Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dans une démarche inédite, le parquet de Paris ordonne le blocage du site "Démocratie participative"

Une procédure en référé, inédite en France dans ce domaine, vise les opérateurs télécoms afin qu’ils bloquent l’accès au site, ouvertement raciste. Son administrateur présumé, Boris Le Lay, serait visé par une « notice rouge » d’Interpol.

 

Le site « Démocratie participative » continuera-t-il à pouvoir être consulté en France ? Le procureur de la République de Paris a en effet assigné en référé les opérateurs télécoms pour qu’ils bloquent ce site publiant des contenus haineux à caractère raciste, antisémite et homophobe : une démarche inédite dans l’Hexagone.

Neuf opérateurs, dont les quatre principaux (SFR, Orange, Free et Bouygues Telecom), sont assignés le 8 novembre à 14h au tribunal de grande instance de Paris dans le cadre de cette procédure d’urgence. Le procureur demande ainsi au juge des référés de constater le trouble manifestement illicite, causé selon lui par le site, et d’ordonner aux fournisseurs d’accès internet d’en bloquer l’accès dans un délai de 15 jours, sous astreinte de 10 000 euros par jour de retard à compter de la date d’expiration de ce délai.

C’est la première fois que le parquet de Paris demande le blocage d’un site par cette voie procédurale. Cette démarche devant le juge civil intervient alors qu’« aucune poursuite pénale n’a été rendue possible » pour l’heure dans ce dossier, selon une source proche du dossier citée par l’AFP.

De nombreuses plaintes et signalements dénonçant les propos violents publiés par ce site ont été adressés depuis juin 2017 au parquet de Paris, émanant de particuliers, d’associations de lutte contre le racisme, ainsi que de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah). Saisie d’une enquête, la Brigade de répression de la délinquance des personnes de la police judiciaire parisienne n’a toutefois pas été en mesure jusqu’à présent d’identifier le directeur de la publication ni l’hébergeur du site, celui-ci ne contenant aucune mention légale. Le nom de domaine est pour sa part enregistré aux États-Unis, où la liberté d’expression est protégée par le premier amendement.

 

L’administrateur du site vivrait au Japon

Selon Le Monde, la Dilcrah a obtenu en janvier dernier la disparition de la page d’accueil de « Democratie participative » du moteur de recherche Google. Selon la même source, une note conjointe de la Direction générale de la police nationale et de la préfecture de police datant d’avril explique que son administrateur est un militant d’origine bretonne : Boris Le Lay.

Déjà condamné en France, il ferait l’objet de 13 mandats de recherche (exécutables en France et en Europe) émis pour « injures publiques envers un particulier en raison de sa race, religion, ou origine par parole, écrit, image, ou moyen de communication au public par voie électronique », ainsi que d’une fiche « S ». Preuve de son importance aux yeux de la justice française, Interpol, selon Le Monde, a émis en janvier une « notice rouge » afin que Boris Le Lay puisse être interpellé à l’étranger. Or, l’homme vivrait au Japon, un pays qui n’a pas signé de convention d’extradition avec la France. D’autant plus que, selon le quotidien, le Japon ne pourrait pas, en raison de son droit national, procéder à une arrestation demandée par d’autres pays membres d’Interpol. Les services de police français s’inquiètent même du fait que Boris Le Lay ait pu obtenir la nationalité japonaise.

 

 

Fin août, le parquet de Grenoble avait ouvert une information judiciaire après la publication quelques jours plus tôt sur « Démocratie participative » de propos antisémites visant Denis Dreyfus, l’avocat de la famille d’Adrien Perez, un jeune homme tué à la sortie d’une discothèque près de Grenoble. En mars dernier, le fils de Carla Bruni et de Raphaël Enthoven avait été l’objet d’insultes à caractère antisémite émanant de « Démocratie participative ». Récemment, la journaliste Eugénie Bastié a également été dans le viseur du site, après avoir été déclaré qu’il méritait d’être bloqué.

Le mensonge de la démocratie bourgeoise décrypté chez Kontre Kulture :

 

La fausse démocratie française, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

86 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Gil Taïeb dans Actualité juive :

    "Ce qu’on a essayé de dire, et ce n’était pas facile car cela ne faisait pas partie de notre lettre de mission, c’est que la définition de l’antisémitisme pourrait reprendre, compte tenu, je cite, de son caractère meurtrier, ses mutations et sa confusion courante avec l’antisionisme, la résolution adoptée en juin 2017 par le Parlement européen sur la base de la définition proposée par l’Alliance Internationale pour la mémoire de l’Holocauste qui regroupe 31 pays dont la France, et qui inclut la haine d’Israël. Nous demandons à la France d’intégrer cette définition. Ce serait une étape importante dans la reconnaissance de l’antisionisme comme de l’antisémitisme. Le chemin est encore long mais il faut le dire et le redire de façon permanente."

    Il va sans dire que ceux qui définiront ce qu’est « la haine d’Israël » ne seront pas membres du Parti Communiste ou musulmans.

    Nous sommes les suivants


  • C’est un "ballon d’essai" : ces voyous veulent voir d’abord comme réagit l’opinion, si elle ne réagit pas ils vont bloquer le site réellement visé : E&R .

