Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Découvrez un an de la vie foisonnante d’une forêt

De 2006 à 2008, le vidéaste Samuel Orr a vécu dans une cabane au sein d’une forêt de la réserve naturelle d’Indiana aux États-Unis pour le tournage de plusieurs documentaires sur l’histoire naturelle de cet État.

Alors qu’il filmait la vie et l’habitat de plusieurs animaux et insectes, Orr a eu l’idée de réaliser des prises de vue d’images de la même scène et d’observer les changements.

« Un après-midi, à l’approche de l’automne, je me suis demandé quel pourrait être le résultat si je mettais un appareil photo sur le bord de ma fenêtre et si je prenais des photos tous les jours à partir de cet emplacement. Je me suis dit que je pourrais observer le changement des saisons et mélanger le tout dans un film », se souvient-il.

Samuel Orr n’a pas utilisé de montage en time-lapse pour son film mais la photographie en accéléré. Le réalisateur a disposé un appareil photo sur un trépied pendant 16 mois et a pris des milliers de photos de la forêt pendant cette période, 40 000 clichés pour être exact. Il les a ensuite rassemblés dans la magnifique séquence que vous pouvez découvrir ci-dessous.

 

Voir aussi, sur E&R :

À découvrir, chez Kontre Kukture :

Découvrir le matériel Camping/Bivouac de notre partenaire Prenons le maquis :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La nature est toujours aussi impressionnante. La flore, les saisons ... Nous ne sommes que de la poussière.

     

  • #1008223

    Splendides images !
    Cela fait rêver, et nous en avons tous besoin.


  • A 3min 05 secondes on voit clairement le type, déguisé en Waffen-SS, sortir de sa voiture (une Clio blanche immatriculée au Sri Lanka) !
    Et il se dirige (comme par hasard) vers la boulangerie en face du pressing. Sans doute pour y acheter une baguette de pain ou pire des chouquettes ! Tout ça sent le false flag à plein nez. Samuel Orr ? ... Pff... Encore un Inuit !


  • Toute la création, dont nous faisons partie est soumise à son créateur
    elle s’éveille et vie , meurt , et ressuscite en une nouvelle création
    le cycle éternel de la vie,n’en déplaise à la maçonnerie


  • À aucun moment on ne voit Maurice cueillir ses champignons, ce qui aurait tout gâché évidemment.


  • #1008258

    Comme un bol d’air frais dans notre combat.


  • #1008269

    il faudrait essayer de prendre en photo le paysage médiatique français, je me demande si ça bougerait autant.

     

  • #1008310
    le 23/10/2014 par Mettons tous ces poltrons dehors
    Découvrez un an de la vie foisonnante d’une forêt

    Que dire de plus que somptueux ! Que la nature resplendit quelque soit sa saison, elle décline toute sa palette faste et nous invite à partager sa magie.

    Merci à E&R pour cette vidéo.


  • #1008317

    C’est quand-même moins beau que des billets de banque ! :p

    Quand je pense que c’est des photos d’articles à crédit maintenant...


  • C’est juste magnifique de voir ça.
    toute cette énergie que l’on ressent sans haine ni conflit.
    Juste la Vie.
    Ça fait du bien.


  • Y a pas à dire le Plug Anal place Vendome c’est mieux !
    La Mairie de Paris place superbement bien son fric, la colo en pleine nature y a pas mieux pour les gosses.

    Super : on voit le soleil se lever progressivement plus haut sur l’horizon.


  • #1008382

    Très belle vidéo, surtout pour un insatiable randonneur des forêts comme moi, donc merci à ER pour ce partage.

    Mais il y a toujours les 2 mêmes remarques à faire aux auteurs de ce genre de vidéos :

    - mieux choisir l’hébergeur de la vidéo, car 25 interruptions durant le visionnage, c’est plus que lourdingue.

