Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Philippe de Maistre, curé courageux : "Jusqu’à quand les gens vont respecter cette dictature sanitaire ?"

Depuis un an maintenant, on compte sur les doigts de la main les paroles et les actes de résistance des représentants de la société civile face à la dictature sanitaire du clan mondialiste qui occupe l’État. Du côté de l’opposition politique, c’est le calme plat, à part Philippot et Dupont-Aignan.

 

Du côté des people, c’est le grand silence, que seuls Nicolas Bedos et Jean-Marie Bigard ont brisé avec leurs appels à la vie normale, à la fin du délire oligarchique et à la dénonciation des responsables du grand gâchis national. Du côté des religieux, on ne peut pas dire que les sermons aient été du plus grand bien pour les croyants. On met de côté l’irremplaçable abbé Rioult, qui pourfend l’Ennemi à coups d’Évangiles. Pourtant, il est un autre abbé qui a osé franchir la ligne rouge oligarchique, c’est Philippe de Maistre.

« Nous sommes des êtres de contacts, frères et sœurs, nous sommes des êtres de relations, vivre c’est être en relation, frères et sœurs, vivre ce n’est pas rester confiné chez soi, vivre ce n’est pas survivre ! C’est pas possible d’en rester là ! C’est aberrant ! Et jusqu’à quand les hommes, les femmes, en France et dans le monde, vont supporter cette dictature sanitaire qui nous oblige à vivre une vie qui n’est pas une vie ? »

 

On dirait, toutes proportions gardées, le sermon historique de Mgr von Galen contre le nazisme, enfin, contre l’euthanasie des malades physiques et mentaux. C’était le 3 août 1941 et cela mettra, officiellement, un terme à l’Aktion T4 sur le sol allemand, Hitler ne voulant pas entrer en conflit avec la puissante hiérarchie catholique allemande. Il fallait en avoir une sacrée paire à l’époque pour s’opposer ainsi au pouvoir du Führer, mais cela prouve que c’est possible.
Et aujourd’hui, que voit-on, surtout chez les opposants professionnels ? Rien.

Marine prône la piquouse et Mélenchon met le masque, autant dire que de ce côté-ci des populismes, les Français patriotes et/ou de la vraie gauche n’ont rien à attendre. Ces deux opposants de métier jouent un rôle : dénoncer, s’agiter, s’indigner, tout en étant d’accord sur le fond, le pouvoir de la Banque (on met un grand B car il ne s’agit pas de la banque du coin qui vous colle des agios), de l’Europe, des forces occultes qui ne sont jamais élues mais qui ne quittent jamais le pouvoir.

Père Courage, on va l’appeler ainsi, avait déjà fait parler de lui en avril 2020, lors du premier confinement, en révélant que trois policiers armés avaient violé son église pour verbaliser les croyants présents à la messe...

 

 

Du côté de la haute hiérarchie catholique, c’est l’alignement absolu sur les injonctions mondialistes de Bill Gates, Klaus Schwab et autres dangereux escrocs internationaux. Le site medias-presse.info nous apprend la triste nouvelle :

« Au Vatican, pour les sceptiques ou réfractaires à la vaccination anti-covid, il n’y a pas de tolérance, ni d’empathie, ni de portes ouvertes, au contraire c’est devant des portes fermées que les fonctionnaires non-vaccinés risquent de se retrouver.

Le Vatican bergoglien a choisi d’être rigide avec les employés qui choisissent de ne pas se faire vacciner contre le covid. La vaccination est volontaire, mais… car il y a un “mais” qui rend cette vaccination volontaire une obligation. Un décret du président de la Commission pontificale de l’État de la Cité du Vatican, le cardinal Giuseppe Bertello, prévoit que les employés qui ne peuvent recevoir le vaccin pour raisons de santé (vaccin que le Vatican a mis à disposition) peuvent être rétrogradés ou devront démissionner, avec le maintien du salaire. Et pour ceux qui se refusent de recevoir l’injection “sans raison de santé avérée”, il y a “des conséquences à des degrés divers qui peuvent aller jusqu’à la rupture de la relation de travail”. »

On pensait que le (faux) pape François aurait un peu plus foi... en la foi justement, plutôt que de croire les fariboles des mondialistes sur la guérison très incertaine d’une maladie très nébuleuse. Raoult le dit à sa façon, on ne doit pas déprimer les gens car sinon ils peuvent tomber malades, et on doit encore moins déprimer les malades car cela aggrave leur cas.

« Pour le Vatican, “apporter une réponse sanitaire, prendre les mesures immédiatement nécessaires pour répondre à la pandémie, tout en ayant ses effets à long terme à l’esprit, est important pour la guérison globale et régénératrice”. Par conséquent, “se faire vacciner est considéré comme la prise d’une décision responsable , étant donné que le refus du vaccin peut également présenter un risque pour autrui et qu’un tel refus pourrait sérieusement augmenter les risques pour la santé publique”. »

Du Bill Gates dans le texte ! C’était bien la peine de se faire élire au Vatican... Là, on est carrément dans Vatican III, où il ne reste plus rien de l’esprit de résistance chrétien. Décidément, les églises vides ne sont peut-être pas un mal. La foi est partie ailleurs, et elle participe à des combats plus nobles. En attendant, même le très mondialiste Netflix nous propose un film sur la résurrection du Christ. Cela change des productions christianophobes d’Hollywood.

 

 

Nous serons un peu critiques quand même avec ce film qui incrimine plus les Romains que les grands prêtres juifs de l’époque dans la condamnation et le meurtre du Christ. Mais c’est déjà un petit pas, un petit pas pour l’Homme...

Les rioultistes en force !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Est il le descendant du grand Joseph de Maistre ??

     

    • C’est ce que je me suis demandé aussi ! Le pauvre il doit bien être sidéré de voir tous ces couillons avec leur masques dehors...Beaucoup se disent croyants ..chrétiens, musulmans et autres ( et j’en vois des tonnes ) mais tremblent de peur dès qu’ilsont le nez qui coule...Ah la foi qui déplace les montagnes ou le tawakkul ...c’est pas encore gagné ..


    • Je ne serais pas surpris qu’il ait un lien de parenté avec Joseph de Maistre, surtout quand il dit aux fidèles qu’ils sont moches en arborant un masque dans la Maison de Dieu. Le contre-révolutionnaire affirmait d’ailleurs : "je ne sais pas ce qu’est la vie d’un coquin, je ne l’ai jamais été, mais celle d’un honnête homme est abominable."


  • Alléluia ! Soyez béni cher curé ! La force de Dieu vous accompagne...


  • #2676813

    Les macdos, Auchan, Liddle, Amazon n’ont jamais fermé pendant le confinement quand tout les lieux de cultes, d’entraînement sportif, bref de rapports humains dans autre chose que des temples de la consommation ont été interdits.

    J’en ai pas été informé mais les messes de sacrifices d’enfants ont elles été interdites pendant le confinement ?

     

  • Bravo à cet homme de Dieu, ça fait du bien d’entendre la Foi en action. Côté film, j’attends avec impatience le nouveau film de Mel Gibson sur le Christ qui doit sortir. Mais les cinémas seront- ils ouverts ou libres d’accès pour les non vaccinés c’est toute la question.

     

  • Quand on pense qu’il suffirait que tout le monde enlève son masque pour que cette mascarade s’arrête définitivement... YES, I CAN

     

    • C’est tout le problème : TOUT LE MONDE ! EN MÊME TEMPS !
      Moi je propos le dimanche sans masque, pour faire chier la marée-chaussée, mais c’est comme vous voulez.
      Moi je l’oublie depuis le début, c’est pas exprès, je traverse la ville sans masque, j’avoue, mais je ralentis quand j’approche le coin de rue car une barquette de nuggets peut attendre au feu rouge... Y’a jamais eu de problème. Seuls circonspets, ahuris, interloqués : le citoyen, bien con, bien républicain, bien macronien, bien veautant.
      Dans les cités ils n’en ont jamais entendu parler du masque.


  • Bravo ! pour ce prêtre disant de telles paroles sensées et pures comme de l’eau de roche .Des paroles pourtant faciles à comprendre pour le commun des mortels et tellement logiques .Oui ça fait du bien !

