Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Dictature sanitaire : quand les églises ne sont plus des refuges

Il fut une époque, même des plus barbares, où l’ennemi hésitait pour le moins à rentrer dans une église pour y exécuter son forfait. Protégés par ce code de l’honneur, les résistants y plaçaient même parfois des armes, munitions et autres explosifs – au risque d’y provoquer un incendie mortel, mais nous rentrons là dans des zones sombres et dangereuses de notre histoire. Désormais donc, détruisant toute règle tacite de la guerre, anéantissant tout bon sens moral, le Covid opère doucement un grand renversement de l’humanité, accompagnant le Great Reset.

 

Comme toute guerre, celle du Covid possède ses collabos, ses kapos à la petite semaine. En cette messe de Pâques à Saint-Eugène-Sainte-Cécile (Paris 9e), Etienne (nom modifié) qui accompagnait son frère, jeune impétrant catéchumène, s’est empressé de faire son petit travail de balance de prison. Horrifié (sic !), notre tchékiste contacte aussitôt le Parisien :

Horrifié, il a tenu à alerter Le Parisien en nous envoyant le lien de la vidéo de la cérémonie, mise en ligne samedi et toujours visible ce lundi. « J’ai un peu halluciné en assistant à cette messe. Il y avait très de peu de personnes portant le masque, même les prêtres n’en avaient pas. A aucun moment les gestes barrière n’ont été respectés », raconte Etienne.

La petite chatte, encore tout effondré, poursuit :

« Je suis encore sous le choc. A un un moment où la situation sanitaire en France est grave, où on en est à fermer les écoles… Voir de tels comportements… C’est tout simplement criminel ! C’est dangereux ! », s’insurge notre témoin.

 

 

Il y a des coups de pied aux fesses qui se perdent, des marchands du temple d’un nouveau genre à mettre dehors. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à Calgary (Canada) dans une petite église catholique polonaise. Le prêtre, pas du genre non-binaire canadien mais plutôt Polonais pur jus, a su se faire respecter dans sa maison :

 

 

Devant le tollé, les services de police de Calgary ont du se fendre d’un communiqué qui transpire la mauvaise foi et les entournures gênées (traduction E&R ci-dessous) :

 

 

Notre déclaration concernant la présence du service de police de Calgary à la Street Church

 

Hier, samedi 3 avril 2021, un membre en uniforme du service de police de Calgary a répondu à un appel pour aider nos organismes partenaires, le service de santé de l’Alberta et le service des règlements municipaux de la ville de Calgary, concernant un rassemblement religieux qui se tenait à l’église Street Church, située au 4312, 26e avenue.

Le problème était que les personnes présentes ne respectaient pas les ordres de santé publique COVID-19 du gouvernement, qui sont en place pour assurer la sécurité de tous.

Dans les lieux publics, les résidences privées et les entreprises, nous continuons à nous efforcer d’obtenir le respect volontaire des ordonnances de santé publique lorsque cela fait sens. La majorité des Calgariens sont compréhensifs et coopératifs. Cependant, on demande souvent à la CPS d’assister à ces appels afin d’aider à maintenir l’ordre en raison des niveaux élevés de conflit entre les citoyens et les inspecteurs de la santé.

L’organisateur du rassemblement n’a pas coopéré avec l’inspecteur sanitaire, et a élevé la voix à plusieurs reprises pour demander à toutes les parties de quitter les lieux, ce qu’elles ont fait environ une minute après leur entrée et de manière pacifique.

Aucune contravention n’a été émise à ce moment-là et il appartiendra à nos agences partenaires de déterminer les mesures d’application de la loi à prendre en réponse à cette situation.

Nous comprenons que la pandémie a causé de grandes perturbations dans la vie professionnelle et personnelle de tous les Calgariens. Nous ne souhaitons pas perturber les vacances ou les événements religieux ou spirituels de qui que ce soit, mais nous devons soutenir nos organismes partenaires lorsqu’ils sont sollicités pour faire en sorte que chacun puisse célébrer ces occasions en toute sécurité.

 

Moralité, ne jamais céder un iota lorsque nos droits sont foulés aux pieds, jouer finement avec les brèches juridiques. Rester droit dans ses bottes. Informer, éduquer, évangéliser !

Et, à toute heure, se tenir prêt.

