Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Nous ne vivons pas en démocratie" : Natacha Polony reçoit Étienne Chouard

Le 2 décembre 2017, Étienne Chouard était l’invité de Natacha Polony sur Polony.tv.

 

 

Le mensonge de la démocratie bourgeoise décrypté chez Kontre Kulture :

Étienne Chouard, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Monsieur Chouard, vous faites une erreur monumentale qui est répétée depuis des décennies et des décennies à dessin. La démocratie n’est pas une forme de pouvoir mais une forme de légitimation du pouvoir. Il s’agit d’un concept. Le pouvoir existe naturellement et il est toujours entre les mains d’un certain nombre restreint de puissants (dont les formes peuvent varier dans le temps) . Démocratie, Oligarchie, Kleptocratie, Communisme, Monarchie, technocratie, anarchie, ploutocratie...ce ne sont que des concepts. Jamais le peuple n’a eu et n’aura le pouvoir.

     

    • Il ne s’agit pas de pouvoir, ni d’argent. Ce sont les orgueilleux, les ambitieux, et cette société qui produit ce type d’êtres.
      Non, il s’agit de garantir à tous paix, liberté et justice, pour que chaque Français puisse vivre comme il l’entend, dans le bien commun, en France.
      Et à mon avis, avant de parler technique, on doit d’abord placer en haut de la dite constitution des valeurs auxquelles la majorité adhèrera (par referundum en ligne : çà se prépare un changement de paradigme !)


    • Il ne s’agit pas d’avoir le pouvoir ( cela n’intéresse que les êtres vils ) mais d’avoir une voix qui compte réellement .


    • C’est tout à fait exact, le peuple n’a JAMAIS eu le pouvoir car il a été "confectionné" pour etre esclave au service de leurs créateurs.

      Mais je ne vois pas en quoi cela doit etre une erreur de penser que les choses peuvent changer !

      Il suffit juste que chacun prenne conscience de ce qu’il est véritablement.


  • L’oligarchie se comporte comme un locataire qui vendrait l’appartement .
    C’est la clef du problème, le locataire qui vend l’appartement du propriétaire, et le propriétaire n’a qu’une seule chose à faire, c’est de fermer sa gueule , et les trois quarts du temps, il s’en fout .Et le plus fort dans l’histoire, c’est que le locataire a empoché le pognon .Je trouve que c’est une très bonne métaphore .


  • Qu’il aille au bout de ses phrases. Qui sont les fascistes en France ?

     

  • Euh.. qui regarde polony tv ?

     

    • On s’en fout en fait
      Cette nana n’a absolument rien à m’apprendre...
      Si on la regarde comme tu le signales c’est bien pour Chouard comme tu le sous-signales... Donc je pense que personne mise à part pour chouard... Mais ça a dû lui valoir ces difficultés pour trouver un poste... Je suis intimement convaincu, qu’elle valide toutes les analyses de Soral au fond d’elle-même.... Mais que son programme mentale de féministe, de bobo, de France bien soumise, et j’en passe et des meilleures...
      L’empêche totalement de voir les choses à l’état brut...
      Et de procrastiner mentalement, parce que, que ce soit Zemmour, Naulleau, elle, Caron et Cie ils ont tous 5-10-15 années de retard... Et 100 sur les penseurs du 19eme siècle (mais là, on ne peut pas reprocher ça)


    • Vous êtes un peu dur avec Natacha, car elle a suffisamment été en dehors des clous pour affirmer ce qu’elle pense et par conséquent pour avoir été mise de côté par le système et perdre ses emplois à la télévision et à la radio ... Natacha est brillante et intelligente, et à l’origine elle vient du punk et de la new wave, respect Natacha !


    • @ Track :

      Je valide votre analyse.
      Chouard, c’est le Proudhon 2.0 pour bobos sous Tranxene.
      Si la démocratie ne fonctionne pas, c’est parce qu’elle est déglinguée : envoyez-la au garage Chouard et elle en ressortira toute neuve et sous garantie.
      Youpi !


    • Vous êtes un peu dur avec Natacha, car elle a suffisamment été en dehors des clous pour affirmer ce qu’elle pense et par conséquent pour avoir été mise de côté par le système et perdre ses emplois à la télévision et à la radio ... Natacha est brillante et intelligente, et à l’origine elle vient du punk et de la new wave, respect Natacha !