     

  • Devoir de démission


  • C’est toute la grandeur du christianisme en face du dogme des scientifiques : quand le premier sacralise la vie (et donc la mort) au nom de la liberté contre les seconds qui préconisent un asservissement des hommes à leur passions (la guérison à n’importe quel prix) au nom du progressisme. Bravo à ce curé !


  • Accusation de pédophilie à venir !

     

  • #2676853

    L’Eglise, toujours dans les combats du retard ...

    Covid ou pas, j’ai cru comprendre que le Christianisme mondiale et surtout européen avait d’autre problèmes ... comme sa mort par exemple ... à moins qu’il compte ressusciter eux-aussi !

    Ah ... Si Jésus n’existait pas, il aurait fallu l’inventer. Enfin, je dis ça, mais je pense qu’il serait le premier à s’en foutre de la "dictature sanitaire".
    Sortez de chez vous, tout simplement, il y a presque pas de flics pour vous contrôler ... Il y a d’autre aspects de la dictature qui sont nettement plus inquiétants que grippette.

     

    • L’Eglise catholique n’est jamais en retard ou en avance, elle se situe sur un autre plan : le spirituel et le moral ! Pour annoncer l’Evangile, il lui est arrivé de mal s’y prendre, ça oui...

      En tout cas, je rends grâce à Dieu pour ce courageux et honnête curé qui agit en vrai catholique, ce qui m’incite à croire, moi aussi, qu’on va très vite lui chanter pouilles parce qu’il dérange le désordre établi !


  • « Décidément, les églises vides ne sont peut-être pas un mal. »

    Chez moi l’église catholique n’est pas vide ! Elle était à moitié pleine (et à moitié masquée) dimanche après-midi dernier.

    Il faut défendre les curés parce que c’est eux qui tiennent les murs de nos églises ! Et on ne devrait pas laisser une are de terrain aux suppôts de Satan !
    Peu importe si le discours n’est pas super pertinent, il reste dans le bon sens, et symboliquement ce sera toujours utile, comme un renforcement de la foi !
    À la limite on devrait créer des sortes de "génération identitaire du culte" devant les églises pour empêcher la flicaille zélée de profaner les lieux et matraquer les brebis de Dieu !
    Qui m’aime me suive.


  • Dictature sanitaire française mais aussi dictature religieuse prosélyte !
    Macron Emmanuel qui la ramène faussement sur des trucs médicaux mais aussi sur les cérémonies religieuses qui lui font concurrence !
    Le grand ordonnateur français du grand "tout" personnel et élyséen actuellement ! Pas étonnant donc qu’un religieux professionnel réagisse.
    La France étant actuellement un volume très très douteux pour beaucoup de choses.


  • Selon d’autres témoignages, il n’est pas si courageux que cela ! Il a imposé les masques à tous les enfants de chœur et aux fidèles lors de la messe de Noël. Celle-ci ressemblait davantage à une cérémonie maçonnique qu’à quoi que ce soit de catholique. Pas d’eau bénite dans son église… mais porter des masques devant l’autel du Seigneur, c’est scandaleux.
    En termes de politique il va moins loin que l’abbé Rioult et tous les curés de Saint Nicolas du Chardonnet. Beaucoup moins loin. Il fait encore référence à Wojtyla... Bref, mon témoin trouve que beaucoup de prêtres courageux prennent des risques, et qu’il n’en fait pas partie... Tel est ce que j’ai entendu... Il n’est pas facile d’être catholique aujourd’hui. Les prêtres se sont eux aussi rallié à la démocratie en prônant le même point de vue que la télé qui nourrit les paroissiens beaucoup plus quotidiennement que la prière...

