Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pour qui votent les enseignants ?

Un forum enseignant a sondé ses fidèles sur leurs intentions de vote ce dimanche - et, sans doute, à plus longue portée, étant bien entendu que les élections départementales auront un sens plus purement politique que strictement local.

Le fait même que ce sondage soit lancé implique que les résultats n’étaient pas évidents. On croit volontiers, à droite, que les enseignants votent à gauche : c’est une idée héritée des années Mitterrand, où cela était globalement vrai. Les syndicats enseignants majoritaires d’alors hésitaient entre obédience au PS et tentations communistes. À ne prendre en considération que le syndicalisme enseignant, cela reste vrai : le Snalc (Syndicat national des lycées et collèges) même, "classé à droite" par une presse un peu paresseuse, rassemble toutes les tendances "républicaines" et grouille d’ex-chevènementistes.

Mais nombre d’enseignants (la majorité en fait) ne sont pas syndiqués. Et les syndicats peuvent bien faire part de leurs préférences, leurs adhérents ont leur idée sur la question.

Confirmation des tendances antérieures

Le "sondage" de Néoprofs nous apprend ce que nous savions depuis 2007, où 20 % des enseignants ont voté Sarkozy au second tour : la droite, sans être plébiscitée (en additionnant FN, UMP, UDI, MoDem et Divers droite, on arrive à 23 %), a fait une percée significative dans une forteresse que l’on croyait un bastion inexpugnable de la gauche. L’institut de sondages Ifop a analysé en détail les tendances successives du vote enseignant de 2002 à 2012 : on trouvera ces analyses ici.

Ce qui est bien plus significatif, c’est l’érosion - il vaudrait mieux parler de glissement de terrain - du vote socialiste. L’addition PS + EELV + PRG ne s’élève qu’à 16 % - c’est dire la cote d’amour de l’actuelle majorité, minoritaire dans le corps enseignant comme dans le reste du pays.

Plus significative enfin, l’attraction du Front de gauche (20 %). Non que la personnalité de Jean-Luc Mélenchon enthousiasme tout le monde, mais il existe ici ce que j’appellerais la tentation Syriza/Podemos, qui me paraît un révélateur sûr des tentations profondes de l’électorat français, dégoûté des partis traditionnels, écoeuré par l’Europe des banquiers et des technocrates, et dégustant de face la politique d’austérité.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1146997
    le 23/03/2015 par OTOOSAN
    Pour qui votent les enseignants ?

    Ceux qui mettent leurs enfants dans le privé ?

     

    • #1147255
      le 23/03/2015 par sanglier
      Pour qui votent les enseignants ?

      Pas tous, mon gars, pas tous. Et puis, on voit aussi les choses de l’intérieur. Il faut être idiot pour ne pas voir la gabegie de l’EN. Cela devient un fourre-tout et c’est à l’enseignant de gérer. Avec des élèves analphabètes et d’autres d’un bon niveau, des mal-voyants, des dys en veux-tu-en-voilà, des je-joue-tous-les-jours à la console mais un livre beurk et papa-maman cautionne of course.
      Après, rien ne t’empêche de passer le difficile CAPES pour un petit traitement minable et une dépression garantie en 10 ans. Chiche l’ami..


  • #1147048
    le 23/03/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Pour qui votent les enseignants ?

    « Pour qui votent les enseignants ? »

    Pour celui qui leur donne un revenu inespéré (et les vacances qui vont avec) s’ils étaient dans le monde réel !

     

    • #1147275
      le 23/03/2015 par VORONINE.
      Pour qui votent les enseignants ?

      Les enseignants , sont à l’image du reste de la Nation , ils ne sont pas forcéments idiots, profiteurs et socialo-laicards , de plus , sur les sujets de sécurité, autorité, ils sont en première ligne . Le matin , on part enseigner, le soir on revient en saignant ....Il est donc normal qu’ils se détachent de la GOCHE .Le gouvernement le sait très bien , qui tente de redresser la barre en bradant les places de profs aux concours d’accès ....


    • #1147449
      le 23/03/2015 par Rmx
      Pour qui votent les enseignants ?