      Entre dur et dithyrambique, il y a marge. Polony est toujours à la télévision tout les dimanche soir chez Ardisson, au côté de Gilles-William Golnadel et Franz Olivier Giesberg, mais aussi de Jeremstar, de Garrido, et d’autres personnes qui forment un veritable panel représentatif de la France profonde :

      - 2 juifs
      - 1 black
      - 1 arabe
      - 1 arménien
      - 1 homosexuel
      - 1 insoumis
      - 1 femme

      En gros, le panel ultime de la diversité alors que l’homme hétérosexuel blanc (hors de ces catégories, on va dire français de souche, un peu patriote et avec une opinion sensiblement divergente) qui constitue jusqu’à preuve du contraire la majorité est bien évidemment absent.

      Bref, en terme de dissidente, on a fait mieux que Polony qui ne fait que répéter avec un délais de 5 ans minimum ce qui est dit par la dissidence, quand la polémique s’est estompée et que la parole se libère.


  • On sent chez cet homme beaucoup d’érudition et une foncière honnêteté. Néanmoins, il manque à ces vertus la connaissance de ce qu’est fondamentalement un homme et ses rapports naturels avec la société. Il postule une égalité de nature entre les hommes, négligeant les déterminations qualitatives internes. La doctrine traditionnelle des castes établit ce rapport entre nature individuelle et fonction sociale. L’expression culturelle occidentale de cette doctrine, popularisée par Dumézil, distingue dans "le peuple" trois catégories principales (oratores, bellatores, laboratores). N’importe qui ne peut pas faire n’importe quoi.
    Quant à la démocratie, c’est René Guénon qui en a formulé la plus cinglante, la plus logique, la plus définitive critique : " Si l’on définit la « démocratie » comme le gouvernement du peuple par lui-même, c’est là une véritable impossibilité, une chose qui ne peut pas même avoir une simple existence de fait, pas plus à notre époque qu’à n’importe quelle autre ; il ne faut pas se laisser duper par les mots, et il est contradictoire d’admettre que les mêmes hommes puissent être à la fois gouvernants et gouvernés, parce que, pour employer le langage aristotélicien, un même être ne peut être « en acte » et « en puissance » en même temps et sous le même rapport. Il y a là une relation qui suppose nécessairement deux termes en présence : il ne pourrait y avoir de gouvernés s’il n’y avait aussi des gouvernants, fussent-ils illégitimes et sans autre droit au pouvoir que celui qu’ils se sont attribué eux-mêmes ; mais la grande habileté des dirigeants, dans le monde moderne, est de faire croire au peuple qu’il se gouverne lui-même ; et le peuple se laisse persuader d’autant plus volontiers qu’il en est flatté et que d’ailleurs il est incapable de réfléchir assez pour voir ce qu’il y a là d’impossible. C’est pour créer cette illusion qu’on a inventé le « suffrage universel »."

     

    • Tout à fait, avec Guénon comme référence, ça ne fait pas un pli ! Mais QUI lit Guénon à notre époque de misère intellectuelle ? Heureusement qu’il existe des types comme Chouard...


    • René Guénon, Henry Corbin ; deux lumières, deux oeuvres extraordinaires...


    • Si Kontre Kulture avait la bonne idée d’éditer l’œuvre magistrale de Guénon, le travail de réconciliation pourrait s’appuyer sur un roc...


    • Joliment expliqué.


    • Tout dépend de la conception qu’on a du peuple .
      Ce qui était vrai hier, ne le sera peut être pas demain.

      Je ne voudrai pas verser dans le fantastique, mais on peut imaginer a court/moyen terme des peuples hautement éduqués, en nombre restreint, je connais les critiques qui sont faites à ce type de projets... mais la surpopulation qui se régule d ’elle même, la culture de masse, ca n’est pas beaucoup plus attirant comme projet. humain.

      Et même dans dans une optique religieuse, que souhaite t’on ? un Homme qui se rapproche de l’image de Dieu (a moins d admettre que Dieu à de sérieuses lacunes,et que tout va bien aujourd’hui ) .
      Il faudra bien prendre le taureau par les cornes, on ne va pas militer éternellement pour le règne du nombre. (en plus nous sommes perdant à ce jeu là, comme en témoignent les civilisations passées, et d autres aujourd’hui).

      Vous défendez deux points de vues totalement contradictoires, la traditions et l’humanité future.
      C est l’une ou l’autre, pas les deux.


    • @louise
      Aucune contradiction : la tradition est le lien entre l’humanité passée et l’humanité future. Elle s’actualise dans l’humanité présente. Nous. Maintenant. Héritiers et transmetteurs.


  • Il ne peut y avoir de démocratie représentative qu’avec la Proportionnelle . Le reste c’est des mots .

     

  • Le régime démocratique est une utopie reposant sur la négation du réel.

    Ce que l’on constate, dans la vie de tous les jours, c’est :

    - que la plupart des gens n’aspire qu’à travailler, à gagner de l’argent et à fonder une famille
    - que peu de personnes s’intéresse réellement et en profondeur à la politique
    - qu’il est très difficile de maîtriser tous les sujets qui y sont liés :
    le droit, l’histoire, les intrigues, le pouvoir, les enjeux sociétaux, énergétiques, industriels, la création monétaire, la diffusion de l’information, les réseaux d’influence etc etc
    - que notre opinion change tout au long de notre vie, que nous en apprenons tous les jours et que, par conséquent, ce que nous pensons aujourd’hui n’est pas nécessairement bon pour nous sur le long terme, ou même vrai
    - que l’on ne vote jamais qu’en fonction de notre expérience personnelle : il sera toujours difficile à un étudiant de 20 ans de produire un bon vote pour les travailleurs et les retraités, et, sous influence médiatique, il lui sera même difficile de produire un bon vote pour lui-même

    Bref, la démocratie n’est qu’un cul-de-sac idéologique, qui permet de justifier le règne des puissances d’argent, et qui permet aussi, par la même occasion, d’insulter le peuple, en le rendant entièrement responsable de ces règnes par son vote.

     

  • Verra t on un jour Madame Polony inviter Alain Soral sur son "media indépendant" ?
    (dans le doute je laisse encore les guillemets)

     

  • Franchement, je préfère le travail de fond de Tepa. Voir Polony jouer les dissidentes, avec son empilement de cageots pour décor... ça fait mal. Surtout si on connait son duo avec le fils Glücksman sur France-Inter...

     

    • Tepa est moins ridicule que d’autres... Sur le décor, je sais pas si vous avez remarqué, mais pour Asselineau, il y avait une grande carte de France à l’arrière-plan. Ici il y a un rideau. On a dû lui dire que çà faisait trop franchouillard... trop fâcho.


  • Chouard n’a rien retenu de sa rencontre avec Cousin, tous ses arguments de proudhounien ont déjà été tous démolis 1 par 1 mais il ne cesse de s’accrocher à ses chimères.

    Pour ceux que ça intéresse : https://www.egaliteetreconciliation...

     

    • En tous cas, là où Francis Cousin, que j’admire, a échoué, c’est dans la dimension d’humilité de ses "disciples". Un peu de modération ne ferait pas de mal.


    • Certes, mais Cousin est un peu comme un pur théoricien, comme Soral l’avait discute dans une de ses interview, on vit dans le réel a un instant t, et dans le présent dans lequel on vit, il faut bien essayer de rendre les choses un peu meilleures. Alors d’accord c’est contradictoire avec les objectifs idéaux que Cousin expose et on peu discuter qui est le plus idéaliste entre Cousin et Chouard.


    • Non, aussi sympathique soit-il, Chouard ne veut pas juste améliorer la misère ambiante il veut carrément réaménager et transformer la démocratie, l’argent, l’état, l’argent etc en fétichisant un bout de papier comme la constitution.
      S’il veut améliorer juste un peu le sort des petites gens, il peut adhérer à un syndicat, c’est leur fonction objective.


  • Chouard n’évoque pas une seule fois la question fondamentale du mode de scrutin dans une "démocratie représentative", c’est comique .


