Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

De la crise économique à la stratégie de la tension – Conférence de Michel Drac à Lyon

L’équipe d’E&R Lyon accueillait Michel Drac le vendredi 18 novembre 2016 à Lyon pour une conférence intitulée « De la crise économique à la stratégie de la tension ».

 

 

Retrouvez Michel Drac chez Kontre Kulture :

Lire également chez Kontre Kulture :

Michel Drac, sur E&R :

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Michel Drac, toujours aussi clair et percutant. Contrairement à ce que ce grand modeste croit (marque des esprits supérieurs), c’est un excellent pédagogue.


  • c’est vrai , pour moi DONALD TRUMP fait partie des phénomènes historiques soutenus par une sorte de spiritualité divine comme jeanne d’arc , hugo chavez ou même le président assassiné Kennedy.

     

  • Super, ce Michel Drac, tranquille, intélligent, très instructif - grand besoin des gens comme lui pour les années à venir, histoire de pédagogie... Vous, les francais, vous êtes bien en avant en comparaison avec nous... Un mec comme Michel Drac nous manque complètement. Mais de manière générale, le niveau en France est plus haute que chez nous - histoire de lavage de cerveau plus profond..., évicton complète de l’intelliguenzia allemande après 45... Tous les gens magnifiques présentés sur le site d’E&R et les autres... : Pierre Hillard, Xavier Moreau, Jacob Cohen, Marion Sigaut, Hervé Ryssen, Pierre Jovanovic, Pierre-Yves Rougeyron, Jean-Michel Vernochet, Bernard Lugan, Vincent Reynouard, Emmanuel Lincot, Laurent Guyénot, Jacques Sapir, Olivier Delamarche, Thierry Meyssan... Je ne voie pas cela en Allemagne... Ca va plaire à Rougeyron, vieux anti-boche...
    Il est temps pour moi de dire merci à E&R de m’avoir fait connaître tous ces gens...
    Mais il ne faut pas non plus oublier l’ancienne garde comme Rassinier, Faurisson, Guillaume, Thion... Un fantastique travail qu’ils ont fait !
    Ah, maintenant un philosophe allemand très intelligent et ultra-radical me vient à l’esprit quand même, c’est Reinhold Oberlercher qui se dit "national-marxiste" - comparable à votre Francis Cousin. Mais manque chez lui - en comparaison à Francis Cousin - l’aspect de la libération individuelle. Je dirais Francis Cousin vient plutôt du jeune Marx pour qui l’aliénation était centrale, alors que pour Oberlercher ce n’est pratiquement que la dialectique entre communauté (Gemeinschaft) et société (Gesellschaft) et le travail hégélien des idées (absolument incompréhensible...) qui compte ; on se demande carrément quel rôle joue l’individu là-dedans...

     

    • Grand Merci pour ton intervention.
      Je cherchais, et cherche, par curiosité, et pour pratiquer mon allemand qui s´éffondre des sites intéressant, ou livres, ou personnages, ou radio à écouter, type E&R. Si tu as des liens, merci de les communiquer.

      Quand je parle avec des allemands, ce qui m´arrive souvent, on sent une acceptation de la réalité merkelienne. À la différence des francais, où on voit une prise de conscience, chez certains. Parler de Soral aujourd´hui devient un sujet, il y a 3 ans, c´était un pari risqué.

      Faut dire aussi, en Allemagne, à part la propagande, il y a encore du travail, et l´immigration ne représente pas les chiffres démentiels d´ici. Pas encore.


    • Rougeyron est certes très anti-allemand, a-t-il raison ou tort ? Je ne sais pas, néanmoins, sa vision de la géopolitique et des évolutions économiques à venir est très rigoureuse et juste.

      Il ne fait peut-être pas assez la différence entre le peuple allemand et les bureaucrates du reichstag, néanmoins, ce que ceux-ci infligent au peuple grec n’est pas fait pour faire aimer l’Allemagne. En tant que français, je porte un peu la responsabilité de ce que Hollande fait en Syrie & au Mali. Chacun sa croix.


    • Salut à tous !
      Je profite du commentaire d’Eberhard Lemke pour, à mon tour, remercier le site E & R de m’avoir fait connaître les réflexions de la plupart des personnes qu’il a citées et auxquelles j’ajouterai pour ma part les noms de Lucien Cerise, Hervé Juvin, Cheikh Imrane Hossein, Youcef Hindi, ... ..
      Je dirai à Michel qu’une chose ne peut exister sans son contraire. Le tableau est peut être sombre. Que faire alors sinon chercher la lumière ?.
      Cordialement.


  • Je cite Michel Drac :



    …« Pourquoi le système ne peut fonctionner dans le cadre de l’équilibre normal de l’activité humaine (c’est à dire une croissance faible ou nulle) ? »…

    …« Parce que le système repose sur la rémunération du capital »…



    Après une analyse aussi juste et brillante en introduction, la question à se poser en priorité est comment organiser notre société sans rémunérer le capital. Or cette question n’est pas mise à mise à l’agenda.

    Un système « Uber » décentralisé et gratuit, un salaire citoyen, un retour à la terre, des bases de données, une monnaie nationale en parallèle d’une monnaie internationale, rédiger une constitution…

    Je ne connais pas la ou les solution(s) mais, une fois l’ennemi commun identifié, c’est sur les alternatives aux mécanismes qui rémunèrent le capital qu’il faut débattre et trouver un consensus.


  • Ce que ne prend pas en compte Michel Drac, c’est que l’essentiel des marchés financiers est géré par des programmes informatiques. C’est surtout pour ça que ces marchés sont déconnectés de l’économie réel et ne prennent pas en compte non plus les événements politiques.

