Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Cyberharcèlement" de Zineb El Rhazoui : réponse à l’article mensonger de Marianne

Tout est parti de l’article de Marianne qui relate l’envoi devant le tribunal correctionnel vendredi 18 décembre 2020 d’Idriss Sihamedi, fondateur de BarakaCity, une ONG salafiste dissoute dans la foulée du meurtre de Samuel Paty.

 

Ce qui est reproché à ce Français ouvertement islamiste (comme d’autres sont ouvertement sionistes), ce qui ne veut pas dire djihadiste et encore moins terroriste ? D’avoir envoyé 80 tweets à Zineb El Rhazoui, la nouvelle coqueluche du national-sionisme, parrainée par la milliardaire Élisabeth Badinter en personne, héritière du groupe Publicis, qui fait la pluie et le beau temps dans une presse qui souffre de la désertion des annonceurs et surtout des lecteurs. C’est le cas de Marianne.

L’hebdomadaire, qui était autrefois socialo-sioniste tendance chevènementiste, a basculé dans le camp national-sioniste depuis le départ, en gros, de son fondateur Jean-François Kahn. Marianne, c’est l’aile gauche du trimaran du national-sionisme avec Valeurs actuelles à droite et le sionisme au centre. On n’y fricote pas avec l’extrême droite ou la droite nationale, comme l’hebdomadaire du groupe Privinvest (Iskandar Safa, Étienne Mougeotte et Charles Villeneuve), on y reste entre bons républicains de gauche, mais d’une gauche anti-mélenchoniste, c’est-à-dire anti-islamiste. On y pourfend en permanence l’antisémitisme et l’islamisme, et c’est ce dernier point qui rapproche Marianne de Valeurs.

L’article de Marianne est critiquable sur de multiples points. D’abord, El Rhazoui y est présentée comme une journaliste auréolée de son passage à Charlie Hebdo. Il faut savoir que la (Franco-)Marocaine n’est au départ qu’une militante des droits de l’homme au Maghreb. On peut déjà traduire par agent du mondialisme. Véritable poisson pilote de l’islamophobie dans la presse française et plus largement dans la sphère culturelle, elle publie chez Ring, ce qui la situe très à droite de l’échiquier politique, surtout quand on pense à son passage à Charlie Hebdo.

Mais l’hebdo satirique socialo-sioniste était devenu, bien avant l’attentat du 7 janvier 2015, un titre de presse qui avait rejoint justement comme Marianne l’idéologie islamophobe d’un Valeurs actuelles. En moins de 10 ans, la presse gauchiste française a été redirigée par des puissances pas très occultes, puisque les opérateurs de ce changement sont connus : Philippe Val, ouvertement sioniste et islamophobe, Caroline Fourest, féministe islamophobe, et enfin Zineb El Rhazoui, féministe islamophobe qui fait le pont entre gauche et droite nationale-sioniste.

Le fait principal dans cette affaire prétendument de harcèlement à l’encontre de Rhazoui, c’est que Sihamedi n’a fait qu’énoncer des faits connus, qu’il a écrits à sa façon. Or, il n’est pas journaliste. Mais qui est journaliste et qui ne l’est pas, aujourd’hui, sur Twitter, cette bourse mondiale aux échanges informationnels ? Si tout le monde ne maîtrise pas les codes de cet art, il reste les informations brutes. Et celles de Sihamedi ont dérangé la partie adverse.

Au cours de ce pilonnage public, cet agitateur de 36 ans, depuis de longues années dans le viseur des services de renseignement, entendait dénoncer, tweet après tweet, une femme « imbue de sa personne », sa « cupidité », sa « fourberie déconcertante », la surnommant « la plus grande lâcheté de ce pays ». Prolifique, Sihamedi rédigeait 80 de ces tweets provocateurs et divulguait maints éléments sur sa vie privée ou les activités de son époux. Des messages souvent accompagnés du hashtag #BalanceZinebElRhazoui, ensuite repris ensuite en masse par sa communauté de plus de 41 000 abonnés qui, à leur tour, composaient des missives, pour certaines injurieuses. Cette vaste campagne avait à l’époque attiré à l’ancienne journaliste de « Charlie » de nombreux messages de sympathie, dont celui du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