     

  • On dira ce qu’on veut sur DP, ils font le boulot et ces tentatives de censure le prouvent.
    Leur émission radio hebdomadaire est très instructive (témoignages concrets, du quotidien, sur les prédateurs du bas, c’est à dire les immigrés outils du remplacement), et les intervenants creusent souvent leurs sujets et mettent en évidence la prédation du haut (la fameuse communauté qui n’existe pas). Le tout est assez divertissant.
    On y aborde aussi des phénomènes anthropologiques, éthniques, c’est à dire tout ce qui constitue l’identité d’un peuple, ce qui manque lorsqu’on a une vision trop sociologique du monde.

    Evidemment la ligne n’est pas la même qu’ER, le vocabulaire ne plaira pas à tout le monde, mais ce politiquement incorrect fait énormément de bien quand on subit depuis des décennies la bruine des crachats anti-blancs et anti-France soufflée par les éternelles et insatisfaites victimes "racisées".


  • Cela faisait longtemps que la LICRA menaçait Démocratie Participative, un chouette site qui utilisait un ton satirique hors du commun. Quel est le suivant ? Fdesouche ?

     

  • Content que la jonction entre Démocratie Participative et Égalité et Réconciliation s’opère.

    Je me doute que le relais de cet article n’est pas en soi un gage d’extrême sympathie à l’égard de ce mouvement qui - à plus d’une reprise - n’a pas été tendre à l’égard d’Alain Soral (mais dont les intervenants ne peuvent s’empêcher de citer ses répliques cultes, commençant souvent leurs phrases par « Je ne soutiens pas Alain Soral, mais... »).

    Démocratie Participative est ce que Hara-Kiri aurait dû devenir si les auteurs de ce journal avaient été cohérents par rapport à leur ligne irrévérencieuse à l’égard du pouvoir en France ; ce dernier n’étant pas le même aujourd’hui que du temps de De Gaulle. On m’objectera que Le Lay a été un temps sioniste, j’inviterais les lecteurs à faire un tour sur le site pour se rendre compte à quel point il est revenu de cette position.
    Sans espérer un quelconque syncrétisme entre E&R et DP dont les lignes politiques divergent à certains endroits, j’espère que ce soutien apaisera les tensions entre les deux lectorats qui, en réalité, ont bien plus de points communs sur le plan politique de points de dissension.

    Démocratie Participative restera accessible via proxy et son compte VK demeure pour le moment intouchable. Merci à E&R d’avoir une fois de plus prouvé ne pas être un mouvement sectaire, capable de soutenir même ceux leur étant rentré dans la gueule (le droit au pardon primant sur le ni pardon, ni oubli) et de s’imposer ainsi comme le centre névralgique des dissidences françaises.
    Espérons que les lecteurs assidus de Démocratie Participative fréquentant ER site (ils sont nombreux) sauront se rappeler que E&R, contrairement aux tièdes (cf. le Tweet d’Eugénie Bastié présent dans l’article) les ont soutenu dans leurs tourments.

    En avant Guingamp, en avant... la convergence des luttes.

     

    • Les commantaies sur DP sont trés sectaires et anti E&R, pour la plupart. J’ai céssé de visiter le site.
      Le fanatisme de la race blanche et devenu trés lourd...
      Il y en a vraiment qui devraient approfondir leur raisonnement, en consultant davantage les vidéos de Soral.( car pour certains d’entre eux, ils n’ont jamais visionnés une seule vidéo !).cela remonterait un peu le niveau !


    • Enfin un commentaire unificateur de patriotes. C’est en joignant nos forces que l’on aura une chance, sinon autant se suicider immédiatement. C’est le jour où toutes les vraies forces nationalistes feront bloc que tout l’édifice socialo-gaucho-libero-mondialiste s’écroulera comme un château de cartes... Voyez l’avancée des nationalistes dans les pays occidentaux., c’est une vague qui prendra beaucoup d’ampleur.
      Force et Honneur.


    • on je juge pas un site ou une ligne à ses pires commentaires d’idiots du village, il y en a dans chaque chapelle


    • @bah... et bien moi si !
      L’émission est intérèssante, mais les articles sont bien souvent trés bas de plafond, comme certaines remarques..
      Les modérateurs sont trés indulgents, faut croire !


    • @isabellefrance70 l’outrance est le projet affiché, pour libérer la parole. ça pète pas beaucoup plus haut qu’un "Buzzfeed inversé", c’est sûr. Et ça n’a pas le niveau d’humour du modèle américain, le Daily Stormer. Mais je suis indulgent pour le moment car ça tape fort et très juste.



  • Preuve de son importance aux yeux de la justice française, Interpol, selon Le Monde, a émis en janvier une « notice rouge » afin que Boris Le Lay puisse être interpellé à l’étranger. Or, l’homme vivrait au Japon, un pays qui n’a pas signé de convention d’extradition avec la France.




    Cette personne n’apparaît pas sur le site d’Interpol, ni en tant que français ni en tant que japonais.
    Les journalistes du Monde font bien leur travail de désinformation...


  • C’est déjà bloqué ici en Belgique : Un beau panneau "STOP" suivi des logos de la police belge, de l’état, etc...

    et de la phrase : " Vous venez d’être redirigé vers cette page. Le site que vous essayez de consulter contient des informations illégales au regard de la législation belge. Si vous êtes gestionnaire ou propriétaire de ce site web et si vous pensez que cette mesure a été prise à tort, vous pouvez le signaler ici."

     

    • Ne pas utiliser gogol comme moteur de recherche, et çà passe. Sin problémas.