    Ce sont des programmes qui ont des comportement très basiques et qui amplifient l’aspect moutonnier des marchés. La valeur réelle des entreprises ils n’en ont bien évidemment pas conscience et leur seul but est de faire du profit immédiat en achetant par exemple dès que ça monte et en vendant dès que ça descend.

    C’est pour ça que parfois on a des chutes vertigineuses sans aucune raison et qu’on se retrouve à devoir "éteindre" la bourse.

    Il dit qu’il a renoncé à comprendre, mais de toute façon il n’y a rien à comprendre puisque les achats et ventes d’actions ne sont pas décidés dans leur immense majorité par des humains.

    On est face à un système automatisé qui fonctionne en vase clos.

    (Je n’aime pas le terme intelligence artificielle car il n’y a rien d’intelligent dans un programme, ce sont des automates qui comme le terme l’indique fonctionnent de manière automatique et pas intelligente. L’intelligence artificielle ça n’existe pas.)

     

  • propre, net et sans bavure, un seul mot : merci


  • La rémunération du capital n’est pas immanente au système du capital, elle est la conséquence de la baisse tendancielle du taux de profit , puis de la crise de la surproduction qui va nécessiter, à un moment critique, de créer de la fictivité monétaire pour anticiper des ventes qui n’auront jamais lieu.

    C’est là que la financiarisation va en quelque sorte s’autonomiser, se retourner contre son créateur, et réaliser de la prédation sur les restes d’une économie productive déjà moribonde. Celle-ci étant dans l’impossibilité de croitre par l’augmentation de la croissance car dépendante d’un monde matériel limité.

     

  • Michel Drac est très apprécié tant pour son ton que pour ses multiples
    observations. En espérant le lire et le voir ici parmi l’équipe d’E&R.


  • Merci à Michel Drac de remettre les points sur les i en remémorant les attentats de la prétendue extrême gauche (Brigades Rouges) en Italie, produits aujourd’hui en Europe par la même oligarche mais avec des pions différents. Ceci pour dire qu’il est imutile de s’en prendre aux mercenaires - pseudo islamistes ou autres - mais à leurs commanditaires qui trouveront toujours de petites mains pour faire le sale boulot.
    Spéciale dédicace @L’étrangère et autres commentateurs aveuglés ou intellectuellement malhonnêtes.


  • « Stratégie du chaos » :
    Thèse : création par le pouvoir d’un sentiment d’insécurité pour les populations, détournement d’attention.
    Antithèse : terreur, panique.
    Synthèse : le pouvoir apporte une solution au chaos qu’il a engendré.

    Michel Drac explique que la réinformation des populations peut bouleverser la condition initiale du Chaos organisé d’état, car le Chaos est fragile et un rien, telle une brindille tombant dans l’eau, peut venir désorganiser son équilibre et empêcher « les poissons » de remonter à la surface. Précisons que ce Chaos artificiel vient s’ajouter au Chaos naturel que nous rencontrons tous, au cours de notre existence.

    Michel apporte aussi une réponse très instructive sur les raisons de la crise artificielle de notre système économique contemporain, qui s’explique par un taux de croissance trop élevé par rapport « aux besoins naturels de l’humanité » et de l’histoire économique en général.
    Cette situation est liée à la rémunération du capital (ou taux d’usure) qui ne devrait pas avoir lieu d’être dans l’économie. (Comme le préconise le modèle économique musulman.)
    Penser qu’il puisse exister une solution consensuelle ou technique concernant le modèle économique actuel est un leurre.
    N’oublions pas que la rémunération du capital « est une arnaque », conçue par des familles qui n’ont d’égal à leur intelligence que leur hostilité vis-à-vis du genre humain. Hostilité qui pointe vers l’appauvrissement des populations à des fins de domination généralisée.


  • @ Gilles
    „Je cherchais, et cherche, par curiosité, et pour pratiquer mon allemand qui s´éffondre des sites intéressant, ou livres, ou personnages, ou radio à écouter, type E&R. Si tu as des liens, merci de les communiquer.“

    Je te renvoierais pour commencer au mensuel COMPACT dont le rédacteur en chef est Jürgen Elsässer qui est en Allemagne le plus comparable à Alain Soral :
    https://www.compact-online.de/
    https://juergenelsaesser.wordpress.com/
    C’est peut-être un peu curieux mais Elsässer était jusqu’aux années 1990 carrément chef des Anti-Allemands (ou Anti-Nationaux). COMPACT existe depuis décembre 2010.

    „l´immigration ne représente pas les chiffres démentiels d´ici. Pas encore.“

    C’est vrai, vous avez eu de l’avance sur nous mais depuis septembre 2015 on a des chance des vous attraper.

     

    • Ca commence avec Angela moustache à la Adolf.
      Ca me semble du tout bon comme programme, merci infiniment, avec les sous-titres youtube, mon niveau d´allemand, langue magnifique mais difficile à garder, va sûrement remonter. Le nombre de vues restent assez faibles, si ce sont les leader de la réinformation.
      Normal, si le peuple allemand accepte avec le sourire un million d´africain par an, les carottes peuvent vite être cuites.


  • Toujours aussi excellent et pertinent.
    Bravo M. Drac.
    Merci de nous faire profiter de vos connaissances et de votre façon d’expliquer agréable et synthétique.
    Merci aussi à la section locale pour l’organisation et l’enregistrement de cette conférence.


  • Excellent un moment très riche, passionnant. Merci.


Commentaires suivants