Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

De nouvelles bases russes en Arctique

Le Kremlin, qui a bien compris l’intérêt stratégique de la région Arctique, accélère la mise en place de structures militaires dans cette région.

Des bases de l’armée russe sont en cours de construction sur l’île Wrangel et sur un cap en mer des Tchouktches. L’assemblage de blocs déjà aménagés devrait permettre l’édification de ces sites en un mois.

L’ensemble des matériaux est acheminé par un groupe de navires de la Flotte du Nord, dirigé par le destroyer Amiral Levchenko dans le cadre de la troisième campagne en Arctique, actuellement en progression dans la mer de Kara.

Du fret et du personnel seront acheminés également sur l’île Kotelny dans l’archipel de Nouvelle-Sibérie. Un ancien site militaire soviétique, abandonné depuis 20 ans, a été restauré et occupé l’automne dernier. Baptisé base aérienne Temp, il abrite un héliport et un aérodrome ainsi que des équipements de surveillance.

Moscou souhaite, via un stationnement accru et permanent sur ces territoires, affirmer son autorité sur les ressources pétrolières et gazières de la région et observer le trafic des navires nord-américains. Ces zones sont sources de convoitise pour les États-Unis, mais également le Canada et la Norvège.

En août dernier, John Baird, ministre des Affaires étrangères canadien, à mis en cause la Russie et déclaré que son pays était « déterminé à promouvoir et à défendre la souveraineté de son pays dans l’Arctique face à la menace russe ».

Des propos que son homologue russe, Sergueï Lavrov, a qualifié d’« insensés ». Quant à Vladimir Poutine, il a réaffirmé la volonté de son pays à défendre ses intérêts :

« Beaucoup se méfient de nos efforts [dans l’Arctique] et sont effrayés par eux. Nous avons dit à plusieurs reprises que nous n’agirions que dans le cadre du droit international, comme nous l’avons toujours fait et comme nous continuerons de le faire à l’avenir. »

Voir aussi, sur E&R :

Sur le chef de l’État russe, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #959584

    Personnellement je crois que le Nunavut devrait faire sécession du Canada et se joindre à la Russie. Comme ça Baird n’aurait plus qu’à fermer sa gueule quand il sera question de l’Arctique.

     

    • #960888
      le 09/09/2014 par Veritas
      De nouvelles bases russes en Arctique

      woaw tu es officiellement exactement comme les pro-Israël ces derniers appelant Israël a annexer Gaza et la Cisjordanie, des territoires souverains palestiniens, et vous vous appelez la Russie a annexer des territoires souverains canadiens.... vous faites honte a cette dissidence monsieur !


  • #960231
    le 09/09/2014 par Josée
    De nouvelles bases russes en Arctique

    Le gouvernement des CONS-servateurs de stephen harpeur est un honte pour tous les canadiens. Au Canada c’est le B’nai Brit, une société maçonique juive qui décide des politiques menées par le gouvernement.

    harpeur est un dictateur sans scrupule, un spécialiste de la dissimulation et de la menace pour ceux qui oseraient se mettre en travers de son chemin. Aucun journaliste n’a le droit de dire quoi que ce soit qui pourrait être mal perçu par le despote canadien. Il a détruit la réputation de neutralité et la bonne image que le Canada projetait à l’international. Il a détruit grâce aux sables bitumineux un territoire plus grand que la Grande Bretagne. Il va bientôt envoyer des soldats canadiens en Iraq. Il y en a déjà en Afghanistan. Il a bombardé la Lybie aux côtés de l’empire. etc...

    Il lèche tellement le cul des juifs et des étasuniens qu’il doit en avoir mauvaise haleine. Il est d’ailleurs de descendance juive Hin(man).

     

    • #960778

      c’est bizarre c’est la même chose chez nous !


    • #961065
      le 09/09/2014 par Hound
      De nouvelles bases russes en Arctique

      Bonsoir Josée,

      Comme ton prénom et ta connaissance de la politique canadienne le laisse supposer, je suis près à mettre ma tête sur le billot que tu es québecoise.

      Alors je vais m’obstiner un ’tit peu avec toué, comme je le faisais à chaque fois et sur le même point avec mes amis et amies au Qc, sur une erreur que j’appelle un "anglicisme sémantique de traduction" que vous commettez presque que toutes et tous.

      En français on est pas "de descendance" française, écossaise ou autre, on est "d’ascendance" française, écossaise...etc.
      C’est-à-dire que c’est une contraction de "être issu d’une ascendance", dont tu descends , dont tu es la descendante.
      Tu auras si tel est ton désir, ou tu as déjà peut-être, une descendance, dont tu comprends bien que tu ne peux être issue.

      L’erreur vient de la traduction littérale de l’anglais " to be from an english, for example, descent". Comme dans beaucoup de cas, vous avez préservé votre langue française en traduisant littéralement des expressions anglaises. Ce qui était bien naturel, coupés que vous étiez de la France.
      C’est ce qui a donné par mal de ces singularités en français québecois qui donnent à penser aux Français de France que vous parlez un "vieux français".
      Par exemple "prendre une marche" traduit de "to take a walk", ou "être sur le parté" venu directement de "to be on the party", ou encore "être en amour avec..." de "to be in love with ...".

      Ne le prend pas mal, à l’origine c’est un québécois prof de français qui m’avait fait remarquer ça. Il était d’ailleurs beaucoup plus inquiet des anglicismes de grammaire ou de syntaxe - genre comme "de descendance" - que des simples anglicismes de vocabulaires comme ceux que j’ai cités.

      Quel que soit le québécois que vous parlez, la Belle Province me manque terriblement ainsi que tous mes bons, trrrrès bons, amies et amis de Québec et du Saguenay. J’ai fait une ÉNOOORMe erreur de revenir ici l’an passé et je ne tiens que par l’objectif que je me suis fixé de revenir en Nouvelle France.

      Toutes mes amitiés la francophone d’Amérique du Nord ;-)

      P.S : C’est en années que je compte le temps passé avec vous, pas en semaines ou en mois.


  • #968849
    le 17/09/2014 par guillaume
    De nouvelles bases russes en Arctique

    ne croyez pas encore une fois la version officielle disant que la ruée des pays dominants vers l artique ou l’antartique est due seulement
    aux gisements miniers ou petrolifères , c’est bien plus que ça.Vous croyez encore que la terre est plate ?