    • Salut à tous,

      Ils sont consultables via TOR ; comme le Daily Stormer il y a un an, qui vadrouillait sur le "normie" ( l’internet que tout le monde pratique), en changeant régulièrement d’extension ; le point de repère était le site du "dark web", qui ne peut être bloqué !

      sinon, les solutions du camarade plus haut ( changement de DNS dans les box, est excellente et marche bien !

      Connectez-vous sur un moteur type Duck duck go, cherchez "TOR" ( The Onion Ring", vous installez sur votre bécane ( ok for windows, Mac OS et Linux), et c’est parti !

      Si la tendance générale continue de la sorte, E&R devra songer à un repli sur le Deep, car c’est bien entendu E&R qui est visé, car trop trop d’audience, trop de bon boulot quoi !

      Adishatz

      H/


  • Nous sommes tous "Démocratie Participative" et ils ne se rendent pas compte :
    entre amis, en famille, au bureau, on parle de cette façon concernant le certain tribu.

    Ils peuvent imposer toutes les sanctions, cela n’aura aucun impact - et là, c’est leur faiblesse, car ce qui se passe sur le terrain, dans la vraie vie — ils ne peuvent pas (nous) contrôler. Et nous employons tous les moyens techniques pour contourner la censure !!

    Ils peuvent même neutraliser Boris Le Lay, nous reprenons le flambeau tout de suite.
    Il est fiché S tout comme un terroriste islamiste invasioniste - pourtant, Le Lay n’a pas fait des victimes, il n’a pas fait sauté des bombes dans les salles de spectacle.

    Il défends sa Patrie bec et ongles et il dénonce et les invasionistes et ceux qui habilitent et revigorent l’invasion de son pays.

    Bien que la coupe soit amère, la LICRA, le CRIF et les autres officines ennemies de Boris Le Lay, ils la boiront, car c’est la coupe du Jugement. Qu’ils assument leurs méfaits et qu’ils comprennent notre colère noire.

    La Dictature en marche - c’est parce que ils ont beaucoup souffert.

     

    • Mille fois d’accord avec vous !! De plus Boris Le Lay est un patriote vraiment attachant qui dit beaucoup, beaucoup de vérités qui sont voilées même ici sur ER.
      Quant à ce qui concerne cette décision de justice "anti liberté d’expression" de bloquer democratieparticipative.biz est une bouffonnerie, aujourd’hui beaucoup ont la culture de la protection de son domaine privé : antivirus, VPN, réseau Thor, cryptomonnaie, stockage de données ailleurs que sur son ordi, hébergement à l’étranger,etc.... C’est donc pas demain qu’on nous empêcherait d’aller où l’on veut sur le Web, même les chinois ne parviennent plus à censurer l’Internet.
      Longue vie au devoir d’expression à défaut de liberté !!


    • Ce qui est intéressant, chez Boris Le Lay, c’est de constater son évolution d’un anti-islam peu réfléchi vers de plus en plus de judéo-scepticisme. Ainsi un militant jeune et fougueux, mais un peu naïf, peut-il, à force de courage et d’expérience, devenir un doctrinaire parfaitement complet et cohérent.


    • @ben Boris Le Lay ne découvre pas les influences sionistes, il en parlait déjà en 2015 dans sa série "De Charlie Hebdo à l’AMGOT". D’ailleurs, il me semble qu’il vient plus ou moins du même bord qu’Hervé Ryssen.

      Il choisit ses têtes de turcs, comme début 2017 où il a soutenu Conversano en traitant Soral de "fils de p*te" dans un talk-show de sa tribu (oui, Tintin au Japon a les insultes faciles mais je ne suis pas sûr qu’il puisse vraiment les assumer dans le réel, en tête à tête...).
      Politiquement, Boris Le Lay, c’est assez pauvre, limite régionaliste à la Ménard, radicalement anti-social, admirateur de Marion-Maréchal... Aucune pédagogie quant à éveiller les consciences, très peu de références bibliographiques ou de cautions intellectuelles, on est dans l’opinion, dans le sensationnel et dans l’outrance gratuite malgré quelques analyses intéressantes.

      Comme allié objectif à droite, je préfère mille fois Henry de Lesquen, intelligent, élégant et érudit.


    • L’islam ayant été introduit à dessein en France par qui on sait, Le Lay n’en a jamais eu une vision primaire ni naive, il sait que cette religion est utilisée contre notre pays, ce qu’ont parfois du mal à reconnaitre ses fidèles. Mais il ne s’agit bien sur pas que de l’islam, toute culture ou religion extérieure à la france est utilisée contre la société française, comme arme multiculturelle, simplement parce qu’elle n’y a pas été introduite, et qu’elle n’y est pas promue, de manière naturelle.


    • @Bernard Lapotre
      Tiens donc ! Boris Le Lay "admirateur de Marion-Maréchal" ?! Si on lui disait cela, il serait certes le premier à en rigoler ! Cette seule affirmation des plus fantaisistes suffit en tout cas à prouver que tu parles de lui sans rien en connaître et sans écouter ce qu’il dit. À partir de là...


    • @ben A partir de là, dans sa vidéo intitulée Valls, Onfray et le FN ou l’implosion de la gauche de 2015, il trouve MMLP "toujours aussi mignonne". Mais peu importe, ce n’est qu’un détail.


    • @Bernard Lapotre
      Voilà, c’est ça : 2015. Il y a trois ans. J’en reviens donc à ce que je disais, à savoir que l’on peut évoluer. Et dans le bon sens.


  • Pour contourner la censure des FAI il suffit juste de modifier les serveurs DNS de votre box.

    Vous trouverez uneliste de seveurs DNS par une recherche sur un moteur de recherche pas forcement Google que je boycotte.