    - et surtout, mieux choisir la musique qui accompagne, une musique inspirante, plutôt que cette grosse merde électronique moderne et les habituels rocks et musiques US, totalement inadaptées et débiles, qui accompagnent généralement ce genre de vidéos.
    Il faut vraiment rien avoir senti dans ces forêts, et avoir les oreilles et âme bouchées, pour ne pas voir la dis-harmonie totale entre la divine forêt et ces débilités urbaines dissonantes. C’est juste des gars qui savent très bien filmer ou faire des photos, mais qui n’ont rien compris de ce qu’ils filment. La forme, et pas de fond. c’est assez pathétique, et bien moderne. Il aurait mieux valu que le photographe vive lui-même dans cette cabane pendant un an, plutôt que d’y installer un appareil, et d’aller continuer sa vie urbaine, car là, la forêt est belle, bien sûr, mais la vidéo n’a pas d’âme.
    Et puis, si on ne sait pas choisir des musiques, il vaut mieux le silence, ou les bruits de la forêt, chants d’oiseaux, roucoulement des ruisseaux, croassements de grenouille, bruits de vent ou de pluie, etc

     

    • #1008735

      @Chercheur

      Premièrement tu devrais changer de fournisseur d’accès plutôt que de pester car chez moi toute la vidéo s’est jouée en HD sans aucune interruption.
      Deuxièmement tu te pares de ridicule en chargeant le choix musical de tous les maux de la boîte de Pandore. La musique est calme, relaxante et ce n’est pas de ma faute si tu as développé une telle misophonie que ton cerveau est devenu totalement inapte à l’écoupe d’une quelconque musique.

      Dans le registre des musiques "urbaines" mais particulièrement relaxantes et envoûtantes, desquelles on peut tirer un bénéfice spirituel même, certaines pièces de Chillstep, mais aussi de Psy, telle 2012 ou Abduction de Cosmo Circle. Ca me fait rire le mec qui parle de gens qui "ne ressentent rien", alors que moi-même je viens te contredire, ayant pourtant vécu une EMI en pleine montagne, entouré par la forêt. Je t’assure c’est possible de ressentir pleinement la nature, comme un tout avec soi compris dans ce tout, sans pour autant devenir misophone.

      La misophonie se traite, notamment en jouant d’un instrument de musique. Si t’as des soucis à ce niveau, tu peux consulter les services CHU spécialisés en hyperacousie, misophonie, acouphènes.


    • #1008857

      @Chercheur

      "cette grosse merde électronique moderne et les habituels rocks et musiques US, totalement inadaptées et débiles, qui accompagnent généralement ce genre de vidéos."

      Totalement, nul besoin de cet artifice dépourvu de la moindre force, qui ne fait nullement honneur à la Nature et son Créateur ...

      @Misophonie

      Une histoire d’opinion relèverait de la misophonie ?

      Préservez-vous de vos sarcasmes, il semblerait qu’ils puissent vous tromper sur l’étendue de vos compétences argumentaires... (intellectuelles, s’entend...).

      RM.


    • #1008858

      à Misophonie,

      Oui, il faut changer de fournisseur d’accès, sans doute, tu as raison là-dessus.

      Quant à la soit-disant "misophonie", ne joue pas avec un mot que tu viens sans doute d’apprendre, car c’est très infantile et ridicule.
      Je suis déjà musicien, ne suis pas misophone du tout, mais il n’est pas question d’accepter les merdes modernes qui n’ont aucune esthétique, aucune beauté, aucune mélodie, ni aucune harmonie, en tant que grande musique. Tu es un mouton bien moderne, qui, sous couvert de concepts bidons (misophonie), tâche de masquer son manque total de goût, en acceptant n’importe quoi en tant qu’art. C’est comme ça qu’on tombe dans le rap et le sex toy de la place Vendôme, entre autres. On se demande ce que tu as compris de la dissidence et de la critique du monde moderne....enfin, bref... ya du boulot.
      Je dis simplement que la musique de cette vidéo est primaire et procède d’un esprit bas et non inspiré, et qu’elle n’est donc pas du tout en adéquation avec la beauté divine de cette forêt, c’est tout.

      Quant à ton EMI, fort bien, je connais largement ça, et bien d’autres choses, mais c’est hors sujet ici. Et puis, c’est du spirituel basique, pas forcément besoin de forêt pour vivre ça, je parlais de choses plus profondes !
      Ceci dit, approfondit ton parcours spirituel, élève ton âme, et tu verras, le bon goût artistique suivra.


