Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Comment les "black blocs" peuvent-ils exercer leur violence impunément ?

Les « black blocs » sont sortis de l’anonymat lors des manifestations violentes de Seattle en 1999 et depuis, ils sont de tous les combats contre les forces de l’ordre qui défendent, selon eux, les puissances oppressives. Le manifeste de Porto Alegre en 2005 a signé la naissance de l’altermondialisme qui a fédéré les luttes non violentes. Mais cette résistance politique a toujours été débordée par les black bloc.

 

Ces groupes de casseurs casqués et masqués, bien organisés et disciplinés (malgré leur haine viscérale de l’ordre), ont semé la discorde et cassé des vitrines dans les grandes villes occidentales qui accueillaient les G7, G9 et autres G20 dans la décennie 2000. Ces raouts mondialistes où se rencontre la crème de la domination mondiale, une espèce de Bilderberg mais avec des caméras, attiraient les opposants plus ou moins pacifistes, plus ou moins bien intentionnés.

 

 

Les peuples dominés découvraient que les politiques sociales et économiques ne se décidaient pas chez eux, avec leurs députés ou gouvernements démocratiquement élus, mais dans l’entre-soi de la dominance internationale. Notons que cette prise de conscience oppositionnelle est née avec l’Internet.

« Sans organigramme, ni figures centralisées, le black bloc est constitué d’individus et de groupes d’individus organisés ou non, sans appartenance formelle ni hiérarchie, tout de noir vêtus et masqués pour l’anonymat. Il est formé principalement d’activistes issus des mouvances libertaires et anarchistes. Avant et après une action, un black bloc n’existe pas en tant que structure organisée, il est “éphémère”. » (Wikipédia)

 

La structure de cette organisation de désorganisés rappelle étrangement celle des GIA algériens, une nébuleuse (dans tous les sens du terme) terroriste qui n’avait pas de tête ou qui en avait tellement, que cela permettait toutes les infiltrations, toutes les manipulations. Les troupes black bloc peuvent se déplacer d’un point à l’autre du monde malgré leur pedigree sans aucun problème. Ils ne sont jamais bloqués dans aucun aéroport, par exemple. Comme s’ils avaient un ange gardien, là-haut...

Justement, lors de leur dernier spectacle à Paris le 1er mai 2018, les BB ont pu tranquillement détruire un restaurant McDonald’s en plein cœur de la capitale. Les « secours » ont mis 45 longues minutes à venir, et beaucoup se demandent si ce décalage d’intervention n’aurait pas une raison supérieure. Toujours ces anges gardiens...

 

 

Pour faire bonne mesure, ces anarchistes expliquent leur geste et ce, au micro des journalistes de Yann Barthès qui ne sont pas vraiment versés dans la realpolitik. Et puis, ces hommes en uniforme noir qui sont du côté du Bien, c’est so romantic pour les doux genrés de Quotidien !

 

 

Les BB ou les vigiles inconscients de la Banque

Inutile de continuer à faire les ânes : les BB sont un groupuscule encadré par des officines qui tirent directement leurs ordres du PP (pouvoir profond) afin de radicaliser et démolir les luttes sociales en cours. On monte dans le train de la contestation et on le fait dérailler. Du pur sabotage oligarchique. Le BB est donc une sorte de RAID antisocial qui sort du néant au coup de sifflet des ingénieurs sociaux. Ce sont les contestataires de la contestation. Leur salaire ? La casse gratuite et l’impunité judiciaire. Et comme les BB vivent de rien dans leurs squats, qu’ils méprisent l’argent... Ce bénévolat très pur – pour ceux qui n’entravent pas la manip – est tout bénef pour les tenants de la Banque !

Naturellement, il y a de vrais casseurs dans le tas, mais les chefs sont tous au parfum. Même chose que dans les cellules terroristes : on trouve toujours des idiots prêts à faire le sale boulot et des salauds qui les envoient au charbon. Sauf qu’en matière terroriste, les idiots finissent sur le carreau, avec leurs victimes. Chez les BB, ça reste de la petite casse, mais suffisante pour calmer le gros du troupeau en cas de mécontentement. Et si ça ne suffit pas, « on » active une cellule terroriste qui lâche ses chiens affamés.

L’oligarchie dispose d’une jolie palette d’outils de répression sociale en fonction de la menace. Ce que la police ne peut pas faire, pour des raisons morales ou légales, ce sont ces groupuscules d’insécurité « privée » qui s’en chargent.

Le contrôle oligarchique suppose moins de sécurité et moins de liberté,
lire sur Kontre Kulture

 

La contestation violente sous total contrôle, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " Comment les "black bloc" peuvent-ils exercer leur violence impunément ? "

    Parce qu’ils " bossent " pour la maison mère ...

    Les Romains faisaient déjà la même chose , en entretenant des hordes de racailles qu’ils lâchaient sur le peuple quand celui-ci osait se rebiffer !!!

     

  • Les Black Blocs ont rendu, sur ordre, un grand service à Macron le 1er Mai : les médias ne parlaient que de leurs exactions (deux malheureux commerces ont cramé !) et ne disaient PAS UN MOT des revendications des travailleurs ! Du grand art . Le populo n’y a vu que du feu, pourtant la manip était énorme .

     

    • @yaya
      En trois lignes et demi vous avez résumé leur fonction réelle...


    • @yaya

      Ce qui serait logique n’est pas forcément vrai.
      Car la vraisemblance n’est pas une preuve.

      Ce n’est pas l’Élysée qui a monté l’opération car :

      - il aurait pu aussi bien laisser aboyer les manifestants, et le lendemain tout le monde aurait oublié ce qui s’était dit la veille dans la cacophonie.

      - ce type d’action (le recours à la force violente comme mode de protestation) est contraire aux intérêts stratégiques de l’Élysée et du Mondialisme, non pour les deux commerces qu’il brûle, mais pour l’exemple de contestation alternative qu’il propose : le droit de semer la guerre pour porter ses revendications.