      Je vous propose de venir passer une simple journée dans ma classe pour découvrir le monde réel. Quant aux revenus, je ne sais pas si seriez prêt à faire 6 ans d’étude pour 1600€ par mois car je ne suis payé que 10 mois lissés sur 12 mois. Donc mes congés, je les paie. Je vous invite à vous renseigner , historique , sur le fait que les enseignants ne travaillent pas EN CLASSE en juillet et août. Car oui, pendant les vacances des enfants, je travaille...


    • #1147451
      le 23/03/2015 par Rmx
      Pour qui votent les enseignants ?

      Je vous propose de venir passer une simple journée dans ma classe pour découvrir le monde réel. Quant aux revenus, je ne sais pas si seriez prêt à faire 6 ans d’étude pour 1600€ par mois car je ne suis payé que 10 mois lissés sur 12 mois. Donc mes congés, je les paie. Je vous invite à vous renseigner , historiquement, sur le fait que les enseignants ne travaillent pas EN CLASSE en juillet et août. Car oui, pendant les vacances des enfants, je travaille...


    • #1147659
      le 24/03/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Pour qui votent les enseignants ?

      @ VORONINE & Rmx

      J’aurais espéré des objections bien plus viriles en vous provoquant ainsi ! Il n’y a pas plus noble que le métier d’enseignant et cela personne ne le conteste, ni la détresse sociale à laquelle le Mammouth est confronté. Cependant, ne pas sortir de ces thèmes lancinants ne nous fera pas avancer.
      Heureusement qu’il y a (encore) quelques enseignants impliqués et intellectuellement honnêtes, mais ne pas admettre qu’ils sont aujourd’hui minoritaires ne serait pas correct. Mai 68 et son cortège d’insultes à l’intelligence sont passés par là et la maison n’est plus respectée car plus respectable. Elle a perdu sa vocation à l’excellence quand l’effort tenait une place de choix dans les apprentissages, aujourd’hui, la médiocrité induite par la facilité est partout. L’Education Nationale a pour vocation de créer la misère morale, culturelle et spirituelle qui convient parfaitement au projet maçonnique visant à produire une masse de consommateurs lobotomisés. Prétendre le contraire quand les programmes sont rédigés en loges serait vraiment malhonnête ! Et le problème est ici, les générations d’enseignants qui arrivent n’ont plus de référence, ceux-là ont étés formés par des personnes n’ayant connu que cette misère et ils s’accrochent à elle comme la moule au rocher, l’émancipation, avec l’inconnu qu’elle implique, leur faisant plus peur que tout le reste... encore un effet de la féminisation des esprits.
      C’est plus de la pitié que de la colère que m’inspirent ces hordes de "Charlie" convaincues, au regard de leur paradigme, d’être dans le vrai. Encore quelques années et il n’y aura plus rien à attendre de ces personnes. Prenez du recul, est-il concevable pour un véritable enseignant de dénoncer à la police un élève qui "n’est pas Charlie" ? Non ? C’est pourtant ce que nous constatons...
      A Rmx, je répondrai aussi que le couplet sur les enseignants qui travaillent chez eux ou pendant les vacances, je le connais par cœur, inutile d’insister, cela ne prend pas. C’est vrai pour vous (comme cela le fut pour les générations passées), et je vous fais confiance, mais vous justement, vous venez ici, ce que l’écrasante majorité des enseignants ne fait pas... considérant ce lieu comme un repaire de fascistes !


  • #1147117
    le 23/03/2015 par poll en
    Pour qui votent les enseignants ?

    Il y a de moins en moins de lieux conviviaux dans les établissements scolaires, notamment depuis l’interdiction de fumer dans les locaux.
    Avec pour conséquence directe de priver les plus politisés de tribunes leur permettant de porter la bonne parole.
    La nouvelle génération d’enseignants est peu locace sur ses préférences politiques. Comme sur tout d’ailleurs. La peur de tomber sur mal intentionné prime sur tout le reste.


  • #1147257
    le 23/03/2015 par Decksign
    Pour qui votent les enseignants ?

    L’échantillon n’est pas très représentatif (240 sondés).

     

  • #1147876
    le 24/03/2015 par Serena
    Pour qui votent les enseignants ?

    Je fais comme RMX , je viens ici depuis des années pendant mon fameux "temps libre" d’enseignante paresseuse... enfin, je ne vais pas répéter des arguments bien exposés ici, juste commenter ce fameux article et, si besoin était, nuancer le "tous les mêmes" qui surgit bien malheureusement : on ne m’a jamais demandé pour qui je vote (mais on sonde qui mon bon monsieur ?) et je ne serais pas frileuse... Je ne suis pas syndiquée et je vote FN depuis que j’ai une carte d’électeur. Et je peux certifier que je suis loin d’être un cas unique.