    • C’est vrai que la musique est nulle et inutile : Ce style de ligne de piano à la mode est de plus en plus utilisé pour les publicités et les vidéos sentimentales, et pour moi le point d’overdose a été atteint depuis longtemps. Et c’est vrai, le chant des oiseaux, le bruissement des feuilles, l’écoulement de l’eau sont déjà une musique en soit et auraient suffi amplement.


    • #1009118

      Effectivement, l’ambiance sonore présentée dans cette vidéo n’est rien d’autre que du parasitage pseudo-harmonieux pour urbain décadent. Mais, si j’ose me permettre un conseil, gardez à l’esprit que tout le monde n’a pas la chance de pouvoir ressentir l’âme du monde en gardant un pied dans la nature, en particulier si l’on parle des citadins.


    • #1009496

      Entièrement d’accord. Dommage.


    • #1009643

      "Il faut vraiment rien avoir senti dans ces forêts, et avoir les oreilles et âme bouchées, pour ne pas voir la dis-harmonie totale entre la divine forêt et ces débilités urbaines dissonantes. "

      Il faut vraiment être suffisant pour prononcer une telle sentence et qualifier de grosse merde électronique moderne ce genre de thème minimaliste à la Philip Glass, certes moins profond que ses modèles, mais dont la fonction dans cette vidéo n’est pas d’exister par lui-même.
      Peut-être auriez vous préféré un mouvement de la "pastorale" de Beethoven ou l’adagio de la "gran partita" de Mozart, mais je pense que des musiques trop riches desservent l’image ou la vidéo.

      Pour ce qui est des "débilités urbaines dissonantes", je pense qu’ou bien vous manquer d’ouverture sur la richesse de la musique electronique ( Aphex Twin quand même, merde !), ou bien vous êtes "trop vieux pour ces conneries", comme d’autres l’ont été avec le Jazz, le Blues, ou le Rock.


    • Content de voir que je suis pas le seul à avoir eu de l’aversion envers l’accompagnement bruitiste contemporain qui gâche énormément le visionnage et qui témoigne d’une singulière faute de goût.

      Du coup, j’ai regardé une deuxième fois sans le son...


    • #1009825

      Misophone est partisans de la musique urbaine visiblement, mais je ne comprend pas sa réaction d’intolérance sur le théma vu que dans le contexte, s’agissant d’une forêt tu seras d’accord qu’il y a un décalage à y mettre une musique urbaine ... non ? La musique est objectivement mauvaise, en terme de qualité sonore déjà, on dirait du MIDI ... Comparé à ce qu’un Jeremy soule qui est clairement un sensitif, arrive à faire avec des sons artificiels en terme d’ambiances musicales naturelles... Aujourd’hui on peut vraiment faire des choses intéressantes, mais il faut une âme.

      Ce type de vidéos seront effectivement réussies quand elles seront faites par des gars en immersion totale, le probléme c’est que ce genre de « types » ne filment généralement pas ce qu’ils vivent :) donc ceux qui y sont disposés en ce moment peuvent toujours y aller, ça fera plaisir.

      « EMI » est un acronyme moderne inventé par les modernes pour s’expliquer quelque chose qu’ils ne comprennent pas. @chercheur : Parler de « spirituel basique » dans ce domaine est abusé, c’est « basique » peut être pour certains qui s’y donnent l’accès par des moyens artificiels et ludiques, mais dans l’inconscience totale. Par des voies naturelles ça n’a absolument rien de« basique »...


    • #1010679

      à Chen Zen,

      Vous allez chercher des notions imaginaires de "suffisance" ou "vieil âge" ou "ouverture d’esprit" dans le but de faire accepter de force les "trucs électroniques." Cette méthode dictatoriale gauchiste, très utilisée par le Système pour faire avaler les pires couleuvres au public, ne marche pas sur ER ! Sinon, en allant chercher avec suffisance ces notions, comme vous le faites, il faudrait accepter par "ouverture d’esprit" le sex toy de la place Vendôme, la pièce de théâtre où il est pissé sur le Christ, Nabilla, toutes les musiques commerciales débiles et plates du monde actuel, etc.
      L’ouverture d’esprit n’implique pas le manque de discernement face à la bassesse ou le snobisme.
      Vous dites que "la musique d’accompagnement minimaliste est certes moins profonde que ses modèles", et bien oui, mais vous auriez du écrire "beaucoup moins profonde", et on aurait été d’accord.
      J’adore le blues et le jazz, j’ai payé des grosses sommes à la dernière minute pour pouvoir voir les derniers concerts de Miles Davis (car on savait qu’il allait mourir), donc, merci de ne pas faire le manipulateur en feignant de croire que je discréditais la vrai musique (jazz, blues), comme si je la mettais dans le même panier que les dissonances électroniques modernes.
      Enfin, je n’ai pas parlé de Beethoven ou de Mozart pour accompagner cette vidéo (cessez de projeter vos incompréhensions et préjugés sur les autres), même si je les aime beaucoup évidemment, des bruits naturels auraient suffi, ou Satie ou Debussy, ou alors des musiques spirituelles, comme le oud arabe, la flûte indienne ou chinoise de bambou, un truc japonais, ou, si on voulait une musique occidentale, une musique du moyen âge inspirée, le vrai minimalisme aussi, etc, bref, il n’y a pas de limite du moment qu’on ne nous sert pas des trucs primaires dis-harmonieux.

      à Iskandaar,

      Vous avez raison.
      Par le terme "basique", je n’entendais toutefois pas dire qu’il était très facile de vivre une EMI, je voulais surtout préciser qu’une EMI n’est pas une expérience suffisamment spirituelle et profonde, où on change intérieurement et fait monter vraiment son état de conscience. Chercher à tout prix une EMI, c’est du new age, ça n’est pas le but de la vie du tout.
      Ceci dit, sans technique new age, si on médite régulièrement et si on va à l’encontre des Eveillés, Saints et Sages, qui illuminent le monde par résonance, on vivra évidemment assez rapidement ce genre d’aventures, sans même les chercher...


    • #1014249

      @ Chercheur

      Je reconnais qu’il y a de la provocation dans mon message et "beaucoup moins profonde que ses modèles" aurait peut-être été plus appropriée pour qualifier la musique de la vidéo.
      Au sujet des "dissonances électroniques modernes" ou "trucs primaires dis-harmonieux" que vous séparez du "panier de la vraie musique", ce n’est sans doute pas de la paresse mais vous semblez assimiler tout un genre musical hétéroclite aux bassesses et aux snobismes de la culture moderne décadente.
      Je pense que de même que le Jazz a stimulé et prolongé le développement harmonique et rythmique de la musique occidentale des siècles précédents, la musique Electro, avec sa capacité à retrouver la respiration et le swing, à ajouter aux explorations sonores du passé son immense potentiel de création de timbres, s’inscrit dans une continuité dans la recherche de nouvelles émotions, de transcendance.

      (Continuité qui me semble avoir été rompue avec des genres musicaux régressifs comme le rock, le métal ou le rap mais qui toutefois n’empêche pas des musiciens de planer très au-dessus des limites que leur genre impose.)


  • Ici bas, sur la terre , je vivais dans des royaumes de minerai et de pierres
    puis mon sourire s’ illuminait parmi les fleurs multicolores ;
    Et errant au fil des heurs vagabondes,
    au dessus de la terre,de l’air et de l’océan,
    je renaissais,plongeais et volais,
    et rampais et courais,
    et le secret de mon essence se matérialisa sous une forme qu’ils purent tous voir et c’est alors, un homme !
    Puis mon but , au delà des nuages,au delà du ciel,
    dans des royaumes ou nul ne change,nul ne meurt sous la forme d’un ange ;
    puis plus loin , au delà des frontières du jour et de la nuit,
    de la vie et de la mort,du visible et de l’invisible,
    ou tout ce qui est a toujours été,
    le tout et l’indivisible.

    Rumi.


  • #1008444
    le 23/10/2014 par fuck la chansonette
    Découvrez un an de la vie foisonnante d’une forêt

    tres,tres bonne idée cette video : cela aurait pu etre dans une foret française : nous n’en manquons pas.
    oui un bol d’air, au milieu de cette violence qui ne cesse......................................
    préservons notre nature, notre environement, respectons les animaux.............................
    plus je vieillis et plus j’aime la nature.
    pour moi le luxe, c’est comme chaque année : louer une maison en ^pierre/bois en pleine nature, et écouter les abeilles, les sauterelles, regarder les lezards et les coccinelles.
    oui des que je peux, je me casse de paris et de ces cons qui y vivent.

