Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Découvrez le système des "flasheuses", qui augmente le "taux de respect du stationnement payant"

À Madrid, l’utilisation de véhicules flashant les plaques immatriculation a fait bondir le taux de respect du stationnement payant à 85 %. Indigo espère importer ce système à Paris en 2018.

 

À Madrid, sur la Paseo de la Castellana, les voitures stationnées sont alignés en nombre le long de cette grande avenue, « nos Champs-Élysées à nous », plaisante Javier, qui travaille dans le quartier. Salariés des bureaux et touristes devant le monument le plus visité de la capitale espagnole – le stade Santiago Bernabeu – se garent facilement sur les nombreuses places de l’artère.

Mais gare à ceux qui ne passent pas par la case horodateur ! À Madrid, les contrôles contre les fraudeurs au stationnement payant sont plus efficaces que jamais. La ville affiche un taux impressionnant de 85 % de paiement dans ses parcmètres – un taux qui n’est que de...10 % à Paris !

Le secret de cette efficacité ? Des voitures et des scooters très dissuasifs, équipés d’un système de lecture automatisée des plaques d’immatriculation (LAPI). Déjà utilisée en France par la police pour des contrôles de vitesse ou même contre les stationnements gênants, cette technologie est aussi développé à Madrid depuis trois ans par la société Indigo, qui gère le stationnement d’une partie de la ville. 1 500 contrôles... par heure

Là où un agent à pied contrôle visuellement environ 150 voitures par heure, un véhicule LAPI permet d’en contrôler dix fois plus (1 500/heure en voiture LAPI, plus 600/heure en scooter LAPI) et de vérifier en direct s’ils ont bien payé leur stationnement !

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

L’État français ou le mépris du peuple, à lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants