compris des barrages routiers, des points de contrôle, et un accès limité à la terre, à l’eau et aux engrais.

Lire la suite de l’article sur lesakerfrancophone.fr

Sur la colonisation israélienne, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Effectivement, le plus simple serait de boycotter tout produit, agricole ou technologique, venant des territoires occupés ; parait-il que c’est dans le programme de Valls... non je déconne !


  • Honnetement ce que j’ai du mal à capter avec ce genre d’article c’est vmt un point tres, tres basique finalement

    Il n’y a pas, ou quasiment plus du tout d’économie palestinienne
    Du coup faire un ratio entre ce qui est importé des colonies et ce qu’on importe de palestine ou plutot des palestiniens, je ne vois vmt pas ce que ca a de pertinent.
    Meme si on importait quasiment rien des colonies, ce serait tjs plus que peanuts

    Du coup je ne vois pas ou on veut en venir avec de telles affirmations
    Que les palestiniens disparaissent ? quelqu’un l’ignorait ?
    Que l’UE est hypocrite et dit tout et son contraire, ou plutot n’a pas la moindre intégrité ? Quelqu’un l’ignorait ?

    Bref, pour moi, l’article et ses affirmations sont bien inutiles, ce sont des actes qu’il faut de toute facon, tous les constats possibles et imaginables ont deja été faits depuis longtemps...

     

    • "Il n’y a pas, ou quasiment plus du tout d’économie palestinienne"
      Je suppose que tu parles en tant qu’économiste qui a fait un travail serieux sur l’économie Palestiniènne ?


    • Non je parle de l’article "15 millions d’euros par an"
      Sans infrastructure et avec obligation d’en passé par le colonisateur à chaque fois qu’on remue un orteil, je vois mal comment parler d’économie
      Sans être économiste, ce ne sont pas non plus les articles qui manquent sur le net, n’hésitez pas à vous renseigner


  • Quels faux jetons ces sionistes de l’UE !


  • La politique européenne n’est pas "incohérente" en l’occurrence, elle est hypocrite . Ce sont d’ignobles faux jetons .


  • Il faudrait publier régulièrement la liste complète et à jour de ces produits. Taper là où cà fait mal, c’est à dire au porte-feuille.


  • D’une manière ou d’une autre,tout est fait,en Palestine Occupée,pour tuer physiquement,psychologiquement,socialement,économiquement le peuple Palestinien et la très hypocrite europe y contribue largement...Il ne faut pas oublier qu’a Bruxelles dans l’enceinte du parlement,il y a un parlement juif européen...A tout les niveaux,cette europe là n’a jamais été et ne sera jamais un bienfait pour le peuple ;les seuls bénéficiaires de cette arnaque sont les élites oligarchiques grâce a la complaisance des gouvernants de tous bords !