    Vous avez le moteur de recherche duckduckgo.com par exemple on s’y habitue


  • Vous ne le trouverez pas sur un moteur de recherche.

    Essayez ".biz" ou sur TOR : dp742web5fzh674o.onion

    Je ne cautionne pas ce site qui va à l’encontre de l’esprit ER, mais je suis sûr que tout le monde comprend qu’ER sera le prochain.

     

  • #2067520

    C’est vrai quoi. Il ne pourrait pas menacer des profs avec une arme ou attaquer des policiers, comme tout le monde ?
    Boris le Lay, ennemi public numéro un, c’est évident !


  • Ceux qui applaudissent devraient se rendre compte que demain, ce sera leur tour.
    Ne nous faisons pas d’illusions : les traîtres iront jusqu’au bout : vous rendez-vous compte de ce qui se passerait si la majorité du peuple savait la réalité de leur trahison ?


  • Réseau Libre n’est plus accessible depuis hier, par contre FdSouche ne risque rien puisqu’il s’est soumis

     

  • Un VPN (avec des serveurs DNS à l’étranger) est de plus en plus indispensable de nos jours.


  • hmm va falloir se renseigner sur comment acceder au dark web...faut se mettre au droit et bientot va falloir muscler son jeu cote informatique...


  • "Je me bats régulièrement pour la liberté d’expression mais tout a des limites"...

    "Liberté d’expression absolue... mais dans certaines limites" DIeudonné

    Eugenie est moins drôle.


  • Je suis alé voir le site en question quand l’annonce d’une demande de blocage a été faite.
    Franchement c’est un site ouvertement raciste, mais plus que ça, à chaque fois phrase on a une insulte raciste souvent bête et méchante. Je ne vois pas ce qu’il apporte de positif dans le débat. Il n’y a rien qui essaye de faire grandir ses lecteurs, il n’y a pas d’explications, pas vraiment d’idéologie robuste. Rien juste de l’insulte pour faire plaisir à son administrateur qui je trouve n’a pas beaucoup de couilles.

    En plus c’est pas du tout marrant. Du coup faut-il interdire ?

    Moi je dirais plutôt oui, mais sinon faut pas en parler de ce site, le laisser mourir dans l’indifférence et l’ignorance. Quand ses auteurs auront dépassé leur crise d’adolescence haineuse et attardée du "bougnoule" ils passeront à autre chose.

     

    • "Je suis alé voir le site en question quand l’annonce d’une demande de blocage a été faite.
      Franchement c’est un site ouvertement raciste, mais plus que ça, à chaque fois phrase on a une insulte raciste souvent bête et méchante."

      Ce site est avant tout un défouloir dont le but est surtout de faire péter les plombs à certains emmerdeurs et autres Torquemada de la bienpensance qui font régulièrement chier le monde.

      Les types ne sont pas vraiment méchants et font plus dans la provoc qu’autre chose.

      ...Et en règle générale, sous un dehors et un discours, certes assez excessif (euphémisme), leurs analyses sont en fin de compte plutôt convergentes avec pas mal des nôtres.

      Bon, après... Ils ont effectivement un vocabulaire fleuri qui est le leur et qui ne fait pas trop dans la nuance... ^^

      Après, je préfère vivre dans un monde ou ce genre de discours peut s’exprimer, que dans un monde ou il est interdit. Lorsque l’on défend la liberté d’expression, on doit défendre avant tout celle de ceux dont les idées nous sont odieuses.

      Sinon, c’est un peu trop facile...


    • Tes jugements de valeurs n’auraient-ils comme justification que la défense de ton égo, de ta situation et de ton confort intellectuel ?

      Tes qualificatifs " raciste , bête, et méchant ", à mon avis, ça ne veut rien dire à part que cela gêne les intérêts de courts termes que tu crois avoir identifié.

      Et pourquoi le racisme serait-il mal d’abord ? Parce qu’il est interdit par la loi ? Et depuis quand la loi serait-elle garante du bien et du mal, sauf pour ceux qui les rédigent ou les font rédiger ?

      Plus il y a de lois, moins il y a de justice et plus il y a d’injustice.

      Plus il y a d’interdictions de la liberté d’expression, plus le niveau d’injustice atteint son paroxysme.

      Ce site n’est rien en rapport de ce qui se trame et de ce qui vient, en terme d’impact.

      Le juste ne peut exister sans la liberté de penser et de dire. S’il est interdit de dire, alors, c’est la pensée qui est annihilée.

      Les faits précèdent la pensée qui précède les mots. La bonne façon de faire, ça n’est pas de casser la possibilité de dire, cela reviendrait à casser un thermomètre en espérant ainsi faire baisser la température. Il convient de changer les faits. Et c’est ce qui aura lieu, avec ou sans liberté d’expression, car il ne peut en être autrement.


    • @l’envolée des incultes

      "Pourquoi le racisme serait-il mal ?"

