Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Comment les lois Macron et Renseignement préparent le TAFTA – Conférence de Maurice Gendre à Nantes

Samedi 13 juin 2015 à 15h30

La section E&R Pays de la Loire recevra Maurice Gendre à Nantes le samedi 13 juin à 15h30 pour une conférence sur le thème :

« ANI, loi Macron, loi Renseignement, ou comment le gouvernement prépare le terrain pour le Traité transatlantique »

 

Réservation obligatoire : conference.nantes@outlook.fr

Chaque réservation doit obligatoirement mentionner le nombre de places souhaitées et l’identité des participants (prénom et nom, pas de pseudonyme).

Entrée : 5 euros, à payer sur place.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il n’est plus possible aujourd’hui de critiquer les réformes économiques passées (passage à l’euro, maastricht...etc), car la crise de 2008 a bon dos pour le pouvoir, et elle suffit à justifier non seulement les turbulences actuelles, mais aussi les prochaines réformes économiques.

    On peut mettre le TAFTA, l’A.N.I. la loi Macro... et autres au grand jour, l’immense majorité de « Charlie » soutiendra ces réformes, pensant par naïveté, désespoir ou ignorance qu’elles arrangerons la situation. Cette même majorité qui soutient mordicus l’U.E., la politique d’immigration massive ainsi que la vente d’enfants via la loi du « mariage avec tout ».

    Impatient d’écouter cette conférence.


  • Jamais ils auraient pu imaginer qu’internet puisse se retourner autant contre eux, ils ont fabriqué cette machine pour nous contrôler et nous l’utilisons pour rendre justice . Si l’image des Etat-Unis s’est dégradée c’est en partie à cause d’internet ( Loose change), l’Américanophobie que relève en effet Cuckierman , mais l’État profond Américain le sait et ils sont indifférents, les ennemis ils les désirent , les guerres ils les réclament car ils sont sûrs de gagner étant donné leur supériorité militaire et maritime , sans oublier qu’avec la NSA ils récoltent des milliards de données chaque jour, c’est un état policier et militaire donc l’organisation est là pour faire face aux contestations territoriales , de plus internet c’est aussi les grandes multinationales du high-teck, c’est d’ailleurs pour ça que la Silicon Valley recrute des stars de Wall Street. Donc je me demande si internet n’est pas aussi une création abondante d’altération visant à déstabiliser la politique intérieure des états en fessant notamment monter les extrêmes partout en Europe (phénomènes visible ) , dans le but de faire le rapprochement idéologique entre colère compréhensible des peuples humiliés et nazisme ? L’Amérique ne vit que de la guerre (en guerre 93% du temps de leur existence.), prétexte pour des interventions militaires .Même quand l’ennemi n’existe pas il faut le fabriquer , il en va de la survie de l’industrie militaire Américaine car la guerre c’est lucratif et internet est peut-être un dispositif permettant la propagation du feu .


  • Encore et toujours, la manipulation des idées et des hommes, la santé, le commerce... Ils vont nous faire crever ces gouvernements !!!
    Mais merci d’être la et aussi faire des conférences. Continuez.


  • les oligarchies au pouvoir ne cherchent qu’à marchandiser tout davantage, et faire du monde entier un grand parc d’attraction, pour cela il faut que tous les hommes se ressemblent, soient calibrés comme les produits que nous sommes pour eux, mêmes idées, mêmes consommateurs, et plus de différences, ni racines, ni culture, ni race, ni sexe !