Marianne, sous la signature de Paul Conge (qui a écrit un livre enquête « dans le ventre des droites radicales ») prend la défense de la plaignante, mais ne s’interroge pas sur le harcèlement inverse dont les musulmans prétendument islamistes font l’objet en France, un bombardement de propagande quotidien et d’une autre intensité que les 80 tweets de Sihamedi.
Dans cette affaire, la moindre des choses serait de comparer les puissances de feu. Ce qui, selon la plaignante et son défenseur, s’apparente à du cyberharcèlement, a valu à Sihamedi une garde à vue le 20 octobre 2020. Sa défense porte justement sur la fonction de journaliste de fait et sur le parallèle avec l’affaire Sarkozy qui n’a pas donné lieu à une même accusation :

Auditionné pendant 8 heures, il a dit toute sa « surprise » aux policiers, et « justifiait ces publications en indiquant agir comme journaliste avec un seul objectif, informer et placer dans le débat public les contradictions », selon un rapport signé par un commandant de police, que Marianne s’est procuré. L’officier poursuit : « Cela justifiait, à ses yeux, l’utilisation d’éléments relevant de sa vie personnelle qu’il disait être publique. »

« Il n’avait pas d’intention de porter atteinte à Madame Rhazoui », enchérit son avocat, Me Samim Bokaly, qui se cramponne à la même ligne de défense : un journaliste indépendant officiant sur Twitter. Quitte à comparer les effets des « révélations » de son client sur la vie privée de Zineb El Rhazoui à celles... des investigations de Mediapart. « Ils ont sorti 66 articles sur l’affaire Sarkozy, qui ont engendré 40.000 tweets qui l’ont mentionné. Pourrait-on considérer qu’il subit du cyberharcèlement ? », questionne le pénaliste. Mais M. Sihamedi pourra-t-il vraiment se prévaloir devant le tribunal d’un statut de journaliste, une profession strictement encadrée ?

Le journalisme ? Parlons-en. La plupart des journalistes de la presse mainstream sont tenus par leur hiérarchie qui dépend soit de puissances économiques privées, soit de la puissance publique, que ce soit directement ou par le biais des aides qui se montent pour la profession à plus d’un milliard d’euros par an, et que Macron vient encore d’augmenter en 2020. C’est alors qu’on en arrive, tout naturellement chez le Marianne de Natacha Polony, à Égalité et Réconciliation :

Me Montbrial pointe cette fois le profil islamiste de l’auteur : « Zineb est tout ce qu’il combat, une apostat de l’islam. Il s’en prend à elle en sachant qu’il va déclencher sur elle une espèce de cyber-orage, en déchaînant une meute, dont il ne peut ignorer qu’une partie est capable d’un passage à l’acte violent. » En septembre, au milieu des injures, un internaute avait même dévoilé son adresse personnelle. Identifié par les policiers, il s’agissait d’un membre d’Égalité & Réconciliation, le groupuscule d’extrême droite formé par Alain Soral. L’individu a été entendu mais laissé libre. Me Montbrial a ensuite demandé à renforcer sa protection policière d’El Rhazoui, cet enchaînement des faits n’étant alors pas sans rappeler la mécanique de l’horreur qui avait conduit à la décapitation de l’enseignant Samuel Paty, enclenchée par la publication d’une vidéo du prédicateur Abdelakim Sefrioui. Selon nos informations, la section antiterroriste de la brigade criminelle de Paris a un temps envisagé de s’emparer de l’affaire.

 

L’« internaute » en question est un chercheur, écrivain de six livres publiés par trois éditeurs sur deux continents, ses articles sont traduits en une demi-douzaine de langues, il s’appelle Youssef Hindi, dispose d’informations sérieuses et a effectivement été entendu par les autorités. Précision, et de taille : il n’a jamais donné l’adresse de Zinel El Rhazoui.

Il ne faisait qu’informer son public en particulier et le public en général du pedigree réel de Rhazoui, qui n’est pas du tout ce que la presse mainstream sous domination veut bien nous vendre : une victime de l’islamisme radical. C’est dans le numéro 490 de Faits & Documents qu’on apprend le double jeu de la fausse victime, qui fait partie en réalité de l’oligarchie mondialiste.

Les informations sur la zinébosphère sont reprises dans cette vidéo qui servira de droit de réponse à Youssef Hindi face aux contre-vérités de l’article de Marianne.

 

 

F&D explique les dessous de l’affaire « Sihamedi », qui n’est en vérité que le contre-feu de l’affaire « Rhazoui » :

Idriss Sihamedi, qui avait eu les honneurs de la télévision pour promouvoir son militantisme anti-Assad en Syrie chez le falot Ali Baddou (dont la carrière découle du fait qu’il fut l’amant de Mazarine Pingeot), est donc le parfait épouvantail agité par le pouvoir pour faire passer l’information produite par des non-journalistes, c’est-à-dire les non-bénéficiaires de la niche fiscale que constitue la carte de presse, sous la qualification de « cyber-harcèlement ».

Pourtant, Rhazoui n’a pas commencé dans le national-sionisme, elle y a glissé progressivement. Au départ, comme l’écrit encore F&D :

À l’époque où elle pigeait à Charlie Hebdo, Zineb El Rhazoui avait rétorqué à Olivier Cyran qui taxait le journal de « racisme » (5 décembre 2013) : « Moi, je n’ai pas bossé avec [Philippe] Val, et je ne sais pas si, comme tu l’as fait, j’aurais été capable d’écouter l’éloge d’Israël, État colonial et raciste, à chaque réunion de rédaction pour garder mon job. »

La duplicité de Rhazoui et de sa protectrice Badinter est développée dans la même page 5 du numéro 490, des informations qui sont reprises dans la vidéo de Youssef Hindi et Xavier Poussard. Mais cela vaut le détour :

On retrouve la même duplicité chez sa protectrice, Élisabeth Badinter, figure totémique de la laïcité, qui, en tant que « philosophe », multiplie les déclarations à l’emporte-pièce sur l’Islam (« cela ne peut plus se régler par le pacifisme », lexpress.fr, 20 octobre) tout en assurant, en qualité de première actionnaire de Publicis, la communication de l’Arabie saoudite (fourrier du terrorisme international) en France, mais aussi aux États-Unis (via Qorvis Communications, une filiale de Publicis qui se partage le marché avec Glover Park Group, un cabinet créé par d’anciens membres de l’administration Clinton) ainsi qu’au niveau de l’Union européenne (via MSL Bruxelles).

Les 80 tweets d’Idriss Sihamedi qui font hurler la presse sioniste de droite ou de gauche (c’est kif-kif bourricot) pèsent bien peu face à ce rouleau compresseur mondialiste pour qui l’islam doit être la cible prioritaire des peuples occidentaux, et pas, bien sûr, la crise économico-sociale déclenchée par les mêmes puissances.

 

Dernière minute

Dix mois de prison ont été requis contre Idriss Sihamedi pour cyberharcèlement envers Zineb El Rhazoui. Le délibéré sera rendu le 15 janvier 2021.

D’après Ouest-France, Driss Yemmou, de son vrai nom, a expliqué au tribunal que son intention était de lancer «  un débat contradictoire  ». Se présentant comme un lanceur d’alerte, il s’est justifié : «  J’ai des infos que personne a. Je dois les partager  ». Ses avocats ont plaidé la relaxe, estimant que le cyber-harcèlement n’était pas avéré et mettant en avant la liberté d’expression. (actu.fr)

Le sérieux de Youssef Hindi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

68 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • mais ne s’interroge pas sur le harcèlement inverse dont les musulmans prétendument islamistes font l’objet en France, un bombardement de propagande quotidien et d’une autre intensité que les 80 tweets de Sihamedi.
    Dans cette affaire, la moindre des choses serait de comparer les puissances de feu



    Cette puissance de feu va jusqu’à des films de netflix. Cette idéologie mortifère s’exporte malheureusement jusqu’en Russie.

    https://odysee.com/@barricadenordaf...

     

  • « groupe Privinvest »

    vente de patrouilleur aux saoudiens.


  • En arriver à utiliser abusivement le terme « islamophobie » de la même manière que les maîtres utilisent le terme « antisémitisme » pour empêcher toute critique desdites communautés.
    Non merci.

     

  • "Ce qui est reproché à ce Français ouvertement islamiste, ce qui ne veut pas dire djihadiste et encore moins terroriste"
    Ce Français ouvertement islamiste.
    Avec lui aussi faut faire la réconciliation des "musulmans patriotes" ?

     

    • Vous voyez... E&R produit un article qui traite de l’imposture d’El Razhoui, et vous, vous préférez pointer du doigt et dénoncer « l’islamisme » de Sihamedi...

      Enfin bref, voilà quoi.


    • Oui t’as raison Otega, sous prétexte que ce Sihamedi n’incarne pas le pouvoir, il ne serait pas dangereux.
      C’est vrai que ce type suite la réconciliation nationale.
      Arrêtez de vouloir opposer un problème à un autre. A savoir le sionisme et le tribalisme musulman. Et le fait que ces derniers n’ont pas le pouvoir et qu’ils soient présents en France par la faute des premiers n’empêche pas qu’ils sont tout autant une menace tous les deux.
      Après, si vous avez envie de devenir un dhimmi dans votre propre pays de la même manière que les sionistes dominent la France aujourd’hui, libre à vous d’être un soumi.


  • L’ arrogance et la haine dans l’expression de la Badinter glace le sang . On m’apprendrait qu’elle mange des bébés , je n’en serais pas surpris . L’autre on dirait une prostituée .

     

    • Puisqu’on parle du Maghreb, le crétin Macron ayant admis que la France avait commis des crimes contre l’humanité en Algérie il est question qu’elle indemnise l’Algérie à hauteur de 100 milliards d’euros ! C’est l’estimation des "réparations" par "l’historien" sioniste Benjamin Stora .



  • Ce qui est reproché à ce Français ouvertement islamiste




    Si lui est français, je suis chinois. Être français n’est pas le résultat d’un concours administratif.

     

    • Pourtant on peut être francais et sioniste, francais et franc mac, et encore....francais et sataniste.. !

      Si il est bien francais d’après la République, et il n’est certainement pas pire que les autre cités ci-dessus. Il est juste pointé du doigt par le système....Islamiste est un mot qui est utilisé de facon abusive et dénaturée par les médias et le système. Vous ne croyez quand même pas qu’un mec serait assez débile pour se présenter comme terroriste ?!!


    • Je suis français de nationalité mais je souhaiterai être francais selon ta définition, pourrais tu m’expliquer ce que je dois être ?..


    • @Mohamed

      Tu peux pas. De la même manière que tu peux pas devenir grand, ou changer de parents d’un claquement de doigts.

      Par contre, entre camarades partageant des valeurs communes, on peut facilement fraterniser.

      Mais faudra d’abord se dépouiller de tous ces artefacts gauchistes.

      Faudra arrêter avec cette fable qui voudrait que la France soit le seul pays au monde sans peuple indigène.

      Ou alors il va te falloir admettre que Frédéric Mitterrand est un Tunisien comme les autres.
      Et là on va rigoler.


    • Une nationalité découle d’un héritage organique, d’une communauté de sang, de la nature. On peut parfaitement être français et immoral, français et sioniste ; être français n’est pas une orientation éthique, une opinion politique. Vous confondez le devoir d’être un Homme juste et être français. En clair vous confondez ce qui pourrait s’assimiler à la religiosité du Bien et la nationalité. Vous confondez l’Église catholique qui appelle tous les Hommes à se convertir pour gagner le ciel et la France charnelle qui a le devoir de se perpétuer dans le temps pour perdurer. Du coup vous projetez l’universalité de l’Église sur la France, et faites de la France un paradis sur terre que toutes les nations devraient rejoindre pour se sauver de l’enfer extra-français. C’est un raisonnement faux et dangereux. Faux, parce qu’il inverse la réalité des ordres naturel et surnaturel ; dangereux, parce qu’il fait croire que la francité est plus importante que la catholicité. On ne sauve pas son âme en étant français mais en étant catholique. Tout le monde ne peut pas être français, mais tout le monde peut être catholique. Ce n’est pas une grâce d’être français, c’en est une d’être catholique. Une nation est une grande famille, une famille a des liens de sang. Une famille peut adopter un enfant qui n’est pas le sien, mais ce n’est ni la norme ni naturel. L’Église est une nation spirituelle universelle, la France une nation charnelle particulière.