      - En effet, au premier choc, Denis Camembert va être scandalisé derrière sa télé : sa maman ne l’avait pas éduqué ainsi.Mais une fois la disette mondialiste venue, il va se souvenir des hommes en noir, et voudra les imiter....en démultipliant leur action.

      - Si vous préférez la même chose mais façon pro, pas façon expérience de labo : la RÉVOLUTION.

      Peut-être que l’État profond veut la disette pour la RÉVOLUTION : en fait la guerre de tous contre tous et tout. Que les premiers anars, c’est l’État profond.

      Mais ça ne peut pas être l’Élysée puisqu’ils sont le pouvoir apparent, et qu’en cas de révolution, ils seraient les premiers à tomber.

      Et je ne crois pas aux tendances suicidaires de l’Élysée : c’est pas le genre....

      Par contre, je pense que la faim et le désespoir donnent des ailes et que sitôt venus les deux, Denis Camembert deviendra un monstre heureux : pour la première fois de sa vie il va pouvoir désobéir à sa maman (qu’il a beaucoup aimée) .

      C’est alors que le mondialisme réalisera qu’il y a une différence entre le cynisme et l’intelligence et que, pour plagier Salomon, "la Première vertu d’un gouvernement, est la Justice"


  • Alors là... je vais attendre les commentaires comme on attends sa série préférée...
    question qui me crame la tête depuis les événements. Très très très décue par la réaction de Mélanchon chez Bourdin qui se plaignait qu’on soit en boucle la dessus
    chez Bfm tv... par contre ils seraient d’extrême-droite... lui le premier en aurait causer matin midi et soir jusqu’au premier mai suivant.


  • C’est simple, l’on considère les Black-block comme réfugiés et c’est alors open bar pour eux !!!


  • "Détruire les vitrines d’un McDo, c’est une violence symbolique."

    Non, c’est une violence concrète, qui s’attaque à un symbole, et c’est surtout une violence inutile à leur "cause" et à la société.
    C’est pas la peine de tout casser si c’est pour aller manger dans le même genre de fast-food le reste de l’année, les jeunes.

     

    • Pour connaître de loin trois gus qui se disent de cette mouvance éphémère, je peux t’assurer que chez MacDo, ils n’y vont pas, ni non plus chez Carrefour & Co.

      Tout comme moi, ils sont alternativistes, ils mangent bio et végétarien pour un, -talien pour l’autre.

      Je connais ces gars par ma compagne, ce sont simplement des activistes « concrets », ni plus ni moins, ils vont à la castagne contre l’Etat dès que l’occasion se présente.

      Un est manutentionnaire, l’autre est routier courtes distances, le troisième chômeur.

      Ce sont des costauds et des bagarreurs (y compris ailleurs).

      Les seules différences que j’ai avec eux c’est que je suis monarchiste, et pas activiste (et pas bagarreur).

      Eux sont anarchistes, enfin ils se rapprochent de ça. Mais l’anarchie propre, celle ordonnée.

      Le point commun c’est que ni eux ni moi ne sommes républicains.

      Ils ont participé aux récentes évènements à Nantes, ceux de Paris c’est trop loin pour eux.


    • #1958832

      Mon œil les Balck-block sont avant tout des petits bourgeois de gauche qui ont l’habitude de manger aux Macdonald. Ils ont fait cela pour pas qu’on dise qu’ils sont du coté de Macdonald.


  • Je me permets d’apporter une petite précision, étant un ancien activiste anarchiste écumant les "raouts" antimondialistes (puis alter-mon-cul-sur-la-commode) : Nice, Gênes…
    L’originalité des manifs de Seattle a été de ne plus organiser les défilés selon les "mouvements" idéologiques (socialistes, communistes, trotskistes, anarchistes…) mais selon les modes de réaction face à la police. On avait donc un white bloc non-violent se laissant taper sur le museau, un pink bloc festif jouant sur l’humour, le déguisement, et déguerpissant au moindre mouvement, et un black bloc regroupant ceux- d’où qu’ils viennent - qui voulaient s’opposer frontalement aux milices impériales - pardon : aux policiers. A nuancer toutefois : il y eut des éphémères green bloc, red bloc, qui reprenaient les divisions idéologiques conventionnelles.
    Comment tout ça a t-il tourné ? Les white bloc en ont eu marre de constater que le sang tachait leurs beaux habits blancs, les pink se sont dilué dans les tarlouzeries… seuls restèrent les black mais infiltrés par la police, manipulés pour discréditer toute manif agaçante pour l’Empire.
    Conclusion : ou on se planque en désertant le système, ou bien on fait ce qu’il faut pour prendre le pouvoir (...) : tout le reste n’est que gesticulation ridicule.


  • Il serait naïf de penser que de telles violences n’ont pas été organisées par le pouvoir en place. Lapix en personne a traité le sujet sourire au lèvres. Faire monter les tensions, faire fonctionner l’assurance (donc l’argent du contribuable) pour construire un macdo tout neuf... Entre les manifs où tu te fais plaquer au sol par 2 civils parce que tu roulais un joint et celles où des individus cagoulés détruisent tranquillement, en pleine journée et aux yeux de tous, des bâtiments précis....

    Bref ce doit être la faute à Soral et Dieudo je ne vois pas d’autres explications.


  • Ils ne doivent pas êtres vraument exploités ces BB
    Le patron qui arrivera a les faire bosser de manière rentable il est pas encire né...

     

    • Change ton clavier Paul... ;)


    • ben aux dernières nouvelles on a des profils très bourgeois de BB après les arrestations du 1er mai
      centralien, fils de chercheur cnrs, et une suédoise...Yen a d’autres mais l’article ci-joint n’en parle pas
      Ceux qui ont donné des faux noms à la Police sont mis d’office au trou en attendant leur procès, ceux qui ont donné leur vrai nom à la Police sont libérés et convoqués à leur procès.

      Merde les BB ont oublié de donner les bonnes consignes à certains...visiblement.

      J’aimerais bien voir leur tronche de de cake une fois en zonzon parmi la racaille de banlieue qui ont commis le même type d’infraction (ils iront pas au quartier VIP).
      Je pense qu’après cette expérience "traumatisante" de taulard minoritaire de blanc, blond, bourgeois et riche, ils reviendront rapidement sur terre c-a-d dans le cocon de leur classe dominante !!!!!

      https://www.francetvinfo.fr/decouve...


  • Ce sont des mercenaires non rémunérés, point barre !

     

    • " non rémunérés"

      ....directement peut-être, mais ils trouvent au final leur compte....par les assos auxquelles ils adhèrent... ;accès aux appartements de "fonction" ...ou encore par les jobs auxquels ils sont promus ...des postes de conseillers municipaux, ...des planques dans les ONG etc,etc !!!!.

      Alain Geismar, grand "révolutionnaire" en mai 68 finira au cabinet de Lionel Jospin, ministre d’État, ministre de l’éducation nationale. Son cumul des retraites doit être excellentissime. C’est ce que certain appelle la discrimination positive (bien entendu, cela n’a rien à voir avec le philosémitisme )


  • Comme d’habitude Wikipédia ne donne que la partie visible de l’iceberg.

    « Sans organigramme, ni figures centralisées, le black bloc est constitué d’individus et de groupes d’individus organisés ou non, sans appartenance formelle ni hiérarchie, tout de noir vêtus et masqués pour l’anonymat. Il est formé principalement d’activistes issus des mouvances libertaires et anarchistes. Avant et après une action, un black bloc n’existe pas en tant que structure organisée, il est “éphémère”. » (Wikipédia)

    Tout ceux qui regardent la télévision savent cela, puisque c’est justement ce que l’on veut qu’ils croient. A part Monsieur Mélenchon qui ne doit pas regarder la télé (comme moi), et qui ne lit pas wikipédia : la violence ne peut venir que par la droite !

    Vous voulez un exemple : la bombe atomique, violence s’il en est, utilisée contre les populations civiles par les Etats Unis d’Amérique du Nord !

    Un autre exemple ? les millions de chrétiens morts en URSS, tués ou envoyés dans les camps de concentration en Sibérie, d’où très très très peu sont revenus.

    Ah il y en a un à droite, l’autre à gauche ? Peut-être que s’ils utilisent les mêmes méthodes, c’est que finalement...

    C’est vrai que l’alliance des EU aux Soviétiques après le massacre par ceux-ci de millions de polonais, ça reste un mystère...surtout que l’Angleterre a déclenché la 2ème guerre mondiale, en pressant Daladier de déclarer aussi la guerre à l’Allemagne pour prétendument défendre la Pologne ! (Sans bien évidemment aucune possibilité d’aider la Pologne, sauf à ouvrir un front à l’Ouest, ce que les Polonais attendent encore aujourd’hui !)
    Quelqu’un peut-il éclairer ma lanterne ?

    Toujours est-il que les "blacks blocs", surtout quand ils sont 1200, sont forcément connus des services de renseignement, peut-être pas tous personnellement, mais un certain nombre. Il ne faut pas oublier qu’un régime, quelqu’il soit, doit avoir à sa disposition un service de renseignement dont l’efficacité est inversement proportionnelle à sa popularité : c’est une condition de survie !


  • Je n’ai jamais bien compris ce qu’était l’anarchisme , ce que je constate dans ce reportage comme ailleurs , c’est le goût immodéré de ces jeunes pour l’uniforme, voir l’uniformité : ils sont tous habillés et coiffés de la même manière ! Ils écoutent la même musique ( que j’appelle “ écrase tympans “ ) , fument des petards et boivent de la bière .....
    Ils m’ont tout l’air d’être des enfants de bourgeois en crise d’adolescence attardée . Les enfants de prolétaires ont plus souvent envie d’acceder a un niveau de vie supérieur et rêvent de devenir des bourgeois .
    Même si je trouve leur désir d’autonomie très positif , leur marginalisation assumée, ils reproduisent finalement l’exact contraire de ce qu’ils rejettent et par là même ne s’en émancipent pas .

     

    • Anarchisme : ni Dieu, ni maître. Ce qui rejoint la philosophie des Lumières...
      S’ils étaient vraiment pour l’autonomie, ils fonderaient des fermes un peu partout... Tout péter pour exprimer son mécontentement, relève simplement du gosse de riche, inculte, qui nous fait son caca nerveux.
      Le Black bloc tel un étron, sorte de déchet capitaliste.
      Si c’était un gosse de pauvre, il serait vraiment dans la merde pour subsister, et n’aurait pas le temps pour ces gamineries.
      Le fait qu’ils soient habillés tous en noir pour faire peur, montrent qu’ils misent tout sur l’apparat et l’action symbolique médiatique, pour leur reconnaissance personnelle.
      Mais ce sont objectivement des merdes, ne l’oubliions pas - parce qu’ils sont jeunes et cons.
      Le problème c’est que le pouvoir - ce qu’il en reste - laisse faire !


    • #1959220

      Ca n’est pas ma vision de l’anarchie. Ca, c’est la vision fabriquée par le système à l’aide de vendus comme les BB.

      L’anarchie doit rester un objectif pour l’Homme, en ce sens que c’est en se maitrisant, en se connaissant, en connaissant son univers et donc autrui, que l’on parvient à vivre sans chef.

      C’est un idéal qui n’est pas une utopie.

      Pour l’atteindre, cela exige, au contraire de la vision fabriquée par le système, une grande rigueur, une sagesse, qui nous est inaccessible sous ce régime.

      Y parvenir exigera de passer par des formes de gouvernements autoritaires pour permettre l’éducation et l’instruction des individus et fumer les semeurs de chaos.

      Tout gouvernement devrait rester flexible. En cas de force majeure, l’anarchie peut changer et muter en un autre type préalablement convenu, selon les évènements et la situation, ou, au mieux tiré au sort, pour éviter que des petits malins ne changent les conditions pour que le système change en leur faveur.