      Voilà une clef fondamentale du débat. Le racisme, cela consiste simplement à préférer le semblable au différent. Or, préférer le semblable au différent, cela ne signifie pas détester le différent. C’est juste lui accorder une priorité inférieure dans l’ordre de nos préférences : d’abord le semblable et seulement après le différent. Cela fait partie intégrante du logiciel humain. Nous sommes tous racistes par nature, comme les animaux d’ailleurs. L’escroquerie idéologique de "l’antiracisme" repose sur le fait d’assimiler ce que je viens d’expliquer à de la violence et que cette "violence" structurellement ancrée en nous ( elle est un élément darwinien qui explique notre réussite en tant qu’espèce ) devrait être éradiquée au nom du "Bien".
      Mon cul ! Ce n’est pas au nom du bien qu’ils veulent éradiquer le racisme. Pas du tout. C’est au nom de leurs projets. Et les saloperies, ça passe mieux quand on les appelle "le Bien". D’où manipulation à tous étages.
      Après, pour en revenir au racisme, il y a des aventures individuelles ( rencontres, adoptions, amitiés, etc ) qui font qu’on peut ponctuellement inclure du différent. Pas de problème. Ces cas-là, on s’en fout : ils restent l’exception et ne concernent que des individus, pas un peuple entier.
      La saloperie, c’est prétendre imposer le métissage à un peuple tout entier sur une base idéologique vérolée et au mépris de réalités anthropologiques douloureuses dont les exemples ne font que se multiplier. D’où les réveils identitaires et nationalistes qui commencent à s’imposer en Europe.
      Conclusion : le racisme, c’est naturel et ce n’est pas mal en soi. Le racisme, tel que je viens de l’expliquer, n’est pas générateur de violence physique. Or, ce qui est mal, c’est cette violence-là.
      S’opposer à l’arrivée perpétuelle de migrants, ce n’est pas de la violence, c’est une volonté de préservation d’identité ( on a le droit d’être attaché à son identité ) et de civilisation ( idem ). Quand on se sent attaqué dans son identité ou dans sa civilisation, on se défend au lieu de se laisser mourir.
      Les promoteurs du mondialisme et de l’immigrationisme sont des manipulateurs qui essayent de culpabiliser les peuples européens d’être ce qu’ils sont. Ce sont les mêmes qui ont promu toutes les guerres récentes au proche et au moyen-orient. Au nom des "droits de l’homme". Voilà de la violence authentique qui a amené des centaines de milliers de morts ( des millions ? ).


    • @ H.M.,

      L’amour du prochain doit précéder l’amour du lointain.
      Et Dieu n’est pas qu’Amour, il est aussi Ordre et Justice.
      Mais l’enseignement catholique a été subverti.
      Et pour cause, voilà ce que cela donne lorsqu’on le remet à l’endroit :

      1. c’est notre famille, puis notre entourage proche, et ensuite par extension nos semblables (ceux qui nous ressemblent) qu’on a le devoir de protéger, et ceci n’implique pas forcément de violence à l’égard des autres peuples, bien au contraire, il s’agit là même de la condition à appliquer et à respecter pour que chaque peuple puisse vivre et continuer à exister tel qu’il est, avec son histoire et ses particularités propres
      2. le devoir du catholique, toujours dans l’optique de préserver la diversité des races et des cultures dans le monde, c’est de protéger son héritage (sa terre, sa culture, sa civilisation, son Histoire) contre les autres cultures, qui pourraient la modifier, l’affaiblir ou la faire disparaitre
      3. la charité, bien ordonnée, commence par soi même, et celui qui est dans le besoin peut être aidé, à la condition que ceux qui lui apportent cette aide en aient véritablement les moyens
      4. l’intégration d’une personne de culture étrangère doit se faire sous certaines conditions : la première, qu’on en ait les moyens, la deuxième, que cette personne renonce à sa culture afin de ne pas nuire au bien commun du pays, car dans la religion catholique, c’est la survie du groupe qui prime toujours sur l’individu seul et ses désirs

      Tout ceci remis à l’endroit, on comprend mieux maintenant le potentiel explosif de tous les stratagèmes qui ont été mis en place par les gouvernants de l’ombre pour nous nuire :

      L’idéologie des droits de l’homme (qui conduit au règne de l’individualisme, du despotisme et du triomphe des minorités sur la majorité), le vivre ensemble (qui conduit à un climat de tensions permanentes), l’amour universel (qui est impossible dans les faits, donc hypocrite), le multiculturalisme et l’immigration sans conditions, sont des armes de destruction civilisationnelle qui sèment désordre, chaos et injustice.
      Une sorte de programme intrinsèquement anti-catholique, car prônant l’inversion totale des valeurs chrétiennes, et également anti-humain, parce qu’en brisant la civilisation, l’ordre et la justice, c’est la survie même des peuples qui s’en trouve remise en cause.


  • Quelle pub pour le site !

    Autant vouloir interdire de pisser après avoir écopé une gueuse !

    Quand l’interdiction-persécution s’inverse nous sommes dans le retour de boomerang dans la gueule !

    Rien que le titre déjà une métonymie ! Démocratie participative ? ça annonce la couleur ! Je croyais justement que démocratie incluait participation du peuple aux décisions qu’il est censé prendre ?

    Si le site a été créé, c’est bien parce que déficit démesurée de participation, de formation au Politique pour une démocratie en temps réel, du pays réel du local au national, non ?

    Démocratie où tu ne participes qu’à veauter dans le vide ou qu’à payer ton droit d’hypothèque de survie sur la bête (le boy étant le goy) !

    Que nenni ? Ils veulent une démocratie virtuelle à laquelle on pense, on rêve, on espère que ça se passe dans le futur, pour d’autres générations et bla, bla, bla pendant ce temps-là on te fait les poches !

    Comme la confiture que grand-mère Tartine a concocté et a déposé, la rusée, en haut sur l’étagère !