  • Complètement infaisable dans le contexte actuel de complexité préalable à l’écroulement de la civilisation (occidentale, du moins) ; beaucoup sont ceux qui profitent des évènements, les provoquent ou les récupèrent, mais personne ne comprend ni ne contrôle la totalité de ce qui se passe. L’idée des assemblées constituantes ne parle qu’aux citadins bobos végétaliens qui croient pouvoir changer quelque chose au cours de l’histoire.


  • C’est le procès de la république qu’il nous fait ! C’est trop tard, bien trop tard.

    Il y faudra un chambardement extrême car les âmes sont bien trop corrompues par le marché et déchristianisées. Les Hommes n’ont plus le Vin de l’Esprit. Sont bien trop déstructurés, terrorisés, apeurés, pour pouvoir encore avoir envie de s’engager dans le processus démocratique par tirage au sort tel que le propose légitimement Étienne Chouard.

    L’ignorance, la passivité, les silences, la lassitude, l’épuisement, le j’mens-foutisme, le découragement, le chien-échaudé-craint-l’eau-froide, le manque de ressort par insuffisance nutritive et pollution, etc... donnera le seul pouvoir et le dernier qui lui reste au Peuple, celui d’avoir élu aveuglément son emmanuel à savoir son bourreau pour l’achever. La Bête de la Terre de France rencontrera sa proie (le Peuple)

    Celui qui muni de pouvoirs magiques lucifériens va achever le bon boulot des présidents depuis Pompidou, clique républicaine et sbires confondus.

    Ainsi, le Peuple sans en avoir l’air, complice inconscient acceptant son suicide entraînera avec lui les oligarques et les marchands du Temple. C’est ainsi que le satan sera éliminé. Sur ce coup-là, il n’aura pas assuré, fort de son orgueil et trop sûr de lui-même.

    La France est née sur les fonds baptismaux le 25 décembre 496 de façon miraculeuse et divine : le baptême de Clovis et la Sainte Ampoule amenée par le Saint-Esprit, d’où la notion de Monarchie de droit divin, exclusivement réservée à la France. 4 9 6 est un nombre parfait

    Si la Présence du Christ a ressurgi en l’an 33 comme il est rapporté, et qu’on y ajoute 4 fois 496 soit 360°, 4 saisons, 4 point cardinaux, nous obtenons 1984 + 33 qui amène à ..2017.

    Jésus, clairvoyant avait bien vu cette situation il y a 2000 ans !

    Son Message ne s’adresse plus désormais à la majorité mais au petit nombre, chrétiens ou non ! Un enfant de quatre ans comprend ça !

    Cette démocratie sur laquelle planche Étienne Chouard n’est pas destinée aux Hommes de maintenant. C’est trop tard.

    Un nouveau Déluge se prépare. Sera-t-il d’aussi grand ampleur que celui de Noé ( - 9792 un 27 juillet avt. J. C. selon Slosman) ? ou partiel ???

    Autre point. La question perfide de Natacha Polony sur Alain Soral, ostracisé, qu’elle glisse délicatement comme pour susciter un positionnement d’Étienne Chouard et dont il se sort habilement.

     

  • j’aime beaucoup etienne chouard et ses analyse, bravo a natacha polony d’inviter des gens un peu anti système


  • Chouard est sympathique mais je ne crois pas une seconde à son tirage au sort et encore moins à une constitution rédigée par le peuple.

    D’abord il est évident qu’une assemblée tirée au sort sera une proie facile pour les lobby. De toute part ça va se précipiter pour "éclairer" les malheureux qui auront été tirés et qui ne sauront ni quoi faire ni quoi penser de la plupart des sujets sur lesquels ils seront amenés à légiférer... C’est déjà plus ou moins le cas actuellement alors vous pensez bien si on prend des quidam...

    Quant à la constitution, comment va-t-on trancher entre les 60 millions de textes qui seront éventuellement produit et seront peut-être contradictoires entre eux ? On va voter sur tout les articles que des gens vont écrire ? Et même si on arrive à établir un truc, si on se trompe ? Si on se rend compte que quelques années plus tard il faut changer des choses car ça ne va pas ? On recommence tout ? Et aussi de suite... On en sort pas.