      Et quoi qu’il en soit, les régles devraient évoluer périodiquement, car avec le temps, elles finissent toujours par se retourner contre le but initial. C’est l’erreur ( l’escroquerie ) du droit romain, qui produit plus de mal que de bien.


  • La reponse eet ....

    Ils sont sponsorise par Soros , abaulie par les politiques par l argent des memes Soros , Bhl , Attali etc . ?

    Car les nouvelles pseudos revolutions ont toutes un point commun l argent de certains

    https://m.youtube.com/watch?v=jUApi...


  • Tout ça c’est de l’ingénierie , ils ont utilisé ces méthodes en Serbie avec Otpor !
    Et le théoricien de cette belle arnaque n’est autre que Gene Sharp (La lutte nonviolente - pratiques pour le XXI siècle, ne pas se fier au titre, parce-que derrière, il y a tout le déroulé) et ça fonctionne tellement bien qu’ils l’utilise un peu partout (l’Institut Tavistock entre autre)
    « Euromaïdan » crise ukrainienne
    « Mai 68 »
    « révolution des parapluies » à Hongkong 2014
    « Resistenza ! » Otpor ! Serbie puis ex-Yougoslavie Kossovo (Balkans)
    « Nuit debout »
    « Printemps arabe »
    « Mouvement des Indignés »
    Et le printemps africain qui en parle le mieux à chaque fois ?
    Je vous laisse deviner ?
    Ce sont les démocraties capitalistes



    https://www.egaliteetreconciliation...
    https://www.egaliteetreconciliation...
    https://www.egaliteetreconciliation...




    Bienvenue dans la matrice
    (« La démocratie, c’est la dictature absolue du Capital »« L’usure est le cancer du monde que seul le scalpel du fascisme peut extraire de la vie des nations. » Ezra Pound, « Das Kapital » K.Marx)
    Mais ceux qui explique cela le plus simplement sont ici
    Soral, Cerise, Gendre
    L’interview intégrale de Aaron Russo sur Rockefeller est un bijoux à connaitre et facile à trouver (X)
    Bonne journée



    Le savoir est une arme de libération massive.


     

    • Massive mais ultra-lente...


    • @GERARD R
      « beaucoup d’appelés mais peu d’élus  »
      Tu remarqueras que les personnes qui nous gouvernent ,c’est pas même 0.005% du groupe
      Il faut donc créer une élite, pour ça faut vivre en couple, marié pour la valeur , le principe (’si on est pas catholique) faire des enfants (et pas des fils uniques)
      C’est à nous d’éduquer nos gosses sans télé, sans MacDo, sans internet, avec beaucoup de lecture et dans un cadre sain
      Leur transmettre un savoir faire manuel, pratique , culinaire, artistique , historique, scolaire , spirituel, etc..
      Ceux qui seront nos élites , nos chefs demain , c’est pas ceux qui s’habillent en jeans slim, gominés et efféminés, qui bouffent MacDo ou Subway toute la sainte journée une casquette Gucci vissé à l’envers sur une tête vide , qui regardent des clips de Madame/Monsieur en se lamentant ou en pouffant de rire devant les Tuche et Taxi 12 , ni ceux qui lisent le Monde des Ados ou Star Club en chantonnant du M Pokora , il y a une grande partie du peuple qui est d’office mis sur le coté , des futurs consommateur compulsif par cause de leurs parents
      Ça s’appelle la sélection naturelle (regarde idiocratie tu comprendras)
      Mais pour ça il faut avoir le courage et l’envie de faire 5, 6 ou 7 gosses , de leur consacrer tout son temps et son être, trimer comme un acharné, pour leur offrir école à la maison ou école hors contrat , scout, sport etc... les sortir des grandes villes ou le vices s’affiche sur les murs et les publicités
      Alors je sais c’est pas facile , mais si on cherche on trouve, tout un tas de structures d’associations qui aident
      Mais pour cela faut-il avoir une envie et une foi chevillé au corps et à l’âme et surtout l’espoir en Dieu
      C’est pas pour rien que beaucoup de nos élites viennent d’écoles hors contrat ou de grandes écoles dites catholiques
      L’ordre et la discipline il n’y a que ça, c’est pas l’école Belkacem,Jospin ou Peillon qui va faire de nos gosses des intellectuels aguerris
      J’en sais quelque chose, je viens de cette école républicaine et je n’y mettrais jamais aucun de mes enfants (si on ne m’y contraint pas par violence)
      Mais on est à l’abris de rien et je perdrais peut-être un des miens, dans ce déluge de vice, de pornographie, de mode ,d’individualisme et de paraître qui sait ?
      Bonne journée
      Combattre c’est pas juste militer, c’est avoir une vision à long terme ,sur plusieurs générations, on va pas changer plus de 100 ans de vice, de télé & d’abrutissement en 15 jours de militantisme


  • Un bon exemple de soi-disant manifestants qui se révèle être des provocateurs de la police, ce cas de provocation a été officiellement reconnus par le gouvernement du Québec :
    https://www.youtube.com/watch?v=7S1...


  • Parce qu’on est exploités, la seule façon de revendiquer c’est de casser une vitrine de Mac Donald .A bon , Quand on entend ça, on se dit qu’intellectuellement ce pays est rendu bien bas .
    S’ils s’attaquaient aussi énergiquement aux BB qu’à Dieudonné ou a À. Soral, il n’y aurait plus l’ombre d’un seul BB .Mais pour cela il faut avoir envie, et ils en ont rien à foutre, c’est flagrant, et la preuve en image de la part du CRS délégué UNSA Jessy le confirme (sur la deuxième vidéo)

     

    • "Parce qu’on est exploités, la seule façon de revendiquer c’est de casser une vitrine de Mac Donald " eh oui ! preuve par l’absurde comme on dit en mathématiques !
      Conclusion ces gens sont de faux révolutionnaires, financés et manipulés par des milieux qui ont des buts contraires ! Vous me suivez ?


  • Je ne sais pas pour la France mais dans de nombreux pays on peut pour de simples impayés de contraventions ou d’impôts se voir bloquer à la douane des aéroports...un coup de scan sur le passeport...tout apparaît sur l’écran du douanier jusqu’à la taille de ta bite (sur ce dernier point j’exagère...) Mais les terroristes, vandales professionnels...eux se promènent à travers le monde tout tranquillou...passent les douanes des aéroports les doigts dans le nez (je devrais dire dans le rectum, partie du corps plus tendance aujourd’hui...)


  • Le problème de la posture romantique c’est qu’elle s’oppose au clacissisme, aux valeurs traditionnelles : on réfute ce monde, mais on n’ose pas non plus proposer un changement radical - sinon ils s’en prendraient directement aux Ministères.
    Donc il reste qu’une solution : tout péter, symboliquement - çà rejoint le symbolisme et le monde des images, donc la société du spectacle.
    Tout péter, c’est aussi le projet oligarchique en moins subtil.
    Bref racailles du bas sont sur la même ligne que racailles du haut.

    En comparaison, les Identitaires sont plus efficaces, car ils cassent eux aussi la donne du système, font des images, mais sur un segment beaucoup plus porteur : ils remettent une frontière, là où d’autres cassent un McDo, c’est tout aussi symbolique, mais plus constructif au final.


  • eh eh !très bonne question !
    Et qui nous met sur le chemin de la réponse ....
    autre question : l’éternelle question de bon sens, "à qui profite le crime ?"
    Vous me suivez ?


  • #1958463

    surement SOROS ou un proche est derrière ces gus : cela pue, 45 mn avant qu’un ordre soit donné : j’ai discuté dernièrement avec un crs, il me disait combien ils etaient frustré,ne pouvant intervenir et attendant les ordres alors que les mecs cassent et leurs jettent des choses sur la gueule.
    OUI bizarre, comme c’est bizarre : oui le pouvoir profond obscur tire t-elle des ficelles elles aussi obscur...........................vous avez 10 mn et je ramasse les copies.
    Je suis contre les mac dos, contre les concessionnaires de bagnolles, contre les organismes d’assurance, contre les banques,contre toutes ces boutiques de smartphones : mais les détruires, ne fait pas arranger les choses, car c’est nous qui payons, nous qui bossons pour 1 500 ou 2000 euros : nous l’aurons toujours dans le cul : alors vivons le mieux possible avec nos valeurs et écartons nous de ceux qui sont dans le consummérisme matériel jusqu’au cou.
    Je sais qu’il y a encore des gens (comme moi) qui aiment la nature, la musique,un bon concert rock ,un bon petit resto,un bon verre de vin,etre bien avec les gens que tu aimes,vivre et non ETRE UN PUTAIN DE ROBOT réglé au fric et aux matériel.

     

    • Soros ou une autre crapule apatride est derrière pour financer, c’est certain , parce que meme en squatt, il faut bouffer tous les jours , alors meme si on bouffe dans la gamelle du chien ( pauvre bete !) comme je l’ai vu faire dans les années 90 , il faut du pognon . Et , en dépit du principe" qui commande paie " - l’emploi tactique de ces groupes relève de la violence d’état .



  • Et comme les BB vivent de rien dans leurs squats, qu’ils méprisent l’argent... Ce bénévolat très pur – pour ceux qui n’entravent pas la manip – est tout bénef pour les tenants de la Banque !




    C’est bien là le problème... ici même, on condamne le pouvoir de l’argent, mais dès que quelqu’un le fait sans argent, on dit qu’il est manipulé...
    Attention, je ne défend pas les BB, c’est juste un sentiment que le Système a tellement bien tout verrouillé que ça en est sans espoir.

     

  • En fait, tout ce qui arrive ici depuis longtemps s’explique aisément par la notion d’occupation du pays depuis 1940 au moins, peut-être avant (1918 a été avancé).
    En ce cas, facilement prouvable, on aurait une armée étrangère, avec ses familles, souvent mixtes (collaboration avec l’occupant, les fameux couples métissés où l’origine lointaine est toujours plus forte), ses quartiers, son impunité, ses rétributions prises sur les revenus de la population, sa propagande, l’effacement de l’histoire du territoire, et ici ses parades.
    Et tout devient alors plus clair.


  • Parce que les Black Blocs sont PAYES par le gouvernement pour faire DIVERSION : la télé a l’ordre de montrer des violences, des départs d’incendie, condamnés par Pépère et Bobonne bien au chaud, afin de discréditer des revendications légitimes qui ne sont jamais évoquées par ces télés sionistes, esclavagistes .


  • Je suis assez perplexe sur la définition qui est donné ici du Black Block car on est dans le (sympathique) reportage d’Arte dans l’enracinement et de l’autre côté dans une organisation éphémère du côté des manifestations.

    Cela dit rien n’empêche un participant d’être aussi un antifa, un zadiste ou un no-border.

    Je pense qu’il faut oublier toute cartographie des relations entre plusieurs organisations pour plus penser à des calendriers événementiels ou des zones d’actions déterminées.

    Bien entendu, il y a le grand manie-tout (ou plusieurs) qui fait monter la sauce dans les réseaux sociaux classiques ou alternatifs. On a donc des personnes qui manient plutôt bien la communication.

    Très certainement, des agents de gouvernement leur lâchent certaines informations après l’accord de la sous-préfecture aux organisateurs des vraies manifs pour facilité le rassemblement. La mode de dispersion est plus de la culture de chaque BB.

    Mais j’ai plutôt l’impression que les plus enracinés (et aussi les plus pauvres) peuvent servir de couverture à ceux qui tirent les ficelles.

    Ça doit aussi fonctionner un peu en mode secte et très certainement, il doit y avoir pas mal de viols là dedans.


  • rien de nouveau, coluche dénonçait déjà ce genre de manipulation dans son sketch du flic...
    https://www.youtube.com/watch?v=2Kq...
    à 4:43
    "on venait nous voir en disant qu’ils étaient en train de tout casser. les ordres d’intervenir sont arrivés 45mn après." tout ça me rappelle le bataclan.


  • Les blacks blocks ont la même fonction que le Front national faire peur au petit bourgeois qui dort en chaque français électeur. Les uns font élirent les libéraux de droite ou de gauche avec des scores staliniens et les autres ridiculisent les luttes populaires en les transformant en monômes d’étudiants boutonneux maternisés par la police. Celle-ci préfère recevoir des morceaux de goudrons que des balles.

     


    • Les blacks blocks ont la même fonction que le Front national faire peur au petit bourgeois qui dort en chaque français électeur.



      Votre commentaire n’est ni véridique, ni honnête ni juste. Votre commentaire n’a aucun sens.

      Comparer les black blocks avec le Front National c’est comme comparer torchons et draps en soie.
      Les black blocks sont un tissu tumoral et maligne, payés pour provoquer des émeutes. Et nous connaissons bien l’origine ethnique de ces casseurs et destructeurs.

      Le Front National est NATIONAL, Français, d’ici, de chez nous - surtout la ligne historique, celle de Jean Marie Le Pen et sa lutte est la préservation de notre identité.
      C’est clair maintenant ?


    • la croix de lorraine@ Vous parlez de Jean Marie Lepen mais justement son authenticité nationale gênait le Front national de sa fille qui n’est plus qu’un parti gaulliste. DE Gaulle qui faut-il le rappeler fut l’ennemi d’une France voulant garder son empire et dont Jean Marie Lepen était le partisan. Ce rappel historique pour montrer que le Front national n’a rien à voir avec l’ancien.
      C’est le même procédé pour les anarchistes du black block qui n’ont d’anarchistes que les défauts. Défauts qui permirent souvent à ceux-ci d’être infiltrés par la police et UTILISES par elle.
      Les anarchistes et le FN actuel jouent le role d’une opposition qui n’existe plus et ne sont là que pour représenter une subversion sans programme et sans âme.


  • Des heurts beaucoup plus violents avaient eu lieu lors de la dernière campagne présidentielle US (et juste après l’élection pour protester contre l’élection) et Trump avait dénoncés ces fouteurs de merde organisés....
    Il avait clairement fait le lien entre eux et un certain Soros qu’il avait menacé de destitution de sa nationalité américaine.
    Ces gens ne sont nullement "manipulés" mais savent pour qui ils travaillent et sont rémunérés par le biais d’associations ou d’ONG...
    A partir d’un moment la naïveté n’est plus une excuse mais une forme de trahison guidée par la peur d’avoir des opinions !

     

    • Si on avait une vraie "force publique" qui protège effectivement les personnes et les biens, comme c’est le role définit dans la Loi, il y a des moyens de faire parler les interpelés ....Là sur 1200 , on en arrete 109, et on les relache le lendemain , en se félicitant qu’il n’y ait pas eu de bavure ....C’est se foutre des français qui paient -cher !- cette police et ce gouvernement !


  • Ce qui est intéressant dans ces déferlements de violence construite, c’est la symbolique du passé exploitée par les sociaux-ingénieurs. L’uniforme intégralement noir qui fait appel à la couleur de la nuit, des terreurs nocturnes et des personnages lugubres comme Belphégor qui a traumatisé une génération entière. Les chemises brunes qui ont terrorisé tout un continent. Ou encore ces fameuses colonnes de djihadistes tout de noir vêtus sillonnant le désert Syrien et égorgeant quiconque se trouve sur son passage. La symbolique est forte.

    L’invulnérabilité du noir face au blanc, fragile, délicat, qu’un grain de poussière ou qu’une goutte de sang peut déflorer en un instant. Le noir n’est pas une couleur puisqu’il absorbe l’ensemble du spectre lumineux. C’est un dévoreur de lumière et il ne renvoie rien de bon. C’est la couleur de ceux qui n’aiment pas la vie.

    Ces mises en scènes sont savamment étudiées et ces simulacres d’incapacité à réagir de la part des autorités démontrent bien le caractère organisé des ces feux de broussaille. Créer l’événement médiatique qui occultera toute manifestation légitime du peuple.

     

    • La symbolique ne résiste pas à une balle de 5, 56....A quoi sert il de payer des armes -chères !- à la police si ça ne sert à rien ?


    • Non, je ne suis pas d’accord : en ésotérisme et en voyance le noir finit toujours toujours, aux novices qui se fiant à leur impression ou à leurs textes tiennent cette couleur pour synonyme de négativité ou de présage de malheur ou de maladie, par se révéler avoir des aspects bénéfiques et maléfiques au même titre que n’importe quelle autre couleur, et par dépendre plus de ses nuances précises particulières que de sa grande catégorie. Le noir est une couleur fragile qu’un grain de poussière défigure plus assurément que le blanc, toutes les buandières professionnelles en témoigneront : la poussière est grise ou beige selon les terres ambiantes et avoir une voiture ou un complet veston d’un beau noir immaculé est un symbole de statut pour cette raison. À la limite il est très facile de javelliser un tissu taché ou de chauler un mur souillé, un beau noir gâché exige une reteinture complète. Les nuances de noir ont beau être presque invisibles à l’oeil, leurs effet sur l’âme diffèrent du tout au tout. Le latin avait plusieurs mots pour dire noir qui n’étaient jamais interchangeables : ater était le noir du charbon, niger le noir du cuir noir et du ciel, melenus le noir des cheveux ... En voyance le noir peut signifier d’une part le cancer, mais d’autres nuances de noir plus pures des portes ouvertes sur des horizons de liberté. Le noir est non pas l’absence de lumière mais l’invisibilité de la lumière à l’oeil humain, ce qui est très différent. La couleur la plus négative car celle de la saleté, de l’entropie maximale pour parler le langage des physiciens, au point que personne ne la met sur son drapeau, est le gris artillerie, et c’est la couleur que prend de plus en plus le monde actuel.


  • La comparaison du GIA algérien avec les "blacks bloc" est tirée par les cheveux, parce que le GIA était très organisé et avait des buts politiques clairs et nets. Son représentant officiel vit toujours aux États-Unis. Il s’est attaqué aux intérêts russes, yougoslaves et français. Quoi qu’avec la partie française, c’était tout un méli-mélo. Par contre, il n’avait jamais touché aux intérêts Allemands et Américains, comme d’ailleurs le reste des autres groupes islamistes. Son but politique est de faire intervenir l’ONU en Algérie, en d’autres mots faire intervenir les puissances occidentales militairement. Il organisait des massacres qu’il attribuait aux autorités algériennes et que la propagande occidentale reprenait et gonflait. C’est à peu près le même scénario qui se déroule en Syrie actuellement. La suite est connue, l’Algérie a abdiqué et a ouvert son marché à l’Occident. Actuellement les choses se sont déplacé au Sahel et l’Occident veille avec tout son attirail militaire, intellectuel et de diversion.


  • Apparemment certains BB sont des gens bien comme il faut : un homme et une femme fils ou fille d’un financier, l’autre d’un chercheur du CNRS...
    Un autre gagne 4200€ par mois.... cela prête à rire !!! Et surtout cela prête à confirmer le CQFD : des bourgeois "bobo" déguisé en faux revolutionnaires.... la même m.... que les antifas ! Et ce n’est pas eux qui payeront les pots cassés bien-sûr ! Quelle magnifique démocratie pleine de bon sens !!!


  • les BB , vigiles de la Banque ! - Nous y sommes - et ils seront forcement " choyés " puisqu’ils servent à affermir toujours davantage leur pouvoir .


  • A France Occupée :
    Je parlais du reportage au Danemark , pas des B.B parisiens !.....

     

  • TOUTES les organisations politiques (et pas que), qu’elles soient (radicalement éventuellement) "pour ou contre", sont infiltrées par le pouvoir, qu’il soit occulte ou officiel. aucunes n’y échappent croire le contraire c’est se foutre le doigt dans l’œil jusqu’au trou du cul !


  • On est bel et bien dans une période de décadence. Celle-là même qui précède la chute de tout empire. Pourquoi croyez-vous qu’il n’y a pas de BB dans les pays du tiers-monde ? Pourtant ces populations sont les premières victimes du mondialisme de prédation. Le reportage qui nous monte le QG de BB est très romantico-révolutionnaire. Mais le fait est que sans le RSA et autres aides sociales, ces moineaux ne pourraient pas passer leurs journées à fumer de l’herbe et préparer leurs prochains méfaits car ils seraient trop occupés à travailler pour survivre.

    Ces hurluberlus sont le ventre mou et gras de l’impérialisme anglo-protestant. Le BB est l’idiot utile du mondialisme. Ce dernier le finance et le maintient en vie (NED, USAid,Open Society) car il pourra utiliser ces réseaux et forces vives si le besoin s’en fait sentir. Par exemple, advenant le cas de figure où le gouvernement démocratiquement élu d’un pays vote des lois qui désobéissent sérieusement aux visées impériales des anglo-sionistes, on active ces réseaux tout en y injectant des agents du pouvoir profond qui veillent à ce que tous les codes des révolutions colorés soient respectés et mis en œuvre. L’opération est souvent coordonné à l’ambassade US où les services de renseignements appuient la logistique sur le terrain.

    Pour l’oligarchie mondialiste il y a deux façons de régner : la violence et la violence. La première vise les pays pauvres ou "non" démocratiques. Ceux-là on les bombarde afin d’y apporter la "démocratie". Les pays dits amis et démocratiques qui désobéissent, posent un problème supplémentaire dû au fait que l’on ne peut les attaquer de front sous peine de perdre l’appui populaire. Dans ces cas, il y a la révolution de couleur et les premiers à casser du flic pour les oligarques sont les BB. Notons qu’ironiquement certains seront sacrifiée et perdront la vie à l’étape de l’opération visant à faire dérailler les manifestations.

     

    • #1958891

      Certes, mais bon ... En même temps, cela démontre bien l’imposture judiciaire de la république qui est absolument incapable de faire régner la justice, l’ordre et la sécurité.

      D’un coté, ça m’arrange car ça conforte ma pensée : il ne doit pas y avoir de monopole de la justice, police, etc ...

      Si les citoyens étaient armés, les pecnots qui vandalisent tout feraient moins les marioles.

      Ils ont créé la situation avec leur tonne de lois à la noix, leur fumeux droit romain, qu’ils le bouffent jusquà la trogne. Ils ne veulent pas que les citoyens disposent de moyens de défenses. Alors mange tes BB gros !

      Par contre, ce qui me gène, c’est que les puissants ne sont pas encore toucher par les vagues vandales, mais j’ai bon espoir, cela ne devrait tarder.

      Vous imaginez bien qu’une attaque par proxy interposé ne trompe plus grand monde, et qu’une riposte verra le jour, à n’en pas douter. "A qui profite le crime" est une équation aisée à résoudre.


  • Les black bloc sont tous blancs.

     

  • Ses jeunes sont manipuler je suis d’accord mais ils sont sincère dans leur idéal et ne les prenait pas tous pour des toxicomanes a contre valeurs

     

    • Cinq fautes en trois lignes de texte ! Une belle défense à la mesure de ces baltringues !
      Bravo champion.


    • #1958797

      Leur idéal ?

      Tu peux le définir ?
      Niveau "communication", c’est la honte de saccager un McDo.
      Restau qui est déjà une merde en soi.

      Y’a aucun projet politique, c’est juste de la terreur, pour effrayer le troupeau.
      Si encore ils allaient voler de la bouffe, pour la redistribuer : s’il y avait un projet alternatif, y’a que de la destruction.