      La République maçonnique vous fait croire que tous les humains doivent se convertir à la France, comme si la France était une religion et une entité surnaturelle à qui nous devions dévotion. La République inverse le discours pour subvertir l’humanité, et ainsi détruire la France/l’Europe pour atteindre l’Église.

      Il faut distinguer le corps de l’esprit. Un homme est différent d’une femme, un Français est différent d’un Algérien, un Blanc n’est pas un Noir, pourtant tous peuvent être unis dans le Christ. L’unité ne se trouve pas dans l’égalité fantasmatique entre l’homme et la femme, entre le Français et l’Algérien, entre le Blanc et le Noir, mais dans le Christ.

      J’espère avoir été suffisamment clair.


    • Français de papiers.


    • Aino Corona

      Encore un qui ne connait pas grand chose à la France, ni à son histoire et vient "narguer", et qui croit que pour se faire accepter, il doit s’élever en crachant sur celui qui a un prénom "arabe".
      Ce serait bien de respecter ce qu’est un peuple indigène : un Suédois n’est pas un peuple indigène en Suède. Un Lapon l’est.

      L’expo universelle y exposait, parmi les curiosités ethniques, les Basques, Corses, Bretons, Alsaciens, et Antillais car peuples indigènes de France. Ces visiteurs étant toutes les autres habitants de France.

      La France est unique dans l’Europe et on aimerait qu’elle reste comme elle a toujours été : un petit reste d’indigène ( corses, bretons héritiers des Celtes qui n’ont pas fuit, antillais, basques, alsaciens) unifiés par les Francs ( 200 000 personnes sur 60millions), à la majorité Gauloise métissés aux Romains. S’y est ajouté, les migrants d’Europe de l’Est ( essentiellement de Hongrie, Galicie, Transylvanie, Pologne) via l’Autriche dans le dernier siècle. Puis ont suivi les Portuguais, Espagnols, et Italiens.
      Ceux de l’ancien Empire colonial Français ont bougé géographiquement récemment pour se retrouver en métropole. Oui les indigènes de l’Empire Français, dès lors qu’ils restaient incultes dans les campagnes, ne dérangeaient personnes - en tout cas pas les "Aino Corona", nos fraichement débarqués qui croient se faire aimer en crachant sur d’autres. Mais comme les "Ritalo", "Polaks", "Negritos", les Muzzies aussi se fondront dans la grande Nation qu’est la France. Oui on a raté des étapes - de même qu’on a raté des choses pour ceux qui fuyaient les Allemands durant la 2nd guerre - mais la France a toujours su comment avancer.

      Voilà "Aino Corona" : la France a un destin beaucoup plus grand que ta définition "d’Indo" de ce qu’est la France. Les Celtes n’étant pas "Indo" ; ni les "Basques", ni les "Corses", ni les "Antillais".


    • @RienCompris

      Modère tes propos.

      T’avais la prétention de m’apprendre quelque chose peut-être ?

      Y’a une réalité ethnique que tu peux pas nier, que ça te plaise ou non. Y’a toujours des ramifications.
      Qu’est-ce que ça change au problème ?

      Si demain je me pointe au Sénégal en demandant comment devenir Sénégalais, avant de m’expliquer qu’ici il y a des Peuls, des Wolofs et autres, on va juste me rire au nez.

      Faudra m’expliquer pourquoi y’a qu’en France qu’on nie le fait ethnique.

      Tu raisonnes comme Aymeric Caron en fait.
      Ce relativisme à deux balles, c’est du pain béni pour les grands remplaceurs.

      Sinon ça revient à confondre Hugh Jackman avec un Aborigène.
      Et les Aborigènes ont pas besoin de toi pour comprendre que l’un est un colon, et l’autre un indigène sur son territoire originel. Pourtant, l’Australie est grand comme un continent, et des Aborigènes il en existe de toutes sortes.

      ( PS : Et pour info, je suis absolument pas un pur sang Français, j’ai juste un cerveau qui fonctionne indépendamment de toutes considérations communautaires)



  • Idriss Sihamedi, qui avait eu les honneurs de la télévision pour promouvoir son « militantisme anti-Assad en Syrie »



    Il est tombé dans le piège en étant invité sur canal+ pour dire ce que le système voulait à l’époque puis en 2021 s’attaque à lui.


  • Pourquoi « GE » ?

     

  • Qu’est-ce qui a changé chez le Mélenchon FM de grand à père à fils au grand-orient, lorsque face à des journalistes de Médiapart, il a fait mine de ne pas savoir ce que sont les dîners du groupe Le Siècle ?


  • « El Rhazoui »:Ça veut dire « pilleur » en arabe comme la famille Zemmour une descendante de brigands.

     

  • l’art et la manière de faire des partouzes idéologiques grassement subventionnées, évidemment malsaines et contre-productives, pour détourner l’attention du gaulois réfractaire. Dray/Goldnadel, pareil, grandes gueules RMC VS auditeurs, pareil, masque à la maison pour Noël VS repas tradi sans chloro, pareil.... Macron et des repris de justesse à l’élysée/pas de resto pour les gueux, pareil.....
    Baddou-Mazarine ? J’attends de voir Achour-Rocco......, parce que les amants Huchon-Rudy, c’est pas çà.....C’est comme De Haas-Hautain-Schiappa, rien de bien ne sortira d’elles naturellement.....


  • Je ne crois pas que le terroriste et meurtrier Ulcan se soit fait autant allumé par la justice française. Sihamedi est un pion recyclé en punching ball par le système. La perquisition explosive effectuée dans les locaux de BarakaCity laisse à penser qu’il en savait trop sur les icônes républicaines imposées dont fait partie la Zineb.

     

  • razhoui et chalgoumi sont vraiment les 2 boulets de la république dont nous nous passerions volontiers.............en plus les 2 nous coutent une blinde



  • Les 80 tweets d’Idriss Sihamedi qui font hurler la presse sioniste de droite ou de gauche (c’est kif-kif bourricot) pèsent bien peu face à ce rouleau compresseur mondialiste pour qui l’islam doit être la cible prioritaire des peuples occidentaux, et pas, bien sûr, la crise économico-sociale déclenchée par les mêmes puissances.



    Visiblement l’oligarchie est peu sure d’elle pour attaquer un homme pour 80 tweets.

     

  • Hahaha, si ce barbu a totalement raison sur Zineb et ses réseaux, il n’en demeure pas moins un islamiste ayant financé par son association « humanitaire » salafiste tous les freedom fighters jusqu’à al-Qaida et l’EI. Les casques blancs rosbifs n’ont rien à lui envier...

     

  • Devinez qui a reçu le prix Mariane Jacques France en 2019, en grande pompe au siège du GODF.....
    Remise du prix Marianne Jacques France 2019
    https://www.youtube.com/watch?v=5kr...


  • Je ne me souviens pas d’avoir lu quoi ce soit concernant la très jolie Zineb "Al-Mata Hari" Marocaine. Alors j’ai cherché sur youtube si d’autre vidéos exitaient a son sujet, et voilà quelle prodigue des conseilles devant “la commission d’enquête du Sénat sur la “radicalisation"”

    @31:07 « Mon conseil à moi personnelement : heu !ha !o.. Au differents représentants de l’état français..... @31:55 Mon conseil est donc de laisser la pluralité de l’islam s’exprimer et laisser les initiatives germée dans la division, par ailleurs ; tous ces représentants autoproclamés... »

    Je n’étais pas sûr d’avoir bien entendu : avait-elle vraiement prononcer « ..la division, par ailleurs.. » sans prendre de respiration ? hé ben oui.
    En analyse lexical, est-ce que cela porte un nom ?

     

  • Ça serait bien, que tous pensent un peu à fermer leurs gueules, y compris Zineb Grozizi.. ça nous ferait des vacances !
    Et si l’administration fiscale et les ministères, pouvaient aussi nous oublier, ça aussi ça nous ferait plaisir
    Si tous ces gens se détestent, qu’ils s’entretuent, mais de grâce, laissez nous en dehors de vos conneries
    On voudrait vivre tranquille, sur nos modestes exploitations agricoles, comme les gueux que l’on est, comme des péquenots, les culs terreux que vous conciderez que nous sommes
    Je sais que c’est compliqué pour vous, mais si vous pouviez nous oublier à la grand ville de Paris et dans la boîte à images
    Merci et bon dimanche