     

    • Je me permets d’abonder dans votre sens cher Daniel au sujet de Saint-Nicolas du Chardonnet : j’ai pu assister à une messe du dimanche matin récemment et j’invite tous les catholiques d’Ile-de-France à s’y rendre s’ils le peuvent car ça fait un bien fou. Il y souffle un vrai vent de liberté (je ne rentrerai pas dans les détails, je n’aimerais pas qu’ils aient davantage d’ennuis, d’autant qu’apparemment ils sont victimes de délation de la part de leur voisinage) et les sermons des prêtres courageux (en particulier ceux des abbés Puga et Boubée) sont en droite ligne avec les idées défendues ici.
      Evidemment c’est une église lefebvriste sédévacantiste, et si on est pas habitué aux prières en latin, aux génuflexions intempestives sur le sol froid de l’Eglise, et à au public très bourgeois un peu à la versaillaise des 5ème et 6ème arrondissements, ça peut faire un choc. Mais on en sort ragaillardi, en se disant que la France éternelle et le vrai catholicisme ne sont pas morts.
      Si vous ne pouvez pas vous rendre sur place, ils ont une chaîne youtube avec diffusions en direct et enregistrements de toutes les homélies des prêtres.


    • réponse à Luc : la FSSPX n’est malheureusement pas sédévacantiste et elle y tient en plus. Elle cadenasse la vérité sur la vacance du saint Siège.


  • Presque tous les matins sauf le dimanche je passe à l’église faire une petite prière à mon Ange Gardien ainsi qu’à Sainte Thérèse.
    Je ne mets jamais le masque et j’en rigole avec mon Ange un masque dans la maison de DIEU quelle honte.
    Quant on voit Le Christ sur sa croix comment peut-on mettre un masque ?.
    Encore un w.end avec mes petites filles et toujours pardon mon Ange au diable les gestes barrières que je n’ai jamais au non jamais respecté en Famille déjà un an de gagné.

     

  • Magnifique. Magnifique.
    Quel cri du coeur et de la sagesse.


  • Mais la 5ème "république" est une "dictature reproductible", septennale puis quinquennale, un régime pourri fondé sur la suppression de la proportionnelle afin que le misérable dictateur puisse se maintenir la durée de son mandat . Ces présidents de la "république" sont en fait des clones du premier dictateur, le colonel Gaulle qui a étranglé la République en faisant croire qu’il l’a sauvait d’un possible coup d’Etat fasciste : pour se maintenir ses successeurs reprennent le même thème : c’est ainsi que le freluquet Macron a été élu et sera sans doute réélu face à la "fasciste" Marine-Hitler . Le coup marche depuis 1958 !

     

  • Passé chez Celio récupérer un achat. Le vendeur me tend son gel et on parle et il me dit que des sas de décontamination son prévu avant les cabines d’essayages. Pas tout compris si c’était prévu ou juste un délire.
    Néanmoins, avec la petite histoire du slip français qui vient de se pavaner en annonçant faire travailler une assoc de migrants pour ses caleçons, je remarque que quoiqu’on fasse on remet une pièce dans le juke-box mondialiste.
    soit en participant au délire sanitaire via les grands groupes qui ont encore des boutiques retail, soit pour les startup sans retail, par le truchements des reversements d’un % du CA pour BLM ou je ne sais quelle assoc climatique.

     

  • Merci a E.R. et a Alain Soral, de permettre la libre-parole sur leur ’’’toile’’.
    Le dimanche a l’église j’abàt le masque.
    Bravo au Pére de Maistre de montrer du courage.
    N’hésitons plus a dire ce qu’on pense.
    Merci tous à ceux dans l’Église qui montrent le bon chemin, de l’intelligence, et du courage.
    Arya


  • Apparemment bergoglio a peur de mourrir , celà en dit long sur sa conscience et sa foi !

     

  • Finalement !
    Quand comprendront-ils qu’il suffit de se tenir debout pour faire preuve de courage.
    Rien à dire. Rien à faire. Simplement se lever, se tenir debout. Lorsque les larves sont à genoux, et les sous-larves rampent en léchant le sol souillé par les fluides de leur couardise.
    Oh, je ne fais pas grand chose : je me cultive, je refuse de porter le masque, mais c’est déjà ça, car au milieu des zombies masqués, je suis bien seul...


  • Merci au curé Philippe ! Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, face à cette mascarade.


  • Il y en a un autre qui pointe le fond du problème
    https://www.youtube.com/watch?v=jNR...
    texte ici :
    https://www.paris.catholique.fr/con...
    Pour rappel, ceci se fait sous l’autorité de l’archevêque de Paris



  • Jusqu’à quand les gens vont respecter cette dictature sanitaire ?



    Jusqu’au bout. Et il n’y a pas de bout.

     

  • Ce qui est triste c’est que l’on s’etonne de ce qu’il dit alors que ce n’est que tres normal. Les catholiques polonais en ont vu d’autres au 20 eme siecle.


  • Par Saint Michel et Saint George,
    lorsque l’on à la chance d’entendre l’appel,
    on combat le Dragon !


  • Très courageux de la part de l’abbé , ça fait tout simplement du bien .juste avant j’ai regardé sur you tube : LE CLASH AUTOUR DE LA PASSION DU CHRIST CHEZ THIERRY ARDISSON . sur le plateau 2 invités Chouraqui, Tarak ben ammar pour commenter le film de Mel Gibson la passion du Christ (,Ardisson est ,,,,,,je vous laisse découvrir ) ce qui émane de cette émission est étonnant je vous conseille c’est un collector


  • cela durera tant que la radicalité de la parole du Christ sera ignorée au profit des mièvres symboliques conciliaires

    d’ailleurs a qui s’adressent t elles ces mièvreries ?
    a un ensemble dénué de toute profondeurs spirituels, des individuations devenus individualistes, le moi remplaçant le nous, une juxtaposition de narcissismes dont les avis, les opinions se transforment en connaissances .....

    tous ces braves gens que l’on a rendus cons

    le champs de la spiritualité est mort
    le champs sociale est mort
    ne reste qu’un champs hypertrophié, celui de la remédiation technique
    seul le sachant et sa science peut apporter un espoir, qu’importe le degré de division de son savoir crétin, seuls ses dogmes portent , ainsi s’accomplit le cornucopiste

    l’iphone et ses "applis" me sauve, participe a mon salut, vous rendez vous compte !

    organisons une célébration monstre , choisissons nos épitres et citons les Evangiles

    " Malheur à vous, cornucopiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés. Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité "

     

    • Bien parlé, Anymosa !

      Sauf sur un point sur lequel je ne suis pas d’accord avec vous : celui du champ de la spiritualité... Il n’est pas mort, pas mort du tout, mais par les temps qui courent, il est caché volontairement par tous ceux qui refusent l’élévation spirituelle et morale exigée par le Christ, on empêche aujourd’hui aux gens de découvrir le champ spirituel, d’y accéder, et de le faire découvrir aux autres !

      Quand on connaît la soif des jeunes pour une pensée verticale, qui élève, au lieu d’être rabaissés à une horizontalité navrante et destructrice !


  • Mouais. Ce prêtre est courageux, mais rien à voir, mais absolument rien à voir avec les prêtres de Saint-Nicolas-du-Chardonnet. Il joue encore le dialogue et le bon élève de la classe pour être récompensé. C’est ignorer la nature même du diable. Soit c’est un mauvais confesseur, soit c’est une vidéo diplomatique pour amadouer le gouvernement.

    Les homélies de la fraternité Saint Pie X sont super, hyper claires de ce qu’ils pensent de la situation actuelle. Ça se sont des prêtres qui remontent le moral. Ils savent eux, que courber n’apportera strictement rien, sinon le pire encore. (Ils ont une chaîne YouTube.)


  • Bravo et merci, monsieur le Curé, de parler vrai et le dire tout haut, ce que tous les catholiques devraient faire ! Et je prie aussi pour vous, car vous n’allez pas tarder à subir les attaques de tous ceux qui sont au service du Mauvais...


  • Assez surpris devant « La Resurrection du Christ » vue avant-hier sur Netflix.
    Le film prend de nombreuses libertés avec les Évangiles mais défend assez miraculeusement l’idée du Christ, Fils de Dieu ressuscité. Le Sanhedrin y est relativement discret, quoique très manipulateur et corrupteur. Difficile d’aller plus loin à Hollywood, on le sait.
    Pour une fois que les chrétiens ne sont pas des ploucs / nazis / tueurs en série ou pédophiles... Un film qui fait plutôt du bien.


  • Ce prêche reprend les contradictions inhérentes au contrat social républicain : il n’est pas possible de se révolter contre une règle injuste, sans remettre en question le "contrat social" dans son ensemble. Dans l’architecture sociale actuelle tout repose sur la volonté générale représentée par l’Etat et les corps constitués qui absorbent les volontés individuelles au nom du principe de la représentation populaire en la personne des gouvernants et des législateurs. L’individu ne pense et n’existe qu’en fonction des droits qui lui sont attribués par l’Etat qui est le dépositaire de la volonté collective et du bien commun. L’individu ne trouve ainsi son existence que dans sa conformité à la volonté publique qui lui enjoint de renoncer à sa volonté propre pour la sublimer dans une sorte d’idée générale de progrès indéfini qui le condamne à penser et agir en fonction des lois qui le rende vertueux par le sacrifice de sa raison propre à la raison collective. Donc se rebeller c’est se retrouver en porte-à-faux avec le corps social qui lui enjoint automatiquement de renoncer à son être propre pour retrouver le sens de la volonté collective jugée moralement plus élevée. Pris dans ces contradictions, le clerc ne sait plus où donner de la tête prise entre la dénonciation de l’absurdité d’un ordre étatique et sa soumission à un système de valeurs qui lui défend de se rebeller contre les injonctions supérieures. Ainsi a fini le mouvement des "gilets jaunes" qui cherchait son salut dans l’extension des droits reconnus par l’Etat à ceux dont l’indigence réclamait une réaction du corps social. Ici encore la solution doit passer par le corps social incarné par l’Etat qui naturellement ne peut pas se nier lui-même, en dénonçant ses propres méfaits qui ne peuvent être dus qu’à une imperfection de la structure collective de gouvernement. Le pacte républicain demande une confiance éperdue des citoyens dans les institutions républicaines qui ne peuvent se tromper ni nous tromper en vertu de la sagesse immanente à la volonté générale provenant de l’état de nature originel ; La révolte se retrouve donc sans bras et sans tête, sauf à dénoncer l’idéologie collectiviste ambiante, ce qui peut paraître un défi insurmontable à nos clercs qui se dresseraient de prime abord contre leur hiérarchie avec toutes les conséquences que cela impliquerait.


  • le pape ( enfin celui qui leur obéit ... ) n’est pas de cet avis, il faut tout bien se soumettre, donc forcément les croyants l’écoutent.


  • 3 policiers dans une église pour interrompre apparemment une messe et verbaliser ..peut-on avoir SVP des exemples avec des synagogues ,c’est pour un devoir que je dois rendre à la rentrée sur l’égalité des religions dans notre société .. merci d’avance

     

    • Il n’y a plus de messe chez les pharisiens depuis l’an 70. Là où il y avait un temple, un autel, des prètres dans l’ordre d’Aaron qui exécutaient des sacrifices, il faut maintenant se tourner vers la religion catholique pour retrouver des temples, des autels, des prètres dans l’ordre de Melchisedech renouvelant le sacrifice du Christ.
      Les rabbins pharisiens, tout comme les pasteurs protestants et les imams musulmans, ne sont que des lecteurs de leur loi. Ils n’ont pas le pouvoir de la prêtrise, celui de convsacrer es espèces du pain et du vin et de pardonner les péchés. Alleluiah.


  • "Jusqu’à quand les gens vont respecter cette dictature sanitaire ?"...
    Qui ne se pose cette question ? Qui n’a pas déjà une partie des réponses ? Pour ce qui regarde les soumis congénitaux la réponse est :’’ toujours’’. Pour les autres, la gradation des réponses correspond à la gradation entre soumission et anarchie. Certains sont déjà en insurrection ouverte (peu) ou furtive (nombreux). Il semblerait que le fait qu’il y ait des gens armés en uniforme entre la tyrannie qu’ils cautionnent et les victimes désarmées, soit pour beaucoup dans l’équation, puisqu’il est entendu qu’il ne s’agit pas d’une crise sanitaire mais d’un putsch. La vraie question serait :’’ combien de temps des putschistes armés peuvent-ils tenir leurs victimes en respect ?’’


Commentaires suivants