Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Déçus par Hollande, les enseignants se tourneraient en 2017 vers... Bayrou

Pour qui voteraient les enseignants s’ils étaient appelés aux urnes demain ? Deux mois après la grogne autour de la réforme du collège et des programmes scolaires, François Bayrou (Modem) arriverait en tête (26 %).

Le monde enseignant restera-t-il en 2017 cet électorat naturellement acquis à la gauche ? S’ils étaient appelés aux urnes demain, deux mois après le passage en force du gouvernement sur la réforme du collège, les professeurs ne seraient que 21 % à voter pour François Hollande, selon un sondage OpinionWay pour Le Figaro [1].

Une chute de 23 points, par rapport à leur vote lors de la présidentielle de 2012 (44 % s’étaient prononcés pour François Hollande). La promesse des 60 000 postes n’aura pas suffi. La réforme du collège, le projet de nouveaux programmes et les rythmes scolaires sont passés par là. Ainsi que trois ministres de l’Éducation, du flamboyant Vincent Peillon, qui se voulait le « ministre des enseignants », à la lisse et souriante Najat Vallaud-Belkacem, « ministre des parents » en passant par Benoît Hamon, ministre frondeur…

Bayrou en tête des intentions de vote

Le président Hollande et sa ministre de l’Éducation s’attirent respectivement 76 et 77 % de mécontents dans les rangs des professeurs. Dans cette déception généralisée, François Bayrou fait figure de messie. L’ancien professeur, agrégé de lettres classiques, passé entre 1993 et 1997 Rue de Grenelle sans faire de remous, jouit d’une évidente légitimité dans le monde enseignant.

Le président du Modem arrive ainsi en tête des intentions de vote (26 %). Les voix perdues par le Parti socialiste profiteraient donc davantage au centre droit qu’au front de gauche (18 % des intentions pour Jean-Luc Mélenchon).

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Notes

[1] Les enseignants et la politique d’éducation du gouvernement, étude réalisée entre le 17 et le 22 juillet auprès d’un échantillon représentatif de 588 enseignants.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour reprendre Polybe : “Déçus, nous décevons”


  • Quelle misère, le système a encore de beaux jours devant lui. "Gauche, droite, gauche, ben tiens on va aller au centre, oh puis essayons la droite, il parait qu’ils ont changé."


  • Soyons fous ! prenons un risque ! votons pour.... Bayrou (ha ha ha !)

     

  • Ils sont aussi désespérants que la qualité du travail qu’ils fournissent. Non c’est cohérent, mais bon si on extrapole en 2022 ils seront à la gauche de l’UMP et en 2027 à la gauche du FN, lui même se situation aux alentours du PS. Et puis comme il n’y aura plus rien à sauver ...


  • Le Figaro, par fainéantise, nous ressort la même étude que celle d’Opinion Way datant d’avril 2015 au mot près. Ce journal a si peu à mentionner qu’il en est réduit à sortir ses vieilles loques d’articles. Aucune créativité sauf de temps en autre, Alexi Brézet analyse une situation sous un angle intéressant qui se détache du militantisme journalistique puant qui s’identifie dans tous les articles publiés.


  • Le retour des faux sondages... de Roger ?


  • Cinq années d’études pour atteindre le niveau intellectuel d’un lycéen gauchiste. Quelle tristesse... L’école contient aujourd’hui la plus grande concentration de décérébrés.


  • Disons qu’on peut y voir une amélioration...


  • Bayrou ! Le consensus ( vraiment ) mou , qui a le devoir de laisser son doigt où je pense pour ne pas faire de vagues ...de part ses déclarations , ses attitudes politiques , son ( feu) parti , son européisme forcené , je ne peux même pas l’imaginer en rêve ( cauchemar ) , rebâtir sur de bonnes bases , une énième fois , l’ EN . ( lui ,il a toujours rêver debout être le sauveur de la France , un Lecanuet réincarné ! - dans à peine quelques années , on ne saura même plus ce que ses " mains racontaient " !


  • A mes yeux Bayrou est le plus intègre et le plus nationaliste des politiques ; ils ont tous fait pour le ridiculiser aux yeux des gens : enfin quand je dis les gens, je pense surtout aux lobotomisé de Canal pute

     

  • Comme si Bayrou, c’était différent d’Hollande ! Vraiment, ce manque de discernement (oserais-je, cette confondante stupidité ?), de la part de personnes sensées aider au développement de l’esprit critique de leurs élèves, nos enfants, m’interpelle !


  • Je pense qu’à l’instar du permis de conduire, il est grand temps d’instaurer un permis de voter. Sanctionné par un examen avec épreuves d’économie, d’histoire de la politique, de géographie et de philosophie ainsi que des tests psychotechniques, QI et culture générale avec obligation de remise à niveau tout les 10 ans. Un examen qui ne serai pas encadré par le Ministère de l’éducation nationale mais par des militaires et des civils dont les points communs serait un véritable niveau de culture générale allié à une fibre patriote authentique.

    Enfin, on peut toujours rêver...

     

    • Il y a la température effective et il y a la température ressentie.
      On a besoin des deux.
      Les gens ignorants des matières que tu énonces, mais peut-être instruits dans d’autres domaines, peuvent par leur bon sens,leur instinct nous informer de leur ressenti de la température politique ambiante.


  • Comme vote inutile ,alors ça si s’en est pas un je n’y connais rien .Ces pauvres enseignants ,toujours à côté de leurs pompes ,avec ce tas de C... c’est pas encore que la France se sera sortie le cul des ronces.

     

    • C’ est parfaitement normal, car quand on est tout le temps avec des gamins ou des ados attardés par le système, on fini par avoir la même façon de penser....
      Etant architecte, j’ai eu à faire à des profs, lors d’une rénovation d’une école primaire...sont aussi intelligents que leur élèves....a


  • Selon le prof d’économie de mon fils, il est tout à fait normal que l’état soit obligé de faire appel aux marchés financiers pour se financer... !!!

    Le corqs enseignant est irrécupérable !!! Bien que ces personnes aient les outils conceptuels pour comprendre ils ne comprennent rien !!!!

    Pour ces gens le FN est le mal surtout JMPL. Faire autant d’étude pour finalement recracher ce que des journalopes débiles et cooptées balancent sur les ondes sans pouvoir faire preuve de sens critique je ne vois pas l’intérêt.

    Bien sur il existe de rare exception comme Chouard, mais cela reste marginal.

     

    • Ne jamais oublier que ce sont les réflexes de survies qui priment sur l’intellect chez l’humain.

      Quand on a fini à force de propagande indirecte (celle qu’exerce l’entourage sous contrôle des médias) par faire accepter et croire à une personne que sa survie dépendait de sa lutte éternelle et inconditionnelle face au "mal"...

      Il adapte naturellement sa vision intellectuelle pour pouvoir justifier / appuyer la répulsion instinctive que l’on a réussi à mettre en place chez lui...

      Le nombre de bouquins lus et d’âneries recrachées sous des formes synthétiques n’a que peu d’influence sur cet état de fait... Vous avez à faire à un zombi qui dans le meilleur des cas finira par se dire que "le monde est pleins de contradictions intéressantes..."

      Mais il sera parfaitement incapable de pousser plus loin le raisonnement... Ce serait se rendre compte qu’il est manipulé de A à Z alors qu’il est censé, pour le cas d’un enseignant, donner les moyens aux jeunes de ne pas l’être... Et que bien souvent, ils y croient...

      C’est également à cause de ce principe que de plus en plus de cancres vont se retrouver enseignants. Certains sont déjà professeurs des écoles...

      Il n’est rien de plus facile que de faire peur à quelqu’un qui n’est simplement pas à sa place... Et de là, le manipuler et obtenir ce que l’on veut de lui...


    • Je vous rassure tout de suite ils ne font pas de si grandes études


  • Ce qui revient au même.


  • Ah les sans dents...Vous êtes déçus par le Flan ?...essayer la mousseline...

     

  • "... chargée de la transmission des valeurs républicaines »

    Ce sont des valeurs démocratiques que le ministère de l’Instruction publique (et non de l’Education nationale) doit inculquer aux jeunes, car les valeurs républicaines sont les valeurs de l’oligarchie.


  • Quelqu’un reprendra du lait tiède ? :-)


  • Aucun n’est à la hauteur de la tâche, je suis prof et pas décérébrée. Je ne vote plus. Je participe à l’éveil de mes gamins à la hauteur de mes moyens et je pense que très peu de profs vont sur ER car quand je prononce le nom de Soral je deviens facho lol, c’est vrai qu’il y a du chemin à parcourir pour les enseignants qui sont complètement lobotomisés, formatés...


  • Je suis prof dans le public.
    Je n’y mets pas mon fils - et faut faire gaffe sur le privé.
    Prenez autant que possible en main l’instruction de vos enfants.
    Renseignez-vous sur les réunions ou séances spéciales, qui ne sont rien d’autre que des sessions de lavage de cerveau "républicain".
    Un exemple : l’éducation sexuelle a été remplacée par l’éducation à la sexualité. J’ai assisté à la séance dédiée à mes élèves de troisième (les autres profs qui devaient y assister aussi ne sont pas venus, alors que cette séance tombait sur leur heure de cours aussi...).
    L’intervenante (médecin ? Psy ? Je ne sais) leur a fait répéter à plusieurs reprises que "l’homme et la femme ont trois organes sexuels, la bouche, l’appareil génital, et l’anus". À des adolescents de 14-15 ans.
    L’énormité du propos m’a tellement laissé pantois que j’ai mis plusieurs jours à m’en remetttre.

    Si vous le pouvez, je le répète : retirez vos enfants du système, renseignez-vous sur ce genre de séances, protégez vos enfants.

     

    • Je suis prof des écoles dans le public et je fais la classe à mes enfants qui sont dans ma classe en tenant compte de ce que j’apprends de Mme Marion Sigaux" . Les réformes LGBT ne passent pas par moi . Pour le collège , je leur dis apprendre ce que les profs disent (pour ne pas avoir des mesures de rétorsion) mais ne pas les croire ( A Noël j’offre autour de moi des livres de contre-culture).
      La vision soralienne du site ER est un puissant facteur de libération des esprits : on comprend enfin le monde et on devient presque prédictif : après l’annonce des attentats de Charlie Hebdo , mon fils m’a regardé et m’a dit : "Mossad Job ?". Merveilleux ! Le prix à payer d’être "débranché" c’est un état de spleen, sentiment de tristesse, d’écoeurement.


  • Et si Bayrou arrive au pouvoir et qu’il est nul à chier et bien on votera pour Lemaire ... nananère.


Afficher les commentaires suivants