     

  • N’attendez pas de moi que je vais vous donner
    Des raisons contre Dieu que je vois rayonner ;
    La nuit meurt, l’hiver fuit ; maintenant la lumière,
    Dans les champs, dans les bois, est partout la première.
    Je suis par le printemps vaguement attendri.
    Avril est un enfant, frêle, charmant, fleuri ;
    Je sens devant l’enfance et devant le zéphyre
    Je ne sais quel besoin de pleurer et de rire ;
    Mai complète ma joie et s’ajoute à mes pleurs.
    Jeanne, George, accourez, puisque voilà des fleurs.
    Accourez, la forêt chante, l’azur se dore,
    Vous n’avez pas le droit d’être absents de l’aurore.
    Je suis un vieux songeur et j’ai besoin de vous,
    Venez, je veux aimer, être juste, être doux,
    Croire, remercier confusément les choses,
    Vivre sans reprocher les épines aux roses,
    Être enfin un bonhomme acceptant le bon Dieu.

    Ô printemps ! bois sacrés ! ciel profondément bleu !
    On sent un souffle d’air vivant qui vous pénètre,
    Et l’ouverture au loin d’une blanche fenêtre ;
    On mêle sa pensée au clair-obscur des eaux ;
    On a le doux bonheur d’être avec les oiseaux
    Et de voir, sous l’abri des branches printanières,
    Ces messieurs faire avec ces dames des manières.

    26 juin 1878

    Victor Hugo


  • Rien de plus beau que la nature


  • #1008524

    Belle initiative ER.

    Une sensibilisation sans idéologie nécessaire pour combattre l’instruction à la cupidité.

    RM.


  • #1008993

    Lumineux ! Sublime !
    Parfum d’enfance : en ’’ leçon de choses ’’ , mais qui se rappelle encore des ’’leçons de choses ’’ de l’école communale , notre instituteur , fin lettré , nous avait demandé d’aller observer ’’ la naissance d’un champignon ’ . Équipes de lampe électrique ( ’’ ne s’use que si l’on s’en sert ’’) , nous passâmes une nuit studieuse a observer ’’dans le coin des cèpes ’’ ( chut ! ) l’éclosion d’un cèpe ! Vertigineux ! Merveilleux souvenirs d’une école curieuse , ludique , riche , a l’écoute de la terre !
    , respectueuse , une école vraie , sans tablette , sans apple , sans numerique ,une école de la vie !


  • #1009149

    C’est génial merci ! On a tous voulu faire tenir dans une même œuvre toute la diversité que les changements climatiques impriment aux parcs et aux forêts qu’on côtoie...

    Ne reste plus qu’à mettre un son à la hauteur de l’image...


  • #1009413

    Sublime....


  • #1009495

    Choix 1 :
    Vous aimez la nature > vous n’êtes pas confiant dans la science > vous n’aimez pas le progrès > vous pensez que les multinationales complotent > ANTISÉMITES !!!

    Choix 2 :
    Vous aimez la nature > vous voulez vous isoler > vous cherchez à cacher qq chose > vous avez des activités dangereuses > TERRORISTES !!!

    Choix 3 :
    Vous aimez la nature > vous devez la protéger > vous devez être écologiste > vous devez croire au nouvel ordre mondial qui nous sauvera du désastre > apprenez le lâcher-prise et FAITES-NOUS CONFIANCE... faites-nous confiance... faites-nous confiance... faites-nous confiance... Ceci est un sapin de Noël, pas un plug anal... faites-nous confiance...


  • La nature est l’oeuvre de DIEU, comment peut-on en douter ?.


  • Superbe !

    je trouve que ça révèle assez bien la différence entre la ligne de temps du végétal par rapport à la dimension humaine....
    On voit que les végétaux sont dans un autre espace-temps, une autre dimension donc ...

    Y aller, doit être sympa ...
    je suis certain d’y voir des gnômes, des sylphes, des fées, des esprits de la Nature...
    Cette lenteur (ça fait penser au Seigneur des Anneaux !) régénère nos âmes ...

    Je crois que Christophe Allain aborde le sujet...


  • #1010176

    Éphémères
    Joies et peines
    Comme étés et hivers
    Vont et viennent...


  • J’ai même cru voir quelques koalas.


Afficher les commentaires suivants