Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Découvrez les nouveaux troubles du cerveau liés à l’ère numérique

L’omniprésence des écrans et des smartphones dans nos vies est en train de créer de nouveaux désordres mentaux, selon des experts du comportement humain. Les neuroscientifiques cognitifs savaient déjà que le zapping sur écran modifie la manière de lire et la compréhension. La durée de l’attention est en chute libre, et la mémoire est également affectée. La facilité d’accès de Google incite à la paresse. Mais ce n’est pas tout : dernièrement, cinq nouveaux troubles du cerveau propres à l’ère numérique ont été identifiés.

 

1. La nomophobie

vient ainsi de s’ajouter à la liste des peurs irrationnelles : depuis 2012, la perte ou l’absence du téléphone mobile a été officiellement répertoriée. La « No-Mobile Phobia » – nomophobie pour faire court – c’est le sentiment de panique que certains utilisateurs ressentent lorsqu’ils sont séparés de leurs mobile ou de leur tablette. Un sondage britannique révélait que 73 % des personnes interrogées ressentaient une telle panique, tandis que 14 % tombaient carrément dans le désespoir.

Pourquoi ? Parce que téléphones mobiles et tablettes servent pour accomplir les tâches les plus simples : agenda, calendrier, fournisseur d’indications d’itinéraire, outil de communication instantanée, engin qui a réponse à tout, le portable crée une dépendance psychologique certaine et nous finissons par avoir une relation de partenariat avec lui, assure un journaliste commentant l’étude de l’Iowa State University.

 

2. La technoférence

suppose au contraire la présence de l’engin connecté, une présence excessive pour le coup puisqu’elle peut plonger l’utilisateur dans une obsession numérique. Une étude de 2014 indique que plus de la moitié des 143 personnes interrogées ont reconnu que portables et autres tablettes interfère avec leur temps de loisirs, conversations, repas et autres interactions avec leur partenaire. C’est la relation qui en souffre, perturbant même les relations physiques au sein des couples, qu’ils y renoncent ou qu’ils les expédient, histoire de pouvoir vérifier leurs mails ou aller sur Facebook.

 

3. La sonnerie fantôme

fait partie des fausses alertes dont souffrent d’autres utilisateurs. Les sonneries, bips, vibrations et autres rappels à l’ordre sont partout mais il semblerait que cela ne suffise pas, puisque sur 320 adultes utilisateurs de smartphones interrogés dans le cadre d’une étude de psychologie clinique à Los Angeles, les deux tiers avouent avoir « entendu » leur portable alors qu’il ne sonnait pas du tout.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

En lien, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Alors pour ma part j’ai trouvé une solution facile pour sortir de cette dépendance au smartphone. J’ai mis dans un tiroir mon bon vieux portable Android (qui par ailleurs m’a toujours été très fidèle, je le salue au passage, il à fonctionné six ans durant sans me faire de trop gros caprices !) et j’ai récupéré un téléphone plus simple, un Bic Phone !

    C’est un très bon petit téléphone qui fait, heuu, téléphone (appelle et sms). Il n’y à pas de smiley, il n’y à pas de mms, il est touut petit, il y à un vieux clavier (donc on est pas accro aux sms car c’est très chiant d’en écrire), il n’y à pas de jeux, ils n’y à pas internet, il n’y à pas de distraction spécifique. Au bout d’une centaines de messages je dois vider ma messagerie.
    Il est toujours en mode vibreur. Parfois j’utilise sont mode alarme au besoin. La charge dure quelques jours, surtout si je l’éteins quand je ne l’utilise pas.

    Je n’y suis plus du tout accro. Je peux le poser et l’oublier pendant plusieurs jours d’affilée.
    Et le petit plus ; lorsqu’un enfant vois mon téléphone il croit avoir affaire à une nouvelle technologie qui le dépasse. En effet, l’absence de clavier tactile le plonge dans un monde qu’il ne connait pas !

    Je n’était pas touché par ce soucis mais l’avantage des vieux téléphones (bic phone, qui est en fait assez moderne hein !) c’est que ce n’est pas réalisable de se prendre en selfie. Alors si votre ado se croit obligé de se prendre en photo tout les jours pour satisfaire sont égo offrez lui un vieux portable ;)

     

    • Bienvenu au club !
      Et en plus , ça ne coûte que 10 balles....


    • Salut kamarade M Barbe !

      Idem pour moi, sauf que je n’ai jamais eu de smartphone, j’ai dorénavant un simple téléphone, de marque MTT, offert par un pote il y a 5 ans : comme vous, pas de mms possible, mémoire de sms à vider régulièrement, mais par contre une autonomie considérable ( environ 3 mois), et surtout conçu pour être très résistant (il vient encore de se prendre un gadin ce matin, sans broncher) !
      étanche également, et comme j’habite en campagne, c’est très utile :si ça se casse la gueule dans un champ, dans la boue ou autre, un cuop de rinçage sous la flotte et c’est reparti !

      A noter que le mien est éteint 97 % du temps, il est surtout dans la bagnole, pour prévenir si je suis en panne ( ce qui n’arrive pas, car mon Mitsubishi de 2003 est une pure merveille de fidélité, mais bon, on ne sait jamais...) où en retard !

      Avec un forfait le moins cher possible, sans internet (il ne peut naviguer), bref amplement suffisant !
      Il peut faire des photos, mais toutes pourries ; je m’en fous, c’est un téléphone, pas un appareil photo.

      MTT st une société toulousaine, mais bon, malheureusement, les machins ne sont pas fabriqués chez nous !

      Adishatz

      H/


  • Les vrais troubles liés aux ondes électromagnétiques sont :
    - la hausse des cancers (neurinome acoustique en particulier, mais influence directe sur le cancer du sein, du cerveau, du sang plus communément appelé leucémie)
    - la hausse de l’electro-hypersensibilité (reconnue ou diffuse dont les troubles sont : maux de tête, fatigue chronique, baisse de l’immunité, maux de ventre et troubles du transit, troubles de plus en plus caractérisés du sommeil).

    En deux mots : lâchez vos portables, fuyez les antennes relais, débranchez le wifi, l’hécatombe arrive...

     

    • Aux symptômes de l’electro-hypersensibilité (EHS), il faut rajouter selon les personnes et le degré avancé ou non de l’état de santé de la personne, son age, sa forme physique :
      - acouphènes à répétition,
      - sensations de brulures,
      - reactions cutanées,
      - perte d’équilibre, malaises,
      - perte de mémoire,
      - perte de la concentration (lire un texte de 3 pages nécessite un effort).
      - brouillard dans la tête, tête nuageuse comme si on avait fumé 5 pétards la veille au soir.
      - maux de tête aigus quand on est dans le champ d’une antenne relai,
      - nausées (à proximité d’une antenne, d’un téléphone, d’un transfo EDF, d’une ligne haute tension...)
      - tachycardie, arythmie cardiaque (sous l’effet des ondes).
      - tête embrumée à proximité d’un tram ou d’un train.

      Quand on devient EHS, on doit couper le 220V là ou l’on dort, et on ne supporte plus le WIFI des voisins ni un simple téléphone portable à 30m ! (ni des antennes relai à des centaines de mètres). Bienvenue dans un monde de merde (handicap garanti). Conseil : coupez bien vos téléphones la nuit, coupez la 3G/4G (données mobiles OFF), supprimez vos vieux tel sans fil DECT et repassez en filaire.


  • quand on pense qu’il suffirait d’une bonne explosion solaire dans la direction de la terre pour griller tous les satellites et mettre en panique tous le monde....
    tiens , c’est un bon scenar de roman çà.


  • Toute l’ironie du truc est de lire ça sur une tablette...

     

  • J’en ai appris une belle dernièrement aussi. Vous savez à quoi servent les clochers des églises depuis quelques temps ?

    Les clochers servent de mât pour les antennes relais. De très nombreuses églises sont utilisées pour cela. Et je peux vous certifier que cela perturbe consciemment ou inconsciemment toutes les personnes aux alentours. Symboliquement ces ondes nocives sur nos lieux de culte, c’est un vrai scandale.

    Pour vérifier tout cela : www.cartoradio.fr (les antennes sont représentées par des petits carrés de couleur : orange : orange, gris : free, rouge : SFR, bleu : Bouyges). Quand il n’est pas marqué "pylone autostable" regardez bien si c’est pas sur un bâtiment et en particulier un HLM ou une église...


  • Le narcissisme est indiscutablement le trouble numéro 1. En deuxième position je rajouterais les troubles de l’attention. Perso à la base j’ai ce genre de troubles et l’usage d’internet semble avoir aggravé mon cas ! Je me souviens plus jeune j’étais capable de lire pendant plusieurs heures d’affilées un livre, je pouvais lire même bouquin pendant une journée entière sans ressentir de difficulté ni fatigue particulière, ni lassitude, mais aujourd’hui j’ai beaucoup de mal ! Toutefois je semble retenir plus de choses du peu que je lis...tout n’est pas noir de ce triste tableau...

     

    • Au secours, idem je n’arrive plus à lire longtemps ! Le problème, ce n’est ni le téléphone portable (utilisation minimale). ni la télé (je n’en ai plus), mais c’est bien Internet et tout ce qui est intéressant, à commencer par E&R ! Alors on fait quoi et comment autrement ?