     

    • #1148160
      le 24/03/2015 par Florent
      Pour qui votent les enseignants ?

      Bravo pour votre courage et votre détermination. Je suis aussi fonctionnaire, mais pas à l’Educ Nat. (Faudrait me payer très très cher pour être prof aujourd’hui)
      Je vote et milite pour le FN, mais je suis on ne peut plus discret sur mon lieu de travail, rempli de "Charlies" aussi privilégiés que décérébrés...


  • #1148429
    le 25/03/2015 par Métisse
    Pour qui votent les enseignants ?

    Pourquoi ne pas aller voter au second tour des départementales en glissant un papier inscrit dessus RN (Réconciliation Nationale) au lieu de s’abstenir ou voter blanc ?
    Ça ne mange pas de pain et serait une belle Quenel ! Non ?


  • #1148438
    le 25/03/2015 par Métisse
    Pour qui votent les enseignants ?

    Je fais suite à mon précédent message pour demander à celui ou celle qui connait bien le sujet sur le décompte du vote blanc. À qui il profiterait au final dans notre belle "démocratie actuelle" ?
    Je viens de me poser la question et je ne sais pas y répondre.
    En résumé ; vaut-il mieux s’abstenir ou voter blanc ? En sachant que l’abstention est comptabilisé mais je n’ai jamais entendu parler du vote blanc dans les résultats (mais je peux me tromper)
    À qui profiterait le vote Blanc s’il n’est pas comptabilisé ? Vu que les résultat sont donnés en pourcentage du nombre de votant !!!
    J’espère que mes questions sont claires !
    Merci à ceux qui ont la connaissance dans ce domaine et qui répondront pour nous éclairer.

     

    • #1154971
      le 02/04/2015 par MagnaVeritas
      Pour qui votent les enseignants ?

      Vote FN au lieu de te poser des questions inutiles. Le vote blanc ou l’abstention, peu importe, ça arrange uniquement la secte au pouvoir. Même si seul 1% de la population votait (vote blanc exclu), ils continueraient de fanfaronner et de garder le pouvoir. A moins qu’une loi existe pour les en empêcher, mais alors je n’en ai jamais entendu parler.


  • #1154732
    le 01/04/2015 par FranceLibre
    Pour qui votent les enseignants ?

    @ heureux qui, comme Ulysse...

    "L’Education Nationale a pour vocation de créer la misère morale, culturelle et spirituelle qui convient parfaitement au projet maçonnique visant à produire une masse de consommateurs lobotomisés. Prétendre le contraire quand les programmes sont rédigés en loges serait vraiment malhonnête ! Et le problème est ici, les générations d’enseignants qui arrivent n’ont plus de référence, ceux-là ont étés formés par des personnes n’ayant connu que cette misère et ils s’accrochent à elle comme la moule au rocher, l’émancipation, avec l’inconnu qu’elle implique, leur faisant plus peur que tout le reste... encore un effet de la féminisation des esprits. "

    Je suis à 1000 % d’accord avec vous !


  • #1162166
    le 12/04/2015 par Pierre Ghi
    Pour qui votent les enseignants ?

    Question de salaire et d’avantages sociaux, les enseignants votent front socialiste républicain et enseignent du frontisme socialiste républicain en contrepartie de leur salaire et de leurs avantages sociaux.
    Un enseignant sous la République française peut sans complexe voter F.N, il ne perdra ni son salaire ni ses avantages sociaux d’enseignant sous la République qui n’enseigne plus rien si ce n’est des mensonges et des monstruosités...républicaines.
    L’enseignant qui vote F.N peut croire qu’il gagne en honnêteté intellectuelle aussi longtemps que les lobbys multinationalisés ont plus de pouvoir que l’Etat qui lui fournit généreusement... son putain de salaire et ses putains d’avantages sociaux (après tout, ne sommes-nous pas sous le putain de règne très féministe de la très prostituée Marianne ?).
    Et dire que le peuple de France pourrait, à chacune et à chacun des siens, offrir un salaire digne et des avantages sociaux mérités...si la putain de république socialiste cessait d’exister à sa place !