     

  • Elle aussi nous coûte un pognon de dingue avec ses flics pour protection rapproché etc...,j’aime bien ce genre de connasse qui font les tueuses sur les plateaux télé et qui une fois la caméra arrêter se rend compte qu’il faut retourner dans la vrai vie,et la,c’est autre chose hein chie culotte !!.
    ce qui casse les couilles,c’est que ses pairs vont refaire pareil en novembre 2021 et attisé encore plus le feu avec des dessins de merde,Vous verrez ;)


  • Il n y a pas assez de Français du cru pour dégueuler sur "l Islam" ou "les musulmans" en général. Les vrais fachos (c est pas une insulte) ne sont pas très islamophiles mais pas très républicains ou sionistes non plus. Et ce sont des hommes de principes.
    Alors il faut importer des incendiaires.
    À la manœuvre, encore une fois, les mêmes.
    Souvenez vous de Aayan Hirsi Ali.
    Sihamedi a couché avec les wahhabo-sionistes dans l affaire syrienne, voilà sa rétribution. Et que ça lui serve de leçon.
    En revanche, je suis très désolée pour Youssef Hindi, convoqué par la police. Je crains que ce ne soit que le début des ennuis pour lui...

     

  • Elle est devenue très susceptible, Zézette, depuis qu’elle est allée chez le coiffeur !


  • La photo est-elle une parodie d’une poupée gonflable pour célibataire, bouche grande ouverte ?

     

  • Les enquêteurs français veulent interroger le prince Andrew dans le cadre de leur enquête sur le réseau sexuel de mineurs de Jeffrey Epstein. Ils ont confirmé qu’ils souhaitent parler au Duc d’York suite à l’arrestation de Jean-Luc Brunel dans le cadre d’une enquête judiciaire française sur l’agent de mode.

     

  • Pourquoi Xavier Poussard ne dit que cela sur le lien entre le livre "Les mosquées de Roissy" de l’agité du bocage , le très antiimahométan Philippe de Villiers et sa crucification par le juif Boltanski du journal Libération ?
    L’ami des juifs , Philippe de VILLIERS , parle des tapis de prières trouvés dans les locaux des employés de l’aéroport de Roissy et les fiches "S" et des vols de téléphones portables dans les valises des passagers mais a pris soin de ne pas parler de leur recrutement par Tel à VIV et de ne pas parler de Franck GOLDNADEL le cousin à Gilles William.
    Philippe de Villiers affirme que des organisations extrémistes ont infiltré le plus grand aéroport français, où bagages et zones de fret seraient accessibles et vulnérables. Il ne dit rien des recruteurs....
    Lutte fratricide chez les Villiers titrait le journal Libération dés le 22 novembre 2006 !
    Un fils du candidat porte plainte contre son aîné pour viol. Le père dénonce un « complot ».
    https://www.liberation.fr/societe/2...
    Christophe Boltanski est le fils du sociologue Luc Boltanski, originaire d’une famille JUIVE russe, et d’une mère écrivain qui a adhéré aux idées communistes. C’est ce Christophe Boltanski qui a été chargé d’enchrister l’infâme de VILLIERS qui avait pourtant pris soin , dan son livre "Les Mosquées de de Roissy" de ne pas parler de ceux de la synagogue de satan , de ces pharisiens talmudistes ne plaisant point à Dieu et ennemis de TOUS les hommes.


  • Très bon article, une belle synthèse sur les manipulations médiatiques

     

  • Force est de constater que la laïcité ne veut pas voir de pratiquants ni catholiques.. ni musulmans mais surtout musulmans car accroché à leurs foi et leurs valeurs islamiques...


  • une prête à tout la Zineb, quand à la vioque... poubelle les deux.


  • #2624054

    Zineb est à la politique, ce qu’Amandine du 38 est à la musique, ce que Joffrey Marraut est à la virilité, ce que Hassen Accident est à la mode masculine et ce que Claire O’petit est à la dialectique
    Une bouse


  • Une OMG salafiste ! non une OMG tout court


  • Comme on dit au Québec : "Ils l’ont passer au buffer solide". Elle n’avait cette gueule lors des événements de c.hebdo. Une récompense sans aucun doute.


Commentaires suivants