Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Débat Soral/Zemmour, Polanski : Dieudonné répond à Alimuddin Usmani

L’humoriste franco-camerounais Dieudonné était à Genève ce vendredi 22 novembre 2019 pour y jouer son tout nouveau spectacle intitulé Gilets jaunes. J’ai décidé de faire une courte interview avec lui sur l’actualité puis d’aller voir son spectacle au Centre de Conventions CACG, situé à la rue Voltaire, où il avait déjà joué auparavant.

 

 

Le spectacle va commencer d’ici une heure et demie et Dieudonné me reçoit dans sa loge. Comme lors des précédentes rencontres, il dégage une sorte de calme et de maîtrise qui expliquent probablement sa pratique du judo. Nous débutons assez vite l’entretien qui porte notamment sur son spectacle et sur l’idée d’un débat Soral-Zemmour. Sur les autres sujets, il est toujours aussi mordant. Il parvient même à improviser une réponse sur Pete Buttigieg, le candidat démocrate, pas encore très connu du public européen.

En pénétrant dans la salle de spectacle, bien remplie, on peut y ressentir une ambiance joyeuse et bon enfant. Le président français Emmanuel Macron est la cible de quelques chansons potaches de la part du public, impatient de voir l’humoriste entrer en scène. Lorsqu’il apparaît, l’œil bandé, qui rappelle les 25 hommes et femmes éborgnés lors des manifestations des Gilets jaunes, il a droit à une ovation chaleureuse. Incarnant au début le rôle d’un secouriste, Dieudonné se métamorphose au fil du spectacle en plusieurs personnages. Lorsque vient le tour de Mamoudou Ghassama, qui avait été récompensé pour avoir escaladé un immeuble et sauvé un enfant, l’humour caustique de Dieudonné fait particulièrement mouche et le public a du mal à ne pas se tordre de rire. Sa présence scénique est incontestable. Autre moment piquant, l’imitation d’Étienne Chouard, viré de Sud-Radio après des propos polémiques. Dieudonné n’épargne pas non plus les figures arrogantes qui ont droit de cité dans les médias institutionnels.

La force de Dieudonné c’est de s’adapter par rapport à l’actualité et de parvenir à faire rire comme lors de ses premiers spectacles en solo. Je me souviens avoir assisté au spectacle Mes excuses, joué en 2004, et l’intérêt du public ne s’est pas érodé depuis lors. Si ce spectacle est effectivement le dernier, c’est un peu comme si le tennisman Roger Federer finissait sa carrière en triomphant de Rafael Nadal en 2020 à Roland Garros sur terre battue. On peut véritablement parler d’apothéose.

Alimuddin Usmani

 

Pour un débat Soral/Zemmour !

(Cliquez sur l’image)

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Qui se revendique avant tout par son homosexualité, c’est ce qu’il a voulu dire je pense.


  • J’aime beaucoup Dieudo, mais je note une petite contradiction lorsqu’il reproche à E. Macron de ne pas dire son éventuelle homosexualité, et "en même temps" reproche à Pete Buttigieg de la revendiquer…. ??

     

    • Tu n’as pas bien écouté, il ne le lui reproche pas du tout ; il cite l’exemple de macron pour dire qu’il n’aurait pas été élu s’il avait révélé son homosexualité et ce, malgré la promotion de celle-ci dans notre pays et en occident. La contradiction vient donc de ces zélites...


  • Dieudo, je suis choqué comme toi quand "des mecs s’enculent à Strasbourg" mais je le suis autant quand je vois des danseuses et des danseurs danser le Sundungueo, le Perreo, le Souk, le Melancia Aka, le Daggering, le Kizomba et Twerk, des danses pas franchement occidentales simulant l’acte sexuel.

     

  • #2329665

    Merci Dieudo pour cette petite chansonnette.

    Petit poney, petit poney
    tu es tout gris et tout petit
    petit poney, petit poney
    tu gambades dans les prés,
    sans te soucier du temps qui passe
    petit poney, petit poney
    petit poney, petit poney

    https://youtu.be/LzsaxGSwf3s


  • Ce que dit Dieudo est très bien sauf quand il dit que Jésus est le "porte parole idéal des gilets jaune".

    Pourquoi, parce que Jésus était justement contre tous les rapports de force, c’est à dire contre la "résistance", et à son époque il y avait les résistants zélotes face à l’occupant romain, et ces révoltes n’étaient pas les bienvenues dans la Qehilah (Eglise), chez les 12 apôtres il y avait un zélote, du nom de Juda.

    Que Jésus comprenne la souffrance des hommes et des femmes c’est une chose, mais la révolte en est une autre.

    C’est pourquoi la sagesse et l’intelligence d’esprit doivent primer sur la violence ou la résistance.

    "Mon royaume n’est pas d’ici" disait-il.

    Et aussi " Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?".

    La sagesse divine nous ouvre des portes, j’étais aussi dans le rapport de force quand j’ai mouillé ma chemise pendant une dizaine d’année au FN, et ceci à donné quoi ? Chirac, Sarko, Hollande et Macron au pouvoir, et demain ça sera un autre.

     

    • Alors laissons-nous piétiner. Vous n’avez pas saisi que la crème de l’élite est obstinément anti-chrétienne et anti-Christ, donc si vous voulez transmettre votre "sagesse divine" il faut d’abord remettre le Christ, incarnation et exemple suprêmes, au centre de tous les enjeux humains, ainsi que sa morale, contre l’immoralité judéo-capitaliste mortifère, anti-humaine finalement.

      Méfions-nous de ceux qui veulent nous détourner de notre meilleur guide au nom d’une sagesse confortable, de la non-violence etc. : ils prennent la même position que ceux qui veulent nous en détourner !

      C’est juste que les Gilets jaunes n’ont pas saisi la radicalité politique et spirituelle à laquelle cette époque nous confronte, ils espèrent que le Président entende raison, alors que c’est un employé du Baron rouge (Rothschild), lui-même suppôt de S. et de très loin, première fortune mondiale.


    • @croisé

      Je pensai comme vous à l’époque, d’ailleurs mon pseudo était "Godefroi de Bouillon", mais j’ai compris avec l’age que les rapports de force mènent à la guerre depuis Caïn !

      Votre commentaire est donc "anti-Christ"


  • en tant qu’homo qui ne se revendique jamais comme tel en public, j’approuve entièrement les propos de Dieudonné (et, soit dit en passant, même si ça n’a pas d’importance, je le trouve très beau ; et Alimuddin aussi :)


  • #2329827

    Comment ça le dernier spectacle ???

    Dieudo compte arrêter ??

     

    • Rien de confirmé mais il est sur scène depuis si longtemps, peut-être qu’il veut passer à autre chose tout en continuant à nous faire rire. Il a annoncé une grosse surprise pour le 15 décembre. Quelque chose me dit que ça va être énorme et en partenariat avec d’autres...


  • Comme dit Orelsan dans son tube suicide social :
    "Pour prouver que t’es pas homophobe, faudra bientôt qu’ tu suces des types".


  • "Comme lors des précédentes rencontres, il dégage une sorte de calme et de maîtrise qu’explique probablement sa pratique du judo."

    Plutôt, m’est avis.