    Tu es bien trop petit, mon Petit Poucet que je m’ingénie à distraire, pour atteindre le niveau intellectuel pour comprendre et atteindre à la démocratie : tu te contenteras de regarder les gnafrons se faire pan-pan à la télé et puis coucouche panier, les sous-chiens, la caravane des termites passe.

    Va voir papy Éric, il t’a préparé une siono-marmelade à la française sur commande

    « Chaque fois que les livres sont rares, ils résistent bien. À l’extrême, si vous les interdisez, ils deviennent infiniment précieux. Interdire les livres, c’est les rendre désirables. Toutes les dictatures ont connu cette expérience. » « Globalia » Jean-Christophe Rufin

     

    • Je vous invite à vous renseignez sur ce site, son nom est ironique étant donné qu’ils sont violemment contre la démocratie. Jamais au grand jamais il n’ont vendu une démocratie de liberté et d’égalité.

      Ne tombez pas dans la caricature d’une critique facile. Sincèrement, allez voir ce site pour vous forger une véritable opinion


  • Eugénie Bastié a tort, Boris Le Lay n’est pas nazi puisqu’il est contre le socialisme sous toutes ses formes, y compris national.

     

    • Eugénie Bastié se rend-t-elle compte de ce que subit réellement tous les jours le peuple français, appauvri, humilié et traqué en permanence par ses élites et leur programme de politique anti-française ?

      Non, elle s’en fout, les français peuvent bien crever dans leur misère et leur pays disparaitre, tout ce qui compte pour la petite Eugénie, c’est que surtout, on reste bien poli et qu’on ne dise pas de gros mots. Et ce sera quoi la suite, après la censure ? Le goulag ? Les exécutions ?

      La haine a toujours été du côté de ceux qui oppressent, pas des opprimés.

      Et les actes des oppresseurs, réels eux pour le coup, sont infiniment plus violents que les propos teintés de colère tenus par le peuple, qui lui, à force de subir, ne réclame que justice.


  • Je connaissais Boris Le Lay. Je ne connaissais pas ce site.
    Je suis allé voir. Hilarante outrance lexicale destinée à filer la chiasse à nos représentants ( autoproclamés, mais pas autofinancés, c’est là que le bât blesse... ) du bien sur terre : j’ai nommé le ..., la ..., la ... et autres officines destinées, comme leur nom l’indique, à préserver le racisme. Site parodique donc, me semble-t-il. Dont l’effet laxatif avéré commence visiblement à déranger nos amis autoproclamés "surveillants du peuple français" ( alors qu’on leur demandait rien ). Tous leurs frocs sont "au sale" et en haut des miradors, ça commence à cailler un peu. Faut que ça cesse : on peut pas surveiller le cul à l’air.
    J’ai bien ri.


  • J’ai parcouru brièvement le site et franchement on y voit que les termes "nègres" et "bicots".
    Je comprends pas votre solidarité envers ce site. C’est pas avec un tel racisme qu’on arrive à la Réconciliation nationale prônée ici depuis des années.

     

    • Ce site est une réponse grotesquement et volontairement outrancière ( donc drôle, à mon avis ) au bombardement officiel anti-blancs ( promotion systématique du métissage dans les publicités, clips anti-harcèlement où les agresseurs potentiels sont tous blancs, etc ) et anti-chrétiens ( à opposer à l’antisémitisme présenté comme le plus grand crime de l’histoire de l’humanité et au "padamalgame" obligatoire dès qu’un musulman fait quelque chose de répréhensible ). Maintenant, je conseillerais aux responsables du site d’ajouter quelques articles rédigés précisément avec la même outrance sur les blancs et les chrétiens. Histoire de semer le doute. Genre "on déteste tout le monde".


    • C’est simple, on obtient ce résultat quand :
      - on impose de force une immigration au peuple qui ne l’a pas voulue
      - on lui interdit ensuite d’en parler
      - par une redéfinition de la nationalité, des lois antiracistes et la double nationalité, on fait finalement des français des citoyens de seconde zone dans leur propre pays

      Voilà les conséquences...
      Après je vous rassure, s’il s’agissait d’une immigration massivement pakistanaise, le problème resterait le même. On ne peut contraindre éternellement un peuple à obéir, ni à aimer sur ordre ou sous la menace, d’autant plus quand cela se traduit pour lui très concrètement par la disparition de son propre pays.


    • Quand on se réconcilie, on le fait en général avec ceux qui ne partagent pas nos avis, pas avec ceux qui les partagent déjà.


    • C’est de la provoc’ volontaire. Ils sont plus sur la ligne E&R que ce qu’il pourrait apparaitre au premier regard, et se permettent d’être bien plus ouvertement très critiques concernant (((certains))).

      Ils ont anticipés leur interdiction, et sont également sur le deep/dark-web. D’ailleurs E&R serait bien avisé d’en faire autant ! Ça aurait l’immense intérèt d’apprendre à bon nombre d’entre nous à l’utiliser, avec, bien sur, les précautions inhérentes à la navigation dans un lieu en dehors (pour l’instant) de toutes lois et surveillances (un peu comme l’était Internet à ses débuts, en réalité).


    • Oui le ton est volontairement outrancier, une sorte d’exutoire......MAIS le site et ses emissions hebdomadaires remettent l’église au milieu du village, si j’ose dire, en mettant la communauté de Lumière à sa place, c’est à dire au dessus du Soleil.

      Et c’est bien pour ça, et pas pour autre chose, que ce site va être censuré.