La dictature sanitaire, sur E&R :

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2701068
    Le 6 avril à 18:22 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Dictature sanitaire : quand les églises ne sont plus des refuges

    dans un épisode de la série Starsky & Hutch, une gamine* vole à l’étalage

    elle est interpellée par le duo vedette dont l’un des 2 est traité de "gestapo freak"
    ça m’avait beaucoup fait rire, le contexte, le développement du personnage, etc...

    mais lorsque je vois l’invasion de cette petite église par des porcs mal engoncés dans leurs uniformes de traîtrise totale
    le maître des lieux, les traitant à juste titre de gestapo,
    je ressens la douleur provoquée par l’infamie

    c’est un moment crucial
    de rupture
    définitive, sans retour

    désormais, ça va être du Peckinpah
    de la charclure, son honneur intrinsèque

    *(la gamine de cet épisode revient plus tard, plus âgée, dans un autre épisode, encore meilleur)

     

    Répondre à ce message

  • #2701077

    ..... "mais nous devons soutenir nos organismes partenaires"....
    Il parle de Big-Pharma je suppose ?

     

    Répondre à ce message

  • #2701082

    Le rapport de force, il n’y a que ça de vrai.... Et nous sommes 99% !

     

    Répondre à ce message

  • #2701094
    Le 6 avril à 18:55 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Dictature sanitaire : quand les églises ne sont plus des refuges

    ils ne comprennent pas ce qui est sacré

    ce qui les dépasse

    la transcendance

    ils portent un uniforme dans lequel ils se sentent légitimes,
    sans davantage se poser de questions
    avec un véhicule qui fait "pin-pon"

    ils ont eu une formation, théorique, pratique

    face à la réalité, ça donne Aurélie Fouquet,
    bétail envoyé à l’abattoir

    ils te collent des amendes
    police municipale
    la plupart obèses, ou débiles légers,
    pistonnés de toutes façons :

    que vas-tu faire face à des pilous munis d’armes de guerre
    qui ne souhaitent absolument pas retourner en taule

    d’un côté, il y a une conscience de la mort
    de l’autre, des peluches, un paquet de chips

    lutte inégale

     

    Répondre à ce message

  • #2701131

    Nazis, Gestapo ???
    plutôt Collabos, Milice...

     

    Répondre à ce message

  • #2701143

    Bravo à ce courageux pasteur. A mon humble avis, chretiens et musulmans devraient se solidariser pour empêcher ces forces sataniques de toucher au rites et valeurs de la foi.

     

    Répondre à ce message

  • #2701145

    A mettre en parallèle ; la réunion des 7000 juifs à New York lors du premier confinement, quand est-il des personnes ayant assisté à ce mariage, ont-ils attrapé le virus ?

     

    Répondre à ce message

  • #2701178

    Un miracle de la résurrection en cette année de disgrâce 2021.
    Le ridicule communiqué de la police ne vaut même pas l’encre avec lequel il a été rédigé face à la vérité filmée et sonore.

    Le droit de propriété existe encore dans les dominions mais pour combien de temps encore ?

    Ce prêtre polonais a chassé les marchands de covid du saint temple de Dieu.

    C’est comme ça qu’il faut dire...ne pas répondre,ne pas discuter...juste "dehors !"

    Dehors les psychopathes, dehors les nervis de big pharma..Allez au diable !

     

    Répondre à ce message

  • #2701221

    Le sycophante Etienne a fait une allergie au monde d’avant, telle une victime du covidisme trop longtemps privée de lumière suite à son confinement volontaire et qui soudain aux premiers rayons de soleil du message pascal ferait une crise de lucite estivale. Imaginerait-on la Cène avec Jésus masqué ainsi que ses douze apôtres ?!
    Le pire dans cette anecdote réside dans le fait que tous les charognards des médias en profitent pour jeter l’anathème sur les traditionalistes tels ces lycaons qui ce matin sur RMC parlaient de secte -sic !- à propos de l’église Sainte- Cécile. J’ai aussitôt pensé à la vidéo de Francis Cousin qui expliquait par le menu comment on fabriquait lors du procès Dreyfus et jusqu’à l’affaire des Fiches celui qu’il fallait absolument détester : l’officier catholique pratiquant. Effectivement dans une France de plus en plus myope, peu importe qui tient la loupe.

     

    Répondre à ce message

  • #2701280

    On comprend mieux pourquoi nous connaissons tous « une polonaise qui en prenait au petit déjeuner » : d’ailleurs, comme le dirait l’autre, « la prochaine fois, il y en aura... »

    Vade retro Satananas !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents