Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Comptes de campagne de Macron : ouverture d’une enquête à Lyon

Le 11 juin, une plainte avait été déposée par des élus de droite dénonçant le rôle joué par la Ville et la Métropole de Lyon.

 

Une enquête préliminaire a été ouverte après une plainte d’élus de droite dénonçant le rôle joué par la Ville et la Métropole de Lyon en faveur de la campagne électorale d’Emmanuel Macron.

Cette enquête, ordonnée vendredi par le parquet et confiée à la police judiciaire, vise des faits présumés de détournements de fonds publics, financement irrégulier de campagne électorale, abus de biens sociaux et recel, évoqués dans la plainte contre X déposée par le maire de Caluire, Philippe Cochet, président du groupe LR à la métropole de Lyon, et son homologue à la ville, Stéphane Guilland.

Selon leur plainte, « des moyens publics (humains, matériels et financiers) sous le contrôle de la Ville et de la Métropole de Lyon », que dirigeait le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb avant d’entrer au gouvernement, auraient été « indûment détournés et mis à disposition » du futur président de la République.

« Il n’y a rien de nouveau dans ces informations dont le seul objet est de jeter le discrédit. La plainte des élus Les Républicains de Lyon reprend une polémique que l’opposition locale tente d’alimenter depuis plusieurs mois. La collectivité a eu l’occasion de leur répondre dans le détail à plusieurs reprises », avait-on rétorqué dans l’entourage du ministre la semaine dernière.

 

Une réception à Lyon en juin 2016 au cœur de l’enquête

L’enquête portera notamment sur une importante réception organisée le 2 juin 2016 à l’Hôtel de Ville de Lyon, où Gérard Collomb avait reçu le ministre de l’Économie d’alors, Emmanuel Macron, deux mois après le lancement d’En Marche !

La veille de cet événement, Philippe Cochet avait dénoncé « une opération de fundraising (collecte de fonds, NDLR) en vue de la prochaine présidentielle » et souligné que les élus d’opposition n’avaient pas été conviés à cette rencontre avec les « forces économiques et créatives » du territoire.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

Le système Macron, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article