      Et purée, l’orthographe c’est probablement un gros facho, sa mère la pute, mais fais un effort, tu vaux mieux que ça, non ?


  • Les black blocks sont des petits collabos entretenus par le système pour que la colère et la violence restent horizontales.
    Si, au lieu de s’en prendre aux biens de leurs compatriotes, ces petits cons s’en prenaient aux banksters et à la finance, là, le système les éliminerait sur-le-champs.

     

    • #1958834

      Tout à fait et ils sont du coté des migrants.


    • Les choses sont bien plus complexes que cela. DAns l’histoire de Christiania, dAns celle
      des collectifs anglais, les TAZ , â notre Dame des landes, etc...
      Les scandinaves et les anglais sont admirables dans leurs luttes et leur pragmatisme les mouvements autour de collectif comme Crass,, éminemment detestés ici pour leur anticléricalisme. Par exemple , ou les gens comme Hakim Bey qui nourrissent une vraie réflexion et une volonté d’alternative au système oppresseur. Avec des réalisations concrètes , pratiques et parfois inspirantes. Les BB peuvent être caricatures à quelques jeunes énervés dont la
      colere passera . Ils viennent aussi De tout ça donc c un peu plus compliqué et dAns la contestation anarchiste qui s’inspire de Thoreau à Bakounine en passant par les thuriféraires de la violence radicale il y a une lumière. Soral se disant punk revendique aussi cette filiation là et des passerelles il y en a pleins. Nous, que faisons nous concrètement à part critiquer derrière un écran et se dire que tout est perdu qu’ il faut juste sauver sa famille... comme je le lis parfois ici et cela me heurte tant de passivité et De défaitisme . Mieux vaut se tromper avec les. BB que d’abdiquer et se réfugier dans l’individualisme petit bourgeois, non ?
      tout réduire à De l’ingénierie sociale est hasardeux. Ces mouvements sont infiltrés, mais tous les
      mouvements sont infiltrés, cela n’enlève aucune légitimité aux militants sincères qui œuvrent et se trouveraient par exemple tout à fait à leur aise dAns les réseaux solid’Er si d’un côté comme de l’autre les gens étaient capables de dépasser leurs préjugés et leur sectarisme. Et ils sont cons et sectaires tous ces autonomes" et Anarchistes, avec un réflexe pavlovien proto antifa... insupportable, certes, mais c’est plus compliqué que ça et De cette complexité le pouvoir profond, le Vrai pouvoir profond , profite. Indubitablement


  • ALEXANDRE LANGLOIS : LES CONSIGNES DONNÉES À NOS COLLÈGUES CRS ONT ÉTÉ - « S’IL Y A DE LA CASSE, LAISSEZ CASSER… »

    Alexandre Langlois

    Secrétaire Général du syndicat de police VIGI

    Après les violences de mardi en marge des défilés de la fête du Travail, l’heure est aux interrogations : qui sont ces fameux Black Blocs ? Comment un rassemblement de 1.200 personnes connues pour leur grande violence a-t-il pu échapper aux services de renseignement ?

    Au vu des consignes qui ont été données aux forces de l’ordre, Alexandre Langlois soupçonne un laisser-faire selon la méthode bien connue de décrédibilisation des mouvements s’opposant aux réformes du gouvernement : les casseurs sont les idiots utiles qui détournent l’attention du débat de

     

  • Quand on est pour le chaos, on commence par ne pas détruire un MacDo.


  • Ceux que l’on présente comme les "black bloc" du 1er mai ne sont en majorité que des étudiants bloqueurs de Tolbiac...


  • Même Melanchon les a identifié comme des fils à papa (cf interview Bourdin). Des naïfs qui se rêvent en révolutionnaire le temps d’une journée et font du gaming toute la journée ou des études de socio, habitent chez papa maman .À fumer du shit. Des branleurs en somme

     

  • Ces casseurs blancs n’ont pas été empêchés comme c’est le cas des casseurs de certaines banlieues Parisiennes, car c’est une politique voulue par nos élites, une façon de faire oublier nos vrais problèmes.


  • T’en veux du lien entre le terrorisme et l’organisation du commerce mondial ?
    2000 apjc = Una Bomber(FC)-Fight Club, WTC-WTO, 9/11-12/11, Anonymous-V pour Vendetta, État Islamique-Route de la Soie.
    Voilà, tout se résume exclusivement à ce cinéma Mythollywoodien de propagande nazi 2.0, c’est tellement plus démocratique.
    https://youtu.be/F-rGhsif5cc


  • Entre ca et entarter un Insoumis en profitant qu’il ne soit entoure de personne devant la camera du copain avant de detaler aussi vite que possible, franchement...


  • Excellent article, notamment dans sa conclusion.
    Question : Et si E.R sabotait (malgré elle), la lutte par l’usage de son esthétique "nationaliste" qui rend sa diffusion impossible auprès de tous ceux qui l’identifient comme telle par sa mise en scène graphique et sémantique ? Alors que ce serait justement ceux qui auraient besoin d’avoir accès à ces informations alternatives et pertinentes à qui devraient s’adresser en priorité vos vidéos et votre travail, et donc avec l’usage de leurs codes, pas des vôtres. Si je veux être compris de quelqu’un je vais lui parler dans sa langue, pas dans la mienne.
    Par exemple l’usage de logo dans vos vidéos détruit la portée du message ; Car pour ceux qui sont manipulés par le système et les médias, E.R est un label du "mal". Vous dénoncez les mensonges, mais votre message est corrompu par la manipulation médiatique, parce que vous identifiez votre travail par vos symboliques et votre esthétique défini par les codes du système. Partager vos vidéos avec le camp d’en face est contreproductif. La lutte est donc vaine.
    La neutralité est nécessaire. Et temps que nous ne l’utiliseront pas, le combat des idées sera gagné par les maîtres.

    À bon entendeur /


Commentaires suivants