     

  • Il trop tard, ce n’est pas avec une méthode douce que les gens vont se réveiller. De toute façon, les ne sont pas assez nombreux face à l’organisation de l’oligarchie. Les citoyens moutons, sans compter touts les immigrés de toutes couleurs qui se croient tout permis dans un pays d’accueil, sont trop bêtes et trop infectés par le gauchisme pour comprendre ce qu’il se passe. C’est le début de la fin (surtout quand Chouard vient expliquer à Polony des choses qu’elle connait depuis 15 ans).


  • " Tant qu’il y aura une superstition que l’on doit obéir à des lois injustes, l’esclavage existera." M K. Gandhi.

     

  • Qu’elle change de coiffure déjà, ce n’est pas parce que le ridicule ne tue pas qu’il faut tout faire pour ressembler à un hérisson écrasé.
    Pour la démocratie, ce terme ne s’emploie jamais sans adjectif, ici c’est bourgeoise, en plus d’être représentative et circonstance aggravante sans mandat impératif.
    La démocratie directe fonctionnait bien en Grèce antique, elle n’est bien connue qu’à Athènes au Ve s. Elle fut instituée afin de supprimer l’esclavage pour dette.
    A mon avis, comme au VIe s. av. JC, il faudra une révolte populaire sanglante et supprimer physiquement des familles complètes afin que ce système soit pérennisé. Donc des millions de morts.
    Etienne craque complètement devant une femme même banale, celle-ci est totalement incompétente mais il l’appelle par son prénom et ne la reprend JAMAIS.
    En plus il vote frère la truelle.


  • La sempiternelle obsession qu’a Étienne Chouard pour la Démocratie.

    Si jamais monsieur Chouard passe par ici, quelques petites idées à creuser :
    - La Démocratie représentative consiste à demander au Peuple d’élire le gentil et de ne pas élire le méchant, et je suis désolé d’avoir décrit ici toute la profondeur politique du Peuple. Il suffit de lui répéter continuellement (continuellement !) qui est qui et de laisser la magie opérer.
    - La Démocratie représentative consiste à demander à ceux dont l’existence se résume à tourner dans sa roue chaque jour, à consommer du divertissement, à simuler la procréation, à accumuler du matériel à très courte durée de vie et je ne sais quoi d’autre d’extrêmement intelligent de décider de l’avenir d’un pays (en l’occurence le mien). Regardez déjà où nous en sommes avec la Démocratie représentative (toute la difficulté résidant dans le fait de glisser un papier dans une boîboîte), par pitié ne laissez jamais le Peuple écrire lui-même les lois. Non seulement il ne saît même pas comment on le fait, mais en plus nous allons tous nous retrouver obligés de nous sodomiser sur des chars avec des t-shirts Charlie, un BigMac dans une main et un joint dans l’autre "parskonétouségo lol".
    - Si le Peuple comprenait quelque chose à tout ça il ne serait pas à la place du Peuple ?
    En clair la Démocratie n’est certainement pas un idéal.

    - La France n’a cessé de s’améliorer en treize siècles de Monarchie Absolue de Droit divin, elle est au bord du gouffre en deux siècles de République Démocratique Laïque.
    - La Démocratie poussée jusqu’à son paroxysme, c’est demander à votre pote boulanger d’effectuer des greffes du coeur ? Attendez, ça n’a rien à voir, il n’a pas été formé pour ? Parce que le Peuple de France a été formé pour diriger la France peut-être ? Il ne saît même pas d’où elle sort !

    Bref.
    Vivement le retour du Roy, avec un Pouvoir absolu et de Droit divin, une sorte de super patriarche qui doit transmettre son Royaume à sa descendance (on ne fait pas tourner tous les cinq ans pour faire croire au changement et faire profiter les potes) et SURTOUT qu’on ne demande plus JAMAIS son avis au Peuple !
    Je remercie d’ailleurs chaleureusement ce dernier pour avoir utilisé sa super intelligence ainsi que son génialissime Droit de vote.
    Nous nageons aujourd’hui dans le bonheur...

     

  • C’est dur hein de dire « Alain Soral n’est pans d’extreme Droite »

     

    • « Alain Soral n’est PAS d’extreme Droite »

      C’est dur à écrire apparement ... que c’est triste de voir quelqu’un comme Chouard déchoir face à cette chose simple a argumenter pourtant ... On est bien chez les dissidents ... dis donc ...
      il se voit même parler des fascistes en France ... « c’est qui ses fascistes ?? » ...

      bon courage Alain . Et ER visiblement bien mal défendu encore par Chouard ...


  • Étienne Chouard vit dans un monde peuplé de seuls philosophes, or ce n’est pas la réalité, réalité faite de conflits, de luttes, et de nécessités brutales, qui s’entre-croisent en un échevau complexe.

    Comment, dans le monde d’Étienne Chouard, un service secret serait-il possible ? ...
    Comment une armée serait-elle possible ?
    ...

    De plus Chouard n’élimine pas les femmes du pouvoir, et cela seul suffit à disqualifier son approche, tant il est évident que les femmes n’ont aucune des qualités nécessaires à diriger et à orienter vers la sagesse et la paix.

    Non : ceux qui doivent diriger doivent être :
    - des hommes ;
    - cultivés, c’est-à-dire ayant suivi un cursus d’humanités solide ;
    - croyant en Dieu, c’est-à-dire en notre Seigneur Jésus-Christ, seule façon d’avoir une (la) bonne morale, donc de bien guider ses choix ;
    - ayant fait la preuve de leurs compétences, c’est-à-dire si possible issus du terrain et non parachutés d’en haut ;
    - ayant fait la preuve de leur courage et de leur virilité.

    Voilà qui doit diriger.

    C’est-à-dire qu’en résumé la patrie doit être organisée comme une armée, dont les valeurs les plus hautes doivent être la morale catholique.

    Alors, seulement, tout est bien dirigé, tout est droit, et orienté vers le seul vrai Bien.

    Mais imaginer une organisation transparente, sans diversité ni niveaux de compétence, et sans secret, présupposant que chaque citoyen (et donc citoyenne) serait aussi sage qu’un Socrate et que le monde entier entourant la patrie serait uniquement animé par la paix, est tout à la fois une erreur, une utopie, un leurre, et une inadaptation au réel.

     

  • Bon sang, vos commentaires.....je me répète : E&R est LE site où la qualité des commentaires dépasse souvent la qualité des intervenants. Je me régale et vous remercie tous. Quelle école !

     

    • Tellement vrai. Alain Soral peut être fier.
      Je crois que c’est le seul à avoir réaliser cette prouesse !!!
      Je tiens à le dire.
      Je prends autant de plaisir à lire vos commentaires, où le niveau de culture et d’analyse est bien plus élevé que celui des enseignants de l’éducation nationale, que d’écouter des conférences.
      Et lorsqu’il y a débat et divergences, alors là....c’est un régal !!!!!!


  • Il faut organiser officiellement "la grève" des prochaines élections. Pour indiquer qui sont les véritables détenteurs du pouvoir.


  • Toute la question est dans l’anthropologie. L’homme est-il un animal politique ? Si la démocratie est un chimère parce qu’elle reste un concept entièrement intelligible c’est aussi vrai pour les mathématiques. Nous faisons sans doute ici des sciences politiques alors que la politique n’est pas une science contrairement à ce que pense Aristote.
    Effectivement le réalisme et la compréhension de la psychologie des foules nous confrontent au doute : la démocratie est-elle une chimère pour justifier un pouvoir qui de toute façon est injustifiable ? A cela je reprends la belle phrase du Contrat social : "Le plus fort n’est jamais assez fort pour être toujours le maître s’il ne transforme sa force en droit et l’obéissance en devoir".
    Rousseau mettait aussi en garde contre la pseudo "sainte démocratie" : celle de la somme des intérêts particuliers plutôt que le régime juste ou c’est la volonté générale qui gouverne. Aussi ce n’est pas le peuple qui est le souverain légitime, c’est la volonté générale, c’est à dire l’expression du citoyen qui s’exprime pour le bien de tous et non pour son bien propre. La démocratie en tant que volonté de la majorité est en elle-même une erreur pour celui qui souhaite une société au service de l’homme et non une société qui asservie l’homme.
    Aussi la monarchie absolue même peut-être légitime (souvent plus légitime qu’une République corrompue) si le souverain respecte la volonté générale : suprême souverain.