    • @ talion
      Vu sur E&R :" Boris Le Lay ne sert que le sionisme "Petite leçon de réalisme par Philippe Ploncard d’Assac Publié le : dimanche 11 décembre 2016

      Et vu sur vivaeuropa.info "Soral antifa" dixit Boris Le Lay...

      J’admire sincèrement de manière égale les deux hommes pour ce qu’ils sont et font, et souhaiterai tellement qu’ils se réconcilient... !
      La cause que nous servons ne devrait pas être une bataille d’ego pour savoir qui a le plus raison, mais une raison pour unir nos forces.
      Je ne crois pas que vous jouez à la "compétition victimaire de la dissidence" du " a celui qui aura le plus de procès et les peines les plus lourdes. Vous n’êtes pas de ceux là...

      Là on est dans le réel, et vous deux (avec d’ autres), savez ce que ça en coûte et les répercussions qui en découlent sur vos vies pour défendre et préserver celle des autres.

      On ne peut pas être 100 % d’accord sur tout ( et heureusement d’ailleurs ), mais il y a un tronc commun, des idées communes essentielles et partagées, qui devrait prévaloir sur tout le reste. C’est mon avis.
      Hier le site breiz atao déférencé sur google, aujourd’hui c’est le site démocratie participative, demain se sera peut être celui de E&R. Vous gênez le système en nous ouvrant les yeux, on ne vous en remerciera jamais assez. Serrez vous les coudes, unissez vous !

      Je lisais sur E&R les hommages à Robert Faurisson, un lien dans les commentaires m’amène à une vidéo du MONSIEUR, qui elle même m’amène vers une vidéo de Boris Le Lay puis je reviens ici, et de retour on parle de Boris Le Lay, alors faut me comprendre si je commente...

      C’est sans doute notre cher Robert qui nous fait un clin d’oeil lorsqu’on cherche inlassablement la vérité et la réalité de la période historique dans laquelle on vit...


  • Merci à la censure de m’avoir fait connaître ce site.
    Grâce aux conseils dans les commentaires, pas de problèmes à le trouver. Merci à ceux qui les ont écrits.
    On a besoin de ces infos car on voit la gestapo arriver.


  • La démocratie, le parquet n’en a rien à cirer.


  • Ca marche tellement bien d’interdire.
    Pourquoi on a ce genre de site ?

    Parceque justement vous avez faire interdire tous les intellectuels et publications sérieuses "non conformistes".

    La prochaine fois il n’y aura même pas de "site", ni de culture, ni rien, ca se passera directement dans la rue ce genre de "débats".
    En être à interdire un torchon pareil, ca devrait déjà faire lever quelques sourcils.


  • Bonjour, sur le site officiel d’interpol, son nom n’apparait nulle part.Ceci étant, ça cogne fort en ce moment



    .Le procureur demande ainsi au juge des référés de constater le trouble manifestement illicite, causé selon lui par le site, et d’ordonner aux fournisseurs d’accès internet d’en bloquer l’accès dans un délai de 15 jours, sous astreinte de 10 000 euros par jour de retard à compter de la date d’expiration de ce délai.



  • Mouais bon, je viens de visiter ce site. Je trouve un peu contradictoire de se dire "non violent" et laisser les torrents de commentaires vraiment haineux. Comme l’a bien rappelé dernièrement Marion Sigaut, la violence verbale précède toujours la violence physique....

    Il est évident que ce site est une caricature et que notre gouvernement veut le "censurer", créer une jurisprudence pour l’étendre à d’autres sites "gênants" (suivez mon regard). Ceci dit, DP a une adresse Tor, donc quand les cranes d’oeuf des ministères comprendront ca... Pareil pour les FAI : il existe des moyens de contourner les blocages - et je précise que je ne suis pas informaticien, donc il doit en exister des centaines.

    Au final, même si le compte-rendu du 8 novembre nous est défavorable, ce sera plus gênant qu’autre chose. On pourra toujours consulter.

     

    • "Comme l’a bien rappelé dernièrement Marion Sigaut, la violence verbale précède toujours la violence physique...."

      Je n’y crois pas. La violence verbale est normalement un moyen de ne pas passer à la violence physique. D’autre part, la violence physique est le fait, dans nos sociétés civilisées, d’un nombre très réduit d’individus. Impulsifs, pervers narcissiques ( les antifas ), certains fous...
      Après, chez nos amis immigrés venant de pays du tiers-monde, c’est une autre paire de manche.


    • @Paul82

      Vous voulez dire que, quand un allogène rappe qu’il faut tuer des bébés blancs et pendre leurs parents, il faut s’attendre à une mise en pratique de la part de ses congénères, c’est bien ça ?


    • "Comme l’a bien rappelé dernièrement Marion Sigaut, la violence verbale précède toujours la violence physique...."

      Oui alors il y a 2 cas de figure :
      cas 1 :
      après qu’une violence physique soit constatée,
      enquête :
      y a t il eu violence verbale avant ?
      oui

      cas 2 :
      pas de violence physique constatée car la violence verbale a fait office de soupape

      Évidemment que le rôle du politique est de prendre les mesures préventive pour éviter la violence physique. C’est ce qui s’appelle mettre en place les conditions de la vie en communauté.
      La politesse, historiquement, fut inventé à cet effet.

      Jovanovic explique dans son livre qu’Hitler considérait la planche à billets comme un crime.
      On remarque que la république de Weimar a effectivement pillé ses citoyens.
      Comment s’étonner, dès lors de la nuit de cristal de Novembre 1938,

      Pour faire un parallèle très contemporain :
      .
      En ce moment on remarque que les français sont victimes de politiques d’immigrations massives.
      On remarque que certaines régions de France, via le dépistage de la drépanocytose, sont en train d’être métissées à bride abattue.
      Qui viendra s’étonner ensuite des horreurs que cela entrainera inévitablement ?

