Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

De Chirac à Macron : retour sur les relations de Vladimir Poutine avec les présidents français

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • - Сhirac n’était pas payé par l’étranger et disposait encore d’une relative souverainneté, néanmoins Israël lui a tordu le bras (avec des videos compromettantes),
    - Sarkozy est un agent de la CIA (clan Rockfeller = néo-cons = sionistes = Bush = OTAN = guerres),
    - Hollande était un agent d’Israël (qui veut détruire la Russie),
    - Macron est "en même temps" un agent du clan Rothschild (Trump) et du clan Rockfeller (OTAN). Cela explique pourquoi il s’entend si bien avec Sarkozy, notamment,

    Le second est juif et les deux suivants, des marannes !

    Avec le valet Macron, tout est dans la com’. Il prend, à Brigançon, la posture d’un de Gaulle afin de tenter de mystifier les autres au G7 (notamment Trump) et il ne se passera donc rien, comme d’habitude car ce n’est pas lui qui décide !

     

  • Ce n’est pas pour rien que Sarko l’américain s’est précipité pour supprimer le crime de haute trahison !


  • Ce pays ne décide plus de rien depuis longtemps. Soit 1940, soit 1789, soit 1453. Il fut peu après l’invasion franque, donc un peuple germanique, une puissance de par le nombre, important face à ses voisins, et sa situation de finisterre asiatique. Mais il n’exista pas dans l’antiquité, seulement au bas moyen-âge. Sa civilisation n’est donc que gréco-latine et catholique, donc étrangère. Donc il conviendrait de rechercher en quoi les souverains qui se sont succédé étaient nationaux ou non, en sachant que l’idée même de pays date à peine du XIXe siècle, au mieux. Il suffit d’examiner leur action, et elle est rarement au bénéfice du pays administré, par exemple jusqu’à la fin du XXe siècle, une marine et une industrie faibles, mais on pourrait multiplier les exemples comme le bilan des règnes successifs de Louis XIII à XVI.
    Avec la révolution, orchestrée depuis l’étranger, la dépendance devient visible, le pays ayant perdu sa population masculine jeune en grande partie. La Ve n’est qu’un désastre, avec l’arrivée de l’imposture gaulliste dès 1944 mais là en pire avec une totale confusion des pouvoirs dans les mains d’un clan.