  • Ah la la Prolony qui ne peut pas s’empêcher de se convaincre qu’ Étienne Chouard est diabolisé juste parce qu’il aurait été trop proche des "idées d’extrême droite" un sophisme vieux comme le monde qui consiste à créer un épouvantail pour ne surtout pas montrer qu’Etienne touche justement au cœur du pouvoir marchand. Inutile d’aller chercher ailleurs les causes de sa diabolisation.
    Comme toujours elle se refuse d’aller jusqu’au bout de son raisonnement.

     

    • A Anti sceptique...

      Je retiens comme vous deux éléments fondamentaux
      de cet entretien :
      Les marchands ont tous les pouvoirs depuis le XVIIIème Siècle,
      Polony élude ce constat historique fondamental qui la gêne,
      pour parler de la représentation politique.
      Bref comme toujours ,enlisez le débat de fond,en y ajoutant
      la petite note Antifa,pour brouiller définitivement le constat initial.


  • Je pense qu’il est à peu près certain que je sois fasciste après avoir écouté 20 minutes de cette chienlits. Désolé les gars, partez sans moi.. c’est foutu pour moi, je suis perdu, insauvable.

     

    • Mais non...
      Tu es certainement quelqu’un de bien, rassure-toi.
      Et puis, tu sais, de nos jours, Fasciste, ça veut plus rien dire.
      C’est juste une parade sémantique utilisée par le Système pour faire taire tout opposant au mondialisme dégénéré. C’est comme le mot Antisémite : c’est un joker.


  • L’intelligence n’est pas le lot commun.

    Aussi les politiciens nous font voter en faveur de tel ou tel candidat prétendument qualifié pour la chose publique, et qui n’aura d’autre préoccupation une fois élu que d’assurer sa propre réélection tout en remplissant ses poches et celles de ses amis ; ce qui ne peut amener que chaos et désolation.
    Le résultat de 230 ans de république...est là pour en témoigner, et même un aveugle à la fois sourd et muet s’en aperçoit.

    La prétendue démocratie n’a rien apporté à la population du pays : ni paix (les démocraties déclenchent des guerres depuis plus d’un siècle aux quatre coins du globe et bombardent femmes enfants et vieillards), ni sécurité (comparer les statistiques des vols et violences au XIXème siècle à celles du XXIème), ni santé (combien de dizaines de millions de victimes dans le monde, des produits phytosanitaires qui n’ont de sanitaires que le nom).

    Le pouvoir au Roi, qui a reçu sa fonction par le Sacre, et qui n’aura de cesse que son fils n’apprenne la lourde tâche qui sera un jour la sienne. Si quelques rois n’ont pas été exemplaires, que dire des présidents, consuls et autres qui leur ont succédé !!!


  • Etienne Chouard, qui est athée, ne tient pas compte du fait que la déchristianisation de la France a transformé les Français en individus infantiles esclaves de leurs pulsions et de leurs émotions. Aussi l’instauration d’une véritable démocratie ne pourrait qu’avoir des conséquences désastreuses. Par exemple, l’interdiction de la religion catholique (la vraie, celle que défend la FSSPX) pourrait être facilement votée. Idem pour la régularisation des sans-papiers, ce qui générerait un formidable appel d’air : des millions d’extra-européens envahiraient la France !

    Je rappelle que le régime politique naturel de la France est la monarchie absolue de droit divin.


  • Les journalistes disent que Jean-Marie Le Pen ne voulait pas le pouvoir. Donc si l’on suit la logique de Polony et Chouard alors ils auraient dû soutenir Jean-Marie Le Pen.


  • #1856939

    Tu pars en couille Etienne , à ce rythme tu vas te retrouver le dimanche à la messe et la nuit à coller pour l’AF , faudra pas te plaindre si tes anciens z’amis te traitent de facho, mais nous on est heureux de te voir bientôt arriver parmi nous !


  • le peuple a déjà le pouvoir, il ne l’utilise pas . grève de la consommation de toute denrée non vitale pendant 1 mois et ils se mettront à genoux. ils paraissent puissants, et sont pourtant si vulnérables.


Commentaires suivants