Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Délation : Le Parisien "horrifié" par une messe de Pâques sans masques

« Je suis encore sous le choc. À un un moment où la situation sanitaire en France est grave, où on en est à fermer les écoles… Voir de tels comportements… C’est tout simplement criminel ! C’est dangereux ! »

Les mots choisis par « Étienne » (prénom changé pour protéger le précieux témoin sûrement très catholique) sentent la grosse caisse de la propagande : « horrifié », « halluciné », « choc », « grave », « criminel », « dangereux ».

 

C’est bien simple, on a l’impression que cet infiltré du pouvoir covidiste dans l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile du IXe arrondissement de Paris évoque l’incendie criminel d’avril 2019, dont nous « fêtons » actuellement le double anniversaire. On rappelle que tout est de la faute d’un seul mégot oublié, qui a réussi l’exploit de mettre le feu à une vitesse supersonique à une forêt de milliers de tonnes de poutres de chêne pétrifiées, plus dures que de la pierre, puisque quasi millénaires. Une sorte de miracle laïc, ou anticatholique...

Étienne est donc un courageux citoyen qui ne fait que son devoir : il est citoyen avant d’être catholique, comme l’exige la République franc-maçonne (revoir les racines de 1789).

« J’ai un peu halluciné en assistant à cette messe. Il y avait très de peu de personnes portant de masque, même les prêtres n’en portaient pas. À aucun moment les gestes barrière n’ont été respectés. »

Un grand film

Le Parisien a récupéré puis diffusé les images envoyées par ce témoin magnifiquement bien placé dans l’église. La caméra ne bouge pas d’un poil, la définition est élevée, il n’y a pas de série de zoom/dé-zoom qui font mal aux yeux, tout est bien éclairé, en respectant bien sûr l’aspect sépulcral de la cérémonie, les bougies rendent un effet très Barry Lindon (revoir les séquences dans le château), le montage ne montre pas d’accrocs, pas de problèmes de point non plus, la voix off est à la fois sobre et alarmante, bref, du travail de pro.

Le journal très proche du ministère de l’Intérieur et du renseignement liste les crimes commis par l’institution catholique (locale) : « Des fidèles (souvent sans masque) serrés les uns contre les autres, un prêtre qui officie lui-même sans masque et qui donne l’hostie de la main vers la bouche des communiants… »

Autant dire que le prêtre – un tueur en série – distribue le Covid à tout le monde, donc la mort (même si la mortalité globale de cette pandémie médiatique ne dépasse pas 0,03 %). Nul doute que tous ces croyants inconscients vont bientôt mourir en masse, mais pas du vaccin, bien entendu. La thrombose, c’est pour les croyants laïcards qui se précipitent dans des stades vidés de leurs supporters transformés en vaccinodromes !

 

 

Le petit rapporteur

Le journal de propagande du groupe LVMH (du multimilliardaire Bernard Arnault, proche de Brigitte Macron) rappelle les consignes du diocèse de Paris, et ne loupe pas une occasion de faire son travail de délation :

Le port du masque pour les plus de 11 ans est obligatoire dans les églises, la distanciation également. Contacté par le Parisien, l’institution catholique s’est dit stupéfaite après avoir regardé la vidéo. « De toute évidence, lors de cette messe, aucune consigne sanitaire n’a été respectée, affirme le diocèse. Nous nous désolidarisons totalement de ce type de comportement, qui n’est pas conforme aux règles données par le gouvernement. Nous allons aviser les personnes responsables de cette messe et allons, en interne, donner des suites ».

On espère que les sanctions seront terribles, à l’image de l’article. Les prêtres présents seront-ils crucifiés médiatiquement ? Dénoncés à la vindicte populaire comme l’a été Mgr Barbarin, victime expiatoire des accusations de pédophilie dans l’église, largement relayées par la presse mainstream, trop heureuse de sauter sur l’occasion pour faire d’une pierre deux coups : enfoncer une fois de plus l’église catholique, et allumer un contre-feu pour planquer l’incendie oligarchique Epstein ?

 

La question cathophobe : faut-il reconfiner toutes les églises ?

Le Monde, le journal des Lobbies et des Marchés, qui a relayé l’article du Parisien, saute logiquement sur l’occasion de casser du chrétien.

 

Résistance catholique

 






Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2701103

    Que les choses soient claires, je n’ai pas à obéir à une association criminelle mondiale, qui impose sa loi depuis trop longtemps aux nations de la terre.

    Policiers et gendarmes n’ont pas à obéir au relais de cette association criminelle mondiale, qu’est le pseudo gouvernement Macron, dont le donneur d’ordres est l’ineffable Jacques Attali, mondialiste notoire, depuis 40 ans.

    L’armée française, du moins ce qu’il en reste, n’a pas à obéir elle aussi à cette mafia criminelle mondiale, qui exerce son pouvoir depuis trop longtemps.

    Le justice n’a pas a obéir à cette même mafia criminelle mondiale.

    Enfin, tous le peuple français, et tous les peuples sous le joug de cette dictature criminelle doivent cesser d’obéir, dont les catholiques de même que les frères des autres religions. Un seul mot d’ordre désobéissance.

     

    Répondre à ce message

  • #2701137
    Le 6 avril à 20:15 par Chrétien indulgent
    Délation : Le Parisien "horrifié" par une messe de Pâques sans (...)

    Ca pue le montage de propagande fait par des pros de l’image, les vues en plongées ne peuvent être le fait d’un amateur ou alors il était en lévitation, m’étonnerait que cet énergumène à la voix fétide fusse un saint. Va griller dans l’antre de ton maître méphitique, minable ! Et ton brûlot le Pharisien avec...

     

    Répondre à ce message

  • En tout cas leS cadreurS, la réal’ et le montage sont au top.
    Le matériel est professionnel, ça ne fait aucun doute.

    Une chose m’intrigue, ce sont les points vue. Être perchés en hauteur et en avoir autant, il faut voir avec le prêtre, voire le Diocèse, ne serait-ce que pour des questions de sécurité.
    Et se sachant enregistrés, les gonzes vont s’exhiber en pleine violation d’un décret gouvernemental.
    Le lieux, je fais confiance à ceux qui connaissent l’église, la date...

     

    Répondre à ce message

  • #2701192

    Contre-feu aux dîners des journalopes
    et autres politicards dans le resto de
    Pierre Jean Chalençon.
    Le carton sur l’une des tables avec le nom
    d’Ulysse Gosset commence à faire tache,
    après les diners de MO Fogiel
    dans le resto des 3 présidents,
    leur marge de crédibilité en prend un sacré
    coup dans l’aile.

     

    Répondre à ce message

    • #2701527

      C’est clairement un contre-feu , comme je le disai des le départ , pour detourner l’attention du chaland vers un autre objet que les diners mondains. D’ailleurs les medias s’en servent abondamment ce matin et le sujet de la messe fait bien plus le buzz .mediatique que les diners . Ce n’est pas par hasard
      Poliment, on appelle ça une manoeuvre de diversion.
      Par contre , ça interroge sur le plan philosophique et spirituel qu’une messe puisse être qualifiée comme une ’’ mise en danger d’autrui ’’
      Une mise en danger d’autrui , la messe ?

       
  • Notre Dame a brûlé pour un magot, pour un projet. La France sombre dans le chaos, pour "Le Projet". Plusieurs manières simultanées de le mener, un seul but à la clé. A la fin c’est eux ou nous : le soleil ne brillera pas pour tout le monde.