      La question est :
      Solutionnerons-nous cette problématique de manière politique avant ou après de grands massacres ? avec des progressistes ou des gens d’extrême droite ?
      En Algérie cela s’est mal passé. En France, votre avis ?


  • Honnêtement, c’est un site ouvertement raciste, bête et méchant ; à croire qu’il a été créé à cet effet : justifier, par ses outrances, la répression généralisée sur la Toile...


  • Jusqu’à maintenant je connaissais le "trouble de l’ordre public", un délit déjà curieux parce-que dans la pratique il punissait plus souvent la future victime que le futur agresseur.

    Mais ici, on a une nouvelle notion : Le "trouble illégal". Comme j’en ignorais l’existence, je me demande si ce trouble illégal est ... dans la loi. Il serait alors, effectivement, illégal... mais invoqué par "la justice".

    Plus loin, vers le bas de l’article, on apprend que la manière "procédurale" a été retenue par ce qu’il n’y avait personne d’habiliter a porter plainte.

    Moralité : Le procureur se moque de la procédure, et la justice de la loi.


  • A Eugénie Bastié qui n’a rien compris du tout !
    C’est le principe même de la liberté d’expression , elle ne doit avoir aucune limite , c’est la liberté , point barre !
    Si ça te plaît pas , tu écoutes pas .


  • alors ils vont s’occuper de jssnews ?

    parce que j’ai jamais vu autant d’insultes sur les arabes et les musulmans, d’appels à la violence et la haine que sur ce site.


  • dans l’article ils ont oublié de dire
    "du coup Soral et Dieudo sont des anges"

    je connais ce site, il est tellement plein d’insultes que c’est presque un site comique

    c’est trop on dirait une caricature


  • L’ingénue Eugénie est géniale ! Elle fait la promotion d’un site à l’audience restée jusqu’à présent très confidentielle. Grâce à vous, chère Madame, je découvre un site dont les articles aux propos parfois outranciers sont jubilatoires. C’est procateur, souvent drôle. Il y a beaucoup de second degré, mais le fond est particulièrement subversif. Enfin de l’humour exrême !!!


  • Les moyens déployés par nos censeurs pour bloquer ce site sont impressionnants ! S’attaquer aujourd’hui à ce site un peu ’borderline’, c’est s’attaquer demain à tous les sites un peu dérangeants. Bientôt, toute communication ce qui ne sera pas ’political correct’ pourra être considérée comme potentiellement terroriste.


  • Merci pour la pub. Je ne connaissais pas DP mais à présent, une lacune de comblée ! Très drôle ce site et à mon avis, l’interdire va avoir l’effet inverse que celui escompté. A partir du moment où l’on n’interdit pas Hanouna et son émission qui fait honte à la France, aucune raison d’interdire DP.


  • Bonsoir,

    je ne connais pas ce site ni son contenu.

    Toutefois je sais que le recours au juge civil pour détourner et contourner les lois pénales protégeant la liberté de la presse n’est hélas pas nouveau.

    Ce détournement de procédure permet d’abolir la liberté d’expression au motif d’une apparence délictuelle (article 809 du code de procédure civile), sans besoin de la définir, ni de l’expliquer, ni de la justifier par un besoin social impérieux, sans aucun jugement au fond, hors instruction pénale, sans possibilité pour les accusés de démontrer la vérité comme par le recours à des témoins, etc Il s’agit d’une procédure expéditive, totalitaire, semblable à celles des exécutions sommaires avec douze balles dans la tête ...

    Ce genre de procédure hors norme, contraire aux normes de droit internationales, a été initiée par l’hôpital de Roubaix contre le site internet de l’association des victimes du centre hospitalier de Roubaix : hosto-roubaix.info.fr

    Le site mettait en cause la sécurité des soins dans cet hôpital, par ailleurs autorisé aussi à récolter et revendre des organes humains, revente récemment élargie à Israel mais pourquoi pas ?, en totale faillite, et ne pouvant plus observer les réserves d’accréditations de la haute autorité de la santé ni ses recommandations pour préserver la sécurité des soins.

    Il fut interdit en 24 heures sur la base de piratages de données privées, recels frauduleux et violation du secret médical opérés et réalisés par le centre hospitalier de Roubaix, qui a aussi réussi à obtenir de son huissier de justice complaisant de ne pas rapporter les liens justifiant les écrits du site.

    La Cour d’appel de Douai va confirmer ou infirmer l’interdiction totale et à tout jamais de diffusion de ce site de défense des droits de l’homme les plus vulnérables cette semaine ...

    Cet arrêt va ainsi faire jurisprudence en matière de liberté d’expression en France.


  • Aucune référence à la fameuse " blanquette de Limoux " qui est indirectement liée à l expatriation de Boris Le Lay ? Je suis déçu, déçu !


  • Ha bon ?? Parce que les fichés ’’S’’ intéressent la police maintenant ???
    Pourtant à la vue des derniers événements...


  • Le mythe d’un internet libre car "décentralisé" ^^


  • @Bernard Lapotre
    Voilà, c’est ça : 2015. Il y a trois ans. J’en reviens donc à ce que je disais, à savoir que l’on peut évoluer. Et dans le bon sens.


Commentaires suivants