     

    Répondre à ce message

  • Croient ils vraiment à la dangerosité du Covid ? J’en doute.
    Personnellement si je pensais que ce truc peut causer des morts en série si on ne respecte pas leur préchi précha de gestes barrière et qu’on m’apprenne que quelque part en France un séminaire de journalistes du systême s’est tenu sans respect de leurs fichues régles sanitaires, je jubilerai en me disant que ça va nous faire quelques propagandistes de moins.
    Je ne crierai certainement pas au scandale, bien au contraire j’encouragerai un maximum de journalopes à participer à ce type de séminaire.

     

    Répondre à ce message

  • À F. MARTEL, journaliste qui a du boulot et qui n’est pas descendant du Franc du VIIème siècle, autre collègue de Greg TOUSSAINT.



    Le scandale du diocese de Paris : une messe de Pâques dans une église de Paris, beaucoup de fidèles et très peu de masques. Faut-il reconfiner toutes les églises ?



    Nous pourrions lire :



    Le scandale du menu hors de prix de l’élite auto-proclamée de Paris : une bouffe de nantis dans un salon privé, beaucoup de bourges et aucun masque. Faut-il reconfiner tous les encartés* ?



    * de toutes les assemblées et leurs obligés ?

    Ou mieux, si ce gonze avait quelque éthique accrochée à sa déontologie : « Faut-il déconfiner toute la France ? » (et le monde)
    D’autant que comme pour parfaire à la mythologie chrétienne, nombreux sont ceux qui ressuscitent de la Covid-19 avec un coup de quinine ou de streptomyces avermitilis.

    L’avantage dans ce cinoche des empapaoutés, c’est qu’il n’y a pas de doublures : ce qui rassure l’UNEDIC de n’avoir pas à gaver éternellement quelques intermittents du Pôle Emploi, supplémentaires. L’on a déjà tous les parasites d’en haut.

     

    Répondre à ce message

  • Ce qui est criminel c’est d’enfermer une population au prétexte d’une maladie qui ne tue que 0,03 % des habitants de cette planète . Et encore ce sont lesdonnées officielles , mais les données vraies doivent se situer plutôt aux alentours de 0,01 % puisque ils ont décidé d’étiqueter COVID tous les hospitalisés dans les pays occidentaux ou sous domination occidentale . Avec des tests bidonnés , rien de plus facile et en plus ils donnent une prime aux hopitaux et aux familles pour qu’elles la ferment .
    Cette église a eu une excellente idée .
    Lorsque le parisien prêche pour la dictature , cette eglise officie pour la liberté que nous devons retrouver au plus vite et il n’y aura pas une victime de plus ....probablement l’inverse !

     

    Répondre à ce message

  • Je parie qu’il n’y aura à la suite de cette messe aucune contamination . Alors plutôt que de voir la suite à donner à cette affaire , faîtes donc une étude sur ce que sont devenus les fidèles qui ont suivi cette messe si audacieuse qu’elle a su donner un nouveau sens à une vraie vie à savoir la vie d’avant la vie d’avant c’était celle où les gens qui mouraient d’ennuis cardiaques n’étaient pas étiquetés COVID , comme un de mes voisins .

     

    Répondre à ce message

  • #2701467

    Je suis un fidèle des messes traditionnelles selon le rite tridentin dans cette paroisse.
    Les images de très belle qualité sont dues aux dons des paroissiens depuis le début du Covid qui se sont cotisés en 2020 pour changer l’ancien système vidéos dont les images n’étaient plus à la hauteur du besoin covidien pour ceux qui veulent suivre les cérémonies via internet. Le système a donc été changé l’année dernière pour un montant d’environ 30000 €. Ce qui explique la qualité d’images, la meilleure lumière malgré une lumière asse faible dans la réalité ( future chantier après celui de l’orgue), ce qui explique le plan fixe, incliné, la caméra étant fixé à un pilier, l’autre au bout de la nef au-dessus de la porte d’entrée. Les images du parisien sont donc les images de la paroisse elle-même que ce non-catholique qui accompagnait son frère qui allait se faire baptiser est allé chercher sur le site youtube de la paroisse "ite missa est".

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents